Épuisé par la grève des professeurs, les étudiants font un blocus à l’Ucad

  • Par : SenewebNews | Le 21 mars, 2012 à 17:03:18 | Lu 12011 fois | 16 Commentaires
content_image

Épuisé par la grève des professeurs, les étudiants font un blocus à l’Ucad



La grève des professeurs dérange de plus en plus  les étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad). Ne sachant plus à quel saint se fier, ils ont décidé de prendre leurs propres initiatives. Ce mercredi matin, ils ont barré toutes les issues menant à l’université, de la corniche à l’avenue Cheikh Anta Diop pour empêcher l’accès aux véhicules des professeurs grévistes et des travailleurs du Centre des Oeuvres universitaires de Dakar (Coud). 

Très remontés contre cette grève des professeurs qui ne cesse de tirer en longueur, les étudiants de l’Ucad reprochent aux professeurs du Syndicat autonome des Enseignants du Supérieur (Saes) de « manque de volonté pour lever le mot d’ordre de grève ». Ayant pour seul souhait de regagner les amphithéâtres, ces étudiants exposés à une année blanche demandent au gouvernement de « régler définitivement la grève des professeurs » pour un retour à la normale. Déterminés dans leur combat, ils promettent sur les ondes de la Rfm de poursuivre leurs actions et lancent un appel à leurs camarades et aux autres universités pour qu'ils en fassent autant.

SenewebNews

Articles similaires

Commentaire (11)


Naaru Gannar -le Vrai En Mars, 2012 (17:50 PM) 0 FansN°: 1
Mon pays la MAURITANIE fait coup d'etat apres coup d'etat (15 tribu / 15 colonels)



Le SENEGAL va encor ver une autre alternance democratique

Nous avons abolit l'ESCLAVAGE depuis 1981 mais on a des difficultès a l'appliquer

Le SENEGAL est connu et prestigieux dans le MONDE avec des noms comme SENGHOR,YOUSSOU NDOUR,des Footballeurs dans tous les prestigieux championnats du monde

La mauritanie apres avoir perdu 8-0 devant le Maroc a décidé de ne plus participer a une compétition africaine

Nous sommes inconnus dans le monde ,chaque fois k je dis a l'etranger que je suis MAURITANIEN ,on me dis si je suis de L'ile MAURICE (MAURITIUS)

Je meurs de JALOUSIE,JE DETESTE les SENEGALAIS,ILS AVANCENT ,ON RECULE



ON esperait que vous alliez vous entretuer le 26 Fevrier,on a été vraiment décu maintenu notre espoir c'est le 25 Mars.

Xeme En Mars, 2012 (18:19 PM) 0 FansN°: 1
ces grèves ne sont que des participations de certains professeurs à la campagne électorale. comme le sont les hausses de prix, les grèves des transporteurs ... objectif pourrir la vie des citoyens pour leur faire voter sanction. on peut toujours compter sur la presse d'orientation pour bien diriger le mécontentement.
@ Naaru Gannar -le Vrai En Mars, 2012 (00:19 AM) 0 FansN°: 2
tu peux ravaler ta haine le peuple sénégalais est mature et responsable. inchallah le 26 mars tout le monde vaquera a ses occupations comme s´il n y´avait pas eu d´élections la veille
Dammel En Mars, 2012 (17:52 PM) 0 FansN°: 2
Wade = Macky ; il faut qu'ils perdent tous les deux : le meilleur moyen, c'est de voter pour Wade et s'il gagne on contestera et tout sera refait car la candidature de Wade est anticonstitutionnelle. Car, même si Macky gagne normalement, Wade ne cédera pas le pouvoir à moins qu'on l'y contraigne ! Autant faire d'une pierre deux coups et choisir après le meilleur candidat. C'est cela que pense tout bas Niasse, Tanor, Idy même s'ils prétendent le contraire en public ! Faisons le bon choix alors : ni Wade, ni Macky !
Loukness En Mars, 2012 (18:05 PM) 0 FansN°: 1
tu es vraiment con toi ! tu n'as pas d'autre chose à faire dans la vie?
Bussiness En Mars, 2012 (18:03 PM) 0 FansN°: 3
COURS INFORMATIQUUE EXCEL WORD INTERNET POUR SEULEMENT 5000 PAR MODULE CONTACT [email protected]
Grimm En Mars, 2012 (18:07 PM) 0 FansN°: 4
Les professeurs ont raison et les étudiants doivent les soutenir pour un règlement définitif et radical de la question universitaire (dans sa version minimale pour des conditions d'enseignements et d'études décentes) sinon on va continuer d'assister aux sempiternelles grèves des étudiants. Il n'y a pas une année sans grèves d'étudiants et ça c'est pas normal. Il faut que l'université soit définitivement respectée par l'état.
Max En Mars, 2012 (18:12 PM) 0 FansN°: 1
il n'ont aucune raison de sacrifier toute une génération et surtout continuer à aller enseigner dans le privé et aller percevoir leur salaire à chaque fin de mois!
Vraiment En Mars, 2012 (18:18 PM) 0 FansN°: 5
les prof n'ont pas de ceur...ils sont indignes
Yuu En Mars, 2012 (18:19 PM) 0 FansN°: 6
La Solution c'est d'aller voter massivement contre Wade afin qu'on en finisse avec ce régime qui se fout des Sénégalais.
Boy Poulo En Mars, 2012 (18:21 PM) 0 FansN°: 7
Ils font la greve pour que les autres arretent la greve. Ecrit comme ca c est un peu rigolo mais c est la triste verite
Sall Lamtoro En Mars, 2012 (18:52 PM) 0 FansN°: 8
je lance un appel a tous les halpulars de voter MACKY SALL.le president wade a tout a l.heure a tivaoune peulh proliferait des menaces a l.encontre de podor et matamje jure sur oumar foutiyou.rta que wade partira de la maniere la plus honteuse.wade tu n.es pas dieu pour menacer les halpulars,car sinon tu n.aurais pas fait recours a des feticheurs.j.ai jamais considere ces histoires ethniques raison pour laquelle j.ai plus d.amis chretiens que musulmans.wade veut nous diviser en temps que peuple mais inchallah dieu le divisera de la maniere la plus humulinte.
Islamologue En Mars, 2012 (07:24 AM) 0 FansN°: 9
je vote contreeee béthiooooooooooooooooo
Diakhompa En Mars, 2012 (11:40 AM) 0 FansN°: 10
excusez moi mais les enseignants n'en veulent qu'à leur poche. Ils pensent être les seuls à faire valoir leur avis dans les espaces universitaires et n'ont pas de considération pour les autres entités (étudiants et PATS) au sein des établissements. Sinon comment expliquer la durée de leur grève ? Et pourquoi attendre l'entre deux tours des élections où il n'y a plus de gouvernement pour aller négocier avec un président sortant qui n'a jamais respecté les accords signer ultérieurement. Ils sont irresponsables pour avoir mené une grève si longue en année électoral en sacrifiant et en mettant en danger l'avenir de leurs enfants, de leurs neveux de leurs frères.....

Le président ne les considère même pas. Sinon pourquoi attendre la dernière ligne droite des élections pour les appeler en concertation. Sur le cas de l'Ecole Polytechnique comment un président peut prendre sur lui de rectifier un article d'un décret d'application d'une si grande école, séance tenante c'est à dire en rencontrant le saes mercredi dernier comme relaté dans l'observateur de jeudi dernier pour faire plaisir à des enseignants qui combattent leur directeur au point d'avoir sacrifier l'année scolaire d'une si prestigieuse école. Des enseignants qui avec la suppression de la formation payante dont l'application s'est faite sous la direction du directeur actuel ne peuvent le lui pardonner et le combattent à mort. Est ce qu'un président de la république soucieux de la bonne marche de son pays peut prendre des décisions si importantes qui mettent en péril la vie, la stabilité d'un établissement, alors que même s'il devrait y avoir modification, il devrait passer par un certain circuit de validation avant d'arriver sur sa table, Monsieur le Président il fallait leur rappeler que c'est eux même qui ont écrit ce décret sur l'EPT qui précise que c'est le conseil d'administration qui élit le directeur. Ils sont allé en grève longtemps pour que ce conseil d'administration soit mise en place et qu'un président soit nommé, ce que le président de la république a fait. Chemin faisant ils se sont rendu compte que le conseil d'administration ne les agrée pas parce que regroupant les représentants de toutes les entités de l'établissement et de la société et se considérant minoritaire pour faire passer tout ce qu'ils veulent, ils ont commencé à s'agiter et à mettre en branle leur stratégie habituelle de combat. S'il le fait il aura sacrifié l'avenir d'une si grande école d'ingénieur. Parce que ces enseignants qui ont combattu tous ceux qui sont passés comme directeur dans cet établissement, même l'honorable président du conseil d'administration n'y a pas échappé tellement il a été rudoyé jusqu'à être contraint de démissionner. Partout où il est passé, il a fait ses preuves et a fait rayonner les structures qu'il a eu à diriger. L'EPT a un problème de personne et son problème c'est ses enseignants. Récemment c'est eux qui ont combattu le recteur de l'université de Thiès avec un acharnement tel que ce dernier à quitter les lieux et même a été remplacer. Ce qui a conduit à l'obtention de l'autonomie de l'école et à la sortie des locaux de l'établissement de l'Université obligé aujourd'hui de louer un peu partout. Quant le recteur est parti ils s'en sont pris au directeur actuel et aussi aux étudiants, jusqu'à quant ? il faut voir le mal de l'EPT chez les enseignants mené en bateau par un petit groupe qui voit que leur intérêt personnel. Certains parmi eux ne partagent pas leur position et ils sont divisés. Donc le Président de la république qui prône la démocratie ne doit pas accepter la dictature d'une seule entité. Que les gens s'accordent à dire la vérité car aujourd'hui s'il est évident que le président accepte de changer le décret c'est que ces enseignants n'avaient pas raison de faire la grève depuis le début de l'année pour réclamer qu'ils soient les seules à élire le directeur de l'école. Donc l'avenir donne raison que c'est ce qui est écrit sur le décret qui devrait être appliqué et l'école n'aurait pas à traverser cette crise regrettable. Ils ont installé la crise à l'EPT et font fonctionner leur école. Est ce que cela est normal. Non . Pourquoi aussi veulent-ils retourner à l'Université de Thiès qu'ils ont tend combattu ? Cela montre qu'ils ne marchent que pour leur intérêt personnel et que l'avenir de l'école ne les intéresse pas.

Sinon ils veulent diriger cette école, faire ce qu'ils veulent, mettre les étudiants et le personnel administratif au pas. Est ce que cela est permis dans ce pays de démocratie maintenant ? Chers enseignants de l'EPT remettez vous en cause. Sachez que vous êtes des mortels et que vous avez des enfants et tout ce que vous faites aux enfants d'autrui dieu vous le paiera sur vos enfants. Regarder le mal en vous et mettez un terme à cette guerre en enseignant qui est entrain de tuer l'école. Dites vous bien que cette école là a fait de vous ce que vous êtes aujourd'hui et vous ne devrez pas être les acteurs de son déclin





Abdul Aziz En Mars, 2012 (13:24 PM) 0 FansN°: 11
Cest simple. Les professeurs veulent détruire votre parcours universitaire : il faut les empêcher de rentrer dans l'enceine de l'université et aussi a leur bureau et le tour est joué. Ils n ont qu à sortir de l' université s'ils ne veulent pas enseigner.

Faut pas vouloir quelque choses et son contraire. Les enfants n'ont pas le droit de payer l'échec des négociation; ceci est aussi valable pour le secteur de la santé. Soigner est un devoir.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Services

NECROLOGIE

Awa Diallo Mboup

30 Septembre 2006 - 30
Septembre 2012

QUE LE BON DIEU L'ACCEUILLE DANS SON PARADIS

ANNONCES AUTOMOBILES

Nissan - NS

19 000 000 FCFA

Mercedes-Benz S Class

1 500 000 FCFA

Mercedes-Benz S Class

3 000 000 FCFA