Education

FATICK : Faute d’enseignants, les élèves de Gadiack vont à l’école un jour sur deux

  • Par : Seneweb News | Le 31 décembre, 2012 à 16:12:10 | Lu 4576 fois | 5 Commentaires
content_image

FATICK : Faute d’enseignants, les élèves de Gadiack vont à l’école un jour sur deux

Les potaches de l’école élémentaire du village de Gadiack, situé dans la communauté rurale de Diarère (région de Fatick), vont à l’école un jour sur deux, faute d’enseignants, a confié Maurice Ndour, parent d’élèves de cet établissement qui fonctionne grâce au système du double flux.    Les cinq (5) classes pédagogiques sont tenues par trois (3) instituteurs, dont les deux (2) ont chacun deux (2) classes qu’ils font alterner chacune un jour sur deux. Les parents d’élèves ont, l’année passée, tenté de contourner la difficulté en se cotisant 350.000 francs pour la prise en charge d’un instituteur qu’ils ont recruté, a expliqué le président des parents d’élèves, Joseph Kor Faye. Mais cette année, certains ont trouvé qu’une telle solution ne peut prospérer, vu le manque de moyens de certaines familles qui doivent donner une participation de 200 francs par mois et par élève. En attendant que l’Etat recrute deux instituteurs, ce sont les apprentissages qui vont continuer de s’amenuiser au détriment des élèves.


Seneweb News


Commentaire (4)


Ibc01 En Décembre, 2012 (20:28 PM) 0 FansN°: 1
faisons quellque chose pour cette école
Ubikedu En Janvier, 2013 (03:14 AM) 0 FansN°: 1
y a-t-il du courant dans la salle de classe des élèves concernés ?

nous leur offrirons une solution.
Mane Moussa En Janvier, 2013 (18:17 PM) 0 FansN°: 2
Chers amis, cette situation ne concerne pas uniquement ce village de la commune de Fatick, il en est de même de mon village de Simbandi Brassou qui se situe dans la région de Sédhiou, département de Tanaff. Aussi, je pense que les populations font parfois tout leur possible mais j'estime que les correspondants régionaux des journaux auraient dû traiter de ces situations au lieu de s'occuper essentiellement que de faits divers. Ne serait-ce qu'une seule participation citoyenne, une fois par an, celà ne ferait pas de mal à leur directeur. Et pourtant, je crois à une part de responsabilité des élus locaux qui manquent d'imagination pour mettre en place des structures éconmiques génératrices de revenus pour la commune. En exemple pour mon village qui se trouve près d'un fleuve qui aurait pu être poissonneux, il suffirait d'élever les poissons, une pisciculture traditionnelle permettrait de ravitailler toute la commune en poisson et engrager des revenus importants qui contribueraient à faire face à des situations sérieuses telle que l'éducation.
Thiatou Yayam En Janvier, 2013 (03:26 AM) 0 FansN°: 3
Gadiack mon village natal cest la bas que jai obtenue mon entree en 6em) Ce village na jamais eu ce probleme la)

Cest un village k je connais tres bien et je pense bien la situation peut etre regle car si cela continue je pense k mieux veu kon fermer ls classes on attendan lkon regl ce probleme) mais des gens ki ont diplomes et de bonne volonte ki peuven dispenser ds curs) malheureuse je suis en Eureupe mais sil yavait une possiblite je purai donner des curs a distance) mais je vais appele pur savoir la ou se truve le probleme)
Francois Sara Diouf En Octobre, 2013 (13:21 PM) 0 FansN°: 4
ce village c'est le mien,c'est la que je suis né,j'y eu fait mes premiers pas et c'est la que j'ai grandi;donc le probleme nous concerne tous naquis de ce beau village.Aujourd'hui il un avancé de pas au niveau de la construction des salles de classes par ce que on en a actuellement 6 salles au total qui vont recevoir des élèves cette année 2013_2014 avec l'aide de certains partenaires bénévoles et l'effort des autorités de de Mr Abdoulaye WADE.  :sn: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]