Macron dévoilera son plan pour les quartiers défavorisés en mai

  • Source: : 7sur7.be | Le 26 avril, 2018 à 11:04:13 | Lu 987 fois | 0 Commentaires
content_image

Macron

Emmanuel Macron annoncera “courant mai” son plan de mobilisation pour les quartiers défavorisés, a annoncé jeudi le Premier ministre Edouard Philippe, après avoir reçu un rapport de l’ex-ministre Jean-Louis Borloo sur ce sujet. Lors d’un déplacement le 14 novembre à Tourcoing (Nord), le président de la République avait promis le “retour de l’Etat” dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Il avait chargé dans la foulée l’ancien ministre de Jacques Chirac et de Nicolas Sarkozy, qui s’était retiré de la vie politique en 2014, d’élaborer un plan de “mobilisation nationale” pour ces quartiers. Jean-Louis Borloo, qui avait notamment lancé en 2003 le programme national de rénovation urbaine (PNRU) - 40 milliards d’euros d’investissements sur la période 2004-2013 - a rendu son rapport jeudi matin à Edouard Philippe.

L’ancien ministre, qui a travaillé en relation avec le ministre et le secrétaire d’Etat à la Cohésion des territoires, Jacques Mézard et Julien Denormandie, y dresse un état des lieux et formule une série de propositions. Le rapport de Jean-Louis Borloo, les propositions issues de dix groupes de travail et les concertations organisées sur le terrain par les préfets “permettront de nourrir le plan de mobilisation en faveur des quartier qui sera annoncé par le président de la République dans le courant du mois de mai”,

écrivent les services du Premier ministre dans un communiqué. Depuis 40 ans, une dizaine de “plans banlieue” ont été lancés par les gouvernements successifs, avec un bilan mitigé : les 1.500 quartiers labélisés “politique de la ville” (QPV), où vivent 5,5 millions de personnes, affichent encore des taux de chômage et de pauvreté nettement supérieurs à la moyenne.

“CITÉS ÉDUCATIVES”

Jean-Louis Borloo a dit à des journalistes, après la remise de son rapport, qu’il recommandait notamment un “recrutement massif en alternance” d’habitants de ces quartiers, avec une obligation légale pour les entreprises. “Si on respecte la loi, c’est 250.000 apprentis de plus dans les quartiers par an. Ça change la donne”, a-t-il expliqué. Il recommande également la relance de la rénovation urbaine “qui est à l’arrêt depuis quatre ans, cinq ans bientôt”.

Il faut donc, selon lui, “ramener des grues partout, changer le visage des quartiers”. Il juge par ailleurs nécessaire un “énorme travail sur l’école”. Il estime notamment que la localisation des écoles n’est pas neutre et plaide pour la mise en place de “cités éducatives” mêlant moyens humains, sportifs, culturels, etc. “Quand les populations (...) sont en plus grande difficulté, qu’il y a des problèmes linguistiques, sociaux, culturels, il ne faut pas seulement l’école mais il faut une cité éducative autour de l’école”, a-t-il expliqué.

“Ces quartiers ont évidemment un avenir numérique majeur”, a ajouté Jean-Louis Borloo, qui propose ainsi l’implantation de “campus numériques” dans ces quartiers. “Il faut qu’on réattribue nos richesses, nos moyens humains.” Julien Denormandie a assuré le 3 avril que le gouvernement ferait tout pour redonner espoir aux jeunes des banlieues, dans un contexte d’exaspération grandissante des élus locaux.

La récente démission du maire écologiste de Sevran (Seine-Saint-Denis), Stéphane Gatignon, qui s’est dit “fatigué” par l’absence de volonté politique en faveur des banlieues, a libéré la parole d’autres élus, notamment sur Twitter. “Nous, maires de banlieue, connaissons la violence, la misère et la relégation, nous savons lutter contre, cependant, nous ne tolérons pas le mépris du gouvernement”, a ainsi écrit la maire de Chanteloup-les-Vignes (Yvelines) Catherine Arenou.

Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse


Auteur: Reuters - 7sur7.be






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]