Le Procureur requiert la relaxe pour Serigne Assane Mbacké et Mor Lo

  • Source: : Seneweb.com | Le 17 août, 2017 à 16:08:25 | Lu 3291 fois | 8 Commentaires
content_image

Le Procureur requiert la relaxe pour Serigne Assane Mbacké et Mor Lo

Sous mandat de dépôt depuis une semaine, Serigne Assane Mbacké du Pds et Mor Lo de l'Apr, inculpés dans l'affaire du saccage des bureaux de vote de l'Université Baye Lahat Mbacké à Touba, ont comparu ce jeudi devant le tribunal de grande instance de Diourbel.

Tous deux, poursuivis pour destruction de biens publics et voie de fait, ont nié les faits en présence de leurs avocats. Le procureur Moussa Gueye a requis la relaxe pour les prévenus, au bénéfice du doute. Dans son réquisitoire, il a expliqué que la géolocalisation de la Sonatel a permis de savoir que les accusés n'étaient pas sur place au moment de la casse.

Actuellement, les avocats des deux parties sont en train de faire leurs plaidoiries, en attendant la décision du président du tribunal, Mbaye Pouye, entouré de ses accesseurs. Nous y reviendrons.


Auteur: Abdou Diawara - Seneweb.com - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (5)


Anonyme En Août, 2017 (16:24 PM) 0 FansN°: 1
NOUVEL SCANDALE AVEC LA PUREE DE TOMATE, LE KETCHUP ET LES AUTRES PRODUITS A BASE DE TOMATE PRODUIT EN CHINE



C'EST DU POISON ET UN CRIME CONTRE L'HUMANITE



REGARDER LA VIDEO ET PARTAGER LA



MACKY SALL DOIT INTERDIRE LA VENTE ET LA CONSOMMATION DE SUITE



Scandale avec le dieg bou diar



www.youtube.com/watch?v=eJKWeNZvUhY



www.youtube.com/watch?v=eJKWeNZvUhY



www.youtube.com/watch?v=eJKWeNZvUhY







 :sunugaal:   :sunugaal:   :sunugaal:   :sunugaal:   :sunugaal:   :sunugaal:   :sunugaal: 
Anonyme En Août, 2017 (16:30 PM) 0 FansN°: 2
La police savait cela. Pourquoi les avoir mis en prison et laisser ces centaines de personnes détruire tout sur leur passage qu'on a vu à la télé. Je ne comprends pas. Oa des images de personnes qui détruisent et on va chercher la petite bète, pour humilier.
Reply_author En Août, 2017 (19:03 PM) 0 FansN°: 1
c'est la question que je me pose aussi.
Anonyme En Août, 2017 (16:37 PM) 0 FansN°: 3
merci serigne assane, merci wade
Anonyme En Août, 2017 (16:44 PM) 0 FansN°: 4
Qui peut m'expliquer comment marche la justice sénégalaise ?

Si le procureur est effectivement le maître des poursuites pourquoi il met en prison des personnes et venir plaider une relaxe ?

Si il s'est trompé ça veut dire qu'il n'avait pas à sa disposition tous les éléments requis quand il emprisonnait les 2 prévenus.

Si ma mémoire est bonne, on dit qu'il est préférable de relaxer un coupable que d'emprisonner un innocent.

Les jours que ces gens ont été emprisonné est ce que l'État va les indemniser ?

Sinon est ce que en cas d'erreur judiciaire, un peut suivre les gendarmes qui ont fait l'enquête, ou bien est ce qu'on peut poursuivre un procureur qui a demandé l'emprisonnement d'un innocent et qui peut le faire?

A vous les hommes de droits, merci par avance de vos éclaircissements.
Anonyme Ndiankou En Août, 2017 (18:11 PM) 0 FansN°: 5
Petit serigne to ham ni yeufou domaram rek politik femme xaliss koumasi ci jigue buma sagué sa ndey

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]