Lundi 18 Février, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Faux billets, blanchiment : La nouvelle armada juridique votée

Single Post
Faux billets, blanchiment : La nouvelle armada juridique votée

Les faussaires sont avertis. Les projets de loi relatifs à la répression du faux monnayage et des autres atteintes aux signes monétaires ainsi que le projet de loi relatif à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme ont tous été votés ce mardi par les députés.

À propos du faux monnayage, le ministre des Finances, Amadou Ba, renseigne que les sanctions ont été davantage corsées dans le nouveau texte. Mieux, le sursis est désormais encadré et la Banque centrale aura le droit de récupérer l'argent saisi. Ce, soit pour l'analyser soit pour le détruire.

"Les atteintes aux signes monétaires et la fabrication de fausse monnaie constituent aujourd'hui une préoccupation majeure, parce que c'est une attaque contre l'économie. Au niveau de l'Uemoa, des moyens additionnels ont été donnés au juge à travers cette loi pour réprimer et sanctionner davantage cette pratique", a déclaré Amadou Bâ à l'hémicycle.

Quant au projet de loi sur la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme, il a été voté sans débat. Avec un tel texte, "le Sénégal, aujourd'hui, dispose d'un dispositif légal qui puisse lui permettre de pouvoir lutter avec beaucoup plus d'efficacité". "On a encore plus de moyens juridiques pour lutter contre le blanchiment et le terrorisme", assure l'argentier de l'État.


6 Commentaires

  1. Auteur

    Pro

    En Février, 2018 (19:02 PM)
    C est eux les voyous cette loi c pour narguer le bas peuple
  2. Auteur

    Pro

    En Février, 2018 (19:02 PM)
    C est eux les voyous cette loi c pour narguer le bas peuple
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (19:02 PM)
    et tjione papa faux talbins ?on fait quoi de son cas ? pendaison par les fesses ou par les couilles ?...bref de toute facon il va aimer ca
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (03:55 AM)
    Ils veulent lutter contre les faussaires et autres fabricants de faux-billets, le président Macky SALL reçoit Wally SECK et encense son père Thione SECK qui a failli faire crouler toute notre économie avec ses faux-billets. Il se murmure que Wally négocie pour que son père ne retourne plus en prison. Alors qui trompe-t-on?
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (04:10 AM)
    Sa tiapa ndeye Amadou Ba. Tiapa ndeyi Macky Sall. Allez bouffer les sales matrices de vos petasses de meres; si vous croyez que vous pourrez continuer de vous moquer de nous sans qu'on ne coupe les sexes de vos batards de peres. Fuuk you.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (09:22 AM)
    Vous êtes pires que ces blanchisseurs.Vous êtes les pires pilleurs de la nation.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Kiss FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Radio record
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR