Confessions de sa mère : "Les derniers mots d'Aïcha sur son lit d'hôpital"

  • Source: : Seneweb.com | Le 18 octobre, 2017 à 16:10:20 | Lu 23836 fois | 64 Commentaires
content_image

Confessions de sa mère : "Les derniers mots d'Aïcha sur son lit d'hôpital"

Le sourire radieux de sa tendre et douce fille va lui manquer à jamais. Faty Kaba était loin de penser que la mort lui arrachera si tôt sa fille. Elle n’oubliera pas cette matinée de lundi où on lui annonça que sa fille cadette n’est plus. A l’annonce de la triste nouvelle, Faty entre en transe. Le sol semblait se dérober sous ses pieds, tant elle chérissait sa fille.

"Son père, avant de mourir, se demandait si Aicha vivrait longtemps"

Née le 19 juin 2005, Aissatou Diallo était devenue orpheline de père quatre ans après sa naissance. Malgré cette perte, elle était pleine de joie et arrivait à rendre ses proches heureux. "Tout le monde l’aimait. Son père avant de mourir, se demandait si Aicha vivrait longtemps. Il était étonné de la manière dont sa fille était aimée", nous confia la grand-mère de la défunte.

Une brillante élève, pleine de joie

Aicha, comme l’appelaient affectueusement ses proches, était une brillante élève. Elle devait faire la classe de 5e au Cem Niague de Sangalkam. "Elle avait réussi à dépasser ses grandes sœurs tellement elle fut intelligente. Même son maitre est venu me voir pour me demander d’où elle tenait son intelligence. Elle était une fille pleine de joie. Elle faisait de l’école, de la musique et de la danse ses activités principales. Elle aimait tout le monde", explique sa mère, Faty Kaba. Elle ne pouvait s’empêcher de nous montrer les vidéos de sa fille, tournée deux jours avant l’incident, où celle-ci fredonnait une merveilleuse chanson.

Sa maman se console avec ses vidéos

Aujourd’hui, affligée, Fatou Kaba ne cesse de revoir le film de leur vie commune, immortalisé par des vidéos et des photos dans la galerie de son téléphone. "Quand je garde ces vidéos, on dirait qu’elle est avec moi et ça me fait du bien", dit-elle, passant en revue les vidéos de Aicha qui se trouvaient dans son téléphone portable. "C’était ma copine. Tout le monde me disait que je n’allais nulle part. Je n’ai pas d’amis parce qu’elle était toujours à côté de moi. C’était elle mon amie, elle me tenait compagnie", dit-elle sous l’effet de l’émotion.

"Maman je ne vais pas mourir"

La dernière conversation que l’on a eue avant sa mort, elle m’a dit : "Maman, il ne faut pas avoir peur car je ne vais pas mourir. Je ne suis qu’une enfant et je n’ai que douze (12) ans. On va m’opérer et je guérirai. Je vais te construire des maisons et t’acheter des véhicules parce que tout ça (sa maladie) te fatigue". Un vœu que sa mère ne verra jamais se réaliser.

Méconnue du grand public il y a quelques jours, le nom de Aicha barre la Une de nombreux journaux aujourd’hui, depuis l’annonce de sa mort tragique dans des circonstances troubles. Elle a laissé derrière elle, une maman stoïque, mais, affligée.


Auteur: Ndèye Fatou Ndiaye - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (41)


Anonyme En Octobre, 2017 (16:45 PM) 0 FansN°: 1
Cette dame ne doit plus faire de déclaration. Elle doit couper les ponts avec lmes journalistes et faire son deuil...Hana amoul kouko conseiller?

Une famille Hal pular ne doit pas réagir ainsi..Que le deuil soit fait après on règle les comptes.

Mane déhh lolou lakoyy conseillé
Reply_author En Octobre, 2017 (16:52 PM) 0 FansN°: 1
all pulaar bathi lane ? sa fille meurt ndaxx kéne topotowouko nimou warré quand elle en avait besoin, nga nanne na noppi ? il faut que ca se sache ! souddé lou kheww rekk le sénégalais trouve une raison de le passer sous silence, on n'améliorera pas la situation....
A_méditer En Octobre, 2017 (17:16 PM) 0 FansN°: 2
la défunte fille disait :

à méditer profondément ...., la mort ne connait pas d'age, ni de personne , ni de famille, ni de ...., ni de ....
A_méditer En Octobre, 2017 (17:16 PM) 0 FansN°: 3
la défunte fille disait :

à méditer profondément ...., la mort ne connait pas d'age, ni de personne , ni de famille, ni de ...., ni de ....
A_méditer En Octobre, 2017 (17:16 PM) 0 FansN°: 4
la défunte fille disait :

à méditer profondément ...., la mort ne connait pas d'age, ni de personne , ni de famille, ni de ...., ni de ....
Elle_disait En Octobre, 2017 (17:23 PM) 0 FansN°: 5
maman faut pas avoir peur, je ne vais pas mourir , je n'ai que douze ans
Reply_author En Octobre, 2017 (17:33 PM) 0 FansN°: 6
fermes la, vas retourner dans ton trou à rat. l'afrique ne se developpera jamais avec des crétins et eternels soumis comme toi.
Reply_author En Octobre, 2017 (17:43 PM) 0 FansN°: 7
en france, la mere serait déféré pour négligence, qui a donné l'ordre à l'enfant de nettoyer la terrasse ? et comment peut on glisser d'une terrasse ?
Reply_author En Octobre, 2017 (23:04 PM) 0 FansN°: 8
haalpulaar halpulaar rester dans votre bulle rek le monde tourne autour de vous
Reply_author En Octobre, 2017 (07:07 AM) 0 FansN°: 9
je vous dis...moi meme j'ai vecu le calvaire des hopitaux en tant que malade mais aussi en tant qu'accompagnant d'un proche malade dans cet hopital.
c'est le calvaire à pikine, les malades ne sont pas bien pris en charge et les medecins sont d'une grande insolence.

un jour, j'amene ma femme malade et elle devait accoucher en urgence. on me demande de payer le ticket pour les soins. je vais à la caisse la dame n'est pas là, elle a bougé..... je retourne leur expliquer de prendre la maladele temps que la caissiere arrive,l'infirmiere me dit de ne pas paniquer, ce n'est pas grave et que je dois attendre la dame pour que madame soit prise en charge. je m'execute mais à chaque je retourne à la caisse mais il n'y avait personne et les malades venaient nombrerux, l'accueil de l'urgence etait trop rempli. finalement, j'ai pété les plombs et j'ai crié.... et une infirmiere me siffle à l'oreille que la dame est allé choisir des tissus geztners dans le bureau d'une de leurs collegues. j'ai cherchais dans l'hopital et je retrouve la dame dans un bureau entrain de fouiller dans un sac des tissus. je la trouve laba et je luidis que mes madames, il y a des vies en danger de l'autre coté et vous etes ici pour des tissus!!!! elle me dit d'un air impoli ''meunouma tok rek 24/24 dans une caisse di gerer ay malade, il faut ma lidianti samay mbir''... je lui retroque ''sokhnassi, mais sa kheuy 08h ba 17h la, amena koulay remplacer non et so watié nga lidianti say tissus''....elle me repond ''konn tissus you bakhyi dey diekh". je bouge pour informer ses superieurs et le medecin qui nous a recommandé une gynéco laba et elle revient à la caisse finalement avec des thipatous. ma femme et ma fille ont faili passer....
un de mes parents est venu laba malade entrain de vomir du sang après des troubles digestifs mais il n' pas été interné, on lui a laissé rentrer... ki dé na paré diaroul nioukoy bayi thi hopital bi, ramener le chez vous pour attendre son heure"... ah grawoul maguett la (87ans). finalement le vieux decede le lendemain matin.
au niveau de cet hopital, on te fait payer des medicaments qui seront vendus à d'autres malades. on te prescrit 4 medicaments si tu as l'air de qulequ'un qui a les moyens et ton malade n'a besoin que 2, le reste sera vendu à d'autres patients..... louma wakh yeup deugueuleu

l'etat ne doit pas negliger ce cas, il doit aller jusqu'au bout dans cette affaire. hopital pikine dou ben bi rek...dafa bari... banlieusards yi sonou naniou...


un fils de thiaroye keuri kaw
Reply_author En Octobre, 2017 (13:26 PM) 0 FansN°: 10
madame nous comprenons votre douleur! mais parlez moins à la presse et laissez les autorités faire l'enquête!
Reply_author En Octobre, 2017 (13:46 PM) 0 FansN°: 11
ay way nagoul dogal rek té gnianal ko yalah guiss leup
Whateverman En Octobre, 2017 (16:45 PM) 0 FansN°: 12
tu n'es qu un ane. elle a le droit de denoncer comme elle l'entend. ils ont tue sa fille de part leur negligence.
Anonyme En Octobre, 2017 (16:46 PM) 0 FansN°: 2
des mouroirs ces hopitaux et la plupart des gens qui y travaillent ne le méritent pas. Je sais bien de quoi je parle. Et apres ça on se demande pourquoi les plus nantis dans ce pays vont se soigner a l'exterieur.
Anonyme En Octobre, 2017 (16:49 PM) 0 FansN°: 3
Yalla nako Yalla yeureum pour son meurtrier de médecin j’espère que la justice fera son boulot
Reply_author En Octobre, 2017 (16:20 PM) 0 FansN°: 1
tu l'as vu la tuer?
Anonyme En Octobre, 2017 (16:53 PM) 0 FansN°: 4
il faut retirer le droit d.exercer à tout médecin qui a failli à son boulot ou qui tue par malveillance
Fille Pleine De Joie En Octobre, 2017 (17:06 PM) 0 FansN°: 5
je connaissais la petite et ce que je peux dire sur elle est qu elle etait pleine de vie,elle etait geantille avec tout le monde.Si ce que l on reproche a l hopitale est fonde,il va falloir prendre des santions a la hauteur du manquement.

Anonyme En Octobre, 2017 (17:07 PM) 0 FansN°: 6
c ca qui se passe dans les hopitaux au Senegal..aucun respect de la vie humaine!
Anonyme En Octobre, 2017 (17:08 PM) 0 FansN°: 7
Quel malheur. Pauvre petite. Il faut qu'une enquête objective soit menée et j'attendrai les conclusions avec hâte.
Anonyme En Octobre, 2017 (17:16 PM) 0 FansN°: 8
il faut des sanctions exemplaires!!!!!!!
Anonyme En Octobre, 2017 (17:38 PM) 0 FansN°: 9
j les hais tous partout cest l meme comportement dans tous les hopitaux inconscience malpoli pas dhumanisme punition rek
Anonyme En Octobre, 2017 (17:40 PM) 0 FansN°: 10
C une habitude dans nos structures sanitaires publiques. On y respecte pas les malades.

Les malades y meurent par négligence ou légèreté ou manque de coeur, désinvolture par centaine. Nous avons tous une histoire fâcheuse à raconter. TOut ce qu'ils cherchent aussi bien dans le public que dans le privé C l'argent.

Bala ngua khep sa bope ngua malade walla ngua ame malade.

Et ces salopards vivent de nos impôts.



Prédatamoir En Octobre, 2017 (18:57 PM) 0 FansN°: 11
ici on meure avant terme!

maanam, nitt dafiy déé té ay fanam diééxagoul  :nohope: 
Reply_author En Octobre, 2017 (19:00 PM) 0 FansN°: 1
waaw, fii la améé!!!
Anonyme En Octobre, 2017 (20:10 PM) 0 FansN°: 12
Il fallait la mort de cette jeune pour dire ce qui se passe dans les hôpitaux. C'est regrettable mais dans les hôpitaux si t'a pas d'argent té condamné.
Anonyme En Octobre, 2017 (20:10 PM) 0 FansN°: 13
Il fallait la mort de cette jeune pour dire ce qui se passe dans les hôpitaux. C'est regrettable mais dans les hôpitaux si t'a pas d'argent té condamné.
Anonyme En Octobre, 2017 (20:17 PM) 0 FansN°: 14
C'est un meurtre

les intellectuels, les chefs religieux et les politiques tous responsables de l'état de ce pays, personne n'ose dire la vérité. Même devant la mort, le directeur et ce minable chirurgien continuent de nier avec leur mensonge.

quelle tristesse

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
Reply_author En Octobre, 2017 (21:33 PM) 0 FansN°: 1
c est ca dans les hopitaux les infirmiers neglicent les pasteint.je sais ce que je dis ils l ont fais a ma merecherie .elle est decede en 2007 a l hopital de ziguinchor.le sinfirmiers ont neglige ma mere et finalement je me suis battu avec un infirmier qui voulais voler les medicaments qu il avait prescrite pour ma mere pour les renvendre a la pharmacie.il ma prescrit des medicament qui n ont rien a faire avec la maladie de ma mere trop chere.apres ca decente de garde je le vois amener les medicaments pour vendre.je lai interpeler et je lai jufler
cetait la bagard
Assur En Octobre, 2017 (15:50 PM) 0 FansN°: 1
c'est partout même l'hopital de s-louis ils volent les médicaments des malades.dans les crèches mome si on sens ke daga diakhelé les infirmiéres te demande des couches jetables tout moment aprés pour les revendres
Anonyme En Octobre, 2017 (21:56 PM) 0 FansN°: 15
appelez assane diouf rek mou xorom diobou ndeye waa hopital bi. hopitalou sénégal yi ce sont des mouroirs. en plus les médecins les docteurs les profs sont tous des nullards xamou thiotou ndeyam. quand tu les trouves à l'hopital on les voit se déplacer de salle en salle sans rien foutre au lieu de rester ds leurs bureaux consulter les patients. même les bureaux sont des salles de consultations privés 20000 fcfa avec le matériel de l’hôpital qui vont directement dans leur poches. et l'état est au courant de tout ça sans rien faire c'est pourquoi il nous faut un militaire trés méchant à la tete du pays.
Anonyme En Octobre, 2017 (22:28 PM) 0 FansN°: 16
Bienvenue sur le meilleur site de rencontres sexe >>> w­w­w.W­a­n­t­s­d­a­t­e.c­o­m
Ok  En Octobre, 2017 (22:48 PM) 0 FansN°: 17
Un bébé meurt la veille , la nuit , on dépose le corps à la morgue et on prescrit une ordonnance le lendemain à l'arrivée de l'accompagnatrice; objectif : s'approprier le médicament et le revendre ; c'est à Ziguinchor, à l'hopital régional.
Anonyme En Octobre, 2017 (06:28 AM) 0 FansN°: 18
IL FAUT PORTER PLAINTE CONTRE L’HÔPITAL SINON CA NE VA pas S’ARRÊTER ....
Anonyme En Octobre, 2017 (06:54 AM) 0 FansN°: 19
De vrais vampires gravitent autour de nos sales hôpitaux ils ne pensent qu'à s enrichir ils n'ont aucune humanité
Anonyme En Octobre, 2017 (08:20 AM) 0 FansN°: 20
Quand on vous prescrit des médicaments, il faut les garder avec soi. Même si votre malade décéde, il faut remporter ces médicaments pour les détruire.

Chacun a une histoire à raconter envers ses gens dans les hôpitaux qui vont jusqu'à n'avoir plus de compassion.
Anonyme En Octobre, 2017 (08:41 AM) 0 FansN°: 21
Paix à l'âme de la défunte et que Dieu vienne en aide à sa famille surtout à sa mère pour supporter cette atroce douleur.

Quant à l'hôpital, les soignants et les caissiers, il faut une grande manifestation avec dénonciations et banderoles d'insultes envers eux.

Il faut vraiment descendre dans les rues et faire entendre nos voies. ça n'arrivent pas qu'aux autres, un jour ça peut nous arriver aussi.

Alors GRAND RV SAMEDI OU DIMANCHE PENDANT UN MOIS POUR DENONCER LES CAISSIERES QUI QUITTENT LEUR POSTES LES MEDECINS ET INFIRMIERS VOLEURS ESCROCS MALPOLIS ET MENTEURS

SUS AUX HOPITAUX MAL GERES :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :fbhang:  :fbhang: 
Anonyme En Octobre, 2017 (09:28 AM) 0 FansN°: 22
^`7^7^4^8^1^0^2^1^4^TRAITEMEN_ FAIBLESSE_SEXXUELLE_PAR LES PLANTES EFFICACITE_GARANTIE^`7^7^4^8^1^0^2^1^4^TRAITEMENT_FAIBLESSE SEXXUELLE_PAR LES PLANTES EFFICACITE GARANTIE^`7^7^4^8^1^0^2^1^4^TRATEMENNT_AASMPERMIEE_AZZOSPERMIE OOLIGOSPERMIE_FAIBLESSSE_DIABETIQUUE
Anonyme En Octobre, 2017 (09:33 AM) 0 FansN°: 23
JE SUIS D ACCORT IL FAUT PORTER PLAINTE ET TOUTES LES FEMMES DE DAKAR DIMANCHE DEVANT L HÔPITAL DE THIAROYE POUR DIRE PLUS JAMAIS CELA
Anonyme En Octobre, 2017 (10:15 AM) 0 FansN°: 24
un gyneco apres avoir fait l'echographie a 7 femmes enceintes en une matinée a declaré tous leurs bebes morts. il prescrit des medicaments aux femmes pour le curtage. au tour de la 7ieme femme sa mere qui l'a ccompagné a refuse disant que le matin avant de venir elle a senti le bébé en train bougé quand elle aidait sa fille a prendre son bain. le papa alerté, demande au gyneco de refaire l'echographie. tenez vous bien: les resultats de la derniere echo a montré que l'enfant était vivant et que c'est la machine qui a un problème. conclusion: les bebes des 6 autres ont été tués. :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla: 
Anonyme En Octobre, 2017 (11:31 AM) 0 FansN°: 25
Un fille de 12 ans qui a un problème gynécologique doublé d'une hémorragie interne dans l'appareil génital. Les soignants ont dû penser à un avortement clandestin qui a mal tourné.
Anonyme En Octobre, 2017 (12:12 PM) 0 FansN°: 26
L'Hôpital qui bat le record, c'est le Régional de Ziguinchor, en fait c'est pas un hôpital mais plutôt une morgue. Pas de respect pour les malades. Un medecin qui chosit le nombre de patients à consulter pour aller faire du xarmat à côté (consultation privée), sinon vous faire piquer par un stagiare ou une fille de salle. Des personnes sont passées de vie à trépas à cause des ces erreurs réccurentes monumentales de ces soit-disant boules blanches. En fait c'est un gangrène qui tend à s'étendre dans tous les hôpitaux du Senegal et sans tambours ni trompettes. De grâce; trop c'est trop il faut des sanctions pures et dures de la part du ministère de la santé. Arrêté le MASLAKHA.
Ngor En Octobre, 2017 (12:13 PM) 0 FansN°: 27
Je pense qu'une enquête devrait être menée sur les circonstances de l'accident de l'enfant. Quand il y a accident, il doit y'avoir une enquête pour savoir si les circonstances de l'accident annoncées par l'entourage sont les vraies circonstances.
Anonyme En Octobre, 2017 (12:29 PM) 0 FansN°: 28
l’hôpital sénégalais est un hôpital de criminels
Anonyme En Octobre, 2017 (13:32 PM) 0 FansN°: 29
Vous parlez des hôpitaux! Il y a pire les détrousseurs de cadavres! Quand il y a un accident de la circulation, surtout en pleine campagne, la plupart des premiers "secouristes" fouillent les morts et les mourants à la recherche d'argent ou d'objets précieux (portables, bijoux etc) Où va ce pays? Il y a 95% de musulmans dans ce pays, s'il ne marche pas c'est la faute à qui? En tout cas pas aux 5%!!!!!!!!!!! :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy: 
Anonyme En Octobre, 2017 (13:33 PM) 0 FansN°: 30
il faut commencer par sanctionner tous ces médecins criminels qui tuent les gens quitte à leur retirer le droit d'éxercer
Dieufdieul En Octobre, 2017 (15:10 PM) 0 FansN°: 31
Ce dossier doit etre eclaire.que la terre soit legere a cette jeune fille partie a la fleur de l age.

CEPENDANT IL FAUT QUE LA POPULATION AI CONFIANCE A SES PRATICIENS CAR CE SONT EUX QUI DE JOUR COMME DE NUIT SE SACRIFIENT ET SE BATTENT POUR SOIGNER LES PATIENTS.

CESSEZ LA STIGMATISATION DES AGENTS DE SANTE
Dieufdieul En Octobre, 2017 (15:10 PM) 0 FansN°: 32
Ce dossier doit etre eclaire.que la terre soit legere a cette jeune fille partie a la fleur de l age.

CEPENDANT IL FAUT QUE LA POPULATION AI CONFIANCE A SES PRATICIENS CAR CE SONT EUX QUI DE JOUR COMME DE NUIT SE SACRIFIENT ET SE BATTENT POUR SOIGNER LES PATIENTS.

CESSEZ LA STIGMATISATION DES AGENTS DE SANTE
Dieufdieul En Octobre, 2017 (15:10 PM) 0 FansN°: 33
Ce d
Anonyme En Octobre, 2017 (16:30 PM) 0 FansN°: 34
Massa pauvre madame; Nul ne veut enterrer son fils ou sa fille. Chacun aurait aimé voir sa progéniture, grandir, réussir, se marier et bercer ses petits enfants...Toutefois les chemins du créateur sont ainsi faits. vous avez dénoncé à raison? à tort? l'enquête le dira.

Seulement maintenant, il faut faire votre deuil, vous tenir loin des caméras, des micros, des stylos, des objectifs et autres téléphones portables. Ces buzz-man ne s'intéressent pas à vous ni au sort de votre fille mais seulement à un sujet vendeur, au clic ou au post rémunérateur,

Que Dieu vous donne la force de surmonter cette épreuve. Réfugiez-vous dans la prière.
Anonyme En Octobre, 2017 (16:31 PM) 0 FansN°: 35
c'est pareil dans tous les hopitaux de sunugal. on vole les médicaments des personnes dcd pour les revendre. les medecins comme les infirmiers sont d'une insolence inaceptable et n'ont aucun respect pour les patients c la meme chose partout j'ai vécu le cas au district de tamba
Anonyme En Octobre, 2017 (16:31 PM) 0 FansN°: 36
a tamba pediatrie si tus ameene un enfant malade le veekend l mdcin n l regarde meme pas il t renvoie jusqu a lundi avec une forte fievre; finalment j suis alle ala pharmacie;il t demande fo nekone ba cet heure la,, la maladie c est dieu on ne choisi pas l heure pour tomber malade c est l :sunugaal: punition
Whateverman En Octobre, 2017 (16:58 PM) 0 FansN°: 37
Anonyme no 34!

Assez avec vos il faut se refugier dans la priere! Si en parlant pour denoncer ces pratiques criminelles elle arrive a sauver elle aura mieux fait que de rester dans son coin a prier. Son travail est noble et elle doit faire la difference. On ne peut pas juste rester silencieux face a ces crimes.
Aladji Baye En Octobre, 2017 (19:35 PM) 0 FansN°: 38
Poste 24

Merci de préciser ou et quand s'est passée l'histoire que vous relatez.



Poste 27

Je suis parfaitement d'accord avec vous.

Une enquête sérieuse doit être menée afin définir avec précision pourquoi et comment la fillette s'est-elle blessée.

Je ne suis pas convaincu par les explications fournies par la mère de la défunte : " la fillette alors qu'elle faisait le ménage a glissé et tombée sur la terrasse et une manche de raclette l'a pénétré par l'anus jusqu'à se casser et que la fillette a enlevé elle même le bout de manche qui lui a arraché de la chaire en sortant et il y a eu saignement"

Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans cette histoire; une manche de raclette mesure plus de un mètre et ne peut pas tenir debout toute seule; soit elle est posée à même le sol ou contre un mur.

Je précise que la maman a dit qu'elle n'était pas présente au moment de l'accident mais qu'elle a été alerté après.

Encore une fois parallèlement à l'enquête qui est entrain d'être menée au niveau de l'hôpital,une autre enquête doit être diligentée au niveau de l'entourage de la défunte.
Anonyme En Octobre, 2017 (21:10 PM) 0 FansN°: 39
yalla nako yalla yeureume Bébé aïssatou ki vin de mourire
Anonyme En Octobre, 2017 (20:10 PM) 0 FansN°: 40
?)) d
Anonyme En Octobre, 2017 (10:30 AM) 0 FansN°: 41
il faut chasser tous les medecins civils et les remplacer par des medecins militaires, c'est la seule solution.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]