Lundi 19 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Immigration

Un sans-papiers sauve la vie d'un homme avant d'être menacé d'expulsion

Single Post
Un sans-papiers sauve la vie d'un homme avant d'être menacé d'expulsion

À Toulouse, un étranger sans-papiers de 24 ans devait recevoir une médaille de la part des autorités pour avoir sauvé un homme de la noyade. À la place, il a été interpellé et placé en centre de rétention administrative, menacé d'expulsion.

L'histoire de Rachid Djaoued, racontée par La Dépêche du Midi n'est pas banale. Ce jeune sans-papiers de 24 ans devait recevoir une médaille des autorités pour avoir sauvé la vie d'un homme de la noyade. Au lieu de cela, il a été interpellé et s'est retrouvé en centre de rétention administrative, menacé d'expulsion.
Tout commence un soir de septembre. Il est 1 heure du matin. Rachid Djaoued traverse à vélo le pont Neuf à Toulouse quand soudain il voit un homme assis sur le parapet se jeter dans la Garonne. Sans hésiter, le jeune homme plonge tout habillé dans l'eau froide et rattrape le malheureux in extremis avant de le tirer jusque sur la berge. «Là, je lui ai fait un massage cardiaque et du bouche-à-bouche, raconte-t-il au Figaro. Et je suis resté avec lui jusqu'à ce que les pompiers arrivent». L'homme d'une quarantaine d'années est en vie et pris en charge par les secours. Aux policiers, Rachid Djaoued raconte ce qu'il s'est passé et laisse ses coordonnées. Un mois plus tard, il dit avoir reçu un courrier de la préfecture de la Haute-Garonne, qui le félicite pour son courage et lui promet une médaille en récompense. Un fonctionnaire l'aurait même appelé pour lui demander de rester joignable sur son téléphone portable afin de pouvoir le prévenir de la date de la cérémonie.
Pas d'antécédents judiciaires

Sauf que tout ne se passe pas comme prévu. Le 20 novembre, il se fait interpeller au petit matin par les gendarmes dans une maison située dans le Gers qu'il squattait avec des amis. Il a bien sa lettre de la préfecture de la Haute-Garonne sur lui mais rien n'y fait. La préfecture du Gers lui ordonne de quitter le territoire. Avec ses amis, il est placé en garde à vue pour suspicion de recel de vols. Puis, il est envoyé au centre de rétention administrative de Toulouse à Cornebarrieu qu'il connaît bien puisqu'il y a déjà été enfermé en septembre.
Originaire d'Algérie, Rachid Djaoued est arrivé en France à l'âge de 15 ans. Orphelin, sans-papiers depuis 9 ans, il vit dans la rue. «Il n'est pas connu des services de police, n'a jamais eu de problème, c'est un garçon exemplaire», explique Léo Claus, coordinateur du centre de la Cimade (association d'aide aux migrants en poste dans les centres de rétention). D'ailleurs, ce dernier ne comprend pas pourquoi on ne lui délivre pas un titre de séjour. «Cette nuit-là, il a pris le risque de sauter du pont, de nuit et dans le froid. Il y avait du monde sur le pont à ce moment-là mais personne n'a bougé à part lui... Il a sauvé un homme quand même!», tient à rappeler le délégué de la Cimade.
«J'ai envie d'avoir des papiers pour pouvoir travailler et avoir une vie normale. Je ne veux pas rester toute ma vie comme ça»
Rachid Djaoued
Finalement, après six jours de rétention, Rachid Djaoued est libéré. Il est sorti mercredi soir. Pas pour son héroïsme, mais pour une erreur de procédure. Son avocate a réussi à montrer devant le juge des libertés et de la détention qu'il avait été interpellé de manière irrégulière. «C'est pour cette histoire de médaille que mon client est resté en France, il attendait de recevoir sa récompense. Sinon, il serait parti car il avait déjà reçu une première obligation à quitter le territoire français (OQTF)», raconte au Figaro Me Caroline Barbot-Lafitte, avocate au barreau de Toulouse, qui pense qu'on «pourrait peut-être lui trouver une petite place» en France.
À la préfecture de la Haute-Garonne, on indique qu'on ne s'est pas engagé à récompenser le jeune homme. «Nous l'avons bien contacté pour vérifier son identité et nous assurer qu'il était l'auteur du sauvetage signalé en septembre dernier, mais la décision de le décorer n'a pas été prise», déclarait en début de semaine Olivier Delcayrou, directeur de cabinet du préfet de région, interrogé par La Dépêche du Midi.
Aujourd'hui, Rachid Djaoued est de nouveau dans la rue, toujours sans titre de séjour. Il peut se faire interpeller et retourner en centre de rétention administrative à tout moment, mais ne désespère pas de voir sa situation s'améliorer. «Ça fait presque 10 ans que je suis en France, j'ai grandi ici et je n'ai personne en Algérie», confie-t-il au Figaro dans un français approximatif. Il espère encore recevoir sa médaille. «J'ai envie d'avoir des papiers pour pouvoir travailler et avoir une vie normale. Je ne veux pas rester toute ma vie comme ça.»
En juin dernier, deux Tunisiens qui avaient sauvé plusieurs habitants des flammes d'un incendie à Aubervilliers ont été régularisés à titre exceptionnel par la préfecture de Seine-Saint-Denis, en récompense de leur bravoure.

Article_similaires

9 Commentaires

  1. Auteur

    Francophone

    En Décembre, 2014 (01:26 AM)
    VOILA LA FRANCOPHONIE ! MACKY ET SES PAIRS AURAIENT DÛ PALER DE ÇA. QUELLE HUMILIATION.
    • Auteur

      Honoris Causa Diom Ak Diomb

      En Décembre, 2014 (07:12 AM)
      nu bayil leen fofu
      te gnibi sunu rew

      nu bayil leen fofu
      te liguey sunu rew

      nu bayil leen fofu
      te moom sunu rew

      nu bayil leen fofu
      te hamm sunu rew

      nu bayil leen fofu
      te beug sunu rew

      nu bayil leen fofu
      te defar sunu rew

      ndax tee koch nena
      bax mbey ci say oom

      nu bayil leen fofu
      te gnibi sunu rew
  2. Auteur

    Droits Senegalais

    En Décembre, 2014 (01:29 AM)
    Tous mes frères et soeurs du Sénégal nés avant l ' indépendance du Sénégal ( 1960 ) , aller voir vos droits dans les archives de vos communes pour la Nationalité Française . Les habitants de ( DAKAR , SAINT - LOUIS , RUFISQUE et GOREE ) . Adresser vous à la Mairie de vos Communes ou au CONSULAT DE FRANCE à DAKAR . Plusieurs parmi vous ont des parents qui sont nés dans ces périodes .
    • Auteur

      Maggui

      En Décembre, 2014 (08:25 AM)
      mon père est né en 1953. comment devrais je faire? je suis actuellement au sénégal précisément à dakar.
    • Auteur

      Maman Nieup

      En Décembre, 2014 (10:00 AM)
      bonjour droit sénégalais, je suis dans le cas que vous dites, née dans l'une des quatre communes de plein exercice, avant l'indépendance, pendant un moment j'avais pensé le faire mais je me suis dit qu'il risque d'y avoir trop de tracasseries avec des frais d'avocat exorbitants, ce qui m'a fait reculer. sans compter que mon père fut un ancien combattant qui aimait bien me montrer ses cicatrices causées par les balles de l'ennemi (de la france pour qui ils se battaient) et me raconter sa vie de combattant. je souhaiterai bien votre aide ou assistance pour faire aboutir la procédure de nationalité. merci.
    Auteur

    Mooo

    En Décembre, 2014 (02:27 AM)
    Monsieur Aliou Sall

    Maire de Guédiawaye

    Dakar – SENEGAL



    Objet : prière de ne pas faire main-basse sur notre pétrole

    Monsieur le Maire,

    L’ancien Président Abdoulaye Wade vous a accusé publiquement de détenir 30% de la société Petro-Tim Sénégal, filiale de Petro-Tim Limited. Ce qui vous fait empocher 60 milliards FCFA des 200 milliards que Kosmos Energy a mis sur la table pour l’exploration du pétrole découvert aux larges de Kayar et Saint-Louis, principalement parce que vous êtes le petit-frère de l’actuel président de la République Macky Sall qui aurait signé deux décrets portant approbation du contrat de recherche et de partage de production entre l’Etat du Sénégal, Petrosen et Petro-Tim Limited en juin 2012, deux mois seulement après son installation.

    Il est évident que les ressources naturelles que Dieu a mises dans notre sol et notre sous-sol ne sauraient être accaparées de la sorte par quelques individus. Aucun Sénégalais d’hier, d’aujourd’hui ou de demain ne saurait jamais pardonner une telle perfidie et avidité. Profiter de la présidence de son frère pour opérer de la prédation sur les ressources qui appartiennent à tous est indigne et est toujours source de regret, ultimement, dans ce monde et dans l’autre. Vous-même en êtes conscient, ce qui motive très certainement l’annonce de votre plainte contre l’ancien président pour diffamation.

    En quoi êtes-vous exactement impliqué dans notre pétrole ? Pourriez-vous nous rassurer en déclarant publiquement que vous n’êtes pas en train d’essayer de faire main-basse sur ce pétrole qui appartient aux Sénégalais d’aujourd’hui et de demain ? Pourriez-vous publier l’actionnariat de Petro-Tim Limited et préciser les rapports que cette entreprise a avec notre pétrole ?

    Veuillez agréer, Monsieur le maire, l’expression de nos sentiments patriotiques.

    Mamadou Sy Tounkara, Présentateur de « Senegaal ca kanam »
    • Auteur

      Diaw

      En Décembre, 2014 (13:34 PM)
      honte à vous jaloux pauvre ècervellè si c'est un etranger qui detient de grosses parts de nos biens ça vous va tres bien il suffit que ça ne soit pas un votre concitoyen comme que ce n'est pas vous qui les detenez.arretez votre mesquinnerie.
    • Auteur

      Nous Informer Svp

      En Décembre, 2014 (15:38 PM)
      quelle est la part de l'etat du sénégal dans cette histoire ? et pourquoi n'est-il pas majoritaire ?
    Auteur

    Deug

    En Décembre, 2014 (02:51 AM)
    EN definitive, vous ne rendez plus un bon service a ablaye wade. vous le rendez ridicule et detes table. le gosse a ete trs clair: s'il repete ce qu'il avait dit , il ira en prison. pauvre wade.
    Auteur

    Thiou-thiou D'or

    En Décembre, 2014 (06:02 AM)
    Monsieur Rachid ! Je le dis et le redis...En France ça ne sert à rien d'être gentil. Vis ta vie comme tout le monde, Ça t'apprendra à ne plus perdre ton temps et de risquer ta vie pour qq qui ne te le rendra pas.
    Auteur

    Maggui

    En Décembre, 2014 (08:24 AM)
    Mon père est né en 1953. Comment devrais je faire? je suis actuellement au Sénégal précisément à Dakar.
    Auteur

    Bizzarre

    En Décembre, 2014 (09:25 AM)
    Ils se comportent comme si c'est nous qui avions besoin d'eux alors que c'est tout le contraire. imaginer l'europe sans les africains !!!!!!!!!!!!!!et dans tous les domaines meme sportivement!!!!!!!!!!!!!!!!

    Si seulement nous africain nous etions consciant de cela .........ca changerait tout.
    • Auteur

      Zulu45

      En Décembre, 2014 (10:33 AM)
      la france est ainsi faite que chaque administration agit dans son coin et souvent... très lentement!
      le préfet le récompense... le même préfet dont les services sont en charge de l'ordre public:
      il a été trouvé avec des squatteurs (ce qui est interdit) soupçonnés de vols (ce qui est aussi interdit!).
      ne t'inquiète pas, il a certes été interpellé, mais il sera relâché et ne sera jamais expulsé... (le comité de soutien et l'avocat doivent déjà être en place!)
      c'est aussi çà, la france et l'etat de droit !!!
    • Auteur

      Fanch

      En Décembre, 2014 (20:18 PM)
      conscients de quoi ?? qu'on développe un pays en tapant dans un ballon de foot ???
    Auteur

    Sago

    En Décembre, 2014 (12:55 PM)
    Rappel des tirailleurs nos grands parents voilà ils sont toujours là ce sont les mêmes seulement ils veulent changé mais hélas mais continuons à les sauver parce qu'ils nous ont utile aussi
    Auteur

    Liiiiiiiiiiiiiiiiiiii

    En Décembre, 2014 (14:22 PM)
    modou modou you bari aye leche cul lagnou nafah sama dieukeur mangui koy har mou neka ak toubab

    li nekh na

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR