Le groupe Etat islamique revendique la fusillade à Paris au cours de laquelle est mort un policier

  • Source: : Seneweb.com | Le 20 avril, 2017 à 21:04:36 | Lu 1398 fois | 0 Commentaires
content_image

Les policiers sur les Champs-Elysées jeudi 20 avril. / PHOTO AFP

Un policier a été tué et deux autres ont été blessés ce jeudi soir lors d'une fusillade sur l'avenue des Champs-Elysées à Paris, dont l'auteur a été abattu, a-t-on appris de sources concordantes. L'attaque s'est produite vers 21 heures, aux alentours de la station de métro Franklin Roosevelt, dans le VIIIe arrondissement de la capitale.

Un assaillant abattu par la police

L'assaillant a été neutralisé selon la préfecture de police. Une source judiciaire a confirmé le décès de cet assaillant.

data-cke-saved-src=

"L'agresseur est arrivé en voiture, est sorti. Il a ouvert le feu sur le car de police à l'arme automatique, a tué l'un des policiers et à essayé de s'en prendre aux autres en courant", a rapporté une source policière. Des hommes de la BRI sont actuellement sur place et un hélicoptère survole la zone.

La préfecture de police a souligné que les circonstances de l'attaque n'étaient "pas déterminées". La section antiterroriste du parquet de Paris ouvre une enquête. Une perquisition serait en cours au domicile de Seine-et-Marne de l'assaillant qui a été neutralisé.

data-cke-saved-src=

François Hollande a pris la parole

Le Premier ministre Bernard Cazeneuve s'est rendu jeudi peu avant 22h à l'Elysée pour rejoindre François Hollande et faire un point sur la fusillade qui a éclaté sur l'avenue des Champs-Elysées à Paris ont indiqué à l'AFP Matignon et l'Elysée.

Le président de la République François Hollande s'est exprimé après une réunion de crise avec le Premier ministre et le ministre de l'intérieur. 

"A 21h précisément, sur les Champs-Élysées, une attaque est intervenue visant des policiers et le car qui les abritait. Un policier a été tué, deux autres ont été blessés. Une passante a également été touchée. L'assaillant a été neutralisé lui-même par d'autres policiers. Tout le quartier a été bouclé. 

Les personnes qui étaient présentes ont pu être évacuées et nous sommes convaincus que les pistes qui peuvent conduire à l'enquête et qui devront révéler toute la vérité sont d'ordre terroriste. Le parquet antiterroriste a été saisi d'ailleurs et l'enquête sera menée sous sa conduite pour connaître les motivations et les éventuelles complicités. 

J'ai convoqué un conseil de défense demain matin à 8h. Tout est fait pour que la mobilisation de nos forces de sécurité, policiers, gendarmes, militaires soit au plus haut niveau dans les circonstances que nous connaissons, c'est d'ailleurs le cas depuis plusieurs mois. 

Nous serons d'une vigilance absolue, notamment par rapport au processus électoral. Mais chacun comprendra à cette heure que mes pensées vont vers la famille du policier qui a été tué, également vers les proches des policiers blessés. Un hommage national sera rendu à ce fonctionnaire de police qui a été ainsi lâchement assassiné.?

"Hommage au policier tué sur les Champs-Elysées ce soir, pensées à sa famille. Solidarité avec ses collègues blessés et leurs proches", a tweeté le chef du gouvernement Bernard Cazeneuve.

Les réactions des candidats à l'élection présidentielle, trois jours avant le premier tour

Les candidats à la présidentielle, qui se trouvaient sur France 2 au moment du drame pour l'émission "15 minutes pour convaincre" réagissent en direct et sur Twitter. Marine Le Pen et François Fillon ont par ailleurs annoncé l'annulation de leurs déplacements de campagne prévus vendredi 21 avril. 

Marine Le Pen devait se rendre dans un refuge pour animaux à Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire). "C'est bien sûr annulé", a indiqué Florian Philippot à l'AFP. François Fillon comptait rassembler une partie de son équipe de campagne à Chamonix, a-t-on appris de sources concordantes.

Les candidats à la présidentielle, qui se trouvaient sur France 2 au moment du drame pour l'émission "15 minutes pour convaincre" réagissent en direct et sur Twitter.

La réaction du président des Etats-Unis Donald Trump

La fusillade qui a éclaté à Paris jeudi soir sur l'avenue des Champs-Elysées, lors de laquelle un policier a été tué, ressemble à "une attaque terroriste", a indiqué le président américain Donald Trump, présentant ses "condoléances au peuple de France".

"C'est une chose vraiment, vraiment terrible qui se passe dans le monde aujourd'hui. Mais il semble que ce soit une attaque terroriste", a affirmé le président républicain, interrogé sur ces tirs lors d'une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre italien Paolo Gentiloni à la Maison Blanche.

Cela "ne s'arrête tout simplement jamais", a ajouté Donald Trump. "Nous devons être forts et vigilants, et je répète cela depuis longtemps".


Auteur: La Depeche - Seneweb.com




Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]