Crise scolaire : le gouvernement appelle au "sursaut" pour une reprise effective des cours

  • Source: : APS | Le 24 avril, 2018 à 21:04:37 | Lu 4699 fois | 52 Commentaires
content_image

Crise scolaire : le gouvernement appelle au "sursaut" pour une reprise effective des cours

Le gouvernement a appelé, mardi, dans un communiqué, au "sursaut de tous, pour une reprise effective des enseignements dans tous les établissements publics".
 
Le gouvernement a "déjà pris toutes les dispositions utiles pour un réaménagement du calendrier scolaire et en appelle au sursaut de tous, pour une reprise effective des enseignements dans tous les établissements publics", a précisé son porte-parole, Seydou Guèye, dans ce document reçu à l’APS. 
 
"Le gouvernement voudrait aussi rappeler à l’opinion et aux enseignants, sa responsabilité d’assurer le Droit à l’éducation à tous les enfants de notre pays. Aussi, prendra-t-il toutes mesures de sauvegarde nécessaires à la continuité du service public de l’Education", mentionne la même source.
 
"Au total, le gouvernement voudrait lancer un ultime appel aux enseignants pour une reprise immédiate des cours car le mouvement social risque de mettre en péril, non pas seulement l’année scolaire, mais aussi l’avenir des élèves et du système éducatif de notre pays, nonobstant les immenses efforts déjà réalisés par l’Etat", lit-on dans le texte.
 
Le communiqué a rappelé les différentes initiatives que le gouvernement a eues à entreprendre, compte tenu du rôle central qu’occupe le secteur de l’éducation dans la vie de la Nation, pour assurer la reprise normale des enseignements sur l’ensemble du territoire national.
 
Il cite les efforts importants consentis au secteur de l’Education et de la Formation, en termes de réformes et de mobilisation de ressources budgétaires, en vue de promouvoir une école de l’équité et de la réussite des élèves, mais aussi une école viable, stable et pacifiée.
 
"Pour réussir ce pari, le gouvernement s’est résolument engagé dans une dynamique de promotion du dialogue social et de prise en charge des préoccupations des enseignants. Différentes actions ont déjà été réalisées dans cette perspective", poursuit le communiqué.
 
Il souligne entre autres, l’extinction progressive des corps émergents par le reclassement et la mise en solde des enseignants contractuels qui a coûté au gouvernement 43 milliards de francs CFA de 2015 à 2017, avec un quota des mises en solde relevé au niveau de 10.000 enseignants par an , la validation des années de volontariat, de vacation et de contractualisation pour un montant de rappels de 18 milliards de FCFA.
 
Selon le texte, l’institutionnalisation de la Journée mondiale de l’enseignant dans le calendrier républicain et du Grand Prix du Chef de l’Etat pour l’enseignant, l’augmentation de l’indemnité de logement pour la porter de 60.000 FCFA à 85.000 FCFA par mois et par enseignant fonctionnaire ainsi que la revalorisation du traitement de tous les enseignants contractuels pour un montant forfaitaire de 10.000 FCFA.
 
Le système éducatif sénégalais est paralysé depuis plusieurs semaines par une grève des syndicats d’enseignants qui réclament de meilleures conditions de travail.
 
Les syndicalistes demandent notamment l’application d’accords déjà signés avec le gouvernement et la revalorisation par exemple de l’indemnité de logement dont bénéficient les enseignants.
 
Dans son discours à la nation, la veille de la célébration du 58e anniversaire de l’indépendance du Sénégal, le chef de l’Etat a confirmé avoir "décidé de la revalorisation de l’indemnité de logement allouée à tous les enseignants du pays, de 60.000 CFA à 85.000 CFA".
 
Cela correspond à "une augmentation de 25.000 CFA, dont 15.000 payables à compter du 1er octobre 2018, et 10.000 à compter de 1er janvier 2019", a précisé Macky Sall.
 
"De même, le traitement des professeurs et maîtres contractuels sera revalorisé à hauteur de 10.000 CFA", a-t-il dit, ajoutant : "Ces efforts, parmi d’autres, traduisent mon engagement ferme et constant en faveur de notre système éducatif, à tous les échelons".
 
Le chef de l’Etat, Macky Sall a assuré que la communauté éducative et l’école publique restent "au cœur de ses préoccupations", en promettant que le gouvernement "assurera le suivi permanent des engagements" pris vis-à-vis des revendications des enseignants
 
Deux organisations syndicales membres du G6 ont suspendu leur mot d’ordre depuis lundi.


Auteur: Aps - APS






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (34)


Anonyme En Avril, 2018 (21:47 PM) 0 FansN°: 1
Le "sursaut" doit venir de vous. Respectez les accords signés depuis 2014. Vous avez déja menti, pourquoi nous croirions-vous cette fois ci? :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
Reply_author En Avril, 2018 (06:51 AM) 0 FansN°: 1
souniou fi radier wer na nieup guene tchi mbed bi c'est tout on va faire la fête à ce gros porc une bonne fois
Anonyme En Avril, 2018 (21:53 PM) 0 FansN°: 2
Les enseignants sont avertis.

Retournez aux classes avant les réquisitions et puis les radiations.
Prof En Avril, 2018 (08:52 AM) 0 FansN°: 1
conard, ton français est médiocre. démal diangui au lieu de retournez aux classes.
Anonyme En Avril, 2018 (22:04 PM) 0 FansN°: 3
Continuez à sursauter rek. En 2019 vous risquez outre-sauter...   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">  
Le Patriote  En Avril, 2018 (22:07 PM) 0 FansN°: 4
Je suis triste de voir mon pays vivre cette situation le Sénégal ne mérite pas ça je me suis réveillé ce matin pour aller travailler sur mon chemin j'ai croisé une centaine d'élèves qui réclame la reprise des cours kholou yeurmane waay
Anonyme En Avril, 2018 (22:09 PM) 0 FansN°: 5
l'État doit faire l'effort de porter l'indemnité de logement à 100 000 frs aucun effort n'est de trop pour les enseignants les formateurs des produits de tous les corps de toutes les professions
Hy En Avril, 2018 (22:14 PM) 0 FansN°: 6
Les jeunes à la recherche d'emploi sont là nombreux d'année en année , il faut les former et les verser ds l'enseignement tt en radiant les grévistes
Anonyme En Avril, 2018 (06:04 AM) 0 FansN°: 1
ceux qui ont formé ces enseignants là ont été des modèles jusqu'à leur retraite.. donc ils doivent suivre l'exemple . c'est bête de dire que les enseignants forment ceux ci ou ceux là..il ne faut pas sacrifier des générations pour de l'argent
Anonyme En Avril, 2018 (22:19 PM) 0 FansN°: 7
Je ne sais pas pourquoi cet Etat qui excelle dans le forcing, le jusqu'au boutisme peut demander aux autres un sursaut.
Année Blanche En Avril, 2018 (22:25 PM) 0 FansN°: 8
Je ne pense pas que l'on puisse rattraper cette année scolaire. Elle est irrémédiablement perdue; à moins que l'on ne veuille continuer la pratique qui dure depuis presque 20 ans. En effet depuis une vingtaine d'années, il faut chaque fois sauver l'année scolaire en baclant les enseignements avec les conséquences visibles de tous que le niveau des potaches à drastiquement baissé. Écoutez nos étudiants s'exprimer, on est ahuri par leur niveau plus que bas et on se pose la question comment ces gens vont s'insérer dans la vie socio-économique.

Nous parlons chaque jour des ressources naturelles découverts au Sénégal; mais ces ressources ne profiteront pas aux sénégalais car ils n'auront pas les compétences nécessaires pour participer à la mise en valeur de ces ressources; comme C'est le cas actuellement avec l'extraction de l'or où ont fait appel à l'expertise des ghanéens.

C'est pourquoi pour ne pas continuer à sacrifier des générations depuis vingt an à cause des années scolaires "rattrapees), il faut accepter que cette année est blanche et suspendre les salaires des enseignants durant toutes les négociations et que l'Etat ne s'engage que sur des choses réalisables.

Je voudrai demander aux enseignants grévistes s'ils ont introduit dans leurs réflexions le phénomène du djihadisme qui a obligé tous les Etats à faire de la sécurité une super priorité en renforçant l'équipement des forces de défense et de sécurité. Ces enseignants se sont-ils pose la question d'où l'Etat a tiré les ressources pour équiper nos forces de sécurité? Bien sûr que non car nous n'avons pas de syndicalistes suffisamment formés pour faire une analyse géopolitique et macroéconomique, mais des abboyeurs professionnels.

Il faut que l'on arrête ce cycle infernal qui n'a pas débuté avec Mackhy SALL et qui si on y prend garde le successeur de Mackhy fera face aux mêmes problèmes qui durent depuis plus de vingt an.

On ne fait pas des omelettes sans casser des oeufs. Il faut décréter l'année blanche et suspendre les salaires et négocier sérieusement et honnêtement selon les possibilités de l'Etat. On ne va pas mettre l'Etat en cessation de paiement pour des fonctionnaires qui veulent devenir des millionnaires.

Anonyme En Avril, 2018 (22:43 PM) 0 FansN°: 9
Vous nous emmerdez avec vos menaces de radiations et autres.
Anonyme En Avril, 2018 (22:54 PM) 0 FansN°: 10
Je pense k c m etat qui doit respecter ses engagements



Hérode  En Avril, 2018 (23:04 PM) 0 FansN°: 11
Hérode  En Avril, 2018 (23:04 PM) 0 FansN°: 12
Hérode  En Avril, 2018 (23:04 PM) 0 FansN°: 13
Boy En Avril, 2018 (23:04 PM) 0 FansN°: 14
Monsieur le Président, de grâce, changez de Ministre de l,Éducation et discutez sérieusement avec les syndicats et ne suivez pas ces ignares opportunistes qui vont vous perdre.
Anonyme En Avril, 2018 (23:05 PM) 0 FansN°: 15
Nous demandons au président de radier tous enseignants grévistes qui ne sont que des opposants c est la cas de Mamadou Lamine dianté
Reply_author En Avril, 2018 (23:14 PM) 0 FansN°: 1
toi tu es nul et tu comprends rien du tout
Anonyme En Avril, 2018 (23:05 PM) 0 FansN°: 16
Anonyme En Avril, 2018 (23:15 PM) 0 FansN°: 17
Le gouvernement n'est pas fou.radier les enseignants ne ferait qu'empirer les choses.quI va les remplacer domanai qu'ils vont recruter aveuglément,dans ce cas ce sera toute une génération sacrifiée.wakh dji ils n'ont qu'à respecter les accords signés so mounoul wakhal mouno mais di di signer rek t'ai sa dara meutoul.je suis de tout coeur avec les enseignants continuer la grève jusqu'à la satisfaction de vos revendications.dépenser des milliards pour un TER,une arène nationale,rénovation du building, t'ai tu n'es même pas capable de régler le problème de l'enseignement sans compter les abris provisoires avec ça vous nous parlez d'émergence.dites aux analphabètes.régime corrompu.

Anonyme En Avril, 2018 (23:43 PM) 0 FansN°: 18
Enseignants! Attention! baakhna!
Anonyme En Avril, 2018 (23:44 PM) 0 FansN°: 19
La grève est un droit mais elle doit pas s'exercer au détriment des intérêts des enfants. Que les enseignants rendent les bulletins de note aux élèves qui sont en classe d'examen afin qu'ils puissent poursuivre des études supérieures à l'instar de ces enseignants! Faites votre grève mais ne gâcher pas l'avenir de nos enfants!
Anonyme En Avril, 2018 (23:51 PM) 0 FansN°: 20
Oui§ Bien dit poste 18. Enseignants Attention§ j'ai bien lu dans le titre du communauté "ultime appel" et "reprise immédiate". Alors faites gaffe car c'est évident que l'Etat va bientôt prendre des mesures drastiques et si les sanctions tombent, réquisitions et autres ponctions ou pire radiations, ce sera sur vous qui êtes dans les classes; craie en main. Ni Abdoulaye NDOYE, ni Saourou SENE, encore moins Abdou FATY ne seront sanctionnés et surtout sachez que l'opinion s'est maintenant détournée de vous. Réfléchissez bien.
Reply_author En Avril, 2018 (04:24 AM) 0 FansN°: 1
on s'en torche le cul avec vos menaces, vous les souteneurs de ce dictateur ethnocentriste souffrant de troubles mentaux qui ne soucie guçre de l'éducation et mutile les élèves manifestants !!!
Anonyme En Avril, 2018 (23:52 PM) 0 FansN°: 21
Le Sénégal est un petit pays et pourtant le dialogue, les compromis se rarifient de plus en plus! On privilegie des intérêts personnels au détriments de l'avenir du pays Dommage!
Anonyme En Avril, 2018 (23:57 PM) 0 FansN°: 22
bien dit poste 20. Prenez ce qui est déjà donné. un tien vaux mieux que deux; tu l'aura. sinon vous risquez de tout perdre
Anonyme En Avril, 2018 (00:11 AM) 0 FansN°: 23
radier des enseignants serait la pire erreur de sa vie. Macky doit être humble et accepter de dialoguer avec les enseignants. il n'est pas sérieux car ne respecte jamais se engagements. on se moque de ses menaces. vive la grève jusqu'à satisfaction et qu'aucun enseignant ne baisse sa garde.
Anonyme En Avril, 2018 (06:04 AM) 0 FansN°: 1
il faut discuter avec des enseignants sincères.. s'il faut en radier ..il faut le faire .il n'y pas que le problème des s enseignants à résoudre..
Anonyme En Avril, 2018 (06:04 AM) 0 FansN°: 24
l'État ne doit plus accepter le chantage des enseignants qui ne veulent pas travailler..arrêtons la pagaille.
Anonyme En Avril, 2018 (06:04 AM) 0 FansN°: 25
j'ai sursaute quand j'ai vu Dianté porte parole d'un mouvement de politiciens professionnels...un Dame MBODJ qui dit clairement son appartenance à Rewmi...ce mouvement des enseignant n'est pas honnête ....L'etat doit sévir durement ..si non ce sera le bordel ..
Reply_author En Avril, 2018 (08:20 AM) 0 FansN°: 1
et tu n' a pas sursauté en voyant le mouvement des enseignants apriste. l'appartenance à une classe politique n'est pas interdit aux enseignants donc ils sont libres d'appartenir à un quelconque syndicat du pouvoir comme de l'opposition
Anonyme En Avril, 2018 (07:13 AM) 0 FansN°: 26
radier les enseignants
Anonyme En Avril, 2018 (07:53 AM) 0 FansN°: 27
en phase avec poste 8, l'état n'a qu'à radier les enseignants, perdre l'année scolaire mais au moins former les jeunes diplômés demandeurs d'emploi et faire d'eux des fonctionnaire qui auront un cahier de charges bien définis. compte tenu des résultats que vous ferez dépendront votre avancement dans la fonction publique.il vaut mieux perdre une année que de perdre des générations.
Anonyme En Avril, 2018 (08:18 AM) 0 FansN°: 28
VOUS ENDEIGNATS ,VOUS VOULEZ QU'ON RESPECTE VOS DROITS ALORS QUE VOUS IGNOREZ CELU DE MES ENFANTS.
Anonyme En Avril, 2018 (08:27 AM) 0 FansN°: 29
les enfants du clan de maky sont dans le privé et à l etranger, l ecole publique ne les interesse pas, ils font semblant juste pour séduire les electeurs
Anonyme En Avril, 2018 (08:48 AM) 0 FansN°: 30
Radier les enseignants conduira inéluctablement sa chute car les enseignants les sanctionneront avec tous les membres de leur famille. Le peuple n'est pas dupe.soyons serieux et réglons les problemes avec plus de diplomatie.
Mara En Avril, 2018 (08:58 AM) 0 FansN°: 31
ces secrétaires généraux de syndicats d'enseignants doivent raison garder et suspendre la gréve et la reprendre l'année prochaine pourquoi pas surtout penser aux élèves comme l'a si bien dit le doyen Mody GUIRO l'état a fait un éffort d'augmentation tous les bonnes volontés doivent s'impliquer avant qu'il ne soit tard je pense à Abdoulaye Makhtar DIOP à Alioune TINE à Modou GUIRO à Benjamin NDIAYE toutes les bonnes volontés.
Anonyme En Avril, 2018 (10:03 AM) 0 FansN°: 32
Je me demande si vraiment au, Sénégal les gens réfléchissent mûrement avant de réagir.Quand j'entends des gens parlais ou intervenir parfois dans des cas comme celui ci, je suis sidéré de par le manque d'arguments.Mais a vrai dire si l'état s'entête à vouloir prendre des mesures drastiques comme vous le dites cela n'engage que lui parce que je ne peux pas comprendre que tu veuilles que les apprenants retournent en classe et humilier la personne qui est sensé leur donner le savoir.L'état sait ce qu'il a à faire c'est de rester sa parole à défaut tenir un langage franc à l'opinion publique que de verser dans la masturbation de conscience en pondant des communiqués qui ne reflètent même pas la réalité.Je préfère entendre de la bouche de ce soit disant porte parole du gouvernement dire que nous avons échouer sur toute la ligne dans la politique éducative parce que ce qui devait être fait n'a pas été fait.Et quand je l'entends dire on a mis 43 milliards mais cela est un dette qui devait être payée depuis mais qu'il ont tardé à payer et c'est normal que la somme soit énorme.Mais s'ils avaient pu éviter le cumul des dettes on en serait pas là aujourd'hui.Ce qu'il dit pas c'est que la dette est toujours là et au lieu de s'attaquer à l'essentiel c'est à dire faire un sursaut de leur côté, ils versent dans la menace qui ne peut pas prospérer.Ce gouvernement dans sa communication mensongère a réussi à mettre en mal les enseignants avec la population.Il faut que ce gouvernement se réveille en sachant qu'il y a certains de ses projets à coup de qui sont inopportuns et ne font que mettre le pays à terre.Parcourez toutes les années que ce gouvernement a passé au pouvoir et dites moi parmi tant de projets initiés et citez moi au moins 2 grands projets dans lesquels la population s'y retrouve.Moi je dirai aucun.Je prends le TER qu'ils disent être un projet ambitieux; je suis d'accord que c'est ambitieux mais pas pour mon SENEGAL parce que je ne vois pas la rentabilité de ce projet sur un trajet où ne passe que 0.15% de la population.Je serais d'avis si on me disait que le projet prend en compte les régions de thiès, fatick, kaolack, tamba, diourbel, bambey kaffrine,Louga, kolda et ziguinchor. Par leur situation géographique j'ai pas cité Matam et Saint-Louis...

Alors il faut que ce gouvernement cesse de nous mentir mais aussi d'arrêter la masturbation des consciences en disant les choses telles quelles.Je ne suis pas politicien mais il faut que ces politiciens sachent que j'ai participé pour qu'ils soient à cette place donc ils doivent me respecter et tout, le monde y compris SANS EXCEPTION.Daara bo ko meunoul nel mounouma mais pas de verser dans la menace.Sachez aussi que les enseignants que vous menacer sont dans leur droit de réclamer un meilleur traitement.Ne venez pas nous dire qu'ils sont nombreux car si n'était pas leur nombre la population sera 95% analphabée.
Pays De Misere En Avril, 2018 (10:16 AM) 0 FansN°: 33
Les syndicalistes ont raison, il faut un salaire decent les politiciens volent milliards les professeurs sont maigres cheveux blancs sans moyen ni assistance, augmenter salaire des docteurs, professeurs, gendarmes, policiers. Reduire salaire des ministres non au gaspillage des milliards pour des campagnes ou elections. Professeurs, medecins, gendarmes aller tous en greve contre ces politiciens voleurs.

Anonyme En Avril, 2018 (13:44 PM) 0 FansN°: 34
OUSMANE SONKO EST L'HOMME DE LA SITUATION POUR RELEVER CE PAYS QUE CES CORROMPUS ONT COMPLETEMENT RUINE. Y’EN A MARRE DES HERITIERS WADIENS ET SOCIALISTES. NOS CARTES D'ELECTEURS C'EST LE VRAI COMBAT QUI VAILLE . DOYEN MODY NIANG DOIT VOIR UN JOURNALISTE QUI TRADUIT SES CHRONIQUES EN WOLOF CAR TROP BENEFIQUE POUR LE SENEGALAIS LAMBDA QUI N’EST PAS INSTRUIT. ALY NGOUILLE NDIAYE DEGAGE

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]