Mort égorgé : Les dernières confidences de l'imam de Darou Salam sur son fils, présumé meurtrier

  • Source: : Seneweb.com | Le 24 novembre, 2017 à 11:11:21 | Lu 42237 fois | 40 Commentaires
content_image

Mort égorgé : Les dernières confidences de l'imam de Darou Salam sur son fils, présumé meurtrier

Deux heures avant sa mort, l'imam de Darou Salam, retrouvé égorgé dans sa chambre ce jeudi, avait alerté le chef de son quartier. Ce dernier raconte.

La nouvelle a retenti, ce jeudi, comme un coup de tonnerre au quartier Darou Salam de Diamagueune Sicap Mbao. L'imam ratib du coin, Serigne Mbaye Sy Diop, a été retrouvé égorgé dans sa chambre. Un acte ignoble qui a plongé la famille dans la stupeur.

Très vite, la police de Sicap Mbao, qui a investi les lieux, a ouvert une enquête. Les membres de la famille, un par un, ont répondu à l'appel des enquêteurs, sauf l'un d'entre eux. Il s'agit de Mansour Diop.

Surnommé Sora, il est un des fils du défunt. Ne jouissant pas de toutes ses facultés mentales, il est soupçonné d'avoir mis fin aux jours de son père avant de prendre la fuite. Ce, au moment où les autres membres de la famille étaient à leurs lieux de travail. Il est actuellement en fuite.

Souvent armé, Mansour apeurait son père
Agé de 79 ans, Serigne Mbaye Sy Diop avait vu venir. Chef du quartier, El Hadj Moussa Camara, une des dernières personnes à qui il s'est confié à propos de son fils, ce jeudi même, tôt le matin, raconte : "Hier, vers 17h il a demandé à me voir. Je suis allé le voir à 8 heures. Quand je suis arrivé chez lui, il m'a dit que l'attitude de son fils ne lui inspirait pas confiance. La présence de Mansour, chez lui, ne le rassurait pas parce qu'il était souvent armé de couteaux et autres objets dangereux."

En plus d'être déficient mental, le suspect était aussi un alcoolique, renseigne l'ami du défunt. Durant sa discussion avec le défunt imam ratib, le chef du quartier révèle que le jeune Mansour s'était installé devant eux, les épiant. Il narre : "Il était à moitié nu. A un moment donné, il est même venu jusque vers nous, avant de rebrousser chemin. On s'est quitté vers 9h. Et deux heures après, j'ai reçu le coup de fil qui annonce la triste nouvelle alors que j'étais à la mairie de Sicap Mbao."

"Ne me tue pas…"
"Ces deux dernières années, il a fortement perturbé son père et sa famille. Son père l'avait dénoncé auprès des forces de l'ordre. Il avait été incarcéré. Serigne Mbaye Sy Diop n'a jamais eu confiance en son fils. Il s'est toujours plaint de son attitude. Serigne Mansour a dit à son fils : 'balma balma' ('ne me tue pas, ne me tue pas') quand son fils l'attaquait. C'est ce qu'a raconté une personne malade qui était dans la maison au moment du meurtre."


Auteur: Ndèye Fatou Ndiaye - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (21)


Liki  En Novembre, 2017 (12:11 PM) 0 FansN°: 1
Cher jeune arrêtons l’alcool et les drogues ( l’herbe). Ça peut va changer le caractère d’une personne. Là chose qui m’a frappé c’est comment les’ jeunes maintenant abusent des boissons‘ alcoolisées. Ce n’est plus un tabou. Déjà on est en retard on a pas besoin de ca pour nous avancer.  :thumbsup:  :thumbsup: 
Sentinellebi En Novembre, 2017 (12:25 PM) 0 FansN°: 1
c'est vraiment triste de voir ce genre de drame. les autorités doivent aider à interner et à désintoxiquer les drogués qui sont souvent aux abois. ils ne parviennent pas à arrêter. il faudrait aussi que les parents malgré la suractivité doivent surveiller la fréquentation de leurs enfants et de ne pas fumer ou faire des bétises devant eux car ils portent leurs parents en modèle.donnons leur mieux que ce qu'on avait reçu et ne pas courrir aprés la dépense quotidienne rek...
Reply_author En Novembre, 2017 (13:55 PM) 0 FansN°: 2
journaliste bi bind article bi moi meun fen. comment peut elle raconter un la scène qu'aucun membre de la famille n'a vu. le défunt aurait dit ne me tue pas balma. kan moi ko feké . nétali loi féké netali lo guiss
Reply_author En Novembre, 2017 (14:59 PM) 0 FansN°: 3
les autorites doivent soccuper des deficiants mentaux nek tchi kogn aye anne di terrorise nite yi c pas normal
Reply_author En Novembre, 2017 (15:20 PM) 0 FansN°: 4
l'alcool n'a jamais fait de mal a personne,ce que j'ai a dire est que tout ce qu'on fait dans la vie il faut le faut le faire avec moderation.meme en buvant trop d'eau seubstance essentielle a l'organisme humain on mourrait de cela .je connais des gens qui fument et qui boivent mais ils sont normaux car le faisant avec moderation.les parents eduquent bien leurs enfants,mais a un certain age personne ne peut obliger son enfant a prendre une direction....
Reply_author En Novembre, 2017 (15:22 PM) 0 FansN°: 5
a tous ce qui sont confrontes a ce type problèmes je vous conseille daller voir les talibes de kara a hamo guediaway ils ont la solution . c est du serieux
Baye Fall En Novembre, 2017 (17:13 PM) 0 FansN°: 6
c'est un baye fall comme les sitteu et autres. thiant, alcool, chanvre...
Hypothèse En Novembre, 2017 (12:29 PM) 0 FansN°: 2
"Ne jouissant pas de toutes ses facultés mentales, En plus d'être déficient mental" pourquoi après l'acte il a fuit alors o, le décrit comme un fou. Le malade mental même après son geste ne court jamais. Donc Mansour a fait exprès de tuer son père.
Anonyme En Novembre, 2017 (12:31 PM) 0 FansN°: 3
Allahou Akbar :triste:
Xoy U Ndumbélane  En Novembre, 2017 (12:49 PM) 0 FansN°: 1
les drogues circulent trop facilement dans notre pays . pourquoi l etat le ministere de la sante laissent commercer l alcool dans tout le pays si facilement . meme dans les boutiques de quartier on vend aux enfants ados cette merde d alcool frelatte de fabrication locale a des prix derisoires . ce phenomene pourrit , gangrene notre societe depuis plus de 20 ans au profit de vereux pseudo industriels libanais ... alerte ! reagissons . sommes au bord du precipice ...
Anonyme En Novembre, 2017 (12:43 PM) 0 FansN°: 4
c'est déjà triste de voir son enfant sur le mauvais chemin mais encore plus dur qu'il vous tue. Vivement qu'on aide les jeunes drogués et alcooliques à sortir de leur addiction. Les services sociaux sont les oubliés de l'Etat alors qu'ils peuvent aider à prendre en charge ces cas là
Anonyme En Novembre, 2017 (12:54 PM) 0 FansN°: 5
le Centre de Djinkhoré doit être réhabiliter à Tambacounda, presque chaque semaine un parent court de chez lui parce que son fils le menace de le tuer parce que alcoolique ou fumeur de chanvre approcher le docteur de Djinkhoré et les autorités politiques comme administratives ignorent ces cas de malades mentales qui sont plein dans la ville et dans le département mais le centre ne peut pas interner un malade parce n'ayant pas le stricte minimum nécessaire y'aura d'autres cas de meurtres j'en suis sur
Reply_author En Novembre, 2017 (13:05 PM) 0 FansN°: 1
senegal emergent !

on construit des autoroutes mais on oublie les habitants,

un malade mental doit être sous surveillance et interné dans un hôpital psychiatrique .#
Anonyme En Novembre, 2017 (12:55 PM) 0 FansN°: 6
C'est vraiment triste. Toutes mes condoléances a sa famille. c'est quelqu'un de bien. Mais la question que je me pose. Pourquoi le délégué de quartier n'est pas parti à la Police pour leur faire part.
Diallo En Novembre, 2017 (12:55 PM) 0 FansN°: 7
le chef de quartier doit être mis aux arrêts. Juste après que le vieux s'est plaint,il fallait prendre rapidement les dispositions pour mettre ce déréglé mental hors d'état de nuire.Les gens sont négligeant ohhh
Podo En Novembre, 2017 (13:03 PM) 0 FansN°: 8
le monde à l'envers maintenant les fils des imams qui prennent de la drogues qui boivent de l'alcool qui deviennent des bandits et vandales il y'a aussi un imam de notre quartier son fils aussi se drogue mais il ne veut pas que personne n'en parle boy djité dara lou tilim waroul tak si yaw meuno ne yar len sen dom te sa ndiboot yarouwoul tout comme les fils des hommes d'affaires et politiques qui foutent la merde et des marabouts entre djillemets bethio kara dont les fils aussi font de la merde sénégal dal mo ngi reck et il y'a une justice à deux vitesse le fils d'un de ses personnes va faire des dégats il n'encoure rien on le libère parce que son père et un homme public
Cactus En Novembre, 2017 (13:37 PM) 0 FansN°: 9
Il est fou mais il sait qu'on doit fuir lorsqu'on commet un meurtre. Tellement intelligent que parait-il dans sa fuite, il a laissé sur place son téléphone portable. Il faut être vraiment futé pour savoir que c'est cet objet qui fait tomber tous les criminels par la géolocalisation. :emoshoot: 
Ndeyssane En Novembre, 2017 (13:56 PM) 0 FansN°: 10




Yal na gnou Ya Allah tegal bopam si siratal Moustakhime!!! Inali lahi wa Ina Ileyhi Raajihoune...

Mane d phenomene you mel ni ni mou meye titeuler,



Yal na gnou Ya Allah yeureum...Djour nit ba nopi mou reye la! Li metti na tooroop...

Yal na ko Ya Allah meye Aldjana Firdawssi...
Anonyme En Novembre, 2017 (13:59 PM) 0 FansN°: 11
n° 7 tu a raison le chef de quartier a faillit a sa mission pars-que l'imam l'avait avertis 2heures avant l'acte

mais diamgueune diack sao fass yeumbeul boune keur massar malika dangay ré ba tass ya trop de bandits et de drogués surtout la pauvreté je me méfis de ces quartiers bilahi woroul y a

quant a l'imam que le bon dieu l'accueil dans son paradis



un chef de quartier doit avoir un grand regard dans son quartier
Anonyman En Novembre, 2017 (14:31 PM) 0 FansN°: 12
En tout cas un drogué, alcoolique et de surcroit fou ne doit pas être libre  :nono:  :nono:  :nono: c'est un danger pour la population et sa famille  :nono:  :nono:  :nono: 
Gnou Mbolo Dieum Kanam  En Novembre, 2017 (14:47 PM) 0 FansN°: 13
ben serigme mounéé akhir zaman khaléyii dougnou respecte sén parent yi so wakhé gnou saguala so défoul loulén nekh gua gnakalén... thiey aduna dome ray bayam métina et sé triste surtu dans le pays musulma la ont dit 95% des musulma warnagne kholat sugnou pays bi ont ne doit pas vendre des alcol dans notre pays le gouvernema doi travaillé sirtou beaucou travaillé sinon oné tous perdi si aduna bi et le jour du jujema aduna bi dou pour fo .. wasalm sen kharit khal pular

Edgar En Novembre, 2017 (15:11 PM) 0 FansN°: 14
Les criminels sont les vendeurs de drogue et d alcool !
Edgar En Novembre, 2017 (15:11 PM) 0 FansN°: 15
Les criminels sont les vendeurs de drogue et d alcool !
Anonyme En Novembre, 2017 (15:54 PM) 0 FansN°: 1
le chef de quartier a failli a sa mission et au fait il y a combien de malades mentaux et celui qui dit avoir entendu le vieux implore pardon a son fils et celui là
Anonyme En Novembre, 2017 (15:50 PM) 0 FansN°: 16
Absence de sécurité au Sénégal!!!
Marx En Novembre, 2017 (16:10 PM) 0 FansN°: 17
C'est triste.

je pense qu'il ya responsabile de la famille des autres membres de la famille dans ce meurtre.

Pourquoi laisser une telle personne,deficiant mental, qui menace leur pere de mort dans la maison. Ca porrait arriver a quiconque dans la maison. Pourquoi ne pas l'interner dans un hopital psychiatrique. CELUI qui est pres de la Societe Africaine de Raffinage (SAR) n'est pas loin d'eux. Mais souvent on met en avant des sentiments et cette attitude va conduire directement vers une catastrophe comme celle-ci. Ce n'est pas la 1ere fois et ca ne sera pas la derniere tant qu'on laisse des malades mentaux dans nos maisons.

Il ya quelques annees une personne,un deficient mental, que je connais tres bien a tue' un sapeur pompier lors d'une intervention. Il menacait de tuer son pere et quand les pompiers sont vus pour maitriser, il a poignarde' un pompier. C'etait a PIRE GOUREYE
Reply_author En Novembre, 2017 (16:15 PM) 0 FansN°: 1
excuser du lapsis dans la 1ere phrase.
Reply_author En Novembre, 2017 (16:39 PM) 0 FansN°: 2
t'as raison man on laisse faire dans ces cas jusqu'a ce qu'il y ait mort d'homme pour dire que ndogalou yalla la. pas plus trad qu'une semaine un gars m'a raconte qu'un de ces parents pas trop net a violemment frappe sa femme. je lui ai demande ou est la femme il m'a repondu toujours dans le foyer, ils sont entrain de raisonner le mec. comment on peut raisonner quelqu'un qui a deja perdu la rasion? je lui ai dit que s'il tue la dame je denoncerai toute la famille pour complicite de meurter et non assistance a personne en danger. c'est dingue ce qui se passe dans ce pays.
Anonyme En Novembre, 2017 (16:27 PM) 0 FansN°: 18
que faisait un fou en liberté ??? on en voit plein les rues et personne n ' agit ce pays est un vrai foutoir
Anonyme En Novembre, 2017 (16:44 PM) 0 FansN°: 19
c'est l'émergence de Macky au lieu de s'en prendre au social il est la à construire un ter ou une cité émergence à Diamniadio

les blanc ont réglé santé éducation emploi avant de se lancer dans des trucs farfelus comme ter ou centre de francophonie ou arène nationale
Anonyme En Novembre, 2017 (19:07 PM) 0 FansN°: 20
Des déficients mentaux circulent dans les maristes et dans la cité Elisabeth Diouf à Dalifort. Au secours SOS
Bodiang En Novembre, 2017 (08:28 AM) 0 FansN°: 21
LES FOUS NE SONT QUE LES PRODUITS AVARIES DES SOCIÉTÉS QUI LES ONT MIS AU MONDE DONC PROTÉGEONS LES POUR LEUR SÉCURITÉ ET CELLE DE LEURS PROCHES COMME L'ETAT LE FAIT POUR LES VIEILLES PERSONNES INTERNÉES DANS DES LIEUX ADAPTES !!!!!!

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]