Médina : Un Bissau-guinéen parmi les trois « maîtres coraniques», présentés au procureur, aujourd’hui !

  • Par : Senewebnews | Le 06 mars, 2013 à 10:03:24 | Lu 7036 fois | 14 Commentaires
content_image

Médina : Un Bissau-guinéen parmi les trois « maîtres coraniques», présentés au procureur, aujourd’hui !

Retour au quartier de la Médina à Dakar pour parler du drame qui a coûté la vie dimanche à neuf enfants dont sept talibés pensionnaires d’un daara. La police a procédé à l’arrestation de « deux Sénégalais et un Bissau-guinéen, relativement jeunes, qu’on peut qualifier de monstres enturbannés », renseigne Libération quotidien dans son édition de ce mercredi 6 mars 2013. Le ressortissant guinéen, un dénommé B. Dembo, né le 22 mai 1984 à Bissau, « était chargé de « recruter » des enfants dans sa localité d’origine pour les acheminer au Sénégal, précisément à Dakar où sous la couverture de l’enseignement coranique, ils les faisaient travailler. Et de quelle manière ! » tempête le journal, qui précise que « les enquêteurs ont pu retrouver le butin des « maîtres » : un coffre-fort rempli de pièces de monnaie que les talibés versaient journellement sous peine d’être châtiés ».


Senewebnews


Commentaire (8)


Gege En Mars, 2013 (10:54 AM) 0 FansN°: 1
comme si c ' était un cas isolé ??? que fait la police des talibés il y en a partout ....
Maïmoune En Mars, 2013 (11:18 AM) 0 FansN°: 2
Dès qu'un étranger débarque à l'aéroport de Dakar, ce qui le choque le plus c'est l'image de ces enfants Talibés dont 90% viennent de Guinée Conakry, Bissau et Mali. Ayons le courage de le dire et aidons-les à retourner chez eux ! Le Sénégal est le seul pays d'Afrique où on donne plus de 25 francs CFA à quelqu'un, mendiant ou Talibé et de ce fait tous ceux qui, en Afrique noire veulent faire du trafic débarquent à Dakar ! Ce que Yaya Jammeh a réussi dans ce domaine en Gambie, nous devons avoir le courage de le réaliser chez-nous! Pour tous ceux qui visitent le Sénégal, nous n'aimons pas nos enfants parce qu'il ne cherche pas à savoir s'ils sont sénégalais ou pas, ils ne voient que des enfants sales, des furoncles sur tout le corps, pieds nus etc. ! Ce sont des ONG et leurs alliés sénégalais qui n'ont aucun intérêt à ce que ce phénomène disparaisse sinon que feraient-elles ? Combien de Sénégalais et d'Africains en Général sont en train de "travailler" sur cette problématique des enfants des rues ? Des centaines assurément !
N'importe Quoi ! En Mars, 2013 (11:53 AM) 0 FansN°: 1
@ maîmoune

focalise toi sur les dérives possibles de la pratique très africaine qui consiste à confier son enfant à un tiers.
parle nous de la nécessiter de bien encadrer les organismes et établissements de formations.
alerte nous sur la situation des mineurs qui traînent dans les rues sans la supervision d'un adulte.

par amour du sénégal, de l'afrique de l'ouest et de l'afrique met à la poubelle tes histoires de nationalité.
qu'un enfant puisse retourner chez ses parents oui, qu'un guinéen de conakry ou de bissau, et un malien
ne soit pas chez lui ici au sénégal je dis non !

je m'arrête là.
Analyse Bien En Mars, 2013 (19:10 PM) 0 FansN°: 2
l'arrivée des talibés étrangers est très récente par rapport au problème de la mendicité des enfants à dakar. ce n'est qu'un aspect du problème. d'autres part, si tu va à nouakchott, tu verra quantité de talibés bien sénégalais ceux là. donc je pense pas que c'est en faisant porter le problème à des enfants "étrangers" que tu trouvera la solution. renvoie les tous chez eux, ils en restera quand même.
Huss En Mars, 2013 (11:31 AM) 0 FansN°: 3
Pa de pitié pour ces gars la c du délits organisé a la limite c'est comme quand les russes recrute des filles pour les prostituer en europe avec la la promesse d'un travail et avenir descen
Mesures En Mars, 2013 (11:32 AM) 0 FansN°: 4
notre pays ne changera jamais on a tiré la sonnette d'alarme sur le sort des talibes depuis longtemps maintenant on attend que l’irréparable se produise pour prendre des mesures

espérons que les mesures seront suivies par des actes on en a marre des paroles en l'air
Domou En Mars, 2013 (11:53 AM) 0 FansN°: 5
Thiey Afrique, on cherche toujours des faux fuyants, on accuse les autresn etrangers, minorités,... pour ne pas fuir et ne pas affronter réellement nos responsabilités.



Le phenomene des talibés et daaras est profondement sénégalais meme s'il y a des etrangers parmi eux
Londy En Mars, 2013 (16:12 PM) 0 FansN°: 1
il y a beaucoup de gens qui ont donné leur avis sur ce drame qui vient de tomber au quartier médina de dakar. c'est vrai que toutes les responsables sont partagées dans ce cas de figure. mais quelle lecture faites-vous à première vue de ces talibés qui sillonnent ou arpentent les rues de la capitale sénégalais qui sont-ils, d'où viennent-ils. ceux qu'ils font riment-ils avec leur objectif. cela se passe en afrique dans un pays africain. comment nous pouvons cautionner ces comportements. il faut pour cela que les parents prennent leur responsabilité. pendant la période de colonisation, on disait que le blanc exploitait l'homme noir d'où "l'exploitation de l'homme par l'homme" aujourd'hui ce sont des africains qui s'exploitent entre eux. c'est vrai que dans ce domaine de quête de savoir islamique, il y a des sénégalais, des étrangers qui sont en complicité avec les sénégalais. dans un pays organisé tous ces manquements sont bannis contre tous contrevenants. c'est trop facile ce qui passe au sénégal sur ce phénomène de talibés mendiant. on devait pour assainir ce secteur l'autorisation officielle pour l'ouverture d'une ecole coranique. ceux qui envoient leurs talibés n'ont même pas un local digne de nom ou soit n'a qu'une seule chambre ou se coucher. comme la formation professionnelle qui est autorisée par une demande d'ouverture d'école de formation. après l'autorisation d'ouverture, une commission du ministère de la formation professionnelle va procéder à l'inspection des locaux pour voir de visu si les locaux sont adéquats pour accueillir les étudiants.
Zebulba En Mars, 2013 (13:31 PM) 0 FansN°: 6
Je trouve que le Sénégal est un pays de paradoxe, l'Islam nous est arrivé en dernier lieu aprés tout le monde mais on l'a tous mieux compris que tout le monde. Du moment que l'etat a laissé faire depuis des Années il doit faire un exemple et de fort belle manière IL FAUT DONC TRADUIRE Les marabouts ainsi que les Parents ( le Père) EN COURS D' ASSISES POUR MEURTRES ET ASSASSINATS, TRAFFIC D'ETRES HUMAINS, et que sais je

- Le Sénégal regorge de villes religieuses (Touba, Tivaouane, Mbour, Ziguinchor, Kaolack etc ....) pourquoi ne pas faire en sorte que les Ecoles Coraniques soient localisés que dans ces villes qui auro,t un statut particulier et surtout avec une forte subvention de l'Etat.

- Créer un Ministère des CULTES : Vulgariser la formation des Maîtres Coranniques et Arabisants qui seront seul habilité à tenir des Daaras ou quelqu'en soient l'appellation;

- créer un cadre juridique pour la Criminalisation de l'INCITATION de la mendicité, interdiction de MENDIER sur toute l'étendue du Territoire; les services de sécurité auront la charge de veiller sur l'application stricte de la loi;

- Mettre en place un cahier de charges à respecter pour tout enseignant souhaitant créer une école coranique comme pour les écoles privées ;;;;
Sikou En Mars, 2013 (19:27 PM) 0 FansN°: 7
plus hypocrite que le sénégalais on mort a commencer par macky sall, fallait bien attendre qu'un tel drame ce produise, pour sortir de vos salons vautrer de la présidence pour nous casser les couilles avec vos infanterie. sous qu'elle délit et logique avez vous interpeller ces digne maitre coraniques ? qui malgré les conditions difficile de la vie au Sénégal transmettent la parole de dieu aux enfants. arrêtez de verser vos larmes de crocodiles, et libérez ces innocents maitres coranique. NUL NE PEUT CONTRE LA VOLONTER DIVINE
Askan Wi En Mars, 2013 (20:57 PM) 0 FansN°: 8
le senegalais dans son ensemble ne sait pas agir , il reagit toujours; depuis tout le temps qu'on nous parle de la mendicite on avait meme envoye une commission en turquie dans le but de mettre en pied une etude pour eradiquer cette mendicite des enfants sous l'ere wade ;le dossier par la suite a etait classe et dort dans des tiroires

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]