Institut français du pétrole : 4 étudiants bloqués à Dakar faute de revenus

  • Source: : Seneweb.com | Le 29 août, 2017 à 11:08:17 | Lu 4203 fois | 21 Commentaires
content_image

Institut Français du Pétrole

Quatre étudiants sénégalais admis à l’institut français du pétrole (Ifp School) pour la rentrée de septembre 2017, peinent à rejoindre l’établissement dans l’hexagone, faute de bourse que doit leur octroyer l'Etat du Sénégal. El Hadji Mamadou Moussa Diallo, Lamine Fall, Ndèye Mbengue et Sidy Fall doivent bénéficier d'une formation sur le pétrole mais devront avant tout, «prouver qu’ils disposent d’un financement pour leurs études», écrit la Direction de l’’Ifp school qui a saisi d’une correspondance, datée du 3 juillet 2017, le ministre de l’Energie et du développement des énergies renouvelables, à travers l’ambassade du Sénégal en France.

Selon le quotidien Lobservateur, l’Etat du Sénégal refuse de payer la note. A quelques jours de la rentrée de septembre, l’Ifp de rappeler qu’en cas de financement par une institution, un Etat ou un ministère, l’école envoie à l’institution concernée une facture de 15 000 euros de contribution au coût de la scolarité (quelle qu’en soit la durée). L’institution doit, selon l’Ifp school, verser directement une bourse d’au moins 1200 euros par mois. Une somme que les autorités sénégalaises ont refusé d’octroyer aux étudiants admis dans cette prestigieuse école, écrit le journal


Auteur: SenewebNews - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (11)


Anonyme En Août, 2017 (12:05 PM) 0 FansN°: 1
une bourse de 1200 euros par mois n'existe mm pas en france pour les francais. alors pourquoi exiger une telle somme a nos étudiants?
Reply_author En Août, 2017 (13:25 PM) 0 FansN°: 1
arrêtons de suivre le modèle français, s'il y a des besoins de formations dans les matières premières, donnons les moyens à nos universités. ce n'est pas avec 4 étudiants formés en france qu'on va faire la différence. que l'on pense à l'échelle du sénégal ou de l'afrique de l'ouest, 4 étudiants n'a aucune signification...cette stratégie est une insulte au bon sens.
Reply_author En Août, 2017 (14:42 PM) 0 FansN°: 1
comme le disait un autre intervenant... construisons des fabriques à vélo.
Anonyme En Août, 2017 (12:19 PM) 0 FansN°: 2
1200/mois  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay: 
Anonyme En Août, 2017 (13:07 PM) 0 FansN°: 3
Article pas très clair.

D'où sont issus ces étudiants ?

Ont-ils subi une sélection au plan national ?

Quelle formation vont-ils subir à l'IFP ?

Quel est est l'engagement de l'Etat dans cette affaire ?

Y-a-t-il un partenaire privé impliqué ?

Sinon, n'importe qui peut s'inscrire à l'IFP du moment qu'il a les prérequis de la formation et le blé pour payer.

 :interrogation: 
Reply_author En Août, 2017 (14:44 PM) 0 FansN°: 1
il s'agit d'une école privée. a titre d'exemple, les mêmes études aux usa coûteraient bien plus cher.
Reply_author En Août, 2017 (17:26 PM) 0 FansN°: 1
les mêmes études en chine sont encore plus abordables, il y a aussi le brésil, l'italie, l'afrique du sud et pourquoi pas la russie.
Anonymeeeeeeee En Août, 2017 (13:08 PM) 0 FansN°: 4
@Anonyme je suis sure que c est le journaliste qui ne connait realement ce qui se passe
Westend En Août, 2017 (13:25 PM) 0 FansN°: 5
Pourquoi laisser l'Institut mettre le couteau au coup du gouvernement. D'autres options seraient possibles ailleurs où l'on peut trouver des instituts de formation aux métiers du Pétrole. Cherchez ailleurs. Où vont les algériens et nigérians?
Anonyme En Août, 2017 (13:28 PM) 0 FansN°: 6
quelque soit le montant l'état devrait les prendre en charge au lieu de donner des fonds politiques à des énergumènes qui ne sont d'aucune utilité
Reply_author En Août, 2017 (22:45 PM) 0 FansN°: 1
non ils doivent aller demander un prêt étudiant dans une banque.
Anonyme En Août, 2017 (13:56 PM) 0 FansN°: 7
POUR VU QU'ILS RENTRENT AU SENEGAL UNE FOIS LA FORMATION FINIT. L'ETAT N'EST PAS BETE, CE SONT EUX MEMES ( LES FRANCAIS ) QUI VONT EN BENEFICIER APRES....
Anonyme En Août, 2017 (15:12 PM) 0 FansN°: 8
l Etat va financer et ils vont rester travailler en france quand ils auront leur diplome comme la plupart des boursiers :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo: 
Reply_author En Août, 2017 (16:01 PM) 0 FansN°: 1
ils resteront en france parce que justement au galsen y a rien a leur offrir comme opportunite.
Reply_author En Août, 2017 (16:11 PM) 0 FansN°: 1
il y'a des opportunités au galsen mais c'est juste pour ceux qui ont des bras longs même s'ils rentrent sans aucun diplôme y'a poste qui les attend moi c'est ce qui m'a poussé à retourner au canada j'ai jamais bénéficié de bourse de qui que ce soit
Reply_author En Août, 2017 (17:35 PM) 0 FansN°: 2
ce n'est pas avec 4 pèlerins que l'on développe une industrie. pour créer des opportunités il faudrait former bien plus de personnes au sénégal et en afrique de l'ouest. il faudrait aussi que des sociétés comme pretrosen disposent d'une stratégie de développement à l'échelle de l'afrique de l'ouest au minimum.
sans un marché ouest africain prospère, un pool de travailleurs formés et important, vos 4 pèlerins seront obligés d'aller travailler pour des entreprises occidentales déjà établies.
Anonyme En Août, 2017 (19:20 PM) 0 FansN°: 9
nos soi disants journalistes sont ,incohérents et incompétents comme baba,ils ne maitrisent jamais leur sujet.
Anonyme En Août, 2017 (19:26 PM) 0 FansN°: 10
un faux débat, moi demain je vais m'inscrire dans une école à l'étranger et puis demander à l'erat de payer mes études c'est ridicule. qui sont ces sénégalais?
Anonyme En Août, 2017 (20:14 PM) 0 FansN°: 11
Que Dieu les vienne en aide et qu'ils mettent les bonnes volontés à leur disposition pour que leur situation trouve solution.



hypothèse



La suite de l'histoire est connue.

Personne au Sénégal ne les aidera.

Et d'un coup, qui voilà?

L'ambassade de France qui apporte la solution miracle.



Conclusion : Le Sénégal ne pourra pas se passer de la France

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]