Vendredi 22 Mars, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Education

Macky Sall porte à 85.000 francs l'indemnité de logement des enseignants

Single Post
Macky Sall porte à 85.000 francs l'indemnité de logement des enseignants

Le chef de l’Etat, Macky Sall a décidé, vendredi, de porter l’indemnité de logement des enseignants du primaire, moyen et secondaire de 60.000 à 85.000 francs CFA, soit une hausse de 25.000 francs CFA, a appris l’APS.

"Ainsi une augmentation de 25.000 francs CFA est notée soit 15.000 FCFA exigibles dès octobre et 10.000 FCFA additionnels à partir de janvier 2019. Les agents contractuels verront aussi leurs indemnités revalorisées", annonce le quotidien Le Soleil dans sa livraison de ce samedi.

Le président Sall a rencontré vendredi soir au Palais de la République les syndicats d’enseignants, après des négociations entamées le même jour avec le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne.

Le gouvernement a annoncé mardi que plusieurs nouveaux points d’accord avaient été enregistrés dans ses négociations avec les syndicats d’enseignants, les deux parties ayant notamment convenu de la mise en place d’une task-force chargée de réduire les lourdeurs administratives dans la délivrance des actes d’avancement.

"C’est ainsi qu’une première décision a été prise concernant les lourdeurs administratives dans la délivrance des actes" d’avancement des enseignants, "avec un point d’accord précis de la simplification des procédures qui se décline par la mise en place d’une Task force pilotée par le ministère de la Fonction publique", a annoncé le porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye.

Il s’adressait à des journalistes, mardi soir, à Dakar, à l’issue d’une rencontre avec des représentants des syndicats du secteur de l’enseignement regroupés au sein du G6 (SAEMS, CUSEMS, SELS, SELS/A, l’UDEN et le SNEELAS/FC).

Cette réunion, sous la présidence du Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, avait pour but de "trouver des accords pour vider les instances à travers un suivi rapproché des décisions assorties d’un échéancier", a expliqué M. Guèye aux journalistes.

Selon lui, un deuxième concernant les questions de validation des années de vacatariat et de contractualisation, avec la décision de maintenir le système de la voie hiérarchique. "Mais, pour tous les autres actes, l’intervention à travers un guichet unique et la possibilité pour les syndicats de déposer a été consignée comme une décision de la réunion d’aujourd’hui", a-t-il indiqué.

S’agissant du troisième point, portant sur la formation diplômante des instituteurs adjoints déjà accomplie aux deux tiers, décision a été prise de procéder à l’extinction de ce corps à travers deux cohortes de formation.

Seydou Guèye a annoncé qu’un séminaire d’évaluation de cette formation sera organisé à cet effet en avril prochain.

Concernant les prêts DMC, désignant les prêts sans intérêts accordés par la Direction de la monnaie et du crédit, ils devraient être effectifs fin mars et publiés fin mars sur la plateforme du ministère de l’Economie des Finances et du Plan, selon le porte-parole du gouvernement.

Pour ce qui est du cinquième point, qui concerne l’habitat social, il a annoncé une rencontre, "vendredi prochain, dans la matinée", autour du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, laquelle va porter sur "les zones non encore viabilisées".

Pour celles qui ont été viabilisées, le ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, "procédera à la remise des extraits de plans cadastraux avec des visites à organiser sur les sites", a-t-il signalé.

Il a par ailleurs annoncé qu’un projet de décret portant création du certificat d’aptitude aux fonctions de professeur de sport et d’éducation physique de collèges d’enseignement moyen sera soumis au prochain Conseil des ministres pour examen.

Les deux parties prévoient par ailleurs de se rencontrer à nouveau vendredi, pour discuter de questions en suspens, dont celles concernant l’indemnité de logement, le corps des administrateurs scolaires et les parcelles professionnelles.

Seydou Guèye a également évoqué une réunion technique relative à la gestion des volontaires et vacataires concernant leurs cotisations à l’IPRES, l’Institut de prévoyance retraite du Sénégal.

A ce sujet, "il a été demandé au ministre de la Fonction publique, dans le cadre de l’efficacité de cette disposition à faire pour vendredi, une expression des besoins en termes de soutien et de support logistique pour pouvoir vider tous les dossiers en même temps", a noté le porte-parole du gouvernement.


Article_similaires

11 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (15:50 PM)
    Lol! Thiey yala, sa education sakh guemouloka fou gnou diem ak ki???????  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">  
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2018 (18:49 PM)
      toujours plus de privilèges et d'avantages! mais qui pense aux gorgorlous et au secteur informel?
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2018 (18:52 PM)
      85 mille francs cfa mensuels, seulement pour l’indemnité de logement. en plus du salaire et autres avantages. combien de sénégalais n'ont pas ça au total pour vivre et faire vivre leur famille ?
      pour pouvoir enseigner, les enseignantes prennent chez elles des employées de maison, qui travaillent jour et nuit, s’occupent de tout dans la maison : nettoyage, linge, cuisine…et même des enfants. combien ces enseignant(e)s payent-ils leurs employées de maison (mbindaan)?? c'est honteux
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (15:50 PM)
    e vois bien Hamidou Deme Sonko Helene Tine et Khalifa Sall ensemble pour un Senegal emergent en economie justice education et sante
    • Auteur

      @anonyme

      En Mars, 2018 (16:04 PM)
      on ne veut plus de touc, t'as pas compris? ils nous ont entubés une fois, et sans vaseline; y aura pas de 2ème, crois moi!!
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (16:03 PM)
     :sunugaal:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sunugaal:  :fbhear:  :thumbsup: 
    Auteur

    Mooo

    En Mars, 2018 (16:11 PM)
    Moi si j'étais un parent d'élève senegalais je vous jure que je tuerais ne serait ce qu'un enseignant.Ces "badola" sont responsables de notre sous-developpement.Je me rappelle quand j'étais élève au Senegal.De la CI à la Terminale jamais un seul de mes enseignants n'avait jamais réussi une seule fois à terminer son programme.Chaque année c'était des grèves interminables.Vous trouvez ça normal ? Pour un pays aussi pauvre que le Senegal,en retard sur tous les fronts.Les enseignants et professeurs sont un vrai cancer pour le Senegal.Les premiers véritables frains de notre developpement.Chaque année ils sacrifient l'avenir de milliers d'enfants Sénégalais avec leurs revendications injustes et interminables.Dans certains pays comme les USA beaucoup d'enseignants grévistes seraient tués par des parents d'élèves. Là bas les parents d'élèves tiennent beaucoup à l'avenir de leurs enfants.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2018 (17:03 PM)
      en analysant ton commentaire où on trouve autant de phrases que de fautes, ta haine envers les enseignants me semble logique.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2018 (12:00 PM)
      essayons un laps de temps sans éducation et vous verrez ce qui adviendra. seul dieu est capable de payer les enseignants.la haine le dispute a l'ignorance et cela peut se pardonner. car qui ne sait pas, ses propos et faits peuvent être pardonnés
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2018 (12:01 PM)
      essayons un laps de temps sans éducation et vous verrez ce qui adviendra. seul dieu est capable de payer les enseignants.la haine le dispute a l'ignorance et cela peut se pardonner. car qui ne sait pas, ses propos et faits peuvent être pardonnés
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2018 (12:01 PM)
      essayons un laps de temps sans éducation et vous verrez ce qui adviendra. seul dieu est capable de payer les enseignants.la haine le dispute a l'ignorance et cela peut se pardonner. car qui ne sait pas, ses propos et faits peuvent être pardonnés
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2018 (12:01 PM)
      essayons un laps de temps sans éducation et vous verrez ce qui adviendra. seul dieu est capable de payer les enseignants.la haine le dispute a l'ignorance et cela peut se pardonner. car qui ne sait pas, ses propos et faits peuvent être pardonnés
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (16:24 PM)
    Macky ne tient jamais ses promesses.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (17:06 PM)
    Cette proposition peut sauver l'année, mais ne sauvera pas l'ecole.

    Nous parlons d'alignement de l'indemnité de logement.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (19:57 PM)
    alignement ou rien

    qd aux critiques allez vous faire soigner un enseignant n'est pas un nullard c'est un noble
    Auteur

    Président Macky Sall 2019

    En Mars, 2018 (20:31 PM)
     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: :sunugaal

    paix vérité progrès

    paix vérité progrès

    paix vérité progrès

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: :sunugaal

    PAIX VÉRITÉ PROGRÈS

    PAIX VÉRITÉ PROGRÈS

    PAIX VÉRITÉ PROGRÈS

     :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike:  :fblike: 

    LA PATRIE AVANT LE PARTI

    LA PATRIE AVANT LE PARTI

    LA PATRIE AVANT LE PARTI

    Auteur

    Truth

    En Mars, 2018 (21:50 PM)
    Il n'y a toujours rien de concret. je ne vois vraiment pas la difference entre l'augmentation de 15000f proposée par le premier ministre et celle de 25000f proposée par le President. En plus, ce ne sont que des promesses et qui en plus sont pour octobre 2018. Ce gouvernement essaie de jouer au plus malin. Ils veulent juste gagner du temps en évitant une catastrophe scolaire sur la simple base de promesses. Au stade ou en sont les choses, la fin de la grève n'aura de sens que si l'Etat fait quelque chose de concret c'est à dire accepter le principe de l'alignement de l'indemnité de logement et dont l'augmentation se fera graduellement selon des modalités bien définies et sur une durée determinée. Pour avoir une garantie nette de la bonne foi de ce gouvrnement, les syndicats doivent exiger que la premiere phase d'augmentation soit effective dès la fin du mois d'Avril 2018. Accorder une confiance aveugle à ce gouvernement serait une erreur fatale !!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2018 (14:00 PM)
      toi sais tu au moins un budgets et à quoi il sert? crois ti vraiment qu'un État peut s'engager à une dépense immédiate de cette ampleur, non prévue, non pourvue?
      c'est d une naïveté incroyable et on comprend donc pourquoi on a cette grève qui perdure car nous avons en face des gens qui ne comprennent pas comme un État: mais comment gérez vous, monsieur, le budget familial?
    Auteur

    Idy Ba

    En Avril, 2018 (14:05 PM)
    Donnez-moi une seule promesse que Macky Sall a honorée. Une seule.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (14:27 PM)
    hè president par defaut. tu sens le vinaigre. encore un an avec toi què douleur. mais bon patience encore un an et via

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR