Mardi 16 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Faits-Divers

Les 3 noyés de Yoff : L’insoutenable tragédie d’une famille

Single Post
Les 3 noyés de Yoff : L’insoutenable tragédie d’une famille

Après plusieurs heures de recherches, le corps de Badou Diaw, 24 ans, noyé à la plage de Bceao, n’a pas été retrouvé jusque tard dans la soirée d’hier. Trouvé sur les lieux du drame, le père du disparu révèle que les deux jeunes filles dont les corps ont été repêchés avant-hier étaient des cousines de Badou Diaw. Il s’agit d’un drame familial que parents et amis tentent d’effacer en se remettant à Dieu.

Elle gronde encore et déferle ses grosses vagues sur la rive. Après toute une nuit de recherche vaine, pas l’ombre d’un corps sans vie sur le rivage de la plage de Bceao qui s’étend sur plus de 7 km. Prostrés dans leur drame, les parents de Badou Diaw, toujours introuvable,  fixent d’un regard impuissant ce grand monstre bleu qui s’agite sans cesse. Impuissants, les sapeurs-pompiers ont fouillé de fond en comble les entrailles de ce monstre froid. Ils ont étalé leurs recherches sur plus d’un kilomètre : Aucune trace du corps du jeune homme.  Il est toujours coincé dans le ventre de l’Atlantique. 

Assis sur le rivage, les parents, frères et amis ont le visage figé dans la tragédie. Las de parcourir toute la plage depuis le matin, ils observent le balai ronflant des vagues. Ils sont impatients de voir enfin le corps de Badou rejeté par la mer. Les minutes semblent longues et l’attente ennuyante. Oncle du disparu, Ousmane Ngom Diaw, étreint par la tristesse, étouffe au milieu de sa famille qui se nourrit d’une  infime chance de le retrouver. Son sourire rôde au-dessus de l’assistance. Atterré, il se détache du groupe, prend une poignée de sable, fait des incantations avant de la jeter à la mer.  L’espoir fait toujours vivre. Baye Diaw, le père de Badou, est déjà résigné.  «C’est la volonté de Dieu ! C’est Dieu qui nous avait donné la progéniture, quand il le reprend, nous devons nous en remettre à lui», confie M. Diaw. Il narre ce drame familial avec beaucoup de lucidité. «Les corps sans vie de Aminata et Daba ont été repêchés, mais jusqu’à présent on n’a toujours pas vu le corps de Badou. Les sapeurs poursuivent les recherches (hier). On a quitté Thiès pour venir participer aux recherches. Nous espérons le trouver d’ici demain (aujourd’hui) pour organiser ses funérailles», espère-t-il. Au fond, il s’agit d’une succession d’évènements tragiques soumis à cette famille. A en croire Baye Diaw, elle a perdu successivement trois personnes. «Ce qui est le plus triste dans cette histoire, c’est qu’ils ont tous les trois perdu leur mère. La mère de Badou est décédée, il y a à peine un an. Il (Badou) habitait avec moi à Thiès. Suite au décès de sa mère, il est resté à Dakar pour travailler»,  confesse le père du défunt. 

Entre Badou, Aminata et Daba, le destin les a réunis jusqu’au bout de leur existence. Vivant ensemble, ils ont disparu ensemble dans un même lieu. Un destin pour la vie et pour la mort. «Tous les trois sont cousins. La mère de Badou et celles des deux autres filles (Amina Touré et Daba Kébé Dramé) sont des sœurs. Ils avaient quitté Ouagouniayes, où habite leur tante, et pris un appartement aux Parcelles Assainies», dit-il. Revenant sur le film du drame, il conte : «D’après ce qu’on m’a dit, Badou était en train de jouer au football quand il a vu ses deux cousines se noyer. Il est allé à leur secours parce qu’il n’y avait pas de maîtres-nageurs.»   

 

Baignade : 3 maîtres-nageurs surveillent Bceao

Meurtris par cette lourde perte, les parents fustigent la négligence de la mairie de Dakar qui a réduit le nombre de maîtres-nageurs chargés de veiller à la sécurité des baigneurs sur la plage de Bceao. Au nombre de 12 pendant l’été, la plage a trois maîtres-nageurs en hors saison. «C’est une négligence de la mairie de Dakar», déplore Baye Diaw. Moussa Dia, secrétaire général du Collectif des maîtres-nageurs de Dakar, renchérit : «On a toujours décrié cette façon d’assurer la protection des plages pendant et après la saison. Nos contrats sont arrivés à terme le 30 octobre. On a un contrat de six mois. Quand la saison (l’été) se termine, nous restons six mois sans travail. La plage de Bceao est fréquentée hors saison et il faut que les autorités le comprennent.» D’après lui, parmi les 103 maîtres-nageurs que comptait la mairie de Dakar, dispersés dans les 12 plages autorisées, 55 ne sont plus sous contrat depuis le 30 octobre. Les conséquences sont terribles comme l’attestent les noyages de Badou, Aminata et Daba : «Des cas de noyades sont notés. Parce que 3 maîtres-nageurs ne peuvent pas assurer la surveillance de 7 km de plage. On a tenté d’ouvrir des discussions avec le maire, mais en vain», fulmine M. Dia. Loin des discussions, la famille des disparus observe les vagues se déferler sur le rivage sans l’ombre de Badou. 


Article_similaires

16 Commentaires

  1. Auteur

    Lkjhpoiu

    En Novembre, 2013 (12:59 PM)






    nov 2 à 11h46 PM













    Apres avoir lu avec attention, je ne peux pas ne pas me manifester en tant que militant de première heure dans notre formation. je comprends l'ambition des uns et des autres, mais le combat vient de commencer et il nous faut beaucoup de forces, de conviction, de courage, d'abnégation et de détermination. Chers camarades du parti, prenez une petite minute de réflexions et oubliez les ambitions personnelles. La question que je pose est de savoir pour quoi tous ces problèmes alors y a moyen de se mettre autour d'une table. Ma courte analyse politique me donne que Maitre ne va plus dans la même direction avec le Président Macky Sall quand il ose dire chers coordonnateurs abécédaires. Si réellement, tout ce que vous dites et faites c'est dans le bon sens d'aider le Président a massifie le parti, vous n'allez pas prendre votre propre argent faire le tour du monde avec des discours personnels, sans que le chef ne soit au courant. J'ai toujours cru a vos qualités et je le dis et répète que vous êtes partie des cerveaux de l'APR.



    C'est à vous de vous remettre en cause et faire votre propre introspection suite à votre limogeage pour enfin rentrer dans les rangs et travailler pour le Présisent Macky SALL. Le Sénégal et l'APR en gagneraient d'avantage.



    Le Président Macky Sall bien vrai a ses souteneurs de première heure, mais maitre n'oubliez pas aussi que ces alliers de dernière heure s'ils soutenaient l'autre candidat aujourd'hui Maitre, je pense qu'on allait avoir d'autres préoccupations. Je vous demande de revenir sur terre, d'oublier tout ce qui s'est passe pour adhérer a l'idée du Président c'est-a-dire la patrie avant la parti. On ne peut passer tout notre temps a faire de la politique et ce que je crois c'est d'aider le Président a réussir sa mission et que les sénégalais jugeront. Le Président n'est pas un homme mauvais et depuis quelques lurettes, si on fait une petite analyse, on voit qu'il fait beaucoup de sacrifices pour le parti avec les nouvelles nominations ca et la de nos camarades. Je suis persuade que le Président Sall est un patriote et il est responsable de tout acte pose et quel que soit votre différend, si vous décidez retourner, il vous accueillera a bras le corps. je pense il plus que temps qu'avant de parler de massification de faire comprendre a tout le monde les leçons de militantisme. Aujourd'hui on voit des débordements dans tous les sens, c'est pour quoi j'invite le Président a faire appliquer les dispositions portant Discipline et Sanctions de son Règlement Intérieur, qui est très bien outillé pour y mettre un terme et poursuivre tranquillement la mission patriotique qui préoccupe tous les responsables, les militants et les alliés de la majorité présidentielle. Pour finir, je peux dire que l'espoir est toujours permis parce que le Président de la République n'a même pas fait deux ans de pouvoir, ce que oublient d'ailleurs la majeure partie de nos concitoyens. Je suis d'autant beaucoup plus rassure de la DPG du Premier Ministre, avec une feuille de route chiffrée avec des échéances. La seule chose que nous devons travailler c'est surtout l'amour sincère du prochain comme vous l'avez bien indiquer a la fin de votre discours si je me permets de les reprendre
    L'envie est grande d'emprunter cette belle formule de Birago ou la lune amoureuse parle bas à l'oreille des cocotiers penches pour vous dire que je vous aime, de cet amour bien de chez nous , celui du premier lait que l'enfant reçoit de sa mère! >. L'APR est un parti jeune donc la seule chose qui nous attends n'est rien d'autre qu'un travail de martyrs.
    • Auteur

      Mdo

      En Novembre, 2013 (13:07 PM)
      on parle de la douleur que vit cette famille (je connais daba personnellement) et toi tu viens nous polluer avec tes idées politiques.
      courage à cette famille, que la terre soit légère à ces jeunes adultes.
  2. Auteur

    Dramé

    En Novembre, 2013 (13:10 PM)
    les meres des trois enfants ne sont pas toutes mortes ! lui d'elle est ma mére et elle n'est pas morte ! longue vie à toi ma mére bien aimé !
    Auteur

    1passant

    En Novembre, 2013 (13:34 PM)
    "Métina daal"!!! Inna lillahi wa inna ilayhi rajihoune!!!
    Auteur

    Ndeyssane

    En Novembre, 2013 (13:47 PM)
    May they rest in peace Amine
    Auteur

    Vrai

    En Novembre, 2013 (13:49 PM)
    Des tragédies de ce genre, il y en aura d'autres si on n'interdit pas les baignades sur toute la zone qui part de Malika à Cambérène ! Il y a des cavités sous marines qui se rejoignent, et une fois aspiré, rien ne peut te sauver !Tu rentres par un trou à Cambérène, tu peux sortir à Malika ! Le service des pêches a les cartes sous marines ! Vous verrez que tout cela va continuer ! INTERDICTION DE LA PLAGE!
    Auteur

    Deug

    En Novembre, 2013 (13:54 PM)
    Ndeyssan c´est trés dure, que la terre leur soit légére. Chers compatriotes si vous ne savez pas bien nager, évitez la mer car c´est dangereux.
    Auteur

    Aloha

    En Novembre, 2013 (14:07 PM)
    Savoir nager ou pas, quelle importance quand Allah décide d'une chose ?



    A vrai dire tout être se rapproche de sa mort qu'il fuit ardemment.



    Allah est Clairvoyant et Omniscient dans toute chose.



    Que la ou ils vont soit infiniment meilleur que ce qu'ils ont laissé içi.



    Que leurs fautes soient pardonnées et que le Créateur leur accorde le paradis.



    Amine !

    Auteur

    Obligation

    En Novembre, 2013 (14:54 PM)
    ALLAH SWT a dit dans le CORAN: PERSONNE NE PEUT MOURRIR QU'AU MOMENT PREDETERMINE ET AVEC LA PERMISSION D'ALLAH
    Auteur

    Ami D'enfance

    En Novembre, 2013 (14:56 PM)
    Paix à leurs Ames et que la terre leurs soit légère j'ai connu personnellement Daba on a vécu ensemble à la cité Asecna partager pleins de choses....



    Yalla nalééne Yalla Kharée Aldiaana

    Auteur

    Bbc

    En Novembre, 2013 (15:53 PM)


    TAKE CARE CI DIAMOU YALLA LA BOKK,,

    SENEGALAIS YI PRUDENT WOUGNOU DARA..

    AY AFAIR YOU YOMB MOYETOU MOYE DIEUL SUNU LIFE CII NI NI NI APRES GNOUNEE DOGAL DACOR..

    wayee tam nimbeul nathia fekk loxal borom.

    KOUMA DEGUEUL,GUISS NGUA LICO DALLEE CAP MANUEL BA 100m, TERROU BI BA ALMADIE ,YOFF BA MALIKA ZONE YOYOU, KOU meunoul feey boulfa dem! DOXMI DAFA AME COURANT!



    DIALLEE NALEEN.
    Auteur

    Très Sensible

    En Novembre, 2013 (16:02 PM)
    je vais vs en suplis, chers lecteurs aider moi à aider ce site pour qu' il ns relate simplement les faits divers sans image choquante.

    Telles que le geste de noyade, le couteau tâché de sang, en tout cas ça fait peur.

    Nguir yalah. Je parle très sérieusement, j'espère ne pas être seul à ressentir cela.
    Auteur

    Emelsec

    En Novembre, 2013 (16:12 PM)
    Ce drame familial, cette tragédie nationale m'inspire une foultitude de réflexions sur les mœurs, les croyances, la légèreté avec laquelle notre sécurité est gérée, bref sur notre être et notre devenir, en tant qu'homo senegalensis. Je m'incline avant tout devant la mémoire de ces jeunes espoirs... de ces trois jeunes bouts de bois de Dieu arrachés très tôt à l'affection des parents et proches. Quand un jeune de cette trempe meurt, c'est aussi une perte pour la nation que nous sommes. Je mesure donc avec gravité la désolation et la douleur engendrées par une telle perte et adresse mes sincères condoléances aux familles éplorées, à la jeunesse de mon pays et au peuple tout entier. Il y eut la tragédie du Joola, que jamais je ne pourrai surmonter, ni pardonner. Aucun fatalisme ne peut me contraindre à la résignation quand sur les routes ou en mer... en Casamance ou ailleurs on sacrifie mes compatriotes... quand on assassine pour un mobile politique, religieux ou crapuleux... des journalistes, hommes politiques et qui sais-je encore? Pour ne pas trop m'éloigner du sujet, je lance un appel à mes concitoyens pour leur dire ceci: prenez votre destin en main et ne vous laisser pas emporter par les supercheries des temps modernes ni par les boutades des hommes politiques, qui n'accouchent au bout du compte que la désillusion. Apprenez et travaillez sans relâche... pour vous-même, pour votre famille, pour votre pays et pour l'Afrique-mère! Je termine par ce coup de gueule du géant Camus, que je vous demande de méditer profondément: "perdre la vie est peut de chose pou moi, et j'aurai ce courage quand il le faudra; mais voir se dissiper le sens de cette vie, disparaître notre raison d'exister, voilà ce qui est insupportable! On ne peut vivre sans raison." Plaise au dieu de Miséricorde d'accueillir ces trois âmes innocentes en son Paradis éternel! Amine!
    Auteur

    Ouf

    En Novembre, 2013 (16:21 PM)
    oui cest vrai

    eviter de mettre des immages

    des couteaux rempli de sang

    la mer aussi

    il ya aussi une image dont on a mis le couteau sur loeil de la fille cest vraiment drole tres dangereux

    • Auteur

      Laye Wilane

      En Novembre, 2013 (19:05 PM)
      que la terre leur soit leger peronnellement daba etait mon parent 1 fille gentille et souriante que dieu les ouvre le portes du paradis amen
    Auteur

    Mima

    En Novembre, 2013 (10:08 AM)
    Que c est triste et dure non seulement pour la famille mais aussi pour les amis.Moi je connaissait Daba c était une fille très correcte et gentille . QUE la terre leur soit léger AMINE
    Auteur

    Meissandiacke

    En Novembre, 2013 (12:04 PM)
    Une tragédie que nous partageons avec toutes les familles DRAME, DIAW, TOURE et DIALLO. Nous prions pour que DIEU accorde aux disparus le paradis des plus prestigieux à côté du préféré SEYDINA MOUHAMET (SAW)

    de sa famille et de ses compagnons. Courage en sachant que nul ne peut échapper à son jour. Le Tout-Puissant

    Allah l'a voulu ainsi, Lui Le Juste.
    Auteur

    Da Keita

    En Novembre, 2013 (21:36 PM)
    Siguil digale baye diaw.yalla sounou borom kharelen aldiana.AMINE

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR