L’impôt sur les sociétés au Sénégal passe de 25 à 30% ( Premier ministre)

  • Par : Apanews | Le 20 novembre, 2012 à 16:11:48 | Lu 13134 fois | 15 Commentaires
content_image

L’impôt sur les sociétés au Sénégal passe de 25 à 30% ( Premier ministre)

Le Premier ministre sénégalais Abdoul Mbaye a annonce mardi à Dakar a l’ouverture du premier forum national sur la compétitivité de l’économie sénégalaise une augmentation de 25 à 30%, de l’impôt sur les sociétés au Sénégal (IS)

 

«Avec 30% d’impôt sur les sociétés au Sénégal (IS) le Sénégal reste dans la moyenne basse sur le plan international » a dit MBaye soulignant que cette mesure mérite d’être davantage expliquée au secteur privé. 

 

La politique fiscale du gouvernement est basée sur la logique qui est « taxer les revenus du capital plutôt que le capital lui-même » ; a-t-il souligne 

 

Pour lui, en contrepartie des nombreuses incitations ciblées introduites dans le nouveau code des impôts et visant à encourager l’investissement et la productivité des entreprises, il était logique de renforcer en aval l’imposition des bénéfices. 

 

Le Premier ministre sénégalais a révélé que le nouveau code des impôts, adopté récemment par le gouvernement est « rempli de bonne nouvelles pour les contribuables sénégalais ». 

 

Il a cité en premier lieu la baisse de l’impôt sur le revenu. « C’est une baisse d’envergure puisqu’elle coûtera 28 milliards FCFA au finances publiques », avance M. Mbaye qui ajoute que c’est une façon pour l’Etat d’augmenter le pouvoir d’achat des salariés dans le public comme dans le privé.

 

La « deuxième bonne nouvelle » porte sur la baisse substantielle des droits d’enregistrement sur les transactions immobilière ainsi que sur les actes de création ou d’augmentation de capital des sociétés.

 

M. Mbaye n’a pas donné le niveau des baisses concernant les taux de l’impôt sur le revenu ainsi que des droits d’enregistrement.

 

Enfin la « dernière nouvelle » annoncée par MBaye est relative a l’exonération de TVA (taxe sur la valeur ajoutée) les acquisitions de matériel faites par les entreprises agricoles bénéficiant d’un agrément. 

 

L’objectif du forum national sur la compétitivité est non seulement d’initier le débat sur les problématiques majeures de la compétitivité à l’échelle du pays en vue d’une prise de conscience nationale, mais aussi de partager les principaux constats soulignés par le rapport 2011.


Apanews


Commentaire (8)


Ok En Novembre, 2012 (17:17 PM) 0 FansN°: 1
Les internautes sont muets lorsqu''il s'agit de sujets qui touchent le coeur de l'économie du Sénégal  :sad:  :sad:  :sad: 
Xeme En Novembre, 2012 (10:07 AM) 0 FansN°: 1
et tout est en hausse. il y a ce qui est annoncé, pudiquement et ce qui est tu. mais tout augmente au détriment du citoyen.
Ngor V En Novembre, 2012 (20:00 PM) 0 FansN°: 2
Quelles sont les nombreuses incitations ciblees introduites dans le nouveau CGI pour encourager l 'investissement et la productivite ? Est ce que l'IS balance avec cette contrepartie ? Est ce que les societes cooperatives de consommation sont passibles dudit impot ? Il faut une adaptation de la fiscalite a l'evolution de l'activite economique, Faire la promotion de l'investissement, la promotion de la competitivite et presenter des avantages fiscaux comparatifs pour atteindre ces objectifs devraient etre L'objectif de toute decision fiscale vers les societes. Si cette mesure d'augmentation Ne favorise pas l'environnement fiscal des investisseurs, ca serait un echec cuisant. Trop d'impot tue l'impot,
Vitalait En Novembre, 2012 (00:30 AM) 0 FansN°: 3
ah amadou ba directeur des impots et le sénégal sera toujours en retards . Je me rappelle deux mois avant sa nomination que diue l'acceuille au paradis le vieux moustapha Wade me disait amadou BA sera nommé d'ici peu et ce petit c'est mon fils . quel traitre ce gars ! je trouve que tu mas trahis sur le dossier que mr WADE tavait confié tu as préféré empocher tout seul les centaines de millions que ce pauvre libanais de HAIDOUSS grand bandit et fraudeur de premier ordre ta donné. tu a préféré me remettre que 30 000 frs pour mon transport et de me rappelr dans les jours qui viennent . quel menteur ce gars ....... depuis lors tu me fuis alors que tu me souriais tes 42 dents .

bref c'est le sénégal que de corrompus dans l'administration,dans le privé que dire de ces journalistes et directeur de publications qui m'ont appelé et certains même fessaient le guet pour ces infos .mais une fois l'infos acquis ils sont allés voire HAIDOUSS et prendre leur part de la corruption .



il sait qui suis je... ils savent qui suis je....et je leur dis: enc....
Sacques En Novembre, 2012 (08:52 AM) 0 FansN°: 4
Le premier ministre doit revoir cét déclaration.Augmenter le tx sur l IS va engendrai la baisse du dividende des associer.L état risk de gagner plus k mém lé associé d'une entreprise ce ki ne va pa favoriser lé investisseur a investir au sénégal.Je me souviens lorsk jété étudient je disais tjrs au prof k cété tros lé 25% et je lui disait tjr k cé pa intéréssant d investir avec ts lé risk et de donner le 1/4 a l état cé trop et voila notre premier ministre v lamené a 30%.En plus de cela cela favorisera développemt du secteur informel car mieux vaut payer la petente k de payer l i s.Le premeir ministre doit revoir sa politque car on abesoin dé invésttisseurs pour lutter contre le chomage.Pourkoi ne pa baisser l is favoriser l'investissemt ce ki ns permrttra de reduir le chomage et de développer la consommation dé ménages ce ki permettrai a létat de gagner bcp plus sur l'IR et la TVA.Cé mieux k d'augmenter le tx sur L IS.
Poseidon! En Novembre, 2012 (15:51 PM) 0 FansN°: 5
Cet article devrait enregistrer le record de commentaire cette semaine, dans un pays où le taux de chômage est très élevé, où les jeunes passent leurs temps à dormir, boire du thé, lutter et danser. Mais puisqu'il n'y a pas sexe, y aura pas de réaction.



Je trouve que c'est une mauvaise idée que d’élever les impôts jusqu'à 30%. Les entreprises privées ne paieront pas un bon salaire à leurs employés, dans un pays où le train de vie est cher et le pouvoir d'achat faible.



Peut-etre qu'à l'eau-de-là le "Goorgorlou" se reposera dans les ombrage du paradis du Seigneur, le Très-Haut! :sad:  :sad: 
Snoopy1 En Novembre, 2012 (16:08 PM) 0 FansN°: 6
C'est normal que l'on ne vois pas bcp de commentaires pour cet article, les Senegalais ne s'interessent pas a l'avenir du pays mais plutot a se divertir et voir souffrir l'autre.

la Demarche du gouvernement montre que Macky Sall ne maitrise pas la situation economique mondiale, au moment ou il ya une crise dans tous les pays developpes, l'avantage pour les pays emergents serait l'incitation a l'investissment etranger a travers la delocalistion des moyens de production. Mais du simple fait d'augmenter les taxes directes des entreprises biaise cet incitation a l'investissment, ce qui est nefaste a l'economie du Senegal.

Pauvre Macky !!!
Diop En Novembre, 2012 (12:46 PM) 0 FansN°: 7
le taux est élévé
Rane En Mars, 2015 (12:05 PM) 0 FansN°: 8
Payer 500 000f d'IMF pour un Chiffre d'Affaire de 3000000 de FRANCS ,se n'est pas favoriser le développement .

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]