Samedi 23 Mars, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Education

Oumar Waly Zoumarou : "Serigne Mbaye Thiam constitue à lui seul un blocage"

Single Post
Oumar Waly Zoumarou : "Serigne Mbaye Thiam constitue à lui seul un blocage"

Le ministre de l'Education nationale va faire face à la presse cet après-midi. À l'occasion, Serigne Mbaye Thiam va décliner les mesures prises par le gouvernement pour assurer la continuité des enseignements-apprentissages.

Pour Oumar Waly Zoumarou, coordonnateur du Grand cadre, "Serigne Mbaye Thiam constitue à lui seul un blocage dans la recherche de solution à la crise qui est en train de secouer le système éducatif".

"On ne peut pas aujourd'hui, pour des travailleurs qui ont le droit d'exercer leur droit syndical, qui, avant même d'aller en mouvement, ont déposé un préavis de grève, ont eu à informer toutes les autorités qui sont concernées par ces différentes revendications, à consulter des médiateurs. Et, maintenant que nous sommes en action, notre fameux ministre, fait montre de cette posture cavalière de quelqu'un qui pense avoir entre ses mains des troupes qu'il pourrait manipuler ou tout simplement utiliser à sa volonté", fulmine l'enseignant, sur Sud fm.

Fort de ce fait, Oumar Waly Zoumarou croit "qu'aujourd'hui, forcer les enseignants à être en classe, rien que d'y penser relève d'une très grande ineptie". "On ne peut pas violer toutes les dispositions internationales, pour imposer à des enseignants de se présenter à leur lieu de travail", soutient-il.

Avant de lancer : "La seule solution au problème actuel que nous sommes en train de vivre, c'est de nous appeler autour de la table des négociations et de trouver ensemble des voies de solutions. Mais ce n'est pas en proférant des menaces qu'on va venir à bout de cette crise-là".


Article_similaires

14 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (14:44 PM)
    LES POLITICHIENS SONT DES LÂCHES ,OPPOSANTS COMME PARTI AU POUVOIR







    WA YEN A MARRE SONT DES LÂCHES,ILS SOPPOSENT BÊTEMENT AU PARRAINAGE







    CEUX QUI SONT PAYÉS POUR PONDRE DES COMMENTAIRES SUR SENEWEB SONT DES LÂCHES







    LES GUIDES RELIGIEUX QUI NOSENT PAS DIRE LA VÉRITÉ SONT DES LÂCHES







    LES SÉNÉGALAIS QUI VEULENT DÉSTABILISER LE PAYS SONT DES LÂCHES







    LES SYNDICALISTES QUI SONT PAS INDÉPENDANTS SONT DES LÂCHES







    LES GOUVERNANTS QUI NÉGLIGENT LEDUCATION SONT DES LÂCHES











    VOILÀ Y'EN À MARRE ,CITEZ AU MOINS CES LÂCHES SI VOUS VOULEZ VOIR LE PEUPLE DEBOUT PRÊT À VOUS SUIVRE .MAIS MALHEUREUSEMENT IL ME SEMBLE QUE VOUS ÊTES LIÉS.

  2. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (14:45 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (14:58 PM)
    "Zoumarou" ça ne sonne pas Burkina ? C'est juste une question. Le son "Z" n'existe dans aucun dialecte sénégalais. Trouver l'erreur.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (15:03 PM)
    Oui; il vous empêche de zero ...ma (gouiller) et de dévelloper vos plans de rou (blards)
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (15:20 PM)
    nous lutterons jusqu'au bout. on est prêt à y laisser notre vie.

    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (17:04 PM)
    ^^’(-_E »(((çè »’

    Sabotage organisé de l’école publique, une arme de construction massive détruite par ce régime à coups d’armes de destruction massive.

    L’école n’intéresse pas le régime de Maky qui organise le sabotage de l’école publique sénégalaise. Maky et son clan n’ont pas leurs enfants dans le système éducatif sénégalais ; c’est pourquoi les enfants de l’école publique de Thionk sont gazés par lacrymogène. Les enfants de Maky étudient chez Trump qui emmerde les africains. La grève arrange le régime Maky qui rit et applaudit sous cape; leurs enfants étudient à l’étranger pendant que nos pauvres et malheureux enfants trinquent au Djoloff avec des classes de 80 éléves à Hann alors que le régime de maky avait déclaré faussement 25 par classe à Macron. Après leurs enfants reviendront diriger les nôtres. Allez aux concours d’entrée pour le prytanée militaire de Saint-louis ou l’école militaire de santé, les enfants d'officiers ont des bonus points avant le début des épreuves. Les enfants des pauvres sénégalais réussissent difficilement les concours pour cette raison.

    A quand la fin de ces privilèges iniques, dignes de l’apartheid ?

    A quand l’obligation pour nos autorités de mettre leurs enfants dans l’école publique?

    A quand l’égalité de traitement des agents de l’Etat ?

    Les politiciens de Benno sont gracieusement et régulièrement payés. Le régime de Maky n’a d’argent, d’yeux et de respect que pour les politiciens. Pour un budget de 3.790, 1 milliards en 2018, Maky en détient 88 milliards

    ASSEMBLEE NATIONALE: 165 députés dont 8 vice-présidents

    Commission nationale du dialogue des territoires qui fut présidée par djibo ka, ensuite par Benoit sambou

    HCCT PDT Ousmane tanor dieng 150 membres

    Conseil économique environnemental de aminata tall : 120 membres dont 80 conseillers, 40 associés, 6 vice pdts et 6 secrétaires

    Commission sur la transparence dans les industries extractives présidée par Mankeur ndiaye

    Commission sur la protection des données personnelles : présidée par awa couddou louche

    Commission sur les investissements présidée par mamadou lamine keita

    Les PCA ont un double salaire. Les épouses de diplomates sont payées sans travailler. Les députés sortants bénéficient de prime de fin de mandat à coup de millions et de terrains à Tivaone peul. Les 517.770 bénéficiaires des bourses familiales politico-ethniques qui ne travaillent pas ont reçu 258.885.000.000 F CFA à raison 100.000 FCFA par ménage et par trimestre de 2013 à 2018. Une milice d’ASP politico-ethnique cooptée sans concours au nez et à la barbe de la police nationale. Les profs d’université et les enseignants du primaire et des collèges courent derrière des mois de salaire. Soyons sérieux.&é »’(-è^^^é »(-_



    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (17:06 PM)
    hé saa waay, boul daw réss, le seul coupable c est maky, serigne mbaye est une marionnette que manipule maky
    Auteur

    ???

    En Avril, 2018 (18:09 PM)
    RADIATION !
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (18:19 PM)
    Mr Thiam est un ministre posé et competent ,on le voit à l'oeuvre et il se respecte il ne prononce jamais des mots deplacés et il n'est ni le Premier ministre ni le ministre des finances ,c'est vous qui bloquez au vu et au su de tout le monde meme devant les conseils d'autorités religieuses
    Auteur

    Msarr

    En Avril, 2018 (19:11 PM)
    Monsieur le Ministre, je vous dissuade de faire des réquisitions mais plutôt de faire remplacer, dans les meilleurs délais, tout enseignant qui aura refusé de joindre les classes. On assez perdu du temps; on assez négocié. A présent, l'Etat doit prendre ses responsabilités et les faire remplacer. Il faut rompre les négociations à ne pas finir, recruter de nouveaux enseignants et prolonger l'année scolaire jusqu'au mois d’août 2018. Il n' y a pas d'autre alternative.

    Mamadou SARR?

    Enseignant craie en main.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (22:36 PM)
    Un salaire sans travail est un riba c'est bon attention
    Auteur

    Congolese

    En Avril, 2018 (07:29 AM)
    Pourquoi au Senegal on paie les enseignant grevistes ? Je ne peux pas comprendre qu'on ne travaille pas et qu'a la fin du mois on recoit in salaire.
    Auteur

    ???

    En Avril, 2018 (09:44 AM)
    j'espère que le prix du meilleur enseignant ne sera pas décerner à un enseignant gréviste.....
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (12:34 PM)
    Malheureusement certains de mes collègues pensent qu'une "nouvelle alternance" passe impérativement par une année blanche. Pour certains leaders syndicaux il est impensable de lever ou suspendre leur mot d'ordre de gréve car cela ne cadre pas avec les intérêts de leur parti politique respectif. Je suis dans le milieu et je sais de quoi je parle. Il ne faut jamais lié un combat syndical à des enjeux électoraux.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2018 (13:52 PM)
      tout le monde le sait, ça. le gouvernement le sait et les militants syndicaux eux - mêmes le savent. mais les syndicats fonctionnent comme les partis politiques, et souvent la dynamique d'ensemble fait que certains n'expriment pas leurs points de vue, de peur d'être marginalisés ou traités de "défaillants", selon le mot de notre ami kilifeu
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2018 (13:52 PM)
      tout le monde le sait, ça. le gouvernement le sait et les militants syndicaux eux - mêmes le savent. mais les syndicats fonctionnent comme les partis politiques, et souvent la dynamique d'ensemble fait que certains n'expriment pas leurs points de vue, de peur d'être marginalisés ou traités de "défaillants", selon le mot de notre ami kilifeu

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR