Mardi 20 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Louga : renvoi au 10 avril du procès des "paysans sans terre" de Diokoul

Single Post
Louga : renvoi au 10 avril du procès des "paysans sans terre" de Diokoul

Le tribunal correctionnel de Louga (nord) a renvoyé au 10 avril prochain, le procès de 12 paysans du département de Kébémer, poursuivis pour destruction de biens d’autrui et association de malfaiteurs, a constaté mercredi le correspondant de l’APS.

Cette décision de renvoi a été motivée par la non convocation de la partie civile par le tribunal. Lequel a en revanche accepté la demande de comparution de témoins supplémentaires introduite par la défense, malgré l’opposition du ministère public.

‘’Nous avons introduit cette demande car la loi la permet. Je n’ai pas compris l’attitude du procureur de la République qui a voulu que je m’explique sur l’opportunité de faire comparaître de nouveaux témoins. Heureusement que le tribunal ne l’a pas suivi’’, a confié le conseil de la défense, Me Landing Badji, à l’issue de l’audience.

Ces paysans originaires des villages de Nguer-Nguer et de Yadiana, dans la communauté rurale de Diokoul, dans le département de Kébémer, sont notamment poursuivis pour destruction de biens appartenant à autrui, d’association de malfaiteurs et de menaces de mort.

Membres du Collectif des paysans sans terre de Dioukoul, ils sont suspectés d’avoir coupé le 10 février 2012, les barbelés de la clôture d’une ferme dénommée ‘’Mame Tolla Wade’’, bâtie sur quelque 2070 hectares. Ils entendaient ainsi protester contre ce qu’ils considèrent comme une ‘’spoliation’’.

Ils avaient aussitôt après, été arrêtés par la gendarmerie de Kébémer, avant d’être placés sous mandat de dépôt. Ils avaient une semaine plus tard, à l’ouverture de la première audience, bénéficié d’une liberté provisoire.

Le parquet de Louga s’était opposé à cette mesure et avait attaqué en cassation cette décision du tribunal correctionnel de Louga. La Cour suprême a, en dernier ressort, confirmé cette liberté provisoire en mai dernier.

Les terres en question ont été attribuées par le conseil rural de Diokoul à un marabout nommé Serigne Bassirou Mbacké pour les besoins de l'érection d'une ferme dite ''Mame Tolla Wade''. 



AKS/ASG

Article_similaires

1 Commentaires

  1. Auteur

    Loi

    En Mars, 2013 (07:21 AM)
    pourquoi donnez des terres aux Marabouts.C'est une honte de prendre les biens des deminus et de donner aux riches.

    NON A L'ACAPAREMENT DES TERRES DES PAYSANS.

    Mbedew bou bess....LA TERRE C'EST MA VIE

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR