Hann : Un homme surpris en train de dépecer un chien et un chat

  • Source: : Seneweb.com | Le 10 avril, 2018 à 14:04:30 | Lu 5989 fois | 57 Commentaires
content_image

Hann : Un homme surpris en train de dépecer un chien et un chat

Un homme a été surpris en train de dépecer un chien et un chat. Selon Le Témoin, il a été découvert dans son "poulailler" une dizaine de chats et de chiens errant dans le couloir de l'abattoir. L'homme est en garde à vue à la brigade de gendarmerie de Hann. Une enquête a été ouverte.


Auteur: Seneweb news - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (21)


Sénégal Sunugal Sunuweb 2018 il y a 1 semaine (14:53 PM) 0 FansN°: 1
 :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :bip-bip:  :bip-bip: 

XOLAL MA LI REKK !

FI CI SUNU REWMI !

 :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip: 



NO COMMENT

NO COMMENT

NO COMMENT
Reply_author il y a 1 semaine (14:54 PM) 0 FansN°: 1
nanu demm rekk
Reply_author il y a 1 semaine (14:56 PM) 0 FansN°: 1
ce vrai criminel méritera bien d'aller en prison
Anonyme il y a 1 semaine (14:54 PM) 0 FansN°: 2
C'est un serrer gourmand comme toujours  :contaan: 
Reply_author il y a 1 semaine (14:59 PM) 0 FansN°: 1
en pays sérère authentique nous ne mangeons jamais le chient ou le chat
en pays sérère authentique nous ne mangeons jamais le chient ou le chat
en pays sérère authentique nous ne mangeons jamais le chient ou le chat
Reply_author il y a 1 semaine (15:04 PM) 0 FansN°: 2
non c'est un samba yoro poulo
Anonyme il y a 1 semaine (15:02 PM) 0 FansN°: 3
sacrifices de
Anonyme il y a 1 semaine (15:06 PM) 0 FansN°: 4
yeurmeude ak diegueul svp

Ngor il y a 1 semaine (15:07 PM) 0 FansN°: 5
audelà de toute farce l'homme ne peut etre qu'un diola (tokoy gawgaw) ou un al pular( au fouta vous ne verrez jamais des chats se promener car c'est de la viande prisée pour ces mathioudo)
Bour il y a 1 semaine (16:48 PM) 0 FansN°: 1
ya gnakjom espece de serrere mais attends
Reply_author il y a 1 semaine (10:10 AM) 0 FansN°: 2
eyway ragalal yalla, toi tu as déjà poser les yeux sur un diola ou un al pular en train de manger du chat ? c'est écrit quelque part ? tu en connais personnellement qui en mangent ? a chacune de ses réponses tu m'aurait répondu non donc gères ta vie et arrêtes de cracher sur les autres langue de vipère.
Anonyme il y a 1 semaine (15:17 PM) 0 FansN°: 6
Annoncé lors du 30ème sommet de l’Union Africaine, à Addis Abeba, 23 pays du continent ont opté pour l’effectivité d’un marché unique et libéralisé pour le transport aérien, dans l’objectif d’améliorer la compétitivité entre les compagnies aériennes en Afrique. Le Sénégal, qui ambitionne de devenir un hub aérien en Afrique de l’Ouest, est le grand absent de cette signature.



C’est officiel, depuis le 29 janvier 2018, le ciel africain s’ouvre pour 23 pays (sur 54) du continent qui se sont engagés en faveur d’un marché unique et libéralisé pour le transport aérien. Il s’agit entre autre, du Botswana, Burkina Faso, Cap Vert, République du Congo (Brazzaville), Côte-d’Ivoire, Egypte, Ethiopie, Gabon, Ghana, Guinée, Kenya, Liberia, Mali, Mozambique, Niger, Nigeria, Rwanda, Sierra Leone, Les Etats signataires de l’accord offrent un espace de marché unique pour le transport aérien, en termes de volumes de trafic et d’infrastructures aéroportuaires, les compagnies aériennes dans ces 23 pays représentent plus de 80% du trafic intra-africain.



Toutefois, le nombre de pays adhérents devraient augmenter dans les mois à venir, selon les autorités de l’Union Africaine, qui ont annoncé que les discussions se poursuivent en interne.



L’accord prévoit un accès libre, avec ou sans accord bilatéral



La création de l’African Air Transport Market (SAATM), implique que pour accéder au ciel des ces 23 pays, les compagnies aériennes des différents pays signataires ne dépendent plus d’accords bilatéraux, existant ou pas. Selon Mamadou Marème Diop de Jumia Travel, expert voyage en Afrique, « c‘est une bonne initiative prise par ces pays. Les pays africains ont longtemps été protectionnistes de leur espace aérien, et cela n’a jamais été une réussite, entrainant des prix des billets d’avion élevés, car chaque pays espérait tirer le maximum de son espace aérien et de ses aéroports. Certes, il ne faut pas s’attendre à une baisse soudaine du prix des billets d’avion, mais à court et moyen terme, on tendra vers cela avec la réduction des taxes ».



La mise en place de ce marché unique est un des projets phares du vaste programme de transformation de l’Afrique baptisé "Agenda 2063", qui prévoit également deux autres grands projets économiques dont : la création d’une zone de libre-échange africaine, ainsi que la liberté de mouvement pour les citoyens africains sur le continent grâce à un passeport africain.



Le Sénégal, un grand absent



Les ambitions du Sénégal dans le secteur des transports aériens sont bien connues. Le pays de Macky Sall ambitionne se positionner comme un hub en Afrique de l’Ouest et un partenaire privilégié pour l’ensemble des compagnies aériennes du continent. Pour atteindre cet ambitieux challenge, le Sénégal s’est doté d’un nouvel aéroport pouvant accueillir plus un plus grand trafic et d’une nouvelle compagnie aérienne.



Etonnant pour certains spécialistes du secteur que le Sénégal ne soit pas parmi les signataires actuels de l’accord unique des transports aériens. Réticence ou refus stratégique ? Selon Blaise Mané, expert dans le secteur aéronautique, « le risque principal c’est que les autres Etats signataires appliquent la réciprocité sur le pavillon national. Les mêmes restrictions que nous imposerons aux autres compagnies seront appliquées à la nôtre. Dans un marché ouvert, où se retrouvent presque tous les acteurs, il vaut mieux faire partie du jeu que d’en être exclu ».



On comprend donc qu’il n’est de souhait pour aucun pays d’être en marge de ce processus, qui, s’il est mis en œuvre correctement, devrait booster davantage le secteur.
Anonyme il y a 1 semaine (15:21 PM) 0 FansN°: 7
c'est pas la premiere qu'on arrete des gens qui depecent des chiens,chats,chevaux,anes ou meme des animaux déjà morts et jetes hors des habitations,si on y pense,il y a le risque de ne plus vouloir manger de la chaire.meme dans les pays industrialises,il y a la mafia qui pratiquent l'abattage clandestins,malgre les controles,ils reussissent a l'introduire dans les circuits de distrubition comme ils reussissent a le faire dans d'autres domaines comme les medicaments.rien a faire,il ne faut pas y penser quand on mange
Avis il y a 1 semaine (15:22 PM) 0 FansN°: 8
Je ne savais pas que cela etait un délit de depecer un chien et un chat.
Reply_author il y a 1 semaine (15:28 PM) 0 FansN°: 1
tu n'es pas très intelligent on dirait
Seck Senegal  il y a 1 semaine (15:34 PM) 0 FansN°: 2
au senegal la loi l'interdit mais au sud du togo et une partie du burkina fasso, des gueyène et des diawène en consomment. thieuy sunugal. macky ligueyoul waay
Anonyme il y a 1 semaine (15:27 PM) 0 FansN°: 9
Quiconque habite Hann et environ depuis plus d'un an, a mangé du chien et du chat sans le savoir.
Reply_author il y a 1 semaine (09:11 AM) 0 FansN°: 1
j habite hann , mais je ne mange jamais dans la rue!!les gens doivent arrêter d acheter des brochettes et sandwich n importe où !!
Anonyme il y a 1 semaine (16:00 PM) 0 FansN°: 10
C'est un sérére ici en espagne depuis la venue des modou sérére aucun chat ne traine
Anonyme il y a 1 semaine (16:08 PM) 0 FansN°: 11
Moi je suis sérére j'ai manger du chien et du chat c'est de la bonne viande surtout avec le thiéré

Khamouléne dara ayi ngaka ngénn
Anonyme il y a 1 semaine (16:09 PM) 0 FansN°: 12
meme si les senegalais etaient consommateurs de viande de chien et de chats,on ne devrait pas les abattre clandestinement
Anonymous il y a 1 semaine (16:31 PM) 0 FansN°: 13
Normale..RENFORCER LES EFFECTIFS DU SERVICE D'HYGIÈNE...FAITES RONDES ET DES OPERATIONS COUP DE POING DANS LES DIFFERENTS MARCHÉ, AINSI QUE LES GARGOTES, ET VOUS SEREZ SURPRIS DES RESULTATS
Anonyme il y a 1 semaine (19:24 PM) 0 FansN°: 14
SERVICE D'HYGIENE LOLOU MOUNGUI EXISTE TOUJOURS
Anonyme il y a 1 semaine (20:06 PM) 0 FansN°: 15
YA BEAUCOUP DE CHINOIS AU SÉNÉGAL.SUR TOUS A DAKAR.

C EST LE BOUCHER DES CHINOIS.
Anonyme il y a 1 semaine (21:09 PM) 0 FansN°: 16
Je suis d'accord avec le n 15

C'Est certainement le boucher des chinois

Ils mangent tout : chiens chats souris rats cafards grillés

Bref du n'importe quoi
Titeuuff il y a 1 semaine (01:22 AM) 0 FansN°: 17
Il paraît que le gars a été libéré par la brigade de gendarmerie de hann sous prétexte que c'est un fou.



Libre comme vous et moi. Bizarres quand même
Anonyme il y a 1 semaine (06:11 AM) 0 FansN°: 18
Ahhhhaaaaaas!!! Tu m'as tuéY

Le biucher des chinois ou livreur des chinois
Xx49643913 il y a 1 semaine (13:04 PM) 0 FansN°: 19
Zlhdx
Kunzo Ba il y a 1 semaine (21:28 PM) 0 FansN°: 20
Peuli yor aye nak ak khar lougnoye doye yap hatie ak mouss
Kunzo Ba il y a 1 semaine (21:28 PM) 0 FansN°: 21
Peuli yor aye nak ak khar lougnoye doye yap hatie ak mouss

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]