Viol de la Fillette de Thiès : Le père raconte l’horreur

  • Source: : Seneweb.com | Le 19 mai, 2017 à 07:05:37 | Lu 9225 fois | 26 Commentaires
content_image

Viol de la Fillette de Thiès : Le père raconte l’horreur

Il s’appelle Mouhamadou Moustapha Fall et il est le père de la fillette de 9 mois qui a été violée il y a quelques jours à Thiès. Le papa qui est aujourd’hui très affecté par cet acte ignominieux, a raconté comment les choses se sont passées lors de son audition à la Police. «Dans la nuit du mardi au mercredi dernier,  j’ai longuement discuté avec  mon épouse  qui avait une insomnie jusqu’après 1 heure du matin. Elle est en début de grossesse. Nos deux enfants dormaient dans le salon mitoyen à notre chambre» a-t-il expliqué, renseigne L’Observateur dans sa livraison de ce vendredi.

 

L’homme ajoute que la porte de la véranda  est toujours bien fermée chez lui et que son fils ainé, qui a 3 ans, dort  sur le même lit  que la victime. «Puisqu’il arrive à mon fils qui dort seul de pleurer pendant la nuit, j’ai fini par dire à mon épouse de coucher sa petite sœur  dans la même chambre que son frère, étant entendu qu’elle vient tout juste d’être sevrée».

 

Le père de l’enfant indique que de son lit, il pouvait voir ses enfants couchés, et que jusqu’à 5 heures du matin sa fille était toujours  au lit. Et son épouse, enceinte, qui s’est plusieurs fois levé pendant cette nuit pour aller aux toilettes, avait bien laissé les enfants au lit. C’est quand elle s’est réveillée vers 7 heures du matin,  qu’elle a constaté  que sa fillette n’était plus sur le lit. Puis elle est venue réveiller son mari pour l’en informer.

«Je lui ai alors conseillé d’aller voir  dans la cour si notre fille n’était pas  en train de jouer avec son frère. Elle m’a révélé que notre fils dormait encore. Et je me suis levé, j’ai constaté que la porte de la véranda était ouverte. Lorsque je suis entré la nuit, c’est ma femme, elle-même qui m’a ouvert la porte de la véranda. Je suis marchand ambulant. Et je rentre tard le soir à la maison, souvent un peu après minuit. Puisque c’est elle qui est chaque fois avec les enfants, elle se couche tôt et se barricade», explique Mouhamadou Moustapha Fall.

Puis, le père de famille qui a loué une chambre de son appartement à Abdou qui travaille dans une boulangerie, appelle ce dernier : «Quand je n’ai pas vu la petite je l’ai appelé pour lui demander s’il avait refermé en sortant vers 6h du matin pour aller livrer le pain. D’habitude je lui demande même de me réveiller pour que je puisse refermer la porte de la véranda. Abdou m’a confié qu’il avait juste accroché le loquet. Quand je me suis réveillé, j’ai constaté que la porte n’était pas refermée. C’est pourquoi j’ai pensé que ma fille était dans la Cour de la maison».

Mais, ce jour-là, la fillette qui avait l’habitude de pleurer à son réveil, ne l’a pas fait. «C’est pourquoi on était inquiet. Au petit matin,  nous avons cherché  partout dans le quartier. Vers 7 heures du matin, je suis venu à la police du 1er arrondissement pour déclarer sa disparition», raconte le papa, dont les propos sont rapportés par L’Obs. «C’est au moment où je me rendais à la brigade de recherche de la gendarmerie, qu’un élément de la police  du 1er arrondissement m’a appelé pour me dire que  les sapeurs-pompiers ont découvert un enfant abandonné à Grand Thiès. Je me suis rendu à la police qui m’a renvoyé  à la caserne des pompiers qui avaient conduit la fille aux urgences de l’hôpital régional Ahmadou Sakhir Ndiéguène. J’y ai  alors identifié ma fille qui était dans un piteux état», s’indigne le papa. Informée du viol de sa fille, la mère perdu connaissance.

M. Fall qui ne décolère toujours pas, déclare que l’auteur de cet acte, qui n’est pas encore démasqué, «est un sauvage, un pédophile, un barbare et un maniaque  sexuel», qui  doit être «démasqué pour qu’il ne fasse pas d’autres victimes». Il veut même être soutenu afin qu’un test Adn puisse être fait afin de trouver l’auteur de cet acte ignominieux.


Auteur: Youssoupha MINE - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (14)


Mackyment En Mai, 2017 (07:43 AM) 0 FansN°: 1
Je ne comprends comment une fille de 9 mois peut sortir pour jouer dans la cour. À 9 mois c'est à peine si on peut marcher. Il y a de l'incohérence dans cette histoire - je m'excuse de le mentionner. Quand à l'acte du viol sur une fille de 9 mois on a bien dit 9 mois il faut être d'une autre planète pour une telle cochonnerie. Notre société est très, très malade.
Reply_author En Mai, 2017 (08:13 AM) 0 FansN°: 1
le seul moyen de l'attraper est de prendre les empruntes digitales trouvées sur les lieux et de faire des enquêtes. ne laisser aucun suspect, ratisser large sur l’enquête. ou est la police scientifique sur ce cas ? c'était la première chose à faire
Reply_author En Mai, 2017 (14:28 PM) 0 FansN°: 2
je sui dacore avec toi ,ya une incohérences dans l’explication les gents s'occupe plus aujourd’hui a des routine quotidienne qu’il nom même plus le temps de s'ocupper des enfant et on se lamente après les fait
Reply_author En Mai, 2017 (16:30 PM) 0 FansN°: 1
autre incohérence: cette fillette de 9 mois est sauvrée et sa maman est enceinte
Nono En Mai, 2017 (07:58 AM) 0 FansN°: 2
Même sama khar yi ak sama bey yi ak sama nak yi dagno sekhlou mboté yi. Donc sou nit démé ba di teudé une BB de 9 mois man li khamatoumassi dara. YALLA NAKO YALLA WER
Reply_author En Mai, 2017 (10:55 AM) 0 FansN°: 1
ce monde tire tout droit vers sa fin.
Police Scientifique En Mai, 2017 (08:12 AM) 0 FansN°: 3
Le seul moyen de l'attraper est de prendre les empruntes digitales trouvées sur les lieux et de faire des enquêtes. Ne laisser aucun suspect, ratisser large sur l’enquête. Ou est la police scientifique sur ce cas ? C'était la première chose à faire .
Anonyme En Mai, 2017 (08:21 AM) 0 FansN°: 4
cest une erreur hier ils avients dit 1 an et démi vu que la fille a été sevrée
Negligence Incroyable En Mai, 2017 (08:23 AM) 0 FansN°: 5
Ces parents ne meritent meme pas qu'on leur confie un chiot. Ils n'ont aucune vigilance sur leur progeniture. La pauvreté n'explique pas tout. ils meritent qu'on leur retire la garde de leurs enfants.

Et puis arretez de faire des enfants comme des lapins. Les temps sont durs pour tout le monde. Ayez pitié de ces enfants qui naissent dans le dénuement total. les temps sont tellement difficiles que celui qui n'a pas les moyens d'entretenir correctement ses enfants ne doit pas faire une bambinerie.
Reply_author En Mai, 2017 (11:17 AM) 0 FansN°: 1
tu aurais dû dire à ton con de papa d’arrêter de faire des enfants à ta mère quand tu es né. espèce de chiot
Anonyme En Mai, 2017 (08:32 AM) 0 FansN°: 6
Moi ,ce que je ne comprends pas dans cette histoire est le fait que la fille n'a que 9 mois est que sa maman soit encore grossesse ,mais c dans quel monde ça
Reply_author En Mai, 2017 (09:48 AM) 0 FansN°: 1
mo yaw tu n'a jamais vu une femme bou nef senegal? sa arrive tous les jours arreté di melni ay toubab té meme toubab yi dagnou nef.
le débat c pas la maman en ceinte mais le cochon qui a fait violé la petite.
Reply_author En Mai, 2017 (11:19 AM) 0 FansN°: 2
toi aussi ca doit etre une erreur. , ils parlaient de 18mois.
Reply_author En Mai, 2017 (12:10 PM) 0 FansN°: 3
ils se sont trompés la fillette a 18 mois
Anonyme En Mai, 2017 (09:20 AM) 0 FansN°: 7
Je suis persuadée que la police est capable de retrouver ce monstre. Que l'on arrête d étouffer les problèmes ça ne règle rien
Anonyme En Mai, 2017 (09:46 AM) 0 FansN°: 8
VRAIMENT CECI N'EST PAS CONFORME

à l'ISLAM, à la raison humaine, à notre obligation de s'entourer des conditions de vie saine pour chaque être à plus forte raison individu

Aîné 3ans, bébé 9 mois, femme encore enceinte... 1 chambre, 1 salon, maman au foyer, papa marchand ambulant marche beaucoup ==> trop fatigué, dort profondément ==> ne peut êter d'aucun secours en cas de danger ...

Ak Yalla nimou fonkhé Niit, et demande qu'il soit honoré

Anonyme En Mai, 2017 (10:09 AM) 0 FansN°: 9
Il ne faut pas chercher loin l'auteur se trouve dans votre entourage immédiat. Même si la maman est enceinte ou que le bébé pleure beaucoup ce n'est pas une raison pour coucher un bébé de cet âge avec son frère et de surcroît dans une chambre à part. Vous les parents, REVEILLEZ-VOUS !
Anonyme En Mai, 2017 (11:51 AM) 0 FansN°: 10
le pere je lui conseille de faire une plannification familiale pour sa femme le bb viole a 9 mois sa femme enceinte le dernier bb a 3 ans cest trop! ca prouve k la femme na pas de temps pour soccuper de ses enfants

Anonyme En Mai, 2017 (12:38 PM) 0 FansN°: 11
Quand seneweb publie un article sur la pédophilie ou l homosexualité on reconnaît à travers les commentaires les vicieux et les depravés.
Si En Mai, 2017 (12:46 PM) 0 FansN°: 12
C'est fou comme les commentaires s'acharnent sur ce pauvre couple qui vient de vivre cette terrible épreuve.

Yalnaléne YALLA may kholou mougne et qu'il vous assiste vous et votre fille.

Vous n'y êtes pour rien.
Anonyme En Mai, 2017 (13:34 PM) 0 FansN°: 13
Non mais senegal noumou demé nii.... Ki kou key japp niou reye ndeim  :emoshoot:  :emoshoot:  :taala_sylla:  :frustre:  :frustre: 
Anonyme En Mai, 2017 (16:45 PM) 0 FansN°: 14
... CE "FILM" A ETE BEL E BIEN TOURNè AU SENEGAL.... UN PAYS à 101% COMPOSè DE ....DIOULITES....

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]