Jeudi 21 Février, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Le projet de la monnaie complémentaire au FCFA explicité

Single Post
Le projet de la monnaie complémentaire au FCFA explicité
Le projet de la monnaie complémentaire au FCFA dénommé SEN permet l’inclusion financière des populations sénégalaises non bancarisées, a déclaré samedi à Dakar Dr Abdourahmane Sarr, Président du Centre d’études pour le financement du développement local (CEFDEL).

M. Sarr présentait le projet de la SAFADEL (Société fiduciaire d'appui au développement local) qui a initié l'idée de la monnaie complémentaire dans le cadre de la rencontre « Les samedi de l'économie », une rencontre mensuelle organisé par l'ONG ARCADE et la Fondation Rosa Luxemburg. 


« Ce projet de monnaie complémentaire permettra de financer les populations à des conditions abordable », estime M. Sarr. 


Il ajoute que cela contribuera au développement en ce sens que l'Etat sénégalais n'a pas les moyens de financer ce développement. 


De l'avis de cet économiste et ancien cadre du Fonds monétaire international (FMI), la pratique de la monnaie complémentaire se fait à travers le monde (USA, France, Canada, Brésil, Suisse, Grèce etc). 


En Suisse, explique M. Sarr la monnaie complémentaire WIR BANK active depuis 70 ans avec 60.000 Petites et moyennes entreprise (PME) qui fonctionnent en Franc suisse et en WIR.


La monnaie complémentaire est un moyen d'échange que les populations d'une localité du Sénégal achètent et utilisent dans leurs échanges de tous les jours, épargnant ainsi la monnaie locale non nécessaire à cet effet. 


« Ce projet permet de constituer un fonds communautaire d'investissement et de garantie qui va faciliter l'accès des populations locales au microcrédit sans intérêt et sans garantie individuelle », soutient Dr Sarr.


La monnaie complémentaire SEN peut être sous forme papier et électronique à l'image de Orange money, Tigo Cash et autres monnaies électroniques. 


M. Sarr tient néanmoins à préciser que la monnaie SEN qui sera émise par la SOFADEL n'aura pas cours légal et libératoire qui sont des attributs exclusifs du FCFA émis par la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO). 


« De plus, poursuit cet expert, la SOFADEL est en dehors du champ des activités bancaire.


Concernant la gouvernance du projet, Dr Sarr estime qu'elle sera assurée dans la transparence avec d'éminentes personnalités qui seront cooptées.

40 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (20:11 PM)
    Bonne idée pour le développement local
    • Auteur

      Réveillez Vous Et Stooop

      En Novembre, 2015 (22:55 PM)
      1- relisez cet article et vous verrez pleins de contradictions
      2- cette monnaie si electronique ou papier comme tigo cash et orange money se mesure ou se convertie par rapport au cfa.
      3- on dit que cette monnaie ou méthode de seconde monnaie est utilisée dans
      les autres pays du monde. c'est totalement et archi mensonger et
      manipulateur
      4- on finit par dire que cette monnaie sera du champ des activités bancaires.

      je m'en arrete à ces 4 premiers points. je ne vais ni me déranger ni vous ennuyer à continuer à démonter cet article qui contient un système non soutenable meme si l'inclusion financière est une digne inquiètude pour toute autorité de calibre.

      ce n'est pas parce que les gens ont faim qu'on va tenter de leur donner de la merde. la dignité ou la mort. niaani bagn na.
    • Auteur

      Réveillez Vous Et Stooop

      En Novembre, 2015 (22:55 PM)
      1- relisez cet article et vous verrez pleins de contradictions
      2- cette monnaie si electronique ou papier comme tigo cash et orange money se mesure ou se convertie par rapport au cfa.
      3- on dit que cette monnaie ou méthode de seconde monnaie est utilisée dans
      les autres pays du monde. c'est totalement et archi mensonger et
      manipulateur
      4- on finit par dire que cette monnaie sera du champ des activités bancaires.

      je m'en arrete à ces 4 premiers points. je ne vais ni me déranger ni vous ennuyer à continuer à démonter cet article qui contient un système non soutenable meme si l'inclusion financière est une digne inquiètude pour toute autorité de calibre.

      ce n'est pas parce que les gens ont faim qu'on va tenter de leur donner de la merde. la dignité ou la mort. niaani bagn na.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (20:11 PM)
    Bonne idée pour le développement local
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (20:11 PM)
    Bonne idée pour le développement local
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (20:11 PM)
    Bonne idée pour le développement local
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (20:11 PM)
    Bonne idée pour le développement local
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (20:11 PM)
    Bonne idée pour le développement local
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (20:11 PM)
    Bonne idée pour le développement local
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (20:11 PM)
    Bonne idée pour le développement local
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (20:11 PM)
    Bonne idée pour le développement local
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (20:11 PM)
    Bonne idée pour le développement local
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (22:43 PM)
      une monnaie complémentaire veut dire quoi ? ils veulent toujours rester esclave financiers. voila un autre complot sur le dos des africains. nous ne voulons pas de cette colonie française d'argent.
      apres la marche contre le cfa en france ils commencent a trouver d'autres moyens d'arnaquer les africains encore.
      ca suffit, y en a marre de ses colonisateurs et leurs esclaves politichiens de garde de la france afrique.
    • Auteur

      Monnaie De Singe

      En Novembre, 2015 (07:42 AM)
      non a une monnaie de singe.en tout cas ilne faut pas l'accepter; grosse arnaque derriere. du cfa rek ou à défaut des devises; ne pas l accepter;

      non a une monnaie de singe.en tout cas ilne faut pas l'accepter; grosse arnaque derriere. du cfa rek ou à défaut des devises; ne pas l accepter;

      non a une monnaie de singe.en tout cas ilne faut pas l'accepter; grosse arnaque derriere. du cfa rek ou à défaut des devises; ne pas l accepter;
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (09:45 AM)
      une monnaie complementaire c'est comme orange money. vous l'achetez et vous le mettez dans votre poche sauf que la gestion des fcfa avec les quels vous les achetez vous echappent. la monnaie complementaire est electronique et sous forme de bons sécurisés. les fcfa avec les quels vous l achetez accompagne votre developpement et votre inclusion financiere. je
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (11:24 AM)
      le fcfa ne peut pas nous developper. si on ne peut pas s'en debarrasser il faut lui trouver un complement accessible aux populations et qui peut financer le developpement local objectifs unanimement acceptes.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (20:53 PM)
    Un nouveau machin qui vient du FMI

    Ces gens sont dirigé dans l'ombre par les institutions étrangères qui veulent contrôler toutes les phases de décrochages du CFA
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (11:11 AM)
      pas du tout c'est plutot orange money sa calpe qui nous dominer a nouveau et sous notre nez. il faut choisir le sen avec senxaliss
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (11:11 AM)
      pas du tout c'est plutot orange money sa calpe qui nous dominer a nouveau et sous notre nez. il faut choisir le sen avec senxaliss
    Auteur

    Thierno Bordeaux

    En Novembre, 2015 (21:07 PM)
    Ne l'accepter surtout pas.
    • Auteur

      Non A Une Monnaie De Singe

      En Novembre, 2015 (07:40 AM)
      en tout cas ilne faut pas l'accepter; grosse arnaque derriere. du cfa rek ou à défaut des devises; ne pas l accepter;
    • Auteur

      Arnaque Avec Une Monnaie De Si

      En Novembre, 2015 (07:44 AM)
      non a une monnaie de singe.en tout cas ilne faut pas l'accepter; grosse arnaque derriere. du cfa rek ou à défaut des devises; ne pas l accepter;

      non a une monnaie de singe.en tout cas ilne faut pas l'accepter; grosse arnaque derriere. du cfa rek ou à défaut des devises; ne pas l accepter;

      non a une monnaie de singe.en tout cas ilne faut pas l'accepter; grosse arnaque derriere. du cfa rek ou à défaut des devises; ne pas l accepter;

      non a une monnaie de singe.en tout cas ilne faut pas l'accepter; grosse arnaque derriere. du cfa rek ou à défaut des devises; ne pas l accepter;
    Auteur

    Charabia

    En Novembre, 2015 (21:30 PM)
    " La monnaie complémentaire est un moyen d'échange que les populations d'une localité du Sénégal achètent et utilisent dans leurs échanges de tous les jours, épargnant ainsi la monnaie locale non nécessaire à cet effet." C'est génial comme idée tant que les activités se limitent à la localité. Or nous sommes à l'ère de la mondialisation. Ensuite je suppose que la monnaie locale épargnée est placée dans des banques pour générer des intérêts. Ces intérêts sont-ils licites selon l'islam?
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (01:22 AM)
      he oui systeme de macky sall il peut onventee tout ce qu ils veux mais 2017 c est pour bientot
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (07:55 AM)
      nous ne sommes pas dans une republique islamique et nous sommes dans une économie libérale mondialisée. que l on le veuille ou pas c est cela la realite. nous avons perdu trop de temps avec ces vendeurs d illusions qui ont plonge nos etats dans la misere. je suis sur que ces gens la ont leurs avoirs financiers aux usa ou en suisse. il faut les arreter, ce sont des rats et des apatrides de la pire espece..... ils travaillent pour qui ????

      cest l arnaque du siecle qui va definitivement plonger les pays subsahariens dans la misere.
      non a une monnaie de singe.en tout cas ilne faut pas l'accepter; grosse arnaque derriere. du cfa rek ou à défaut des devises; ne pas l accepter;

      non a une monnaie de singe.en tout cas ilne faut pas l'accepter; grosse arnaque derriere. du cfa rek ou à défaut des devises; ne pas l accepter;

      non a une monnaie de singe.en tout cas ilne faut pas l'accepter; grosse arnaque derriere. du cfa rek ou à défaut des devises; ne pas l accepter;

      non a une monnaie de singe.en tout cas ilne faut pas l'accepter; grosse arnaque derriere. du cfa rek ou à défaut des devises; ne pas l accepter;
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (09:35 AM)
      la monnaie complementaire proposee sera a l'echelle de 5 poles regionaux du senegal avec une capacite de financement de 400 milliards
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (09:59 AM)
      ce fonds peut etre investi selon des principes islamiques dans des actifs physiques, infrastructures et autres. ca a ete bien explique aux samedis de l'economie.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (09:59 AM)
      ce fonds peut etre investi selon des principes islamiques dans des actifs physiques, infrastructures et autres. ca a ete bien explique aux samedis de l'economie.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (09:59 AM)
      ce fonds peut etre investi selon des principes islamiques dans des actifs physiques, infrastructures et autres. ca a ete bien explique aux samedis de l'economie.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (22:13 PM)
    on s'en fou il faut sortir du franc cfa, une monnaie de voleur et de esclavagiste , encore une idée des blancs pour retarder la mort du cfa ,
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (11:32 AM)
      sortir du fcfa ne se fait pas avec un coup de baguette magique. si on doit y sortir ou rester en dehors d'une monnaie communautaire comme l'angleterre le veut en europe mieux mettre un complement comme le sen en place qui ne remplace ni l'un ni l autre a court terme. on verra ensuite.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (11:32 AM)
      sortir du fcfa ne se fait pas avec un coup de baguette magique. si on doit y sortir ou rester en dehors d'une monnaie communautaire comme l'angleterre le veut en europe mieux mettre un complement comme le sen en place qui ne remplace ni l'un ni l autre a court terme. on verra ensuite.
    Auteur

    Patriote

    En Novembre, 2015 (22:44 PM)
    cessons de copier coller. développons la monnaie commune en afrique
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (23:03 PM)
    Nous n'avons pas besoin de monnaie complémentaire mais d'une MONNAIE NATIONALE.

    Qui ne contrôle pas sa monnaie ne contrôle pas son économie



     :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (07:49 AM)
      c est l economie qui genere la monnaie et la rend tres forte pour devenir une devise. et non le contraire.
      cest l arnaque du siecle qui va definitivement plonger les pays subsahariens dans la misere.
      non a une monnaie de singe.en tout cas ilne faut pas l'accepter; grosse arnaque derriere. du cfa rek ou à défaut des devises; ne pas l accepter;

      non a une monnaie de singe.en tout cas ilne faut pas l'accepter; grosse arnaque derriere. du cfa rek ou à défaut des devises; ne pas l accepter;

      non a une monnaie de singe.en tout cas ilne faut pas l'accepter; grosse arnaque derriere. du cfa rek ou à défaut des devises; ne pas l accepter;

      non a une monnaie de singe.en tout cas ilne faut pas l'accepter; grosse arnaque derriere. du cfa rek ou à défaut des devises; ne pas l accepter;
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (10:04 AM)
      il fallait y etre pour comprendre. il s'agit d'une monnaie nationale qui sera complementaire au fcfa qui n'arrive pas a jouer son role et nous n'arrivons pas a nous debarrasser.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (10:04 AM)
      il fallait y etre pour comprendre. il s'agit d'une monnaie nationale qui sera complementaire au fcfa qui n'arrive pas a jouer son role et nous n'arrivons pas a nous debarrasser.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (10:05 AM)
      il fallait y etre pour comprendre. il s'agit d'une monnaie nationale qui sera complementaire au fcfa qui n'arrive pas a jouer son role et nous n'arrivons pas a nous debarrasser.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (10:05 AM)
      il fallait y etre pour comprendre. il s'agit d'une monnaie nationale qui sera complementaire au fcfa qui n'arrive pas a jouer son role et nous n'arrivons pas a nous debarrasser.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (23:25 PM)
    Dans la coopération du cheval et du cavalier le cheval est toujours perdant

    Lisez le texte ci-dessousFRANC CFA: ARME D’ASSERVISSEMENT AU SERVICE DE L’IMPERIALISME ET DU NEO-COLONIALISME DE L’ETAT FRANÇAIS

    La prédation des ressources économiques ainsi que la confiscation de la souveraineté des pays africains de la zone franc à travers le mécanisme du CFA (franc des colonies française d'Afrique) par la France s'éternisera tant que le système impérialiste et néocolonialiste de l'Etat français ne sera pas démantelé.

    Le franc CFA, un outil de contrôle politique et économique sur les pays africains de la zone franc

    La zone franc et le franc CFA, un système hérité de la colonisation



    La zone franc et sa monnaie le franc CFA constituent le seul système monétaire colonial au monde à avoir survécu à la décolonisation. La mise en place progressive de ce système est le résultat de choix stratégiques de la France mettant l’entreprise de colonisation au service des intérêts économiques français. Les monnaies africaines sont supprimées et des banques privées appartenant aux colons mais contrôlées par la France sont créées.

    La puissance coloniale exploite les matières premières des colonies pour alimenter l’industrie française et utilise les colonies comme débouchés pour les produits français. Suite à la crise de 1929, la France accentue son repli sur l’empire colonial pour protéger son économie et son commerce extérieur. La création de la zone franc en 1939 offre le moyen de pérenniser cette stratégie : les échanges avec des pays extérieurs à la

    zone franc sont interdits, ce qui cimente les liens économiques et commerciaux entre la France et son empire. La monnaie franc CFA (Colonies Françaises d’Afrique) est quant à elle créée en 1945 afin que la dévaluation du franc français au sortir de la guerre n’affecte pas les marchés des possessions africaines de la France. Celle-ci conserve ainsi le leadership dans le commerce extérieur des colonies et réaffirme sa suprématie sur son empire.

    Au moment des indépendances, la quasi-totalité des anciennes colonies françaises d’Afrique subsaharienne décide de rester dans le giron de la France en signant des accords de coopération monétaire et en adhérant de ce fait à la zone franc. Le franc CFA est d’ailleurs renommé franc de la Communauté Française d’Afrique en 1958. Mais la Guinée refuse cet assujettissement monétaire et sort de la zone franc dans un coup d’éclat. Le président Sékou Touré veut une réelle indépendance politique et économique pour la Guinée, et pour ce faire crée le franc guinéen et quitte la zone en 1960. Au Togo, ancienne colonie allemande membre de la zone franc depuis 1949, des voix s’élèvent également contre le franc CFA en la personne du président Sylvanus Olympio. La sortie de la zone est prévue pour 1963 mais Sylvanus Olympio est assassiné juste avant que l’indépendance monétaire du pays ne soit acquise. Ce n’est que dix ans plus tard, en 1973, que la zone connaît de nouvelles modifications avec la sortie de la Mauritanie et de Madagascar.

    C’est également à la période des indépendances que des banques centrales dont seulement la moitié des administrateurs sont des représentants africains sont créées pour émettre le franc CFA. Les présidents de ces institutions sont néanmoins français et restent maîtres de toute décision. Pendant les années 1970 la zone franc connaît des ajustements à la fois techniques et symboliques : révision des accords de coopération monétaire, déménagement des sièges des banques centrales de Paris à Dakar et Yaoundé, diminution du nombre de représentants français au sein des Conseils d’Administration. D’autre part deux nouveaux pays signent des accords de coopération avec la France et adoptent le franc CFA : la Guinée Équatoriale en 1985 et la Guinée-Bissau en 1997. Malgré ces changements, la France garde la mainmise sur la politique monétaire de la zone franc dont les pays subissent des choix économiques et monétaires dictés par les intérêts français. La France va même jusqu’à décider unilatéralement de la dévaluation du franc CFA en 1994.



    La zone franc : une gestion et des principes au service des intérêts français



    La zone franc englobe donc aujourd’hui quinze pays : huit pays d’Afrique de l’Ouest (Bénin, Burkina-Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo), six pays d’Afrique centrale (Cameroun, République Centrafricaine, Congo-Brazzaville, Gabon, Guinée Equatoriale, Tchad) et les Comores. C’est une organisation financière, monétaire et économique, dont le cœur est la France et l’instrument principal le franc CFA. Cette organisation, gérée par la France, s’appuie sur des institutions africaines : la Banque Centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO), la Banque des Etats d’Afrique Centrale (BEAC), la Banque Centrale des Comores (BCC).

    Le système franc CFA est basé sur quatre grands principes : la centralisation des réserves de change au Trésor public français, la fixité de la parité franc CFA/euro, la libre convertibilité du franc CFA à l’euro, et la libre circulation des capitaux entre la France et les pays africains de la zone franc. A ces principes s’ajoutent la participation française aux instances de direction des banques centrales africaines, pièce maîtresse du système CFA puisqu’elle garantit l’application sans faille des quatre principes précédemment cités.



    La centralisation des réserves de changes : un principe qui bloque l’économie des pays de la zone franc

    Chaque banque centrale de la zone franc possède un compte d’opérations au Trésor public français et doit y déposer une partie de ses réserves de monnaie. Depuis 2005, 50% des réserves de change doivent être stockées sur le compte d’opérations en France (jusqu’en 2005 ce pourcentage était de 65). Il y a donc actuellement environ 8000 milliards de francs CFA venant de la BCEAO et la BEAC stockés au Trésor public, soit plus de 12 milliards d’euros. C’est autant d’argent qui est amputé du budget des États de la zone franc. La France rémunère les banques centrales africaines en intérêts, tout en se servant au passage grâce à des placements privés (des sommes dégagées au profit de la France qui se comptent en centaines de millions d’euros). Pire, la part d’intérêts versée aux banques centrales est comptabilisée dans l’Aide Publique au Développement ! Dépouillés de la moitié de leurs recettes, les pays africains de la zone franc se retrouvent ainsi dans une situation économique et sociale très difficile, d’autant plus que la France leur impose une rigueur budgétaire (c’est-à-dire une baisse des dépenses publiques) pour que l’approvisionnement du compte d’opérations soit garanti.



    La parité fixe franc CFA-euro : une entrave à la compétitivité des économies africaines dans le monde

    Hier lié au franc français, le franc CFA est aujourd’hui arrimé à l’euro, c’est-à-dire que la valeur du franc CFA sur les marchés mondiaux dépend de celle de l’euro. Autrement dit, les pays africains de la zone franc n’ont pas le contrôle de leur politique de change et subissent les fluctuations du cours de la monnaie unique européenne. Les recettes de leurs exportations doivent être converties en euro avant de l’être en franc CFA, ce qui signifie que si la conversion entre l’euro et les monnaies étrangères fluctue, les recettes des pays africains de la zone franc fluctuent également. Actuellement la valeur de l’euro se renforce par rapport aux monnaies étrangères. Par conséquent, la compétitivité des pays de la zone euro, et donc de la zone franc, diminue par rapport au reste du monde. Une baisse de la compétitivité signifiant une plus grande difficulté à vendre ses produits sur le marché mondial, les conséquences pour les pays africains de la zone franc d’un arrimage à une monnaie forte comme l’euro sont considérables : les économies restent faibles, et les population se paupérisent car les matières premières qu’elles produisent ne peuvent ni être exportées ni être transformées.



    La libre convertibilité franc CFA/Euro et la libre circulation des capitaux ou comment légaliser la fuite des capitaux



    La libre convertibilité s’applique des pays africains de la zone franc à la France et inversement, mais ne concerne pas les échanges entre les trois zones du système CFA. Ce principe facilite les investissements français en Afrique, le rapatriement des capitaux, et l’importation par la France de matières premières, mais bloque les échanges inter-africains.



    Les principes de libre convertibilité et libre circulation des capitaux favorisent également la fuite des capitaux de l’Afrique vers la France. Les entreprises françaises installées dans les pays africains de la zone franc peuvent rapatrier librement leurs liquidités vers la France et les transferts d’argent entre la France et l’Afrique s’opèrent sans entraves au profit des élites françafricaines.



    La participation française à la gestion des banques centrales africaines



    Dans les trois banques centrales de la zone franc, des administrateurs français siègent aux Conseils d’Administration (CA). Dans les faits, la présence d’administrateurs français garantie par les statuts des banques centrales confère à la France un droit de veto lors de la prise de décision. Au CA de la BCC, 4 administrateurs sur 8 sont français alors que les décisions doivent être votées à la majorité. A la BCEAO seuls 2 administrateurs sur 16 sont français, mais l’unanimité est requise pour toute décision majeure (et notamment la modification des statuts). La situation est la même à la BEAC avec 3 administrateurs français sur 13. Le pouvoir de la France dans ces institutions est donc considérable et la présence de représentants français garantit la mise en œuvre de tous les principes centraux du système CFA.

    Un système monétaire qui constitue une entrave à la souveraineté des États africains de la zone franc

    Le franc CFA est un liant qui cimente les relations économiques entre la France et les pays africains de la zone franc. Ces pays ne sont pas libres de la gestion de leur politique économique et monétaire, domaine pourtant constitutif de la souveraineté d’un État. Preuve en est la dévaluation de 1994 décidée unilatéralement par la France.



    Malgré le passage à l’euro, la France garde la mainmise sur la zone franc, alors même qu’elle n’est plus émettrice de la monnaie d’arrimage. L’adoption de l’euro aurait pu se traduire par une disparition du pouvoir tutélaire de la France sur ses anciennes colonies, or la France a obtenu que les accords de coopération monétaire de la zone franc ne soient pas affectés par l’intégration européenne.

    Cinquante ans après les indépendances, la politique monétaire de la zone franc reste donc décidée par la France en fonction de ses intérêts propres. Cinquante ans pendant lesquels cette politique a été complètement déconnectée des vrais enjeux du développement africain tout en permettant à la France de contrôler économiquement et politiquement ses anciennes colonies au profit de son économie nationale, et au préjudice du développement des relations entre pays africains. Le modèle imposé par le système franc CFA induit une verticalité des échanges (Nord-Sud) au détriment d’une coopération horizontale (Sud-Sud). Un tel système financier, au service des intérêts économiques et politiques de la France, ne peut pas être le vecteur de l’autonomie monétaire et du développement. Il perpétue les relations asymétriques et néocoloniales entre la France et les pays de la zone CFA.



    Afrique Expansion





    Auteur

    Anonymeil Ne Peut Exister Un D

    En Novembre, 2015 (23:54 PM)
    Il ne peut exister un développement économique sans la souveraineté politique , il ne peut exister un développement économique sans une souveraineté monétaire . Le franc CFA , appelez le comme vous voulez , franc des colonies françaises d'Afrique , franc du canal français d'appauvrissement , est un franc mortifère .

    Idriss Deby , a montré la voie à suivre en déclarant qu'il est temps que nous battons notre monnaie . Il a osé dire ce que très peu avant lui osait dire .

    Le pouvoir appartient au peuple , et c'est ce même peuple qui doit se lever debout comme un seul homme pour exiger la sortie du franc CFA . C'est maintenant qu'il faut agir , et non repousser l'échéance aux horizons lointains . Le seul combat qui vaille , pour sortir de la misère et de l'asservissement c'est la lutte pour quitter cet esclavage monétaire qui dure depuis soixante dix ans .

    Notre COP 21 , cela doit être la lutte pour la sortie immédiate du franc qui tue plus que les degrés ...
    Auteur

    Non A La Monnaie De Singe

    En Novembre, 2015 (07:47 AM)
    CEST L ARNAQUE DU SIECLE QUI VA DEFINITIVEMENT PLONGER LES PAYS SUBSAHARIENS DANS LA MISERE.

    NON A UNE MONNAIE DE SINGE.En tout cas ilne faut pas l'accepter; GROSSE ARNAQUE DERRIERE. Du CFA rek ou à défaut DES DEVISES; Ne pas l accepter;



    NON A UNE MONNAIE DE SINGE.En tout cas ilne faut pas l'accepter; GROSSE ARNAQUE DERRIERE. Du CFA rek ou à défaut DES DEVISES; Ne pas l accepter;



    NON A UNE MONNAIE DE SINGE.En tout cas ilne faut pas l'accepter; GROSSE ARNAQUE DERRIERE. Du CFA rek ou à défaut DES DEVISES; Ne pas l accepter;



    NON A UNE MONNAIE DE SINGE.En tout cas ilne faut pas l'accepter; GROSSE ARNAQUE DERRIERE. Du CFA rek ou à défaut DES DEVISES; Ne pas l accepter;
    Auteur

    Ali Baba

    En Novembre, 2015 (09:15 AM)
    Les pays les plus pauvres du monde ont comme più le CFA
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (09:32 AM)
    c'est une excellence idee. J'y etais. L'emission de cette monnaie nationale complementaire (contre des fcfa) comme l'a explique M.Sarr hier nous permettra d'avoir un fonds souverain important en FCA et Financer les poles regionaux de l'acte III de la décentralisation en plus de realiser l inclusion financiere.
    Auteur

    Anonyme Anglais

    En Novembre, 2015 (09:57 AM)
    Pourquoi pas un franc sénégalais afin que tout le monde devient comme chez les guinéens car la bas meme si tu as l équivalent de 100000 CFA tu est millionnaire et la vie est belle le CFA est trop lourd pour un pays pauvre 25*
    • Auteur

      Tontine

      En Novembre, 2015 (21:41 PM)
      on a besoin de sen sinon le premier ministre et ses cadres l'aurait fait depuis.

      arretez de copier les occidentaux:
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (10:13 AM)
    UNE INITIATIVE A DENONCER.IL FAUT SE DEBARASSER DU CFA.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (10:18 AM)
      l'initiative permettra a la majorite des senegalais, les couches pau res justement de se debarrasser du fcfa qui ne sert qu'aux riches qui s"y accrochent au detriment du people.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (10:35 AM)
    La seule solution qui vaille est d'emettte une monnaie a l'echelle de la CDEAO, et le plus rapidement possible.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (11:16 AM)
      avour une monnaie de la cedeao n'est pas incompatible avec des monnaies nationales complementaires pour les populations exclues de cette monnaie communautaire.
    Auteur

    Goor

    En Novembre, 2015 (10:59 AM)
    Ici. il s'¡agit d'expliquer avec l'aide de techniciens en la matière. Ce n'est pas aussi mauvais que d'autres le pensent. Si c'est bien géré et accepté, on aura beaucoup à gagner. Il faut que les gens comprennent de quoi il s'agit vraiment. 1 usd, est seulement du papier sur lequel on a inscrit 1$ seulement, Sa valeur réside sur ce qui vient après, ce n'est pas seulement le papier. C'est là où il faut diriger le débat. Celui de liquider le franc CFA et créer notre propre monnaie est pasionnant et passionné mais qu'on le veuille ou pas. on ne peut pas le faire du jour au lendemain. Seulement, il faut commencer à travailler là-dessus dès maintenant. Les européens sont arrivés à créer l'€ après beaucoup d'années . C'est ce qui va sans doute se passer chez nous de la CEDAO.Puisque ça ne bouge pas,commençons par créer notre SEN et on verra . Il faut oser et commencer par quelquechose.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (12:03 PM)
    Cette initiative est la plus revolutionnaire que le senegal ait connu. Il faut que chacun en mesure la portee. Visitez les sites de la sofadel.com et du mrld.org
    Auteur

    Maj/fk

    En Novembre, 2015 (12:39 PM)
    non à une monaie complémentaire c'est absurde et dangereux soit on crée une monaie unique sénégalaise ou non
    Auteur

    Ouzdé

    En Novembre, 2015 (13:07 PM)
    Vous refusez cette belle opportunité qui vous fera sortir du sous développement qui est la monnaie complémentaire alors que acceptez Orangemoney, Tigocash. Ce n'est rein d'autre que de la M.C. Vous demandez-vous où est le CFA que vous mettez dans vos téléphone? Dans un banque qui travaille avec Orange ou Tigo, qui l'investit et vous donne des % sur les bénéfices qu'elle gagne. Alors que la momaie complémentaire la SOFADEL vous permet de créer votre propre banque que vous gérez vous mêmes et les bénéfices reviennent à tous les membres de la SOFADEL. Allez plutot vers l'information au lieu de critiquer sans fondement.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (19:55 PM)
      hahaha.
      ok on substitue les banques de orange money et tigo...mais avec quelle autre banque? la votre. c'est pas du otes-toi que je m'y mette!!!
      reveillez-vous, la monnaie vient apres. créons des entreprises, produisons, vendons...bref créons de la richesse c'est la seule voie menant au développement.
      créez toutes les monnaies que vous voulez, avec tous les noms que vous voulez, s'il n'y a pas le fondamental (richesse) avant, vous n'irez nulle part.
      marre des vendeurs d'illusions qui ne cherchent qu'à s'enrichir sur la pomme des populations en leur faisant croire des inepties.
      c'est donc sofadel qui va garantir cette nouvelle monnaie....héhé. bonjour la fiesta à ....sofadel :-)
    Auteur

    Connaissance Avant Réaction

    En Novembre, 2015 (15:09 PM)
    Tout le monde est d'avis que le F CFA doit être revu qu'à son arrimage à l'Euro. Le Président français nous y a même invité. Il freine le développement de nos pays. Dès lors ce débat économique devrait être posé et résolu définitivement au niveau national et sous régional.

    Par ailleurs ce jeune cadre sénégalais, représentant résident du FMI dans différents pays, qui y a démissionné par la suite pour venir apporter une solution novatrice et innovante aux problèmes économiques et financiers de notre pays, en contribuant à la construction de l'édifice national, mérite une attention et une considération particulière de nos concitoyens et même de Monsieur le Président de la République.

    Son site (visitez le svp d'abord) nous apporte des explications sur l'impact que cette monnaie locale peut avoir pour le développement et la résorption de la pauvreté.

    Revoyons ce qu on y gagne et ce qu on y perd. Egalement ce que lui le fondateur y gagne et y perd. Si cela est fait on y aura alors un dialogue et une réaction raisonné et raisonnable.

    Bonne lecture
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (21:13 PM)
      il a fait le fmi comme beaucoup d'autres. des banquemondialistes, des bceistes..on en a plein. c'est pas une raison pour penser qu'on a la science infuse et qu'on peut venir changer tout avec sa baguette magique. c'est pas la monnaie qui apporte le développement, c'est l'économie!!! la monnaie c'est juste de l'huile pour faire bien tourner le moteur :-)
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (15:37 PM)
    Oui...Oui....Oui....plus de franc CFA mais une monnaie nationale qui va dévaluer tous les 2 ans et je serais de plus en plus riche .... :jumpy2: 
    Auteur

    Heuskey

    En Novembre, 2015 (17:11 PM)
    Tous les pays qui emergent se sont affranchis du dollar du franc de la livre sterlin ou du DMark .ces monaies qui empechent nous AFRICAINS de voir le le bout du tunel.du courage doni doni ndaniola .
    Auteur

    Heuskey

    En Novembre, 2015 (17:11 PM)
    Tous les pays qui emergent se sont affranchis du dollar du franc de la livre sterlin ou du DMark .ces monaies qui empechent nous AFRICAINS de voir le le bout du tunel.du courage doni doni ndaniola .
    Auteur

    Heuskey

    En Novembre, 2015 (17:11 PM)
    Tous les pays qui emergent se sont affranchis du dollar du franc de la livre sterlin ou du DMark .ces monaies qui empechent nous AFRICAINS de voir le le bout du tunel.du courage doni doni ndani

    ola .
    Auteur

    Heuskey

    En Novembre, 2015 (17:11 PM)
    Tous les pays qui emergent se sont affranchis du dollar du franc de la livre sterlin ou du DMark .ces monaies qui empechent nous AFRICAINS de voir le le bout du tunel.du courage doni doni ndani

    ola .
    Auteur

    Anonymetoti

    En Novembre, 2015 (20:25 PM)
    Mr. Sarr ferait mieux de s'occuper de ses collaborateurs en prison à Ziguinchor au lieu de faire le petit malin. Franchement vous êtes irresponsable Mr.Sarr.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (20:50 PM)
      cette conference etait une tribune pour m.sarr d exposer l'injustice dans laquelle ses collaborateurs se trouver. il l a fait de fort belle maniere aux samedi de l'economie et dans la presse.
    • Auteur

      Plagiat

      En Novembre, 2015 (21:17 PM)
      ah bon, les responsables sont en prison? sans blague? si c'est vrai, c'est irresponsable anonyetoti.
    • Auteur

      Plagiat

      En Novembre, 2015 (21:17 PM)
      ah bon, les responsables sont en prison? sans blague? si c'est vrai, c'est irresponsable anonyetoti.
    • Auteur

      Plagiat

      En Novembre, 2015 (21:17 PM)
      ah bon, les responsables sont en prison? sans blague? si c'est vrai, c'est irresponsable anonyetoti.
    Auteur

    Bidje

    En Novembre, 2015 (21:59 PM)
    Tout ca,c'est de la foutaise.Qu'ils nous restituent l'argent vole et mis dans des comptes d'operation,et qu'ils freinent leur torchon à c....de merde de cfa
    Auteur

    Coloniséplusintelligentqunprem

    En Novembre, 2015 (22:24 PM)
    monnaie de  :taz-smile: 



    Auteur

    Premier Ministre

    En Novembre, 2015 (22:38 PM)
    Mounane day completer monnaie? monnaie complementaire?

     :contaan: 
    Auteur

    President

    En Novembre, 2015 (11:58 AM)
    Monnaie day completé monnaie bou bakha bakh. A chaque fois que tu transfereras du crédit téléphonique (orange seedoo) à un ami contre des FCFA parce qu'il n'a pas le temps d'aller chez le vendeur du coin, Orange seedoo complété na monnaie économisé temps.
    Auteur

    Verete

    En Novembre, 2015 (15:59 PM)
    un autre assimilé " une monaie comlementair" arreter svpça sufi comme ça.on en tant soufer derriere ces soit disant économiste ,qui ne font que plaire à l´occident . la fin du monde n´est pas demain comme on nous le fait croire comme pour nous dire vous n´aurez pas le temp de realiser vos reves. c´est enthierement faut . rien ne nous empeche de recomencer , n´écouté pas ces egarer ds leur penser et leur methode ." expert".comme disait le grand SANKARA " acceptons de vivre afriain , c´est la seule façon de vivre libre et de vivre digne .ce mr. "expert" ne fait que preparer l´avenir de ses enfant et petit enfants sous le do ses senegalais lamba.
    • Auteur

      Sankariste

      En Novembre, 2015 (17:56 PM)
      vous êtes sankariste mais n'avez rien compris à son idéologie. ce monsieur sarr propose un projet dont le seul objectif est d'aider à construire l'afrique à partir de ses territoires avec des mécanismes de financement endogènes et adaptés. vos ancêtres s'échangeaient avec des cauris et la france leur a donné le fcfa. la monnaie complémentaire proposé permettra aux sénégalais membres du dispositif d'acheter des sen pour avoir un fonds d'investissement qui va accompagner leur développement. qu'est ce que vous voulez de plus. enfin, qui connait m. sarr sait que dans toute cette affaire il n'y gagne rien.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Kiss FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Radio record
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR