Affaire Boutèye Kounta Ndiaye (1/5) : Rendez-vous avec des assassins

  • Source: : Seneweb.com | Le 06 février, 2017 à 13:02:19 | Lu 28216 fois | 53 Commentaires
content_image

Le défunt Boutèye Kounta Ndiaye

Plus de cinq ans après les faits, l’assassinat de Boutèye Kounta Ndiaye est au menu de l’audience de la chambre criminelle de Dakar prévue ce mardi. La victime, qui vendait une Porsche Cayenne, a été kidnappée, tuée et dépouillée de son véhicule retrouvé en Guinée-Bissau. À la veille du procès, Seneweb retrace le fil de cette affaire qui comporte de nombreuses zones d’ombre. Épisode 1 : le jour où tout a basculé.

Lundi 9 mai 2011, cité Keur Damel. Dans une villa cossue de ce paisible quartier dakarois, Boutèye Kounta Ndiaye et son épouse préparent leurs valises. Ils doivent s’envoler dans la soirée pour Boston (États-Unis) où vivent leurs quatre enfants. Une belle semaine en perspective ! Mercredi 11, leur unique fille, pensionnaire de Salem State University de la capitale du Massachusetts, recevra son diplôme (Bachelor). Deux jours après, vendredi 13, le chef de la famille doit fêter ses 62 ans.

De l’autre côté de l’Atlantique, on se prépare à accueillir papa et maman. Le gâteau d’anniversaire du père est commandé ainsi que les cadeaux qui vont avec, notamment une montre, des lunettes de marque, un maillot des Boston Celtics (NBA), son équipe préférée.

«Un bon prix», au buzzer

Vers 8h 30 mn, le portable de Boutèye Kounta Ndiaye sonne ; le client intéressé par la Porche Cayenne qu’il cherche à vendre depuis quelques mois est prêt à payer «un bon prix». Enthousiaste à l’idée de conclure l’affaire au buzzer, le jour de leur départ pour les États-Unis, il prend congé de sa femme pour aller accomplir la transaction.

Il effectue un crochet au niveau de son parking situé à deux pas de son domicile, en face du complexe Yeungoulène. Et, selon les témoignages de deux de ses employés, il poursuit sa route en compagnie d’un jeune homme de teint noir, de taille élancée et de faible corpulence.

Après s'être entretenue au téléphone une première fois avec son époux, Mme Ndiaye tentera à plusieurs reprises de le joindre à nouveau sur son portable. En vain. «Une voix masculine» répond à la place de Boutèye Kounta Ndiaye. Assurant tantôt que ce dernier avait oublié son téléphone dans leur bureau tantôt qu’il était à la banque, pour les besoins de la transaction.

«Le message était truffé de fautes…»

Finalement la «voix masculine» ne décroche plus. Mme Ndiaye est intriguée. Elle reçoit un SMS «rassurant» censé provenir de son mari. Mais un détail frappe son attention : «Le message était truffé de fautes alors que son mari maîtrisait parfaitement le français», rapporte un témoin. Peu avant 23 heures, ne recevant aucune nouvelle, elle se résout à alerter la police.

Les idées noires l’envahissent. Le départ pour les États-Unis est remisé, mais il ne faut pas informer tout de suite les enfants de la disparition de leur père. Elle trouve un prétexte pour ne pas les affoler : «Delta a reporté le vol.» Son aîné remarque le trémolo dans la voix de sa mère et par l’heure tardive de son appel. Mais, il ne laisse rien transparaître de son inquiétude.

Mardi 10 mai, la police lance un message d’alerte au niveau des différents services de sécurité sur le territoire sénégalais. La Porsche de Boutèye Kounta Ndiaye est interceptée le même jour au niveau du poste frontalier de Kounkane, vers la Guinée-Bissau. De justesse, suite à une crevaison. Pape Mor Djité est au volant ; il était avec trois personnes prises en auto-stop.

Le lendemain, tout ce beau monde est mis à la disposition de la Dic (Division des investigations criminelles), qui hérite du dossier. Deux jours après et des interrogatoires serrés, le principal suspect passe aux aveux. Il avoue avoir commis le crime et jeté le corps.

«Mort par asphyxie mécanique»

Le cadavre de Boutèye Kounta Ndiaye sera retrouvé quatre jours après sa disparition à plus de 70 kilomètres de son domicile. Ligoté avec une corde et un madrier et mis dans des sacs de riz en plastique, il a été abandonné derrière l’école polytechnique de Thiès. Il était en état de décomposition très avancée. L’autopsie conclut qu’il est «mort à la suite d’une asphyxie mécanique par strangulation avec une cravate».

Ses enfants attendront «trois longs jours» avant d’apprendre la terrible nouvelle. «Sa fille obtiendra son diplôme, mais elle n’est pas allée à la cérémonie. D'ailleurs personne dans la famille n’y a assisté», indique un proche.

Boutèye Kounta Ndiaye sera inhumé le 14 mai 2011 à Darou Moukhty. Il laisse derrière lui une famille dévastée, un quartier sous le choc et de nombreuses interrogations autour d’une affaire truffée de zones d’ombre.

Plus de cinq ans après les faits, le dossier est au menu de l’audience de la chambre criminelle prévue ce mardi. Pape Mor Djité, qui a avoué le crime, et Talla Diassé, qui aurait aidé l’assassin présumé à se débarrasser du corps, seront dans le box des accusés. Ils sont poursuivis pour assassinat, association de malfaiteurs, recel de cadavre et non-dénonciation d’un crime. Ils risquent jusqu’aux travaux forcés à perpétuité. (À suivre)

À relire

Affaire Boutèye Kounta Ndiaye (2/5) : Porsche contre cocaïne

Affaire Boutèye Kounta Ndiaye (3/5) : Djité, «dangereux et sadique»


Auteur: Ibrahima Fall - Seneweb.com

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (25)


Aupotos En Février, 2017 (13:23 PM) 0 FansN°: 1
il n'a pas sa place en prison ce salaud il faut juste l’égorger comme font les djihadistes  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
Reply_author En Février, 2017 (14:24 PM) 0 FansN°: 1
effectivement, ils doivent etre tues ces parasytes
Fox En Février, 2017 (14:26 PM) 0 FansN°: 2
ca non plus n'est pas suffisant! il faut le tourture a mort pendant un mois . chaque jour on lui coup une morceau de sa chair a la samuel do
Anonyme En Février, 2017 (13:33 PM) 0 FansN°: 2
on pense souvent aux conditions de détention des prisonniers (droit de l'hommistes en téte)mais pas assez au sort des victimes, souvent innocentes,les longues détentions preventives comme celle de ce Mor djité ne m'émeuvent guere meme si elle etait inhumaine.il le merite, on ne peut avoir de pitié pour ce genre d'individu qui merite du reste la mort à l'echafaud.
Anonyme En Février, 2017 (13:38 PM) 0 FansN°: 3
Bravo à la Police. Les criminels ont été arrêtés.

Les coupables doivent être sévèrement punis.

le meilleur moyen de lutter contre la criminalité ; c'est d'arrêter les criminels.

le meilleur moyen de réduire les vols ; c'est d'arrêter les voleurs. Pour obtenir des résultats, il faut que chaque plainte à la Police ou à la Gendarmerie soit suivie d'une enquête.

ce n'est pas malheureusement pas le cas.

les plaintes sont classées faute de moyens : enquêteur, véhicule ou carburant.

Les voleurs peuvent se la couler douce, brader les biens volés et recommencer.
Reply_author En Février, 2017 (14:14 PM) 0 FansN°: 1
bravo aux autorités judicaires et policières .....
attendre 6 ans pour un procès criminel avéré , c'est bien la preuve que nos autorités sont à la traîne ! une honte !

je suppose que ce père de famille n'avait pas dans son réseau des personnes influentes .

par contre les voleurs de poulets ramassent de lourdes peines sans jugement après des années d'incarcération !

senegal emergent dans toute sa spendeur ( nullite je veux dire)
Wakh Thi Loo Kham En Février, 2017 (14:41 PM) 0 FansN°: 2
@reply author
le sénégal va mal par le seul et unique fait d’individus comme toi qui passent tout leur temps à parler de choses qu’ils ne maîtrisent pas.
tu reproche aux autorités judiciaires et policières d’avoir « attendu six ans pour un procès criminel » et ça te suffit pour les taxer de nuls !
sais tu ce qu’une enquête de police et une instruction judiciaire ? visiblement non ! la police a arrêté l’auteur dans les heures qui ont suivi le crime à des centaines de kilomètres de dakar et, au lieu de la féliciter, tu la traites de nulle !
quant à la justice, il lui faut ajouter à l’enquête de police. car l’auteur des faits a été arrêté avec trois personnes à bord supposés être transportés suite à un auto-stop. tu vois bien que ces trois personnes ont finis par bénéficier d’un non-lieu. cela signifie qu’il a fallu à la justice, enquêter, vérifier, faire des recoupements afin d’établir réellement que ces trois individus étaient vraiment présents dans la voiture par le seul hasard du auto-stop. il a fallu arrêter un complice de l’auteur et également enquêter, vérifier si djité n’avait pas d’autres complices ou commanditaires. tout cela nécessite bien des commissions rogatoires, délégations judiciaires etc. (je n’ai pas le temps de t’expliquer la signification. tape sur google).
dans ces conditions, arriver à un procès en six ans relève d’un bon boulot que des ignorants et gueulards de ton espèce ne peuvent évidemment pas comprendre. ailleurs en europe ou aux usa, des affaires criminelles restent des dizaine d’années avant d’être résolues et des procès peuvent y durer deux ans avant le verdict.
quant on a pas un dossier judiciaire sous le nez, on ferme sa gueule au lieu d’user de raccourcis et suppositions. bitèye kounta ndiaye, la victime que tu sembles faire passer pour un laissé pour compte, n’est pas un sénégalais lamda. il était riche, était vendeur de véhicules de luxe, donc avait un carnet d’adresses bien plus chargé que tu ne penses.
il faut que les gens arrivent à garder raison et évitent de parler de choses qu’ils ignorent.
une fois, j’ai entendu un animateur (ndoye bane) prétendre que la justice laissait partir tous les « bandits » arrêtés par la police ! l’ignorant ne savait pas que le rôle de la justice, n’est pas d’’emprisonner tous ceux que la police lui présente (cone deukeu bi tasse). la justice examine le dossier et si elle n’est pas convaincue, relâche les personnes contre qui n’existe aucune charge. d’ailleurs si le justice libérait tout le monde, les gens ne se plaindraient pas de surpopulation carcérale et le meurtrier de biteye kounta serait dehors depuis longtemps.
et le même ndoye bane s’est un jour plaint d’avoir été verbalisé à tort par un agent de police ! cet évènement devait lui faire comprendre que la police peut se tromper et qu’il est bon qu’on ait une justice indépendante de la police.
Reply_author En Février, 2017 (16:04 PM) 0 FansN°: 3
merci pour cette contribution "wakh thi loo kham".
je pense que la justice gagnerait à mieux communiquer avec les populations pour faire connaître et valoriser son travail. ca peut sembler superflu, mais ça ne l'est pas. c'est nécessaire. je viens d'en apprendre beaucoup en une seule lecture
Mouhamed En Février, 2017 (13:48 PM) 0 FansN°: 4
Triste pour la famille.

Il n'y a pas de mots pour soulager votre douleur.

Qu'ALLAH accueil le défunt dans son paradis céléste, et vous donne la force de l'endurence.

Malheureusement il ya ca aussi dans la vie.

Qu'ALLAH vous épargne de re ivre une telle horreur à vous tous ainsi qu'à vos descendants.

Reply_author En Février, 2017 (15:04 PM) 0 FansN°: 1
mouhamed et ou sont ces imbéciles de droit de l'hommistes je pense que ce criminel est il exécutable. tant que la peine de mort n'est pas établie ces bandes de criminels ne s'arrêteront pas leurs forfait. une personne qui ose devant le tout puissant dieu ôte des vies sans tambours ni trompettes et être à laisse en prison manger, coucher, dormir, soigner avec des droits de mesquin cela se trouve seulement au sénégal. et je pense que nos dirigeants, l'assemblée nationale et le peuple doivent revoir ce syndrome.
Anonyme En Février, 2017 (13:54 PM) 0 FansN°: 5
Pérpét rék :emoshoot: 
Anonyme En Février, 2017 (14:12 PM) 0 FansN°: 6
doomu haram bugunu liggeey ba noppi am porche Cayenne quel mort terrible...Yal na ko Yalla yerem!
Watt En Février, 2017 (14:19 PM) 0 FansN°: 7
Avec de telles conneries, on donne l'occasion à ces moins que rien à vivre encore longtemps sous le dos du contribuable ?

Des situations comme telles se font très rares en Gambie et pour cette bonne raison que j'aime Yaya Diamé.

Comment accepter que des individus refusent d'aller travailler et préfère bénéficier de la manière la plus malhonnête et barbare au fruit d'années de labeur d'hommes honnêtes ?

Comment protéger quelqu'un par le truchement d'une loi qui décapite la vie à toute une famille sans arrière pensée ni indifférence aucune.

L’État est complice de ces actes de barbaries ! En Gambie, à l'époque de Yaya Diamé, ce dernier à prit son courage pour annoncer la couleur et faire migrer tous les délinquants au Sénégal.

Babili Manssa, l'Arabie Saoudite, le Pakistan, le Yemen, le Bengladesh et autres ont tous raison : oeuil pour oeuil, dent pour dent.

Vous vous imaginez un peu de cette cruauté ? Toute une vie détruite par un salopard et que l’État protège dans soit disant une prison.

Je suis persuadé que ce type est mieux traité que Boy Djiné qui n'a par contre tué personne.

Justice de mes couilles !
Anonyme En Février, 2017 (14:29 PM) 0 FansN°: 8
1 Enquete de reussie sur combien d'Ignorées ?

DONNONS LES MOYENS AUX FORCES DE L'ORDRE ......Amasser une Fortune et devoir la perdre dans de telles Situations c'est vraiment intolerable......je n'oublie la mort de la Vice-Presidente du Conseil economique et Environnemental Tuée par son Chauffeur....les Forces de l'ordre auraient pu Reperer ce chauffeur si Elles avaient les services de Renseignement dignes de ce nom......malheureusement on prefere engranger des milliards de francs CFA et un beau jour cela vous tombe dessus !!!

Comme l'Ecureuil qui se fait avaler par un Boa ...tout à coté de son amas de Graines.  :emoshoot:  :sunugaal:  :emoshoot:  :sunugaal:  :emoshoot:  :sunugaal: 
Anonyme En Février, 2017 (14:35 PM) 0 FansN°: 9
Vraiment triste et dommage.

Pourquoi tué ce père de famille?.

Au moins il aurait pu partir avec le véhicule et le laissé en vie.
Anonyme En Février, 2017 (14:39 PM) 0 FansN°: 10
Il faut tuer ces type. On doit ramener la peine de mort au Sénégal , n'en déplaise à Alioune Tine et à Sidiki Kaba. Le jour où on tuera un membre proche de leur famille il vont certainement changer d'avis.
Anonyme En Février, 2017 (18:02 PM) 0 FansN°: 1
c vrai
Younouss Diop En Février, 2017 (15:00 PM) 0 FansN°: 11
nous réclamons justice il mérite la perpétué ce imbécile

Anonyme En Février, 2017 (15:02 PM) 0 FansN°: 12
perpetuite avec tovte sa famille
Anonyme En Février, 2017 (15:28 PM) 0 FansN°: 13
Bravo Ibrahima Fall ,terrible récit .mes pensées pour cette famille. :fbtear: 
Anonyme En Février, 2017 (15:35 PM) 0 FansN°: 14
Les gens parlent de l'unique machine de radiothérapie mais personne n'évoque l'indisponibilité des traitements dédiés à l'hépatite B. C'est qui est pire c'est que les personnels du Programme National de Lutte contre les Hépatites se taisent et ne font rien pour régler le problème. D'aucuns disent que le taux de prévalence au Sénégal avoisine les 11%.



QUE FAIT LE MINISTERE DE LA SANTE. LE PROGRAMME HEPATITE N'EXISTE MEME PAS SUR SON SITE.





Les gens parlent de l'unique machine de radiothérapie mais personne n'évoque l'indisponibilité des traitements dédiés à l'hépatite B. C'est qui est pire c'est que les personnels du Programme National de Lutte contre les Hépatites se taisent et ne font rien pour régler le problème. D'aucuns disent que le taux de prévalence au Sénégal avoisine les 11%.



QUE FAIT LE MINISTERE DE LA SANTE. LE PROGRAMME HEPATITE N'EXISTE MEME PAS SUR SON SITE.







Les gens parlent de l'unique machine de radiothérapie mais personne n'évoque l'indisponibilité des traitements dédiés à l'hépatite B. C'est qui est pire c'est que les personnels du Programme National de Lutte contre les Hépatites se taisent et ne font rien pour régler le problème. D'aucuns disent que le taux de prévalence au Sénégal avoisine les 11%.



QUE FAIT LE MINISTERE DE LA SANTE. LE PROGRAMME HEPATITE N'EXISTE MEME PAS SUR SON SITE.









Les gens parlent de l'unique machine de radiothérapie mais personne n'évoque l'indisponibilité des traitements dédiés à l'hépatite B. C'est qui est pire c'est que les personnels du Programme National de Lutte contre les Hépatites se taisent et ne font rien pour régler le problème. D'aucuns disent que le taux de prévalence au Sénégal avoisine les 11%.



QUE FAIT LE MINISTERE DE LA SANTE. LE PROGRAMME HEPATITE N'EXISTE MEME PAS SUR SON SITE.
Tête De Mort En Février, 2017 (16:00 PM) 0 FansN°: 15
la peine de mort, ça va trop vite.



le supplice, minute après minute, heure après heur, jour après jour pour lui ou leur faire sentir la douleur physique atroce et durable jusqu'à ce que mort s'en suive.
Birima Sobel En Février, 2017 (16:07 PM) 0 FansN°: 16
Le commentaire Wakh thi loo kham est tellement pertinent qu'on n'a plus besoin de trop épiloguer sur cette affaire. Le simple fait que la police ait eu à arrêter le présumé meurtrier et son complice seulement 2 jours après et à des centaines de kilomètres du lieu du crime, signifie qu'elle fait bien son boulot. La justice quant à elle, est un organe qui doit veiller à la transparence des affaires dont elle traite avant d'inculper ou d'emprisonner. On ne saurait lui dénier un tel rôle qui atteste de sa bonne foi si tant est qu'elle veut toujours rester indépendante et impartiale. Arrêtons de vouloir faire passer nos pulsions avant la raison, et sachons raison garder afin d'éviter de pondre des contre-vérités!!!
Anonyme En Février, 2017 (16:11 PM) 0 FansN°: 17
quelles sont ces zones d'ombre ?
Anonyme En Février, 2017 (16:18 PM) 0 FansN°: 18
il faut les fousiller et pouis les pendre. point final  :emoshoot: 
Reply_author En Février, 2017 (18:12 PM) 0 FansN°: 1
yaw
Lucide! En Février, 2017 (16:23 PM) 0 FansN°: 19
Que Dieu l'accueille au Paradis! J'ai rencontre ses enfants par hasard a Boston une fois. Ils sont tres bien eduques, tres sereins et humbles d'ou une marque de bonne education que leur papa et maman leur ont inculque. Tres triste!
Anonyme En Février, 2017 (17:51 PM) 0 FansN°: 20
firdaws a cet homme et aussi il as ete naif car ne jamais etre seul avec des inconnus , c'est toujour

s dangereux en matiere d'argent car tu ne les connais pas.

Anonyme En Février, 2017 (00:35 AM) 0 FansN°: 21
Massa metina.

may allah grant you the highest place in jannah
Oumar Diagne En Février, 2017 (15:19 PM) 0 FansN°: 22
Très bon papier. Un bon travail de journaliste. Restez dans cette voie Seneweb et arrêtez de nous servir des torchons.
Deug Rek En Février, 2017 (15:37 PM) 0 FansN°: 23
Dommage qu'au Sénégal il n'existe pas la peine de mort !!!!!

mais franchement pour certains meurtres, si la culpabilité des présumés meurtriers ne fait l'ombre d'aucun doute, il faut purement et simplement les exécuter.

Car les emprisonner à perpétuité ne sert vraiment à rien. Sinon créer des dépenses aux frais du contribuable.
Anonyme En Février, 2017 (22:02 PM) 0 FansN°: 24
dafa sokhore rekk
Anonyme En Février, 2017 (22:02 PM) 0 FansN°: 25
dafa sokhore rekk

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]