Dimanche 19 Mai, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
International

Le drame qui aurait fait basculer Nordahl Lelandais

Single Post
Le drame qui aurait fait basculer Nordahl Lelandais

Selon le rapport de l'expertise psychiatrique de Nordahl Lelandais, dont des éléments ont été dévoilés par le magazine L'Express, un drame personnel aurait fait basculer l'ancien maître-chien dans le crime en 2017. Incarcéré à la prison de Saint-Quentin-Fallavier, Nordahl Lelandais est actuellement mis en cause dans quatre affaires.

Le trentenaire a été mis en examen pour le meurtre du caporal Arthur Noyer à Chambéry, pour l'assassinat de la petite Maëlys, enlevée lors d'un mariage en Isère, mais aussi pour des agressions sexuelles filmées sur deux de ses petites cousines, âgées de 4 et 6 ans. Le rapport que s'est procuré L'Express lève un peu plus le voile sur le profil psychologique de l'ancien militaire.

Si Lelandais était déjà connu de la justice pour trafics, violences conjugales ou pour avoir incendié un restaurant en 2008, c'est en 2017 qu'il aurait basculé dans le crime et la pédophilie. De fait, toutes les affaires dans lesquelles il est pour l'instant mis en cause datent de cette année. Lelandais a ainsi confié aux psys qu'un événement datant de février 2017 l'a profondément marqué: l'avortement de son ex-compagne.

"Un litre de rhum et un gramme de cocaïne par jour"

"C'est très dur à vivre sans (...) Je pourrais avoir un bébé et j'ai ôté la vie d'un enfant", a-t-il déclaré aux experts. Lelandais leur a avoué qu'il a ensuite plongé dans une profonde dépression: "J'étais no limit! Un litre de rhum et un gramme de cocaïne par jour!" Cet avortement l'aurait donc fait basculer: "Depuis février, mars, j'étais plus moi du tout!", a-t-il dit.

Selon un expert, Lelandais a des traits de personnalité qui ont "déjà été retrouvés chez les criminels en série" avec "un triptyque psychopathique, pervers narcissique et psychotique." A cette époque, Nordahl Lelandais, qui habitait alors chez ses parents, est condamné pour avoir utilisé un badge policier lors d'un litige routier. Quelques semaines plus tard, il tue le jeune caporal Arthur Noyer dans la nuit du 11 au 12 avril.

"Plus prédateur sexuel que tueur en série"

Un meurtre avoué par Lelandais, comme celui de la petite Maëlys. Les enquêteurs se demandent dès lors si l'ancien militaire n'est pas responsable de la disparition d'autres personnes. Une cellule, baptisée Arianne, a d'ailleurs été créée par la gendarmerie pour tenter de découvrir si Lelandais pourrait avoir des liens avec les disparitions non élucidées de près de 900 personnes dans la région Rhône-Alpes.

Mais le trentenaire l'a assuré aux experts, "il n'y en a pas d'autres." Il a néanmoins avoué les agressions sexuelles de ses deux petites cousines. "C'est davantage le profil de prédateur sexuel de Lelandais qui devrait être creusé plutôt que celui de tueur en série", a expliqué une source à L'Express.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR