International

Tirailleurs: Morts par la France

  • Par : Benoît Hopquin | Le 26 mars, 2013 à 00:03:09 | Lu 16549 fois | 50 Commentaires
content_image

Tirailleurs: Morts par la France

Il est des recherches d'historien qui virent peu à peu à l'enquête de police, sans l'inconvénient des lois de prescription. Il en est ainsi des travaux d'Armelle Mabon, maître de conférences à l'université Bretagne-Sud, à Lorient (Morbihan). Depuis 1996, cette femme combative tente d'élucider ce qu'il reste d'énigme dans l'un des grands drames de l'histoire coloniale française : le massacre par l'armée française de dizaines de tirailleurs africains à Thiaroye, au Sénégal, le matin du 1er décembre 1944.

Les archives officielles - rapports, circulaires, enquêtes - se livrant à une réécriture de l'affaire, il lui a fallu trouver ailleurs la vérité. Depuis dix-sept ans, elle convoque donc la science balistique, collationne les expertises d'armuriers, confronte les récits et les chronologies des témoins ou de leurs descendants, repère les contradictions au sein des rapports qu'elle répertorie patiemment dans des tableaux Excel. Bref, de l'investigation à part entière, d'où affleure peu à peu la vérité.

 

"UN MENSONGE D'ETAT DEPUIS SOIXANTE-DIX ANS"

 

Thiaroye : de prime abord, cette page d'histoire est connue et même reconnue. La France a officiellement admis le massacre, en 2004. Lors d'un voyage au Sénégal, en octobre 2012, François Hollande a fait explicitement référence à cette "répression sanglante" dans un discours prononcé à Dakar. Mais, en même temps, le scénario de la fusillade et jusqu'au nombre des victimes restent en grande partie obscurs. L'armée française s'est toujours abritée derrière l'explication de la réaction à une mutinerie armée. "Un mensonge d'Etat depuis soixante-dix ans", peste l'historienne. "Une fable", confirme le général André Bach, ancien responsable des archives de l'armée de terre.

 

Rappel des faits ou du moins de ce que l'on en sait. En 1940, les tirailleurs sénégalais - appellation générique désignant des combattants de plusieurs pays d'Afrique noire - participent à la campagne de France. Des milliers meurent au combat. Entre 1 500 et 3 000 d'entre eux, sitôt faits prisonniers, sont froidement abattus par des soldats allemands gavés d'idéologie suprémaciste. Après l'armistice, près de 70 000 soldats indigènes venus de tout l'empire sont internés dans des camps de prisonniers aménagés sur le territoire français (frontstalags), le régime nazi ne voulant pas de la présence de ces "races inférieures" sur le sol du Reich. La sous-alimentation, le froid, la maladie et le travail forcé déciment les prisonniers. Des internés parviennent à s'évader, cachés par la population complice, et rejoignent parfois les rangs de la Résistance.

 

ARRIÉRÉS DE SOLDE

 

Dès 1944, les frontstalags sont libérés au fil de l'avancée des forces alliées. L'administration organise le rapatriement de leurs occupants africains vers les colonies. Deux mille tirailleurs se retrouvent ainsi, le 3 novembre 1944, à Morlaix (Finistère). De là, ils doivent embarquer sur le Circassia. Mais les soldats exigent au préalable de recevoir leurs arriérés de solde, quelques milliers de francs de l'époque. Trois cents s'obstinent, refusent de monter à bord et sont expédiés manu militari dans un centre de détention des Côtes-d'Armor. Les autres obtempèrent finalement après avoir touché un quart de la somme et surtout après avoir reçu la promesse de recevoir le reste à l'arrivée.

 

Une nouvelle grogne éclate lors d'une escale à Casablanca et 400 tirailleurs restent à quai. Ce sont 1 280 soldats qui arrivent finalement à Dakar, le 21 novembre 1944. Ils sont aussitôt enfermés dans des baraquements, à quelques kilomètres de là, dans la caserne de Thiaroye. Les autorités coloniales entendent les renvoyer dans leurs foyers. Les hommes réclament d'abord leur dû. Le 28 novembre, la tension monte. Cinq cents hommes sont sommés de prendre un train pour Bamako. Ils refusent. Venu négocier, le général Dagnan est pris à partie. Il promet le paiement des arriérés. Mais le 1er décembre au matin, le camp est encerclé par un imposant dispositif humain et matériel.

 

Antoine Abibou prisonnier de guerre en Bretagne. Antoine Abibou a été
condamné à dix ans de détention le 5 mars 1945, par suite de la rébellion
du camp de Thiaroye.




DES RAPPORTS LITIGIEUX

A partir de là, rien n'est clair, si ce n'est qu'une fusillade éclate peu après 9 heures. C'est ici que l'historienne doit se faire limier, tant les rapports sont litigieux. Le témoignage écrit du lieutenant-colonel Le Berre diverge ainsi de celui du chef de bataillon Le Treut, du capitaine Olivier, du colonel Carbillet, du général Dagnan, du lieutenant-colonel Siméoni, du lieutenant de gendarmerie Pontjean, du colonel Le Masle ou du général de Perier, qui diligentera une commission d'enquête en 1945. Certaines circulaires ou certains comptes rendus sont même introuvables. " Ils ont disparu", explique l'historienne, qui a exploré les différents centres où sont conservés les documents de l'époque, en France, mais aussi au Sénégal.

 

Au fil des versions se développe l'idée d'une riposte à des tirs à la mitraillette ou au pistolet-mitrailleur venus des mutins. Le général Dagnan a fait établir à l'époque une liste des armes prétendument retrouvées. Armelle Mabon l'a fait examiner par des experts de l'Union française des amateurs d'armes. Rien ne tient dans cet inventaire ni ne justifie d'utiliser de tels moyens - un char, deux half-tracks, trois automitrailleuses - pour y répondre.

 

Officiellement, 35 tirailleurs furent tués ce 1er décembre, chiffre repris par François Hollande dans son discours à Dakar. Vingt-quatre seraient morts sur le coup et onze à l'hôpital. Mais le rapport du général Dagnan daté du 5 décembre fait état de "24 tués et 46 blessés transportés à l'hôpital et décédés par la suite", soit 70 victimes. "Pourquoi aurait-il eu intérêt à alourdir le bilan ?", demande l'historienne qui accrédite plutôt ce dernier chiffre.

 

TUÉS POUR L'EXEMPLE

 

Armelle Mabon conclut que les autorités militaires au plus haut niveau voulaient, depuis la veille, faire un exemple contre des soldats qu'elles estimaient en état de rébellion. "Les contradictions multiples et les nombreuses incohérences associées aux témoignages suggèrent fortement la préméditation", affirme-t-elle. Les officiers auraient pris prétexte d'un début d'échauffourée pour tirer. Certaines des victimes avançaient sur les hommes qui les encerclaient, exhibant leurs galons français.

 

Une trentaine de mutins seront condamnés à des peines allant jusqu'à dix ans de prison, avant de bénéficier d'une grâce amnistiante du président Auriol en 1947. A une exception, les auteurs de la fusillade et ceux qui l'auront ordonnée ou couverte ne furent jamais inquiétés. Cependant, passant au crible leurs dossiers personnels, Armelle Mabon a pu constater que leur carrière fut entravée à dater de ce jour : mise à la retraite d'office, avancement refusé, annotations négatives. "Ils ont été sanctionnés en préservant l'honneur de l'armée", conclut l'historienne. Un aveu déguisé que des fautes ont été commises.

 

GRAVE BAVURE MILITAIRE

 

"Il faut réhabiliter les tirailleurs morts, blessés, pour avoir simplement réclamé un droit dont ils ont été spoliés", estime Armelle Mabon, qui publiera ses conclusions dans un ouvrage collectif à paraître aux PUF en octobre 2013 : Nouvelle histoire des colonisations européennes (XIXe-XXe siècles). Sociétés, cultures, politiques.

 

Thiaroye n'est pas resté simplement dans l'Histoire comme une grave bavure militaire. La fusillade s'inscrit, avec les événements de Sétif et d'autres, dans cette période où les autorités coloniales, après s'être comportées souvent sans grand honneur pendant le conflit, furent incapables de percevoir les changements induits par la seconde guerre mondiale. Les tirailleurs rentraient d'Europe porteurs de valeurs nouvelles. "Ils viennent à la colonie avec l'idée bien arrêtée d'être les maîtres, de chasser les Français", redoute ainsi le lieutenant-colonel Le Berre dans son rapport. Le général Dagnan craint que ces hommes ne "forment le noyau agissant de tous les groupements hostiles à la souveraineté française".

 

CITOYENS À PART ENTIÈRE

 

Face à eux, la caste administrative conservait ses préjugés racistes. Dans de multiples textes d'époque, la hiérarchie militaire dénie ainsi aux tirailleurs le droit à un argent qu'ils seraient incapables de gérer. Pour Armelle Mabon, avec Thiaroye, "il s'agit de réimposer la domination coloniale ébranlée par la guerre".

 

Le peu de cas fait de ces tirailleurs qui s'étaient battus pour la France apportait un démenti à ceux qui espéraient que les indigènes de l'empire pourraient devenir des citoyens à part entière de la République. Lamine Guèye, avocat des "mutins", et Léopold Sédar Senghor, qui demanda leur amnistie, deviendront bientôt deux artisans de l'indépendance.

 

Benoît Hopquin



Benoît Hopquin

Articles similaires

Commentaire (29)


Marchifay En Mars, 2013 (00:58 AM) 0 FansN°: 1
slt les gars, est ce k vs croyez au listikhar?

on viient de me le faire et le mara a conclu g un faru rab. suis nes avec. ca v dire k j n me marirai jamais ou bien.?? il la fait gratuitmnt pour moi,,comment s en debarasser?

g
Rab En Mars, 2013 (01:24 AM) 0 FansN°: 1
on ne naît pas avec un farou rab. méfie-toi de ces histoires de farou rab, c'est plus un fonds de commerce qu'autre chose.
Monsieur Plus En Mars, 2013 (01:53 AM) 0 FansN°: 2
j'ai tire toutes sortes de filles, differentes nationalites. mais j'ai pas encore fait dans les djines.
Bobbababab En Mars, 2013 (02:35 AM) 0 FansN°: 3
parler aussi des historiens sénégalais qui ont fait des recherches sur cette question.
vous ne valorisez que les travaux faits par els européens et négligeaient ceux de vos compatriotes qui ont tout donne pour reconstruire une histoire africaine oublie. sur cette question des tirailleurs, je pense tout de suite au livre de mon ami dr amadou qui traite des tirailleurs sénégalais recrutes par la france des 1895 et envoyés a madagascar pour des besoins de conquête, de pacification et de maintien de l'ordre. il faut valoriser les travaux qui sont faits par nos historiens car ce sont eux qui détruisent les mythes et les cliches construits par les blancs colonisateurs.
Toubab  En Mars, 2013 (01:00 AM) 0 FansN°: 2
MORTS POUR LA FRANCE WALLA MORTS PAR LA FRANCE.VOUS ETES SURERMENT DES TIRAILLEURS SENEGALAIS DES TEMPS MODERNES,CONS DE JOURNALISTES!
Molière En Mars, 2013 (01:23 AM) 0 FansN°: 1
toi aussi !! c'est un jeu de mot pertinent
Bob En Mars, 2013 (02:01 AM) 0 FansN°: 2
vous n'avez rien compris du titre. morts par la france signifie simplement tues par la france. c'est simplement un jeu de mots qui ne veut pas suivre les regles gramaticales.
Hi Hi Hi En Mars, 2013 (10:03 AM) 0 FansN°: 3
mdr, @toubab totch ngua fi!!
Dxb En Mars, 2013 (01:02 AM) 0 FansN°: 3
Jeunes primotaures, les tirailleurs sont déployés en petites unités autour des campements : ils servent de sentinelles et profitent de leurs longues journées pour ramasser des herbes et des champignons pour les druides. Ils parlent aussi avec les animaux qu'ils rencontrent et apprennent ainsi où trouver les lieux secrets et les sources enfouies.



Tirailleurs yi sakh dawougnou dém, moussougnou dém.
Bob En Mars, 2013 (01:03 AM) 0 FansN°: 4


Enfin La vérité est rétablie ...... Reste à l'apprendre aux français qui ne connaissent RIEN à l'histoire coloniale de leur pays
Sene En Mars, 2013 (01:13 AM) 0 FansN°: 5
TOUBAB BI DAL MO GNOU GEUNEU MOUSS.

ILS LES METTAIENT EN 1ERE LIGNE PENDANT LA PENETRATION COLONIALE CONTRE LEUR PROPRE PEUPLE PENDANT LES GUERRES MONDIALES ET JUSQU'A PRESENT C'EST PAREIL AU MALI.

YEWOULENE

Paix En Mars, 2013 (01:17 AM) 0 FansN°: 6
paix a leur ame.
Makox En Mars, 2013 (01:20 AM) 0 FansN°: 7
Mon grand père était tirailleur. Avant son enrolement pour la grande guerre contre l'Allemagne, notre famille était très riche; beaucoup de vaches, de chèvres, de moutons et de chevaux. Quand il est allé en guerre m'a -t-on raconté, mon père était trop jeune et mon arrière grand trop vieux pour s'occuper de toutes ces bêtes. L'une des conséquences est que la majeure partie des animaux sont morts et nous sommes devenus peuvres depuis. L'autre est que mon grand pere est mort sans jamais toucher un cent d'Euro d'indamnité.

Et j'aujourd'hui, je ne peux pas aller en France, même pour une simple visite.

Ça me fait très mal au coeur !
@makox En Mars, 2013 (01:27 AM) 0 FansN°: 1
si tu avais demandé à avoir la nationalité française il y a de cela quelques années, tu l'aurais sûrement obtenu (à condition que tu la veuilles bien sûr).
@makox En Mars, 2013 (01:27 AM) 0 FansN°: 2
si tu avais demandé à avoir la nationalité française il y a de cela quelques années, tu l'aurais sûrement obtenu (à condition que tu la veuilles bien sûr).
Caporal En Mars, 2013 (01:23 AM) 0 FansN°: 8
la france utilise et jette des braves hommes elle es ou ta grandeur  :love:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :sn: 
Pepes En Mars, 2013 (02:16 AM) 0 FansN°: 9
SEUL WADE LEUR A RENDU LEUR DIGNITE...LES TOMBES AVAIENT ETE DELAISSEES ET IL N'Y AVAIT AUCUNE JOURNEE DEDIED A NOS BRAVES TIRAILLEURS!MERCI WADE!
@moliere En Mars, 2013 (03:31 AM) 0 FansN°: 10
Autant pour moi!Tu sais,j en veux tellement a ces cancres qui nous balancent souvent des titres si bizarres qu on se demande ce qu ils veulent vraiment dire.J avais meme pas pris le temps de lire l article.Toutes mes excuses!
Law And Order En Mars, 2013 (04:17 AM) 0 FansN°: 11
S il faut recencer toutes les exactions commises par la france lors de la periode coloniale,on n en reviendrait pas.Il y a eu Dimbokro,il y a eu Poulo kondor,il y a eu setif ou d apres certains historiens 5000 algeriens ont ete massacres en 1945,juste apres la 2e guerre mondiale.Il y a eu les deportations,les travaux forces,il y a eu l esclavage.Des tonnes de manuscrits ont ete ecrits sur ces faits pas glorieux d une administration coloniale qui occupe son rang dans l histoire avec ses hauts et ses bas.Que cherche cette dame lorsqu elle remue le couteau dans la plaie d une Afrique qui essaye de trouver une voie digne vers un avenir ou les ressentiments et la victimisation ne lui seront d aucun recours?Des reparations ou de meilleurs sentiments a notre egard de la part des descendants de cette france colonisatrice?l Afrique d aujourd hui a besoin d autre chose que de ressasser une page d histoire sur laquelle elle ne peut rien changer.Le defi qu elle a devant elle est plus important et nous refusons de nous laisser distraire par les "trouvailles" d une historienne en quete de renomee.THIAROYE 44 nous a deja eclairci sur le sujet.diadieuf ousmane sembene!
Diouf-diouf En Mars, 2013 (05:53 AM) 0 FansN°: 12
N'oubions surtout pas que trés souvent ces lâches avaient plutôt joué les gros bras ici, en tuant en pillant et privant des familles de leurs propres enfants.
Le Feu En Mars, 2013 (07:28 AM) 0 FansN°: 13
ndeyssane thiey sou niou mame nioy diambars yalna lene yala bolé thia diambarou xare badar ya j suis meme en train de pleurer le senegal a beaucoup toléré au toubab j demande a la jeunesse senegalaise d honnore ces diambars chak 1 decembre tey j ai verse des larmes au matin de bonheur faut pas les oublie
Le Feu En Mars, 2013 (07:42 AM) 0 FansN°: 14
voila si ce n etait pas nos grand pere la langue moliere serait l allemand car la france avait perdu la bataille et ce qui me fait le plus mal dans l integralite des documents de la guerre mondiale ils ont sous estime le role des africains mm pas 5 mn de sécances video ils essaiye tjours de nous faire croire k c est l amerique qui les a sauve lors du debarquement de normandie dont ils ont perdu 9000 hommes enterre a normandie alors k nos tirallieurs ont subi une lourde perte de 70000 hommes
Sall En Mars, 2013 (07:48 AM) 0 FansN°: 15
encore une dame qui veut nous affaiblir et nous attrister,

REFUSONS ET SOYONS FIERS DE NOS ANCETRES, BATTONS NOUS CONTRE CES INTRUS QUI NOUS ENVAHISSENT ET QUI NOUS PILLENT (libanais, chinois et européens), TRAVAILLONS ET REPRENONS CE QUI NOUS APPARTIENT : NOTRE PAYS
Yesss En Mars, 2013 (08:08 AM) 0 FansN°: 16
Il faut etre con comme un africain pour aller libérer un pays pendant que toi même tu es colonisé...
Kaddiorr En Mars, 2013 (08:27 AM) 0 FansN°: 1
j'allais dire la meme chose.
les tirailleurs ont aide leur bourreau aulieu de se liberer eux meme. les francais ont reussi a nous entrainer dans une guerre qui n'etait pas la notre, ils nous ont utilises puis jetes.
les tirailleurs ont ete certes braves mais aussi cons, mais vraiment cons de se battre pour le colon.
Diopo En Mars, 2013 (08:09 AM) 0 FansN°: 17
sall tu as raison mais coment travaille a cause de nos dirigeants qui ne pense ka leurs interets regarde le cas de la guinee comme k ceillou dalan diallo n est pas pro européen il on degage pour y mettre apha conde qui a eu 18/100 au premier tour j n suis pas ndring nak
Hamedin En Mars, 2013 (08:18 AM) 0 FansN°: 18
L´image de la Honte !

J´éprouve de la compassion pour tous les africains MORTS POUR la France. Je ne suis pas fiers d´eux parce qu´ils sont ceux qui symbolisent de la manière la plus abjecte et honteuse la soumission totale, l´esprit d´esclave, le manque total de fierté nationale. Un être humain digne et conscient ne soutient jamais le peuple qui lui a fait subir les pires humiliations de l´existence humaine que sont l´esclavage, la colonisation et le néo-colonialisme. C´est une honte de voir les images de ces êtres égarés présenter avec une naïve fierté les pacotilles pompeusement dénommées « médaille » et de clamer béatement leur « citoyenneté française ». Les tirailleurs sénégalais sont une honte pour l´Afrique. Qu´ils servent de leçon aux générations futures qui doivent enfin libérer notre continent de l´obscurantisme. REVEILLE TOI ENFIN AFRIQUE !!!

Kaddior En Mars, 2013 (08:27 AM) 0 FansN°: 1
merci
j'allais dire la meme chose.
les tirailleurs ont aide leur bourreau aulieu de se liberer eux meme. les francais ont reussi a nous entrainer dans une guerre qui n'etait pas la notre, ils nous ont utilises puis jetes.
les tirailleurs ont ete certes braves mais aussi cons, mais vraiment cons de se battre pour le colon.
Kaddior En Mars, 2013 (08:27 AM) 0 FansN°: 2
merci
j'allais dire la meme chose.
les tirailleurs ont aide leur bourreau aulieu de se liberer eux meme. les francais ont reussi a nous entrainer dans une guerre qui n'etait pas la notre, ils nous ont utilises puis jetes.
les tirailleurs ont ete certes braves mais aussi cons, mais vraiment cons de se battre pour le colon.
Kaddior En Mars, 2013 (08:27 AM) 0 FansN°: 3
merci
j'allais dire la meme chose.
les tirailleurs ont aide leur bourreau aulieu de se liberer eux meme. les francais ont reussi a nous entrainer dans une guerre qui n'etait pas la notre, ils nous ont utilises puis jetes.
les tirailleurs ont ete certes braves mais aussi cons, mais vraiment cons de se battre pour le colon.
Kaddior En Mars, 2013 (08:27 AM) 0 FansN°: 4
merci
j'allais dire la meme chose.
les tirailleurs ont aide leur bourreau aulieu de se liberer eux meme. les francais ont reussi a nous entrainer dans une guerre qui n'etait pas la notre, ils nous ont utilises puis jetes.
les tirailleurs ont ete certes braves mais aussi cons, mais vraiment cons de se battre pour le colon.
As 2 Pik En Mars, 2013 (08:33 AM) 0 FansN°: 19
fayougnoula sa akk d waye bayil lène ak yalla :sad: 
Laaay En Mars, 2013 (08:55 AM) 0 FansN°: 20
Quand je vois les Français se plaindre tout le temps des Algériens, maliens, Sénégalais... Ce qu'ils font en France c'est même pas le 1/4 de ce que vous avez fait en Afrique.
Striker Phantom En Mars, 2013 (09:03 AM) 0 FansN°: 21
S'IL VOUS PLAIT N UTILISEZ PLUS LE MOT "TIRAILLEURS" CAR C'EST UN QUALIFICATIF PEJORATIF. TIR -AILLEURS QUI SIGNIFIT TOUT SIMPLEMENTS QUE LES AFRICAINS NE SAVAIENT PAS TIRER ALORS QUE TEL N ETAIT PAS LE CAS. CES BRAVES SOLDATS AFRICAINS ONT SAUVE LA PEAU DES FRANCAIS. JE SUGGERE LE MOT "LIBERATEURS AFRICAINS", A PARTIR DE MAINTENANT.
Djimit Madauky Djouf En Mars, 2013 (09:04 AM) 0 FansN°: 22
Mon Grand Oncle, Roi du Saloum a ete enrolle pour l exemple



Il est tombe a Salonique en Grece pour une guerre ui ne le concernait ni de pres ni de loin



J en veux a ces Francais et me console de voir qu ils tirent le diable par la queue parmi les autres pays de l Union europeenne
Striker Phantom En Mars, 2013 (09:23 AM) 0 FansN°: 23
PLUS DU MOT TIR AILLEURS, MAIS PLUTOT LIBERATEURS AFRICAINS
Marina20 En Mars, 2013 (09:54 AM) 0 FansN°: 1
bobbababab
vous avez raison. veuillez donner le nom et le titre des travaux du dr. amadou s.v.p.
je vous envoie ci-joint les travaux d'une compatriote sur les tirailleurs publiée sur internet:

1.dr. pierrette fofana
«dominique amigou mendy, rescapé du camp de concentration de neuengamme 1909-2003», voir http://www.grioo.com/info5094.html
2. dr. pierrette fofana "el hadj ousmane alioune gadio, doyen des anciens combattants, déporté en allemagne (1920-2008)» ; http://www.grioo.com/ar,el_hadj_ousmane_alioune_gadio_doyen_des_anciens_combattants_deporte_en_allemagne_1920-2008_,15694.html
3. le massacre de thiaroye: 1er décembre 1944; http://www.pressafrik.com/le-massacre-de-thiaroye-le-1er-decembre-1944_a94298.html; http://afrocentricity.info/positions-afrocentriques/le-massacre-de-thiaroye-1er-decembre-1944/1357/


www.grioo.com
2. alioune gadia, ancien combattant www.grioo.com
Kaki En Mars, 2013 (09:59 AM) 0 FansN°: 24
je tombe des nués moi moi " morts par la france " pas croyable , vous ferez mieux de voir vos copies et il est où votre rédacteur en chef !!!
Lébou Bou Dofff En Mars, 2013 (10:50 AM) 0 FansN°: 25
"si ce n'était pas les tirailleurs les français seront allemand" = ( lol les gars arrêtaient d'inventé wakhéléne ak héll pas ak holl , les tirailleurs ont participé au combat comme presque tous les pays du monde à l'époque , mais ils ne pouvaient guère libéré la France , eux déja ils étaient armé par les français donc bayiléne di inventé ay histoire . c'est les américains+anglais+les résistant français qui ont eu le temps de fuir en Uk moyy niom général degaule + le Canadian c'est cette équipe qui a libéré la France salam
Pipicaca En Mars, 2013 (14:32 PM) 0 FansN°: 1
et 17 millions de russes morts (qui ont bien occupés les allemands pendant ce temps).
Saddiodio En Mars, 2013 (11:11 AM) 0 FansN°: 26
J’espère que le Professeur Thioub ne se mêlera pas de cette histoire. Car s'il entre en piste, l'honneur et le droit des tirailleurs sénégalais seront bafoué à jamais.
Situation En Mars, 2013 (11:33 AM) 0 FansN°: 27
Combattre le NAZISME,sous domination coloniale !!!une aventure ambiguë,l'histoire est dramatique,entre deux maux, il faut choisir le moindre,la vocation TOTALITAIRE ET SATANIQUE du nazisme devait être combattue sur tous les plans,ne faisons pas d'amalgames.l'histoire du colonialisme avec ses tares n 'est en rien comparable au projet d’hitler.sommes nous prets a revisiter l'histoire du SENEGAL ? j'en doute fort .  :sn:  :sn:  :sn: 
Foudre En Mars, 2013 (11:52 AM) 0 FansN°: 28
IL NOUS FAUT AUSSSI ETRE PLUS HONNETE AVEC NOUS MEMES. LA FRANCE A ETE LIBEREE PAR SON PEUPLE FRANCAIS, SES ALLIES ET SES COLONIES. ACTUELLEMENT LA FRANCE EST ENTRAIN DE RENDRE LA MONNAIE EN LIBERANT LE MALI DE SES AGRESSEURS. ELLE L'AURAIT FAIT AUSSI POUR LE SENEGAL ET POUR TOUT PAYS EN PAREILLE SITUATION.
Loukhman En Mars, 2013 (08:46 AM) 0 FansN°: 29
Bonjour,

Mon Dieu! Il y a donc encore des gens sur cette terre qui parlent sans réfléchir!. Si cette femme avait dit que les tirailleurs sénégalais étaient des lâches, des traitres et des profiteurs, vous auriez été scandalises et cries au mensonge. Vous auriez eu raison. Mais voilà qu'elle fait son travail d'historienne pour rétablir la vérité sur le sort de ces hommes qui sont morts(il faut le rappeler) injustement et vous vous acharnez. Nous apprenons a nos enfants tous petits a dire la vérité, que le monde entier considère comme une vertue. Avec vos morales de pacotilles, pauvres incultes vous vous adonnez a des verbiages dignes de CRETINUS. Honte a vous mauvais compatriotes! Honte a vous. Si les politiques ne font pas leur travail (pour ceux qui veulent des papiers francais) laissez les historiens faire le leur!

A méditer

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Services

NECROLOGIE

Awa Diallo Mboup

30 Septembre 2006 - 30
Septembre 2012

QUE LE BON DIEU L'ACCEUILLE DANS SON PARADIS

ANNONCES AUTOMOBILES

Nissan - NS

19 000 000 FCFA

Mercedes-Benz S Class

1 500 000 FCFA

Mercedes-Benz S Class

3 000 000 FCFA