40 personnes traduites en justice pour homosexualité au Nigeria

  • Source: : 7sur7.be | Le 04 août, 2017 à 13:08:06 | Lu 3902 fois | 10 Commentaires
content_image

Homosexualité au Nigéria

Le gouvernement de l'Etat de Lagos a traduit en justice jeudi 40 personnes, dont 12 mineurs, "accusées" d'homosexualité, considérée comme un délit passible de 14 ans de prison au Nigeria. Vingt-huit adultes, tous de sexe masculin, étaient présents devant la cour de Justice de Lagos, après une garde à vue de quatre jours. Ils sont accusés "d'avoir commis des actes homosexuels et d'avoir encouragé des hommes à se rencontrer pour perpétrer des faits contre-nature". Un communiqué publié par le ministère local de la Justice souligne que ces faits sont punissables selon une loi promulguée par l'Etat de Lagos en 2015.

De leur côté, les mineurs ont comparu à huit-clos devant une autre Cour, sans qu'aucun détail ne soit dévoilé à la presse. Tous les accusés ont plaidé non coupable, et sont désormais libérables sous caution (500.000 nairas, soit 1.150 euros) en attendant leur procès. "Obligation de réhabilitation" "Le ministère (local de la Justice de Lagos) ne s'est pas opposé à la demande de libération sous caution, mais demande expressément à la Cour une obligation de réhabilitation" des accusés, à travers des associations soutenues par les autorités, selon les termes de son communiqué.

Samedi dernier, 42 personnes ont été arrêtées dans un hôtel de Owode-Onirin, un quartier pauvre et mal famé de l'extrême-nord de Lagos, après un raid de la police. "Selon des habitants du quartier, certains d'entre eux étaient connus pour leur homosexualité", a expliqué Olarinde Famous-Cole, porte-parole de la police pour l'Etat de Lagos pour justifier cette arrestation massive. Selon une source proche du dossier contactée par l'AFP, des dizaines de jeunes s'étaient rassemblés pour une fête organisée dans le hall d'un hôtel, où une association prodiguait également des conseils sur les risques du VIH. Le frère -hétérosexuel- de l'un des participants a déclenché une violente bagarre, ce qui a attiré l'attention de la police. Les officiers ont arrêté environ 70 personnes, mais un grand nombre d'entre eux ont pu s'échapper en payant des pots-de-vin.

L'activiste Bisi Alimi, défenseur nigérian des droits LGBT a lancé cette semaine une pétition sur Twitter pour réclamer leur libération. Il explique que ces soirées clandestines sont "très fréquentes" au Nigeria. "Ce sont les seuls endroits où il est possible pour les personnes gay de se rencontrer, et d'être qui ils sont vraiment pendant quelques heures", confie-t-il à l'AFP. Corruption L'ex-président nigérian Goodluck Jonathan a fait voter en 2014 une loi interdisant le mariage homosexuel, mais aussi la "cohabitation entre même sexe", et condamne de 10 à 14 ans de prison toute démonstration publique de "relations amoureuses entre personnes de même sexe".

Dans un pays où le système judiciaire est particulièrement corrompu, les associations de défense des droits homosexuels dénoncent une législation qui encourage la corruption. Dans un rapport récent pour Human Rights Watch (HRW), Wendy Isaack, spécialiste des questions de genre, dénonce la loi de 2014, estimant qu'elle "a donné l'opportunité à la police et à la population en général d'extorquer de l'argent aux personnes qu'ils pensent être LGBT".


Auteur: 7sur7.be - 7sur7.be






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (7)


Anonyme En Août, 2017 (14:03 PM) 0 FansN°: 1
  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  
Anonyme En Août, 2017 (15:33 PM) 0 FansN°: 2
A mort les gays egorgons les tous sans pitié!!!!!  :emoshoot:   :fbhang: 
Reply_author En Août, 2017 (23:55 PM) 0 FansN°: 1
domekham !!
Against-forbidden Practices En Août, 2017 (15:54 PM) 0 FansN°: 3
While i need Men with great balls to become warriors, some of my negroafrican people behave like the westerner homosexuals.



Is it cultural or is it a mode inspired from Westerner people?

Where are my african warriors with big balls?



Why some people behave like that?

It's terrifying

 :nono:  :nono:  :nono:  :nono:  :nono: 
Anonyme En Août, 2017 (17:08 PM) 0 FansN°: 4
aidons les à mettre à therme à leur vie
Rappel En Août, 2017 (19:50 PM) 0 FansN°: 5
vive les homosexuels! Légalisons l'homosexualité partout dans le monde et en Afrique en particulier
Reply_author En Août, 2017 (09:49 AM) 0 FansN°: 1
on va tous vous egorger bande de salope
pour purifier la terre et préserver nos enfants on va tous vous tuer.
Reply_author En Août, 2017 (10:19 AM) 0 FansN°: 2
mort aux pédés
Edgar En Août, 2017 (20:08 PM) 0 FansN°: 6
Combattez l homosexualité !

Bravo le Nigeria pour l exemple !
Anonyme En Août, 2017 (21:17 PM) 0 FansN°: 7
Aba we don t stand fagots ,not in naija

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]