La peine de mort pour une adolescente qui a tué son mari violeur

  • Source: : 7sur7.be | Le 11 mai, 2018 à 12:05:55 | Lu 3434 fois | 26 Commentaires
content_image

Peine de mort d'une fille au Soudan

Amnesty International a fustigé jeudi la condamnation à mort par un tribunal soudanais d'une adolescente accusée d'avoir tué, en position de légitime défense, son mari violeur. Noura Hussein Hammad, 19 ans, "est une victime et la peine prononcée à son encontre est d'une cruauté intolérable", a déclaré le directeur régional adjoint d'Amnesty International, Seif Magango, dans un communiqué. "La peine de mort est le châtiment le plus cruel, inhumain et dégradant.

L'appliquer à une victime ne fait que souligner l'échec des autorités soudanaises à reconnaître la violence qu'elle a endurée", a ajouté M. Magango. La jeune femme a été condamnée à mort pour avoir tué Abdulrahman Hammad, que son père l'avait forcée à épouser à l'âge de 16 ans, la loi soudanaise autorisant le mariage des enfants de plus de 10 ans.

"Les autorités soudanaises doivent annuler cette condamnation manifestement injuste et s'assurer que Noura ait droit à un nouveau procès, équitable, qui prend en compte ces circonstances atténuantes", demande Amnesty International. En avril 2017, la jeune femme a dû, après avoir terminé ses études secondaires, déménager chez son mari. Mais lorsque Noura Hussein a refusé de consommer son mariage, son mari a appelé deux de ses frères et un cousin pour qu'ils l'aident à la violer, a expliqué l'ONG.

"Le 2 mai 2017, les trois hommes ont tenu Noura Hussein pendant qu'Abdulrahman l'a violée. Le lendemain, il a à nouveau essayé de la violer, mais elle a réussi à s'échapper dans la cuisine où elle a attrapé un couteau. Dans la bagarre qui s'ensuivit, M. Abdulrahman a succombé à des coups de couteau", a expliqué la même source. Noura Hussein est alors rentrée chez elle et son père l'a remise à la police.

Lors de son procès en juillet 2017, le tribunal l'a déclarée coupable d'"homicide volontaire" après avoir appliqué une vieille loi qui ne reconnaît pas le viol conjugal. Noura Hussein Hammad, dont le rêve était de devenir enseignante, est détenue dans une prison pour femmes depuis mai 2017. Au cours des dernières années, des ONG et des militants des droits des femmes et des enfants ont multiplié les campagnes contre ces mariages forcés, notamment de mineures, un phénomène répandu au Soudan.


Auteur: 7sur7.be - 7sur7.be






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (4)


Anonyme En Mai, 2018 (12:55 PM) 0 FansN°: 1
faut la tuer cette sale pute
Au Commentaire Number 1  En Mai, 2018 (13:08 PM) 0 FansN°: 2
vu tes propos tu doit être le batard caché de l imam ndao qui a engrossé ta pauvre mére en la considérant comme un objet dont on pouvait disposer selon ses humeurs .IL n y a que les coraniques ( sa mére) pour vouloir la mort d une femme qui n a fait que d user de son DROIT DE LÉGITIME DÉFENSE
Reply_author En Mai, 2018 (14:47 PM) 0 FansN°: 1
les femmes ont ete creés pour nous servir de vide couille
Reply_author En Mai, 2018 (15:00 PM) 0 FansN°: 1
mais il faut au moins qu'elle soit consentante! d'ailleurs le titre de l'article n'est pas bon; ce monsieur n'est pas son mari car elle ne l'aime pas et elle l'a montré en refusant de consommer le mariage!
Anonyme En Mai, 2018 (13:08 PM) 0 FansN°: 3
Reply_author En Mai, 2018 (14:09 PM) 0 FansN°: 1
moi je n'arrive toujours pas à comprendre comment un homme peut épouser une femme qui ne l'aime pas. il faut vraiment être sadique et tordu pour coucher avec meuf en la violant. et se faire aider en plus pour commettre une ignominie pareille me paraît surréaliste
Triste Réalité En Mai, 2018 (18:10 PM) 0 FansN°: 2
cette histoire me rappelle celle d'une fille qui travaillait chez nous comme domestique à dakar.
guinéene elle a été mariée de force à un vieux. elle nous racontait que lors de sa "nuit de noce", des personnes la maîtrisaient tandis que son mari faisait son affaire. c'est vraiment triste un tel destin.
Anonyme En Mai, 2018 (15:01 PM) 0 FansN°: 4
Poste 4 vous confondez les moeurs tribales d'avant l'Islam et l'Islam! :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup:  :thumbsup: 
Reply_author En Mai, 2018 (16:14 PM) 0 FansN°: 1
islam ne reconnait pas le mariage forcée, aucun père ne peut donner en mariage sa fille sans son consentement mais aucun mariage ne peut être sceller sans une autorité donc dans l'islam le mariage est un consensus familliale
merci
Reply_author En Mai, 2018 (18:11 PM) 0 FansN°: 1
vous avez dit concensus? on voit que dans la plupart des cas l'avis des enfants n'est pas pris en compte. le mariage est scellé loin des regards et entre les parents. c'est une face hideuse de cette religion. comment une fille de 13 ans peut elle consentir à un mariage à un age ou elle ne pense même pas au sexe. il faut arrêter cette hypocrisie.
cela ne m'étonne pas car il est dit que le prophète avait épousé une jeune fille de 9 ans ou 13 ans selon les différentes version.
k2weul dou teup doom djia beut

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]