Jeudi 27 Juin, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
International

[ VIDEO ] France - Affrontements à Amiens : 16 policiers blessés, des dégâts considérables

Single Post
[ VIDEO ] France - Affrontements à Amiens : 16 policiers blessés, des dégâts considérables

Seize policiers ont été blessés dans de violents affrontements qui les ont opposé à une centaine de jeunes à Amiens, dans la nuit de lundi à mardi. Le bilan matériel est aussi très lourd puisqu'il pourraient s'élever à plusieurs millions d'euros, d'après le maire Gilles Demailly : une école maternelle a été saccagée et en partie incendiée, alors qu'un centre sportif communal a été entièrement détruit.
 

Un bureau de police nationale a également été saccagé selon Arnaud Paris, secrétaire adjoint du syndicat alliance de la Somme, interrogé sur BFM TV. Les violences ont duré près de trois heures dans le quartier, avant le retour au calme dans la matinée. Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, est attendu sur place en début d'après-midi.Barricades et poubelles en feu ont empêché, aux environs de 23 heures, l'accès à plusieurs rues du secteur du boulevard de Roubaix, avant que des véhicules ne soient à leur tour incendiés et utilisés comme barricades. Des automobilistes ont été blessés lors du vol de leurs véhicules. Les violences se sont exacerbées avec l'arrivée des forces de l'ordre. Environ 150 policiers ont été mobilisés : tirs de gaz lacrymogènes et de gomme-cogne ont répondu aux tirs de chevrotine, de mortiers et des jets de projectiles. Un hélicoptère de la gendarmerie et des CRS ont été appelés en renforts d'après le Courrier picard. Les forces de l'ordre n'ont procédé à aucune interpellation pour le moment.

Amiens-Nord, classée zone de sécurité prioritaire

Gilles Demailly, maire PS d'Amiens, décrit des «scènes de désolation» avec «partout des poubelles et des voitures brûlées». «Il y a des incidents réguliers, mais cela fait des années que je n'ai pas connu une nuit aussi violente avec autant de dégradations» a t-il déclaré à l'AFP, ajoutant «ça fait des mois que je réclamais des moyens car la tension montait dans le quartier».

Dimanche dernier, des heurts entre policiers et une soixantaine de jeunes avaient déjà éclatédans ce quartier sensible d'Amiens. Un contrôle routier de la brigade anticriminalité (BAC) s'était transformé en affrontement et les forces de l'ordre avaient procédé à des tirs de flashball et de gaz lacrymogènes. Une intervention jugée «excessive» par certains riverains, ayant donné lieu à l'ouverture d'une enquête administrative lundi. Le quartier nord d'Amiens est classé parmi les 15 quartiers les plus difficile en France. Son inscription récente en «zone de sécurité prioritaire» prévoit d'y renforcer la présence policière et le dispositif de sécurité à la rentrée.

 

Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    Morts Aux Keufs !!

    En Août, 2012 (10:28 AM)
    Je nique la France !!

    Foutons le feu, foutons le feu !!
  2. Auteur

    Amienoise

    En Août, 2012 (10:40 AM)
    thiey wa Amiens nord fou gniou dieum akk naar yi gniom la rek ! c'est vraiment très désolant de détruire les biens appartenant aux habitants alors q'ils sont pas responsables de leur soit disant revendication !
    Auteur

    Xam-xam

    En Août, 2012 (11:07 AM)
    Qu'attende l'ONU et l'UE pour défendre le droits des jeunes de Amiens. Et demander à la police de se retirer de ses lieux: comme l'on fait avec la syrie??? Voilà l'hypocrisie de l'occident



     :down: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR