Mercredi 19 Juin, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Education

Dette aux écoles privées : L’Etat débloque 3 milliards pour "ses" étudiants

Single Post
Dette aux écoles privées : L’Etat débloque 3 milliards pour "ses" étudiants

Pour permettre aux étudiants orientés par l’Etat dans les établissements d’enseignement privé de reprendre les cours, des solutions sont en train d’être trouvées entre le ministère de l’Enseignement supérieur et celui de l’Economie. C’est ce qu’a fait savoir le ministre Mary Teuw Niane, lors de la cérémonie d’installation du Conseil d’administration de l’Université virtuelle du Sénégal.

«Nous sommes en contact régulier avec les institutions et surtout les structures qui réunissent les établissements privés d’enseignement supérieur, qu’il s’agisse du Cepes, de la Conférence des grandes écoles et du Fepes. Nous travaillons  avec ces institutions qui apportent leur contribution à la résolution de la question de l’accès à l’enseignement supérieur», a-t-il noté.

Selon le ministre, 3 milliards de francs Cfa ont été débloqués dans le cadre de la loi de finances rectificative pour payer la dette. Parce que, dit-il, «c’est avec les contraintes qu’a le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan qu’il n’a pas était jusqu’à présent possible d’apurer l’ensemble de la dette».

Mary Teuw signale que c’est à travers un consensus que cela a été fait et les engagements sont au niveau du ministère de l’Economie, en attendant que les bons soient libérés.

Pour rassurer les étudiants qui sont exclus et ceux qui sont menacés d’exclusion à partir du 15 octobre, le ministre de l’Enseignement supérieur se dit «optimiste pour une solution à ce problème».Car, il signale qu’il va rencontrer ces organisations qui sont réunies maintenant en un collectif unique. Ce, pour échanger avec elles sur les modalités d’apurement de la dette et sur les perspectives de l’année académique 2018-2019. Mais aussi recevoir les étudiants et les étudiantes envoyés par l’Etat dans ces établissements pour échanger avec eux.


Article_similaires

9 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (14:41 PM)
    médecin après la mort.
    • Auteur

      Buju Bamton

      En Octobre, 2018 (16:08 PM)
      gouvernement taf yengueul
      gouvernement taf yengueul
      gouvernement taf yengueul
      gouvernement taf yengueul
      gouvernement taf yengueul
      gouvernement taf yengueul
      gouvernement taf yengueul
      guisseu guou lène dara
  2. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (14:47 PM)
    Ils doivent 16 milliards et ils ne donnent que 3 qui ne sont d'ailleurs pas encore disponible : la solution pour les écoles privées c'est d'encaisser le chèque et de refuser les étudiants tant que le reliquat n'a pas été payé car une fois les élections présidentielles passées, l'arrogance va reprendre le dessus et ils seront payés que dans 2 voire 3 ans.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (15:03 PM)
    3 milliards rek ! apres il joue le fier :thumbsdown: 
    Auteur

    Tafs

    En Octobre, 2018 (15:11 PM)
    FEEN REK FEEN REK

    c'est a croire qu'ils finissent par se convaincre de leur mensonge. c'est pathétique que l'état se dédise à ce rythme. je me rappelle qu'à la 1ere crise on avait parlé de 16 milliards et d'une avance de 3 milliard. 3 mois après bis-répétita. fawone nawone gnawone. désolant

    ils ont problème avec la vérité ces gens la
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (15:11 PM)
    ET MA FOI 3 MILLIARDS ANNONCES DEPUIS FIN JUIN NE SONT TOUJOURS PAS ENCORE VERSES ET DIRE QU'ILS BAZARDENT DES SOMMES CONSIDERABLES DANS DES MANIFESTATIONS POLITIQUES MACKY EST UN VRAI CLOCHARD
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (15:47 PM)
    Ay Doliprane la , après les élections tous les enseignants grévistes seront radiés
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (17:05 PM)
    Continuez a critiquez, ils ont payer c'est le plus important
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (17:42 PM)
    16 Milliards de dettes pour l'inscription d'étudiants dans des écoles privées, faute de place dans les Universités. Un Etat intelligent aurait compris toute de suite que cette solution n'est pas viable à moyen et surtout à long terme. Cette somme et les celles qui vont suivre en 2018 (arriérés) et 2019 auraient pu déjà servir la construction d'autres Universités dans d'autres régions du Sénégal. Mais on préfère enrichir sciemment les patrons du privé. C'est à ne rien y comprendre, sauf s'il s'agit en réalité d'un gros deal , au détriment du trésor public sénégalais.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (15:14 PM)
    G

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR