Education

Education : Le Saes et le Cusems en grève demain et après demain

  • Par : Seneweb News | Le 03 décembre, 2012 à 17:12:33 | Lu 7058 fois | 5 Commentaires
content_image

Education : Le Saes et le Cusems en grève demain et après demain

Rebelote avec les troubles cycliques qui sont le lot quotidien de l'école sénégalaise et qui avaient failli conduire à une année blanche l'année dernière, sauvée de justesse à la dernière minute après près de cinq mois de grève des enseignants. L'intersyndicale enseignante, le Saes-Cusems (Syndicat autonome des Enseignants du Supérieur et le Cadre unitaire des enseignants du Moyen et du Secondaire) a décidé de débrayer demain à partir de 10 heures et d'observer un mouvement de grève après demain pour exiger le paiement de l'Indemnité de Recherches documentaires (Ird). 

Pourtant, une réunion entre enseignants et autorités du secteur s'est tenue récemment pour étudier la possibilité de mettre en oeuvre les accords entre les deux parties, signés entre 2006 et 2011, et qui ne sont toujours pas appliqués.


Seneweb News


Commentaire (3)


Deug En Décembre, 2012 (02:48 AM) 0 FansN°: 1
il faut renvoyer tous les enseignants grevistes. c'est tout.
Un Adepte De La République  En Décembre, 2012 (09:09 AM) 0 FansN°: 2
Cette soi-disant grève du Saes et du Cusems est vraiment avec tout le respect que j’ai sur les corps constitués est vraiment irresponsable. On dirait que ce n’était pas eux qui il y a même pas un mois qui saluaient la bonne volonté du gouvernement qu’ils ont pu mesurée à travers le nombre d’accords conclus et le taux d’exécution des accords avant que le ministre les emboite le pas sur la presse pour confirmer et expliquer. Ce qui commençait à nous donner espoir pour l’avenir de l’école sénégalaise. C’est une attitude ingrate amorale et antirépublicaine. C’est soi-disant grève qu’on peine à trouver des arguments plausible n’en est pas une. Elle n’est pas motivée par la défense des intérêts matériels et moraux des travailleurs. Elle est plutôt une des subterfuges et stratagèmes mise en branle par les fossoyeurs et ennemis de la république pour entraver le processus des audites du fichier des travailleurs de la fonction publique en rapport avec les fichiers de paie du ministère des finances lancer contre eux (la bande de malfaiteurs et mal franc) qui perçoivent leur salaires sans exercer la fonction requise. L’Etat et les honnêtes Sénégalais soucieux de justice équitable, bonne gouvernance et d’équité ne doivent pas se laisser ébranler ou divertis par les agissement de cette bande qui vont mobiliser d’énormes moyens (par ce que mal acquis pour survenir à leur fin, mais en vain il n’ont pas encore compris que le Sénégal n’est plus à l’ère du Népotisme, du lobbying mal sain et réseau et ligue de malfaiteurs organiser comme un GIE virtuel pour perpétuer de crimes économiques à leur profit personnel après quelques muettes balancées çà et là à ceux qui les applaudissent sur le parcours de leur forfaiture. Sénégalais, Sénégalaises debout comme un seul homme pour défendre la république, l’éthique et la morale. Nous vaincrons.
Mac En Décembre, 2012 (10:00 AM) 0 FansN°: 3
vivement la création au sein de l'armée nationale un bataillon de l'education dés l'instant que l'armée regorge de cadre de haut niveau; ce segment permettra d'avoir des professeurs et instituteurs patriotes qui ne priviliegeront pas des intéréts bassement matériels! :tala-sylla:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]