Accueil | Identifiez vous pour acceder à nos services |  Connexion | M'inscrire | Aide
actualites
Plainte : Karim et cie demandent la suspension du Sénégal de la Cedeao
   Par SenewebNews | Seneweb.com |  Samedi 06 avril, 2013 10:01  | Consulté 18937  fois  | 72 commentaires   Favoris
| -Imprimer| Envoyer

 Karim Wade, Ousmane Ngom, Oumar Sarr, Madické Niang, Abdoulaye Baldé et Samuel Sarr comptent saisir dès lundi la Cour de justice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) pour demander la suspension du Sénégal des instances de cette organisation sous-régionale, selon nos confrères de L’Observateur. Une correspondance sera ainsi dans ce sens envoyée à Abuja, siège de la Cour de justice de la Cedeao, par Me Ciré Clédor Ly. Les avocats des dignitaires libéraux poursuivis dans le cadre de la traque des biens mal acquis, qui veulent internationaliser leur combat, vont également saisir le Millénium Challenge Account (Mca), peut-on lire dans L’Observateur. Selon nos confrères, la Cedeao a déjà adressé ce vendredi une correspondance aux avocats des anciens ministres pour les informer qu’elle va saisir officiellement les autorités sénégalaises pour leur notifier la décision prise par ses juges.

Nouveau!:   Retrouvez toutes les archives concernant CEDEAO de 2006 à ce jour.
Commentaires:   72   Total dont   2   En attente - ( Voir les commentaires sensibles) .
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
P on April 6, 2013 (10:02 AM) 0 FansN°:1
p
Momla on April 6, 2013 (10:14 AM)0 FansN°: 2516407
Quand dans u? pays des voleurs se permettent, au sortir d auditions à la gendarmerie, d investir les médias, pour divulguer le contenu de leurs entretiens avec les enquêteurs, et travestir les faits,  c est qu il y a beaucoup de liberté.  
Quand dans ce meme pays, un couss (nain), qui jadis a avoué avoir  détourner les fonds politiques, (fruits d impôts et de taxes des pauvres) se plastronne devant les caméras, et se positionne en donneur de leçon de bonne gouvernance c est que la aussi l état est  tres clément pour ne pas dire tres compliant. 
La vérité c est qu au Sénégal il y a beaucoup de voleurs et d assoiffes du pouvoir. Les uns prompts a user de tous les  mécanismes pour semer la confusion et installer le doute dans la conscience des sénégalais, notamment en se présentant comme des victimes avec la complicité d organes de presse  comme Zik fm, Tribune, Sen Tv, Walf pour dérouler leurs desseins machiavéliques. Les autres prêts à tout pour goûter aux "délices " du pouvoir se muent en tartuffe, maniant ostentatoirement des sourates dont ils ne mesurent ni la signification profonde ni la dimension exotérique, et parfois versent des larmes pour se donner une virginité politique en espérant en retour la sympathie de leurs victimes. Je suis à la fois triste et déçu par autant de mesquinerie et de lâcheté gratuites. 
N'IMPORTE QUOI ! on April 6, 2013 (18:27 PM)0 FansN°: 2517402
Nos vies ne doivent pas se résumer aux antagonismes entre tel ou tel homme ou femme politique.

Nous devons soutenir les hommes et les femmes politiques qui ont un véritable projet de société.

Ecartons nous des arrivistes, affairistes et de de ceux dont le projet politique consiste à être l'opposant de .....

Le Devenir du Sénégal au sein de l'Afrique de l'Ouest et de la CEDEAO, ne doit pas reposer sur l’intérêt particulier de Karim et de ceux qui font l'objet d'une enquête pour enrichissement illicite.

C'est criminel de leur part de vouloir mettre leur bien être avant notre bien être à tous.

En ce qui me concerne celui ou celle qui agit de cette manière ne peut parler et agir en mon nom !
Yonou Yakouté on April 6, 2013 (11:17 AM)0 FansN°: 2516555
Je prends à témoin l’opinion nationale et internationale car comme le disait Robespierre lors du Discours sur la liberté de la presse en mai 1791 « Dans tout État libre, chaque citoyen est une sentinelle de la liberté qui doit crier, au moindre bruit, à la moindre apparence du danger qui la menace ».

Lors de ses premières sorties, Macky Sall, fraîchement élu président de la République, s’est longuement éternisé sur l’option d’une politique dite de rupture marquée par une gestion sobre, vertueuse mais efficace des affaires de la Cité.
Cependant un an après l’accession de Macky à la Magistrature Suprême, les sénégalais semblent plus que réticents eu égard à la possibilité d’application de son programme dénommé le «Yonnu Yokkuté» (la voie de l’émergence en wolof).

Pendant que certains voient à travers ses nominations aux postes aussi stratégiques que ceux de ministre, directeur général ou de président de conseil d'administration. Une tentative plus ou moins voilée de «positionner ses hommes» pour certains, alors que d’autres semblent déjà l’accuser de nourrir ces folles ambitions vouloir s’éterniser au pouvoir. Rien que du vent, car les annonces ne suivent jamais les actions sur le terrain. L’homme que l’on a élu à défaut et par dépit, ne peut être que l’égal de lui-même. Il aura beau se dépatouiller, mais il reste tout de même empêtré dans un maquillage qui porte bien son nom.
Pendant qu’ils tirent le diable par la queue, le sorcier imaginaire élu dans des circonstances exceptionnelles, continue de recruter librement des godillots malléables, créables, crevables et corvéables convenablement confinés dans leur rôle de pantins à merci pour son renforcer son propre pouvoir et prolonger son mandat en 2017.
Le sénégalais lamda n’a pas l’impression que les choses bougent, qu’il y a une amélioration, même progressive de son sort, que quelque chose est en train de changer sa vie.
Au contraire. Sa déception qui va crescendo est telle que pointe, une fois de plus, la lueur de l’inquiétude. A part des baisses insignifiantes de prix de quelques denrées de première nécessité dont certaines avec un effet boomerang, le coût de la vie devient, de plus en plus, insupportable. Avec des hausses sur tout et rien, reconnues ou pas, l’impression que « ces gens-là » non plus ne sont à la hauteur, a fini de gagner tous les foyers. Personne n’avait élu Macky Sall pour retarder les avatars que nous vivons mais, pour en venir à bout.
Au Sénégal qui peut parler de rupture, de sobriété, de bonne gouvernance, de transparence, sans tomber dans le ridicule le plus loufoque ?

LE NEPOTISME DANS LA FAMILLE DYNASTIQUE DES « SALL- FAYE »

Le népotisme est la tendance de certains dirigeants, à favoriser l'ascension de leur famille ou de leur entourage dans la hiérarchie qu'ils dirigent, au détriment du mérite et de l'intérêt général.
Cependant, il convient de bien mettre en évidence le rôle prépondérant joué par la famille au sens large du terme : chaque individu est redevable envers l'ensemble de sa famille. Et sa réussite doit rejaillir sur sa famille, même si cette dernière n'est pour rien dans cette réussite. Ainsi, lorsqu'un paysan fait une bonne récolte, elle doit servir à nourrir tous les siens, même s'ils n'ont pas travaillé à cette récolte. De ce fait, et en vertu du principe de suffisance évoqué plus haut, personne n'a intérêt à développer l'agriculture et à créer une exploitation d'envergure : une telle exploitation permettrait de subvenir aux besoins de toute la famille qui, dès lors, cesserait toute forme d'activité pour se reposer sur le seul membre du clan auteur d'une telle initiative.

A une plus large échelle, ce phénomène touche l'Etat lui-même : l’individu qui parvient à s'imposer comme le chef de l'Etat est contraint, par la tradition, de redistribuer à sa famille les biens auxquels il peut accéder par sa fonction.
Enfants, frères et cousins sont dès lors nommés aux postes importants de l'administration : c'est le népotisme de facto.
Plus largement encore, cette règle s'applique à toute la tribu, à l'ethnie même, d'où est originaire le dirigeant politique : les fonctions principales étant largement monopolisées par la famille, les fonctions subalternes sont distribuées aux appartenants de l'ethnie du chef.
Et, si le dirigeant tentait de briser cette règle, il serait automatiquement mis au ban des siens et saboté par eux, eux sur qui seuls il peut compter.
Les postes octroyés, taillés sur mesure, par le président Macky SALL ne riment pas avec les exigences des compétences et des expériences. C’est une illusion que de croire à cette rhétorique, pitoyable, « la patrie avant le parti », pendant ce temps, on passe par derrière pour faire le contraire de ce l’on dit tout haut, en plaçant sa propre famille, ses collaborateurs immédiats, ses amis et parents d’alliances.
La compétence de la distribution des postes se résume exclusivement à l’aune de l’ethnisme déclaré publiquement, non-éclairé, par devers, sans discontinuer et sur commande recommandée d’en haut, comme seul fonds de commerce, royalement autorisé. C’est le seul critère pour mesurer le baromètre des expériences et les compétences farfelues taillées sur mesure.
Le Sénégal souffre de la confiscation totale de tous les leviers de l’appareil d’état par une seule famille politique, aux apparences boulimiques, pithiatiques, sans que personne n’ose lever le petit doigt pour dire, non halte, stop ! Un accaparement du pouvoir par une seule caste d’incompétents bavards, stériles et incultes que leur procure leur statut qu’on a bien voulu leur donner.
Macky sall ne respecte pas ses engagements pour le mandat pour lequel il a été élu. Il piétine et foule du pied la république qu’il agenouille pour des raisons crypto personnels. Il n’est là que pour jouir du pouvoir, en affichant un visage erroné. Ce n’est pas un homme qui inspire la confiance, ni de rupture, au contraire, il a grugé les sénégalais par les preuves. Il n’est pas à la hauteur.
AU SENEGAL ON A :
Ibrahima SALL nommé chargé de missions à la présidence (Cousin du Président Macky SALL)
Diagué SALL Pca (Cousin)
Samba SALL ministre conseiller (Cousin)
Son beau-frère Mansour FAYE dit marco polo Délégué à la solidarité nationale
Adama FAYE(beau frére) est nommé chargé de mission à la présidence
Son beau-père le vieux Abdourahmane SECK dit grand homer Pca petrosen
Son cousin Abdoulaye TIMBO Dg Fnpj
Son cousin Harona TIMBO ministre conseiller
Son oncle Djibo SALL pca
Les quatres chauffeurs du couple Sall ont signé un contrat spécial avec l’Etat sénégalais avec rang de ministre
Maréme FAYE alors qu’elle ne dispose d’aucun poste officiel dans la république, elle occupe l’ancien bureau de karim wade, sis au dixième étage de l’immeuble Tamaro, sous la couverture bidon de fondation « Servir le Sénégal », gérée par Daouada faye, responsable de la communication et des relations extérieures de la structure.
Son beau-frère Daouda FAYE dit moulaye thieuguine est nommé ministre conseiller
Sa belle tante Sira DIALLO ministre conseiller
Souleymane NDIAYE, le papa du mari de Fatou Bintou SECK, la petite soeur de Maréme FAYE, est nommé ministre conseiller
Abdourahmane Ndiaye ( cousin) nommé Conseiller spécial
Boubacar Siguiri Sy( cousin) , Conseiller spécial
Daouda Dia, petit fére d’Arouna Dia questeur à l’assemblée nationale (Arouna Dia, argentier de Macky SALL)
Farba NGOM, le griot de Macky SALL est élu député
Le frère du ministre du Budget (Abdoulaye DIALLO), monsieur Amadou Diallo a été nommé consul du Sénégal à Paris en remplacement de Léopold Faye
Macky Sall nomme Mamadou Sy, un magistrat halpulaar à la retraite au Conseil Constitutionnel (C’est bien la rupture d’une République des « halpulaars » et des nominations ethniques)
Au port autonome de Dakar le directeur Général Cheikh KANTE a casé son propre frère, à quelques pas de la retraite à l’embarcadère de Gorée,
Cheikh KANTE a aussi nommé son neveu, le fils de sa sœur, à la Direction financière
Aïcha Gassama Tall, fille de Macky Gassama, agent judiciaire de l’Etat en remplacement de Abdou Dianko (Macky Gassama, l’homonyme du président de la République Macky SALL)
Ndeye Binta Gassama, fille de Macky Gassama, conseillère spéciale de Macky Sall
Amadou Diop, l'époux de l’une des filles du même Macky Gassama, précédemment conseiller diplomatique du Président de la Commission de l’Uemoa, est nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire auprès du Roi Albert II de Belgique, en remplacement de l’ambassadeur Paul Badji
Mamadou Gassama, nommé président du Conseil de surveillance de l’Anamo

Que l'actuel président soit redevable à celui qui a donné du travail à son père... Mais sommes-nous en République lorsque des personnes doivent leur nomination à leur nom de famille ?
Non sans oublier le limogeage de Me Alioune Badara Cissé qui serait en fait victime de sa rivalité avec Mansour Faye, le frère de Marième Faye qui est son rival politique à Saint Louis.
Eh bien, le népotisme à haut débit devient irrévocablement un mode de gouvernance absolu du maquillage. Une démocratie cliniquement clanique, ouvertement déclarée. Un parti, famille, une dynastie, des courtisans !
Les Sénégalais s'interrogent de plus en plus sur les réunions du Conseil des ministres, devenues des séances de nomination de proches du président, sans mentionner l'apérisation excessive et malheureuse des représentations diplomatiques du Sénégal à l'étranger.
Pepe on April 6, 2013 (12:47 PM)0 FansN°: 2516737
On s'en fout !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Mo tey way !!!!!! on April 6, 2013 (15:57 PM)0 FansN°: 2517166
pourquoi stigmatiser les halpoulars? s'ils sont compétents dans ces domaines ou est le mal. et puis Nous sommes en afrique, c'est toujours la famille avant tout. Les présidents DIOUF, WADE l'ont aussi fait. Karim et Sindjéli étaient ou quand leur papa était président. Ferme ta bouche avec ton long discours.
ESKEYE on April 6, 2013 (17:04 PM)0 FansN°: 2517283
Je demande a seneweb de bien vouloir limiter la reponse des gens a 200 ou 400 mots pas plus car on n a pas encore envi de lire plusieurs articles incenses qui sont supposer commenter un autres. C est pour cela on accuse les senegalais de trop parler sans rien faire de concret, oups j usurpe le mot de la fameuse generation du concret.....SALAM
J - combien contre KarimRebeus on April 6, 2013 (21:02 PM)0 FansN°: 2517649
Quelqu'un pourrait me rappeler le nombre de jours qui restent à Karim Wade pour découvrir le Magic Rebeuss.
Jour J - combien contre Karim?
Coninuez de rever!! on April 7, 2013 (03:42 AM)0 FansN°: 2518170
Si Karim va a Reubeuss, Macky aussi s'y retrouvera. Mais comme Macky n'ira pas a Reubeuss faites vos deductions comme un grand. Karim est le frere de Macky a tous points de vue. Vols, larcins, enrichissement illicite, malhonnetete, paternite. N'oubliez pas non plus leur autre frere Idy. Voici le trio de pere Wade. Ces 3 gros poissons ne se retrouveront pas dans l'eau car ils continueront de nager a la surface avec un peuple d'amnesiques et de malades mentaux qui leur donnent des circonstances attenuantes quoiqu'ils fassent/disent.
Xeme on April 7, 2013 (08:50 AM)0 FansN°: 2518260
Le Sénégal s'est déjà suspendu de la CDEAO. Parce qu'il s'y fait étroit/Mais c'est aussi ce que cherchait l'Arc en Ciel. Ce gouvernement est venu pour mettre le Sénégal avec tout ce qui n'est pas Occident. C'est la mission qui vaut les légions d'honneur.
Des requins aux leadership on April 7, 2013 (09:35 AM)0 FansN°: 2518330
Quand dans un pays, des voleurs se permettent, au sortir d auditions à la gendarmerie, d investir les médias, pour divulguer le contenu de leurs entretiens avec les enquêteurs, et travestir les faits, c est qu il y a beaucoup de liberté.
Quand dans ce meme pays, un couss (nain), qui jadis a avoué avoir détourner les fonds politiques, (fruits d impôts et de taxes des pauvres) se plastronne devant les caméras, et se positionne en donneur de leçon de bonne gouvernance c est que la aussi l état est tres clément pour ne pas dire tres compliant.
La vérité c est qu au Sénégal il y a beaucoup de voleurs et d assoiffes du pouvoir. Les uns prompts a user de tous les mécanismes pour semer la confusion et installer le doute dans la conscience des sénégalais, notamment en se présentant comme des victimes avec la complicité d organes de presse comme Zik fm, Tribune, Sen Tv, Walf pour dérouler leurs desseins machiavéliques. Les autres prêts à tout pour goûter aux "délices " du pouvoir se muent en tartuffe, maniant ostentatoirement des sourates dont ils ne mesurent ni la signification profonde ni la dimension exotérique, et parfois versent des larmes pour se donner une virginité politique en espérant en retour la sympathie de leurs victimes. Je suis à la fois triste et déçu par autant de mesquinerie et de lâcheté gratuites.
Liza on April 6, 2013 (10:04 AM) 0 FansN°:2
toutyna pour di diokhee ndigueul. faut k on t corrige
Yonou Yakouté on April 6, 2013 (11:42 AM)0 FansN°: 2516604
A tous les niveaux, le Sénégal est un véritable champ de ruines. Le Sénégal doit immédiatement cesser d’être la propriété des FAYE-SALL-GASSAMA où ces derniers peuvent se servir à volonté au détriment de la majorité de la population qui croupit dans une misère ignominieuse.

Le prix du carburant est à géométrie variable ; les prix du gaz butane et du carburant n’ont pas connu la moindre réduction; plus grave, celui du gaz connait une envolée et devient de plus en plus rare.
La vie chère est de plus en plus oppressante pour des centaines de milliers de ménages Sénégalais, où assurer régulièrement des repas à une progéniture difficilement scolarisée et soignée relève de l’exploit.
Pendant ce temps la bataille est rude entre le ministre de la Santé, Awa Marie Coll Seck et l’administrateur de la Délégation générale à la protection sociale et à la solidarité nationale (Dgpsn), Mansour Faye. Les deux parties se disputent la gestion de la juteuse Couverture maladie universelle (Cmu).

Le ridicule ne tue pas les mythomanes avaient promis de réduire le prix des denrées de 1er nécessité y compris le prix de la facture d'électricité et du carburant à la 2stv lors de la campagne présidentielle.
L’électricité, dont tout le monde se plaint de la distribution, connait encore des perturbations graves. Et rien que le souvenir des déboires connus, ces derniers jours, donne des frissons au peuple Sénégalais. Mais où est Sougou le spécialiste de l’énergie aux USA qui avait qu’il pouvait régler le problème énergétique du Sénégal.
Les mouvements de grèves sont endémiques, le système éducatif va à veau l’eau avec une formation au rabais de notre jeunesse sur fond de grogne du corps enseignant.

Les enseignants menacent de paralyser l’année scolaire, car le gouvernement doit respecter les engagements pris vis-à-vis des enseignants en mars 2009. Ils revendiquent, en effet, l’application des accords signés avec le gouvernement. Il s’agit de la prime scolaire, de l’octroi des parcelles aux enseignants, de la validation des années de vacatariat, de la généralisation du crédit au logement pour tous les enseignants, du versement des cotisations à l’Ipres et du vote par le Parlement de la loi sur l’autorité parentale. En outre, ces enseignants réclament la fonctionnalité des centres de formations régionales et leur implication dans la gestion de l’enveloppe de 800 millions alloués aux enseignants dans le cadre de leur projet immobilier.

Mais, que fait le gouvernement de Macky Sall, pendant ce temps, squatter les plateaux de télévisions, pour faire de nouvelles promesses ?

De 100.000 emplois le mythomane est descendu à 30 000 emplois en 2013 dont 5 600 dans la fonction publique. Depuis cette annonce plus de 20 000 dossiers ont été déposés qui viennent s’ajouter aux 100 000 demandes déjà enregistrées selon le ministère. On vérra si cette promesse du mythomane se réalisera sinon je demande à cette jeunesse Sénégalaise de le comprendre car la mythomanie est une maladie : elle se soigne !


Ce gouvernement du Yonnu Yokouté(voix de l’émergence) n’a apparemment qu’un programme : déguerpir les marchands ambulants sans mesure d’accompagnement.
Macky SALL parle comme un démocrate mais agit comme un dictateur.
Au Sénégal on chante partout dans le monde que le Sénégal est un modèle de démocratie mais aussi de dictature. Sinon comment comprendre qu’on puisse interdire une manifestation pacifique ?
En effet, la marche du Regroupement des diplômés sans emploi du Sénégal qui avaient à cœur de dénoncer le chômage des jeunes et les promesses non tenues du Président Macky Sall, se sont heurtés au niet du Préfet de Dakar qui ne veut pas de cette marche. C’est ahurissant ! Nous sommes dans une dictature.

Sans oublier les bacheliers non-voyants qui voulaient marcher de Thiès à Dakar plus précisément au palais présidentiel pour amener le président Macky Sall à respecter ses engagements de leur trouver des bourses afin de poursuivre leurs études à l’étranger. Mais leur marche a été réprimée par les forces de sécurité du dictateur Macky SALL qui les ont ramenés à leur école où ils étaient détenus en résidence surveillée. Et pourtant ils étaient en grève de la faim depuis une semaine. Ils ont été violemment tabassés par les policiers et Ablaye Ndiaye et Gawane Diouf étaient conduits aux urgences de ’hôpital Amadou Sakhir Ndjéguène de Thiès. Le reste des aveugles ont été interpellés à l’entrée de Thiès et placés en résidence surveillée.

Nous avons en place un régime dictatorial composé de mythomanes qui n’acceptent pas la contradiction.
Actuellement il y a deux Sénégalais ceux qui sont avec le mythomane peuvent tout se permettre, qu’ils soient des voyous, des alcooliques, des agresseurs cela importe peu l’essentiel c’est qu’il soit avec le mythomane.
Ainsi ceux qui assuraient la sécurité de l’actuel chef de l’Etat, Macky Sall lors de l'élection présidentielle de 2012, « les marrons du feu », comme on les appelle, eux ont le droit non seulement de manifester mais d’aller manifester leur colère devant les grilles du Palais de la République( mardi 05 février 2013).
Les aveugles, les jeunes diplômés sans emploi n’ont aucunement le droit de manifester par contre des gardes du corps eux ont le droit d’aller secouer bruyamment les grilles du palais de la république.

Mais cela ne me surprend nullement car Macky SALL parle comme un démocrate et agit comme un dictateur.
Et plus grave « les marrons du feu » seront récompensés une semaine plus tard par le président Macky SALL. En effet, ce dernier en plein conseil des ministres a annoncé à la surprise générale la création d’une Agence nationale de sécurité pour caser sa «milice privée».

Cette injuste à amener les Sénégalais à rouspecter puisque nous sommes dans une dictature, les jeunes et les sans défenses n’ont pas le droit de manifester : l’immolation devient alors l’ultime recours pour dire halte au chômage, halte à l’injustice, halte à la mythomanie, halte au gré à gré !

Désormais au Sénégal on s’immole plus vite que son ombre. Quand les autorités politiques mentent ferment les yeux l'espoir est assassiné. Et lorsqu’on tue l’on tue l’espoir chez un homme on réveille son instinct animal. C’est ce qu’est en train de faire Macky SALL. La jeunesse Sénégalaise est de plus en plus désemparée. Trois étudiants de géographie de l'Université Cheikh Anta Diop (Ucad) se sont immolés en public sans oublier le jeune chômeur Cheikh MBAYE qui avait flambé son corps devant les grilles du palais de la République quelques semaines auparavant car "Mieux vaut une fin atroce qu'une atrocité sans fin".
Le jeune homme s’était aspergé d’essence avant de mettre le feu sur lui-même. Il s’est brûlé au troisième degré malgré l’intervention rapide des gendarmes armés d’extincteurs. A en croire des témoins de la scène, tout au long du chemin qui le menait vers l’immolation devant le palais présidentiel, il n’a cessé de se plaindre de «l’austérité du nouveau régime». Le jeune originaire d’un quartier de la banlieue (Parcelles Assainies) de Dakar gardait visiblement beaucoup d’amertume envers le nouveau régime de Macky Sall.
Ce désespoir, qui est le résultat de la mal gouvernance, porte en condensé tous les maux du pays qui sont entre autres, la paupérisation avancée du monde rural, l’effondrement des grandes unités industrielles, l’absence d’investissements significatifs, le chômage endémique, la corruption et la vie chère, la perte de crédibilité de l’Etat et de ses dirigeants actuels.

La pauvreté gagne du terrain et beaucoup de jeunes sont désorientés par la misère et le chômage, ce malaise s’exprime devant le Palais comme pour dire à l’autorité étatique Macky SALL, à travers ce lieu symbolique, qu’elle n’a pas répondu clairement et suffisamment à des attentes mais les Sénégalais devront prendre leurs en mal en patience car il lui reste encore 208 semaines.
Compte tenu de la mauvaise cuisine qu’il nous a déjà bien servie les Sénégalais savent que miracle n’aura pas lieu…
Homie on April 6, 2013 (18:57 PM)0 FansN°: 2517463
Ohhhoooooo ! Xeme on t'a reconnu ! DOUUULLLL !
Xeme on April 7, 2013 (09:46 AM)0 FansN°: 2518342
Tu as gobé le virus du Caporal Diedhiou. Cela fait voir des Xeme partout.
Momla on April 6, 2013 (10:14 AM) 0 FansN°:3
Quand dans u? pays des voleurs se permettent, au sortir d auditions à la gendarmerie, d investir les médias, pour divulguer le contenu de leurs entretiens avec les enquêteurs, et travestir les faits, c est qu il y a beaucoup de liberté.
Quand dans ce meme pays, un couss (nain), qui jadis a avoué avoir détourner les fonds politiques, (fruits d impôts et de taxes des pauvres) se plastronne devant les caméras, et se positionne en donneur de leçon de bonne gouvernance c est que la aussi l état est tres clément pour ne pas dire tres compliant.
La vérité c est qu au Sénégal il y a beaucoup de voleurs et d assoiffes du pouvoir. Les uns prompts a user de tous les mécanismes pour semer la confusion et installer le doute dans la conscience des sénégalais, notamment en se présentant comme des victimes avec la complicité d organes de presse comme Zik fm, Tribune, Sen Tv, Walf pour dérouler leurs desseins machiavéliques. Les autres prêts à tout pour goûter aux "délices " du pouvoir se muent en tartuffe, maniant ostentatoirement des sourates dont ils ne mesurent ni la signification profonde ni la dimension exotérique, et parfois versent des larmes pour se donner une virginité politique en espérant en retour la sympathie de leurs victimes. Je suis à la fois triste et déçu par autant de mesquinerie et de lâcheté gratuites.
Georgesn on April 6, 2013 (10:15 AM) 0 FansN°:4
So Nubizi reviens stp, ne fais pas ça!
Mane on April 6, 2013 (10:17 AM) 0 FansN°:5
Mais que fait Cire Cledor qu´on connaissait bien au milieu de ces vautours??
Pourquoi? on April 6, 2013 (10:24 AM) 0 FansN°:6
Suspendre le Sénégal de la CEDEAO à cause de vos modiques personnes? Si vous aimiez vraiment le Sénégal vous seriez les premiers à dénoncer une telle mesure. Le Sénégal compte 13 millions d'habitants, ce n'est pas une poignets de gigolos présumés prédateurs de deniers publiques qui nous ferons chanter. Démontrez votre innocence ou remboursez-nous nos milliards ou on vous mettra en prison. Vous pouvez aussi essayer de corrompre les gens de la CEDEAO avec vos valisettes bourrées de fric et cachées dans les cases de vos maisons.
Oui on April 6, 2013 (10:34 AM)0 FansN°: 2516462
Oui il y a beaucoup de va lisettes pleines d'argent dans les caves des maisons et immeubles qui ont poussé comme des champignons à Dakar. C'est honteux de voler tant d'argent alors que le peuple souffre. Le gros problème des Africains est qu'ils sont égoïstes. Ils ne pensent qu'à eux-mêmes.
People on April 6, 2013 (10:36 AM)0 FansN°: 2516467
bien dit !!

ces gens du PDS ne se sont jamais préoccupaient des sénégalais.

la preuve est là, pour leurs intérêts personnels ils souhaitent une suspension du Sénégal.

Mais ce sera peine perdu , ils iront tous en prison.
Yonou Yakouté on April 6, 2013 (11:22 AM)0 FansN°: 2516564
IMPOSTURE ET ARROGANCE

LE CAS ALIOU SALL

Le discours : « Le parti avant la patrie » cache bien le scandale de « l’affaire Aliou Sall », frère du président et la galaxie des nominations hystériques. C’est la preuve matérielle d’une dilution des consciences. « Je suis président de la république, je nomme donc qui je veux ». Les nominations à flot correspondent au personnage. En Afrique, le président de la république et sa famille, ses cousins, cousines, sœurs, frères de sang ou d’alliances et les membres du même clan politique se partagent bien le gâteau, sous le prétexte fallacieux diplômes douteux, brandis çà et là pour tromper les consciences, méprisées. La bonne gouvernance n’est qu’un vain mot. La réalité est tout autre. L’excès des nominations des SALL-FAYE-GASSAMA donne au peuple Sénégalais la chair de poule.

C’est un euphémisme de dire qu’on est dans une entreprise unipersonnelle familiale dans laquelle il est nécessaire de porter des noms particuliers pour avoir des largesses au plus haut sommet de l’état. Le SALL MAQUISARD se dédit le soir même ce qu’il dit le matin même.
La création de la société Petro-Tim Sénégal S.A par le frère du président résulte incontestablement d’une dérive névrotique, népotique grotesque que rien ne saurait justifier.
Nommé ministre-conseiller à l’ambassade du Sénégal en Chine (2006-2012) par son grand frère, Premier ministre du Sénégal à l’époque, Aliou Sall est aujourd’hui l’Administrateur général de Petro Tim Sénégal, une entreprise qui exploite du pétrole au Sénégal.
Aliou Sall a réussi ainsi la prouesse de doubler la puissante société anglo-irlandaise Tullow Oil, implanté au Gabon et qui était au large de Dakar. Des démarches étaient d’ailleurs en cours pour l'installation de cette maxi firme au Sénégal.
Depuis le 30 septembre dernier, la société pétrolière anglo-irlandaise Tullow Oil, dirigée par David Roux, a commencé des recherches au nord de Libreville. Ces recherches vont se développer sur les côtes du Cap Estérias, à une trentaine de kilomètres au nord de Libreville, grâce à une société pétrolière dénommée Kiarsseny Marin. Depuis 2009, Tullow Oil Gabon entreprend des campagnes sismiques au large des côtes de Libreville, allant du port d’Owendo au nord de Libreville, notamment dans la zone du Cap Estérias.
Basée à Londres, Tullow Oil avait jusqu’en 2004 une position marginale au Gabon dans l’exploration du pétrole, date à laquelle elle avait racheté la société Energy Africa Gabon, qui elle en revanche avait une présence significative tant dans l’exploration que dans l’exploitation. Tullow Oil Gabon SA détient des participations dans 18 licences, dont 11 champs en production.
Le Sénégal était également dans le viseur de Tullow Oil, mais le projet s’est heurté à la concurrence sérieuse du frère du dictateur Macky SALL, le journaliste Aliou Sall.
Petro-Tim Sénégal S.A.U, qui vient de voir le jour, il y a quatre mois, a son siège social à Dakar sur la Vdn. Son objet social est l'exploration et la recherche pétrolière ; la prise de participation dans tous titres miniers et pétroliers, l'exploitation, la production, le stockage temporaire, le traitement, le transport, le raffinage, la distribution, le marketing et la commercialisation.

Le capital social de la société est fixé à 20.000.000 FCFA à libérer en numéraires au moment de la constitution de la société. Avec son statut de Société anonyme unipersonnelle (S.A.U), Aliou Sall, frère du chef de l’Etat et ancien ministre-conseiller à l'Ambassade du Sénégal en Chine, étant le seul et unique actionnaire, les dispositions statutaires relatives à la constitution des réserves et à la répartition des bénéfices et du bon de liquidation, tout comme les conditions d'admission aux assemblées d'actionnaires et d'exercice du droit de vote, n’ont plus leur place dans les statuts de la société.
Un parti, une famille, une dynastie !
Un dilettantisme d’état ahurissant. Gouverner, c’est prévoir et traduire en action les promesses. La patrie avant le parti : une supercherie. L’habileté du discours révulse par son caractère à la renverse fondamentalement dictatorial.
Dans un article publié dans le site leblogfinance.com, Elisabeth Studer, spécialiste du secteur, lançait cet avertissement, afin de faciliter la compréhension du marché de la prospection pétrolière.
"Alors que nous indiquions ici-même après l'élection de Macky Sall à la présidence de la République que son arrivée au pouvoir pouvait être quelque peu liée à de très fortes odeurs de pétrole, les faits semblent nous donner raison aujourd’hui". Le nouveau magazine «Gouvernances», paru lundi à Dakar et propriété du même Aliou Sall, indiquait pourtant que les autorités sénégalaises envisageaient des mesures de rigueur dans la gestion des permis attribués aux compagnies de recherches pétrolifères opérant dans les blocs du pays.

Dans un entretien avec cette nouvelle revue sénégalaise d’analyses des politiques publiques, de l’économie et de la finance, Mamadou Faye, nouveau Directeur général de la Société des Pétroles du Sénégal (Petrosen) a ainsi indiqué que le nouveau gouvernement sera désormais "plus sévère" en "limitant les extensions".

Le directeur de Petrosen a, par ailleurs, précisé que si c'était nécessaire, les contrats et demandes de garanties bancaires déposées par les compagnies pourraient être stoppées. "Si au-delà du temps défini la société concernée ne réalise pas les travaux, nous allons récupérer nous-mêmes la garantie bancaire et faire les travaux".

«Se plaignant par ailleurs du fait que l’actuelle "gestion conciliante des contrats" ne permettait pas au Sénégal de rattraper son retard sur certains pays africains, alors même que beaucoup de compagnies opèrent dans les blocs sénégalais.

En fait "la mise en évidence de petits gisements de pétrole et de gaz naturel produits depuis les années 1960 démontre l’existence d’un système pétrolier fonctionnel dans le bassin sédimentaire du Sénégal". Mamadou Faye a par ailleurs souligné les découvertes de pétrole opérées dans l'offshore mauritanien, au Ghana et récemment en Sierra Leone, justifiaient – selon lui – les espoirs du Sénégal fondés sur "la similitude des pièges rencontrés dans ces bassins avec ceux identifiés dans l’offshore profond au Sénégal".
Pour rappel plusieurs travaux d’exploration avaient été menés aussi bien en offshore qu’en on-shore, entre les régions de Dakar et de Thiès.
Ainsi en 2011 le Sénégal a enregistré, 26 manifestations d’intérêt et 11 demandes de permis émanant des compagnies pétrolières internationales. "Nous avons récemment annulé des permis de recherche d’or signés entre le 1er et le second tour de la Présidentielle par l’ancien régime. Nous avons pris ces décisions parce que certains actes étaient suspects" a révélé M. Faye.
Discours un "tantinet simpliste et risible"… alors que le nouveau président, Macky Sall est très fortement lié à l’ancien régime de Wade et à l'odeur du pétrole, ne serait-ce qu’en tant qu’ancien ministre de l’Energie et des mines et ancien directeur de Petrosen.
Le nouvel homme fort du pays, géologue de formation, est nécessairement lié au secteur pétrolier, son centre d'intérêt par excellence.
Le site de Petrosen (Société des Pétroles du Sénégal), précise d’ailleurs qu’African Petroleum a signé avec l’Etat du Sénégal deux contrats portant sur les blocs de Rufisque Offshore profond et Sénégal Offshore Sud profond. En «fouillant» sur le site, nous apprenons également que Tullow Oil (Royaume-Uni), en partenariat avec Dana et Petrosen, a acquis 620 km² de données sismiques 3D, au large de Saint-Louis (ancienne capitale de l’AOF Afrique Occidentale Française), entre le mois de mars et mai 2008.
Plus loin encore, nous apprenons, en analysant la carte du potentiel et des opportunités pétrolières au Sénégal, que sont déjà présentes sur les lieux : les sociétés Fortesa (basée à Houston USA) (permis de Thiès), Maurel et Prom, Energy Africa, Hunt Oil (USA), Edison, Al Tani et Kampac Oil, lesquelles détiennent des permis d’exploration.
En juin 2010, l'ancien boss de Pétrosen Amadou Djibril Kanouté, avait déclaré en présentant le Plan stratégique 2008-2012, que les compagnies pétrolières présentes dans le bassin sédimentaire du Sénégal avaient globalement dépensé plus de 125 millions de dollars depuis 2000. Certaines compagnies comme Fortesa, Hunt Oil, Far, Edison ou Tullow Oïl ayant, à cette date, injecté chacun des montants variant entre 37 et 21 millions de dollars.
Un pays, une famille, des scandales infinis. Il existe des faits délictueux dont on ne saurait passer sous silence. Le spectacle est si effrayant qu’on se demande même si on ne nous prend pas pour des gueux. Une machine à rancunes et des rapines politiques
Le comble du vandalisme, c’est que la création de cette société qui est passé comme une lettre à la poste. Toute la classe politique, sans exception, fait profil bas, alors que tout le monde sait parfaitement que sans le concours du plus haut sommet de l’état, ce garçon, simple journaliste de formation, n’aurait jamais une telle faveur. Une insulte que nous dénonçons solennellement, publiquement avec la dernière énergie. L’échiquier politique dans son ensemble se déculotte pour des raisons bassement matérielles. Vous êtes coupables et ridicules ! C’est tout simplement indigne et révoltant. Le Yonnu Yokouté dans tous ses Etats.
Journaliste de formation qu'est-ce que Mr Sall fait dans le milieu du pétrole. S'il était homme d'affaire les Sénégalais pouvaient comprendre qu'il puisse avoir un bon flaire et investir dans le milieu du pétrole. S'il n'était pas le frère du président il n'aurait jamais de sa vie une licence de recherche de pétrole.
C’est à ne comprendre dans cette république des clans à l’épreuve des faits peu orthodoxes. Macky sall met à exécution ce qu’il disait à propos de la nomination de Aminata Niane : « je suis président de la république, je nomme donc qui je veux ».
« Le scandale Aliou Sall » ne suscite aucune indignation, une curiosité décapante, qui devrait être nécessairement une affaire d’état, en attente de celles qui suivent, les unes aussi déroutantes après les autres, que vous allez lire. Dans une république normale, il y aurait matière à faire sauter un gouvernement. Il n’y a rien qui puisse expliquer ces dérives spectaculaires. Il n’y aurait à parier que si Aliou Sall n’était pas le frère du président, il ne serait nullement dans cette posture. Il a bel et bien bénéficié des largesses de son frère président. C’est un soutien, direct. C’est un scandale d’une gravité exceptionnelle pour seulement 1 an de magistrature d’un règne qui commence mal. Qu’en sera-t-il alors si les sénégalais renouvellent naïvement son mandat ?
Ce serait un sacrilège incommensurable à ne pas commettre. Dans l’hypothèse impensable que nous excluons d’avance, il n’y aurait aucune excuse. Cette question n’est pas négociable. Sous aucun prétexte, en ce moment, on ne pourra pas dire, on ne savait pas. Ce sera même une faute collective imprescriptible. Ce que nous voyons là n’est qu’un avant goût, le pire est devant nous, si nous commettrons l’irréparable. Il n’y a pire de que celui qui voit le soleil mais ne l’admet pas. Il n’y a rien qui tienne dans les discours décousus de la pensée mécanique. Ce n’est rien d’autre qu’une escroquerie politique

ALIOU SALL LE SYMBOLE DU BADOLA TYPIQUE

‘’Badola louma la eupelé wane lako’’. Le frère du despote est un exemple parfait de ce que le Sénégalais dénomment Badola. Lui et son frère n’acceptent jamais la contradiction. Gare au citoyen ou journaliste Sénégalais qui oserait dire ou révéler des informations pouvant nuire à leurs réputations. Tout y passe réprimande, insulte, envoie de nervis et même prison.
Mais bon étant dans un régime dictatorial cela ne surprend personne. Macky SALL parle comme un démocrate mais en réalité il est un dictateur.
L’administrateur du site DaKaractu ne me démentira pas lui qui a reçu menace de mort et injure de la part du petit frère du despote.
En plus d’être un imposteur, un arrogant, un imposteur, Aliou SALL est un gros mythomane.
« Quand j’ai vu l’article, hier, vers 14 heures, je n’ai pas réagi parce que j’avais décidé de donner une suite judiciaire à cette affaire. Ensuite, vers 16 heures, j’ai remarqué que dans les commentaires, les gens m’insultaient. Aucun commentaire ne m’était favorable ; ce qui est quand même extraordinaire. J’ai alors décidé d’appeler l’administrateur de ce site pour lui demander d’enlever l’article mais il a refusé de le faire. Je lui ai donc informé que je vais porter plainte et je m’en suis arrêté là », explique-t-il.
La mythomanie se définit par une tendance pathologique à avoir recours aux mensonges sans même en avoir conscience. Le mythomane ne se rend pas compte qu’il ment, incapable de faire la différence entre le fruit de son imagination et la réalité. Les mensonges du mythomane ne sont pas intentionnels et n’ont pas pour objectif de tromper qui que ce soit. Ils permettent au mythomane de faire accepter sa réalité et son imaginaire aux autres, pour mieux justifier leurs existences.

Il faut rappeler que le site Dakaractu avait publié le 20 mars une information selon laquelle le petit frère du président de la république avait joué un rôle de facilitateur dans la médiation pénale qui faisait l'objet de supputations dans la traque des biens supposés mal acquis.
M. Sall a alors appelé en début d'après-midi du jeudi 21 mars l'administrateur du site Dakaractu Serigne DIAGNE pour l'abreuver d'injures que la décence nous interdit de relater.
Il ne s'est pas du reste arrêté en si bon chemin, puisqu'il y a ajouté des menaces de mort et autres bravades du genre: " dans ma situation, rien ne peut m'arriver!"
L’appel passé exactement à 16h 25mn et qui n’a duré que 45 secondes peut faire tomber à la renverse toute personne qui l’aurait reçu. Serigne Diagne a été tellement choqué par la virulence des propos, qu’il a été aphone pendant de longues minutes. «Ça va, c’est moi Aliou Sall ! Vous avez écrit un article sur moi, pourquoi vous vous acharnez sur ma personne, vous me diffamez tout le temps. Je ne vous permets plus d’écrire sur moi…. Et les injures commencent à pleuvoir de toutes parts», raconte l’administrateur de Dakaractu qui renseigne qu’Aliou Sall a débité toute sorte d’insanités.

Toutefois, l’Association des Professionnels de la Presse en Ligne (APPEL) qui a vite réagi, dénonce avec la dernière énergie ce comportement « moyenâgeux » d’Aliou Sall. « Ce n’est pas parce qu’il est le frère de la plus haute autorité du pays qu’il va se croire tout permis. On croyait révolu le harcèlement et les tentatives d’intimidation de journalistes ou d’acteurs des médias. Ce qui est plus inquiétant c’est que ces injures, cette volonté de bâillonnement d’une frange de la presse, proviennent d’un ancien journaliste qui a fait certaines rédactions de la place », déplore dans un communiqué, l’APPEL (Association des éditeurs et des professionnels de la presse en ligne du Sénégal) qui espère simplement qu’Aliou Sall ne va pas faire des émules, « ce qui serait grave pour notre jeune démocratie chantée sur tous les toits », s’indigne-t-elle.
ICH_BIN_DA on April 6, 2013 (12:06 PM)0 FansN°: 2516654
Il faut dire à tes gouvernant que des accords signés pour l'integration doivent etre respecter meme si cela est contraire à ce que nous voulons c est à dire briser une opposition que l'on craint vraiment.
Il faut que ceux qui ont spolier nos deniers soient chatier mais dans le respect de nos lois et uniquement de nos lois.Jamais dans le monde une justice d'exception n a reussi à faire des proces equitables:roumanie,france,allemagne,code d'ivoire et aujourd'hui guinee en sont des exemples patants.wasalam
Caporal Chef Diedhiou on April 6, 2013 (10:28 AM) 0 FansN°:7
Yena eupeul!!Vous croyez pouvoir vous cacher derriere quoi
que ce soit? Vous perdez votre temps.Vous irez tous en taule
 :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :sn:  :up: 
@Caporal  on April 6, 2013 (15:06 PM)0 FansN°: 2517065
Avec ta mère certainement comme cobaye sexuel.
Waxweet on April 6, 2013 (10:38 AM) 0 FansN°:8
Finalement ils sont devenus trop ridicules............
Bra on April 6, 2013 (10:53 AM) 0 FansN°:9
je propose qu'avec l'argent recupéré que l'on construise 2 grands centre 1 pour les cancer et 1 pour les maladies cardiovasculaires qui tuent en ce moment beaucoup de senegalais
Commentaire abusif on April 6, 2013 (15:10 PM)0 FansN°: 2517078
Commentaire retiré pour abus.
Deug on April 6, 2013 (20:01 PM)0 FansN°: 2517552
il faut aussi se demander ou etait la cedeao quand wade modifiait la loi a la veille des elections ce qui etait interdit par la cedeao? je me demande bien si ses voleurs sont des patriotes , pourtant wade a fait pire et l'opposition n'a jamais demandè cela. karim veut juste sortir pour brouiller les pistes. bande de voleurs , rendez nous nos sous.
Féké on April 6, 2013 (11:09 AM) 0 FansN°:10
manedal senegal diakhalnanema kholene france tenyi ak jerome cahuzac en plus jour biniouy entendre nicola sarkozy thi tribunalou bordeaux jourbobou sama tram thidevant trbunalbi la diar mais devant y avait que les journalistes et la securite donc vraiment on dois changer les mentalites
Yonou Yakouté on April 6, 2013 (11:28 AM)0 FansN°: 2516572
GABEGIE: LE CAS PAPE MAEL DIOP DIRECTEUR DES AEROPORTS DU SENEGAL

Et n’oublions pas que Pape Mael Diop s’est fait réprimander par les cadres des ADS et de l’Asecna à cause du marché DRP (Demande de Renseignement de Prix) intitulé « DRP Enseignes lumineuses AILSS ».

Pour ce DRP, 5 soumissionnaires s’étaient manifestés. Mais le DG avait donné d’avance ce marché à GRAVU PUB un des soumissionnaires qui a déjà commencé à travailler avant la décision de la Commission des Marchés de ADS. Malheureusement pour le DG lors de l’ouverture des plis GRAVU PUB devient le soumissionnaire le plus cher parmi les 5 avec une offre de 35 225 000 francs. Les autres soumissionnaires proposaient entre 9 et 19 millions.

D’ailleurs selon le rapport de la Commission Technique GRAVU PUB ne remplissait que 2 critères sur les 6 critères exigés. Alors qu’un autre soumissionnaire DONI SA remplissait tous les 6 critères et il a proposé 19 400 000 francs donc moins disant et plus technique.
Mais le DG n’en avait cure il avait exigé à la Commission ses Marché d’attribuer le marché à GRAVU PUG et que quoi qu’il en soit il donnera et a déjà donné à GRAVU PUB le marché de gré ou de force. Mais certains membres de la Commission ont refusé de signer et le Contrôleur financier membre de la Commission a même dit dans le rapport d’attribuer ce marché » à DONI SA moins disant et plus technique. De plus le Président du Conseil d’orientation (le PCO) a refusé d’approuver et de signer selon nos sources fondées ce marché en faveur de GRAVU PUB qui est plus cher de 16 millions de plus.
Voilà le genre de DG que nous avons qui foule au pied les procédures et impose sa dictature. C’est cela chers compatriotes la sobriété et la gestion vertueuse tant prônée par les SALL MAQUISARDS : ils se moquent du peuple en réalité ils se servent du Sénégal !
De plus un DRP de plus de 35 millions n’est plus un DRP mais un véritable marché d’appel d’offres (article 53 alinéa 2 du Code des Marchés Publics : CMP). Voila encore une ignorance de la loi par le DG Pape Mael DIOP, des « erreurs primaires » et une inquiétante méconnaissance du CPM pour quelqu’un qui dirige les ADS.
Revenons sur le marché de la SOTRACOM qui a été évoqué par les journaux de la place.
Ce marché a été attribué d’avance par le DG comme à son habitude de façon autoritaire.
Ce marché de a été attribué d’avance par le DG sans l’aval de la Commission des Marchés et le « soumissionnaire » qui a proposé 4,689 milliards a débuté ces travaux depuis.
Le marché a été attribué à SOTRACOM par le DG alors que le mois disant qui est la société C.19 a proposé 3, 200 milliards, donc une différence de 1,489 milliards.
Malgré cette grande différence qui peut permettre de payer les salaires et charges patronales de ADS pendant 3 à 4 mois, le DG Pape Mael a décidé de maintenir le « soumissionnaire » SOTRACOM au détriment des intérêts de ADS et des travailleurs.
Comment un DG conscient de ses responsabilités peut- il accepter de perdre 1,489 milliards sur un marché ? Parce qu’il a déjà ordonné à ce « soumissionnaire » de débuter les travaux comme à son habitude ? Les arguments avancés sur le rejet de C.19 sont fallacieux. Comment une entreprise expérimentée qui travaille avec de grandes sociétés comme AGEROUTE, la SAED, AGETIP, DUBAI PORT WORLD peut-elle être taxée d’inexpérimentée ?

De plus il « n’existe aucun crédit disponible » pour ces travaux et ce n’est pas un « hypothétique » emprunt de 10 milliards qui devait permettre à la DCMP de donner son aval pour n’importe quel soumissionnaire. Les dirigeants de cette structure ne devaient pas donner ce quitus au DG ? Ont-ils peur d’être remplacés après l’alternance ? Une certaine MME DIOP de la DCMP avait du cran même avec le régime libéral mais il semble qu’elle a été « sacrifiée » et éloignée parce qu’elle faisait face avec dignité à certaines autorités compétentes véreuses.
Pour rappel il est clair que le Président du Conseil d’Orientation (PCO) n’avait accordé aucune approbation sur ce marché mais l’approbation de la modification du budget lui revient ainsi qu’au Conseil d’Orientation. L’approbation de ce marché est du ressort du Ministre des finances qui semble être dans l’expectative devant un tel marché. Ose t-il signé ce marché surfacturé manifestement à hauteur de 1,489 milliards alors que prône la bonne gouvernance et que l’état poursuit les fauteurs révélés par les audits?
Les journaux parlent de distribution de retro commissions. Nous en sommes sûrs et on parle 50 millions pour chaque signataire pour et chacun des fossoyeurs qui entourent le DG et pourquoi pas une Certaine FONDATION ? Car le DG dit à qui veut l’entendre qu’il reçoit des ordres de la présidence. De plus pour masquer la surveillance normale des travaux à Cap SKIRING et Ziguinchor, le DG a envoyé un géographe pour superviser les travaux? Comment un géographe peut- il superviser ces travaux à la pace de véritables techniciens qui sont à ADS ? est ce pour cacher les dysfonctionnements que fera le « soumissionnaire ? ».
Il est clair que le DG Pape Mael DIOP voulait avaliser n’importe quel travail pourvu que les retro commissions soient payées rapidement. La responsabilité du Gouvernement et du Ministre des finances est engagée s’il laisse faire cette forfaiture qui doit accueillir des avions gros-porteurs.
Culot on April 6, 2013 (11:46 AM) 0 FansN°:11
Et si le Sénégal portait plainte contre la CDEAO? C'est quoi même cette organisation qui protège des voleurs de haut niveau? Au lieu de nous aider à retrouver nos biens, ils font quoi même? Quelle est leur utilité même? Da ma né, tous au gnouf
SECKA08 on April 6, 2013 (12:51 PM)0 FansN°: 2516750
PURE VERTITE, IL FAUT QUE CES VOLEURS PAYENT. SINON CE SERA PAS BON POUR NOTRE PAYS.
Salambaye on April 6, 2013 (12:59 PM)0 FansN°: 2516776
La CEDEAO se perd completement dans sa demarche ! Permettre à des Supposès voleurs de Pouvoir sortir le pays s'organiser davantage afin de Pouvoir rèussir à echapper à la justice, la CEDEAO ne devrait pas etre Dans " çA"....!
Le hibou on April 6, 2013 (11:55 AM) 0 FansN°:12
que voulez vous ? Qu on vous laisse sortir du pays pour pouvoir prendre la tangente on vous connait vous voulez fuir .le senegal doit prendre ses responsabilités et poursuivre ces gens la on a besoin de la cdeao mais elle aussi a besoin de notre pays.La justice doit coffrer ces... et continuer l enquête
J'en sais trop on April 6, 2013 (12:15 PM) 0 FansN°:13
Comme ils ne peuvent plus se faire justice au Sénégal où ils sont considérés jadis comme des étrangers et ennemis du peuple vu leurs forfaits à coup de cenatine de milliards volés, ils tentent leur chance à la CEDAO pour une lueur d'espoire perdu d'avance.Ils ne sont plus crédibles nulle part car le monde enteir est au courant de leur dégat.Ca ne sert à rien de tapper à la porte de la sous région, c'est peine perdue.Le peuple vous aura et se fera justice elle-même à travers sa remarquable justice sous le pilotage de ses vaillants et brillants magistrats.L'heure de la vérité est proche.
Salambaye on April 6, 2013 (12:34 PM) 0 FansN°:14
Me Ciré Clédor Ly n'est il pas l'avocat de Laurent BAGBO ? .....IL est devenu l'avocat Des cas desesperès !
La CEDEAO , ne doit pas etre au cotè des fauteurs sinon elle favorise le desordre dans l'espace.....! WADE avait bien transgressè ses lois ,en modifiant la constitution six mois avant les votes ! La CEDEAO ETAIT Où ?
LA HONTE........... on April 6, 2013 (13:02 PM) 0 FansN°:15
BRAVO MES FRERES SENEGALAIS VOUS ETES TOUS DEVENUS DES PROCUREURS ET DE SJUGES BRAVO......ALLER TRAVAILLER POUR VOTR EPAYS AU LIEU DE GUEULER A TOUT BOUT CHAMP AUX VOLEURS BANDES DE FÉNÉANTS......
Salambaye on April 6, 2013 (14:40 PM)0 FansN°: 2517006
On reconnait bien cette Plume ,elle est du lac Ebriè.......
Yaya on April 6, 2013 (13:06 PM) 0 FansN°:16
quoi ke se soit vous irez en prison sa c est clair et je ne veut pas le repeter :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up: 
COURANT on April 6, 2013 (13:14 PM) 0 FansN°:17
SALUT DANS CE PAYS Y A T IL PAS UNE JUTICE A 2 VITESSES: LE DG DE L ASSER MODIBO DIOP EST EN PRISON DEPUIS. ET POURQUOI LE PCA QUI AUTORISE LES DEPENSES N EST PAS INQUIETE .

IL S AGIT DE MADEMBA SOCK QUI EST AU DEBUT ET A LA FIN .ALIOU NIANG EST CONVOQUE .MADEMBA SOCK DOIT REPONDRE DEVANT LE JUGE.

IL NE MERITE PAS LE POSTE DE P C A ALORS QUE LES CADRES DE A P R SONT LA.

LA JUSTICE DOIT SECOUER MADEMBA SI ON VEUT LA VERITE LA JUSTICE ET L EQUITE EN TOUTE CHOSES
Fkklr on April 6, 2013 (13:38 PM) 0 FansN°:18
Je supporte and salue le gouvernement du Senegal a laisser la justice Senegalaise continuer son travail. Les gens accuses sont libres de circuler partout au Senegal, mais ils ne peuvent pas quitter le pays, ils doivent etre disponibles a tout appel de la justice. La cour de justice de la Cedeao devait etre les premiers a feliciter le Senegal de sa demarche a poursuivre en justice des gens accuses de s'etre enrichis avec les biens du peuple. Il faut qu'il y ait des sanctions si ces accuses sont trouves coupables pour dissuader les autres au pouvoir. Quant a contacter le Millinenium Challenge Account, c'est peine perdue, car les Etats unis supporte et encourage que la justice fasse son travail dans pareils cas.
COURANT on April 6, 2013 (13:40 PM) 0 FansN°:19
SALUT DANS CE PAYS Y A T IL PAS UNE JUTICE A 2 VITESSES: LE DG DE L ASSER MODIBO DIOP EST EN PRISON DEPUIS. ET POURQUOI LE PCA QUI AUTORISE LES DEPENSES N EST PAS INQUIETE .

IL S AGIT DE MADEMBA SOCK QUI EST AU DEBUT ET A LA FIN .ALIOU NIANG EST CONVOQUE .MADEMBA SOCK DOIT REPONDRE DEVANT LE JUGE.

IL NE MERITE PAS LE POSTE DE P C A ALORS QUE LES CADRES DE A P R SONT LA.

LA JUSTICE DOIT SECOUER MADEMBA SI ON VEUT LA VERITE LA JUSTICE ET L EQUITE EN TOUTE CHOSES
DEUG on April 6, 2013 (14:30 PM) 0 FansN°:20
EN tout cas ils ont promis de rendre le pays ingouverneble, et pour ca ils sont prets a tout. ces gens de la cdeao doivent savoir qu;il ne peuvent pas vouloir plus de justice que les senegalais eux meme qui ont reclame bras et corps ces audits et la restriction de liberte de deplacement des concernes.
Ax on April 6, 2013 (14:59 PM)0 FansN°: 2517049
Ces délinquants apatrides du PDS me rappellent le comportement des dirigeants de cette autre formation ivoirienne qui se nomme FPI du boulanger Laurent Gbagbo.Ce qui compte pour ces sinistres individus,c'est leurs intérêts personnels même si le pays doit couler.Ce sont des criminels
MOULAYE on April 6, 2013 (14:58 PM) 0 FansN°:21
La CEDEAO ne peut pas suspendre le senegal parce que ce serait suicidaire pour elle. Cette demarche de ces vautours est la preuve qu'ils sont tous des apatrides. Dans tous les cas ils auront vitupere, gesticule ils rendront ce qu'ils ont vole au peuple senegalais qui leur a tout donne. ESPECE DE MECREANTS !
Moom ndiaye on April 6, 2013 (15:06 PM) 0 FansN°:22
le sénégal doit etre suspendu de la cdeao parceque la justice demande aux 6 de différer leur leur sortie du térritoire pour raison d'enquete. comme ca, les 6 veulent demander la suspension du sénégal parceque ils jugent que leur personne est plus importante que le peuple Sénégalais. quel patriotisme ?
Robin des bois on April 6, 2013 (15:15 PM) 0 FansN°:23
Si La Cedeao se projette en une sorte d'officine, ou sert de tribune à des accusés de dilapidation de ressources d'un pays membre de cette instance , c'est vrai, alors au lieu d'attendre qu'on nous vire, prenons nos responsabilité, c'et une question élémentaire de souveraineté. Qui ose , sain d'esprit , nous entrevoir comme une dictature? Soyons sérieux, c'est trop gros.
Pour ne pas déclencher l'ire des républicains du Sénégal et d'ailleurs, la Cedeao a tout intérêt pour sa résonance , de refuser , d’être dans l'arbitraire, et de soutenir la bonne gouvernance. On a tué personne que je sache. Des interdictions de quitter un territoire, le temps d'une procédure judiciaire , ne fait d' aucun pays de droit une dictature. En France, aux Usa, dans toutes les démocratie , il arrive qu'il y'ait ces mesures de contrôle, et rétorsion.
IBA MBODJI on April 6, 2013 (15:59 PM) 0 FansN°:24
MIMI TOURE YAO YAKE NACKY SALL DENGENE NAGOU VOUS NE POUVER RIEN DE MALE A OUMAR CIE SIL YA DES VOLEURS DANS LE GOUVERNEMENT DE MACKY SALL 1 VOTRE PREMIER MNNISTRE ABDOUL MBAYE OUT EST LARGENT DEHISSENE HABRE ET ENCOR DEMANDE AMOUSTAPHA NIASSSE LES PASPOT DE LETAT QUIL AVAIT VENDUE LORSQUIL ETAIT MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES OUMAR SARR A BEUCOUP TRAVAILLER POUR LE SENEGAL ET POUR LE WALLO ASSOCIATION DES SENEGALAIS DE LEXTERIEUR DERRIER EOUMAR SARR MAIRE DE DAGANA MACKY SIGNALLE KENE DOUKA REUKE KOUKA REUKE DEGE DIAME LLA
Alhadj on April 6, 2013 (16:24 PM) 0 FansN°:25
MACKY et son CREI sont hors la loi.Un probleme judiciaire ne peut se traiter comme ils font, c omme si ils sont deja coupables, alors pourquoi ils ne sont pas dejas en prison.on ne peut priver de liberte a un presume innocent ou bien ou sommes nous dans un royaume ou un pays de droit.
DEUG on April 6, 2013 (18:15 PM) 0 FansN°:26
Si ces voleurs peuvent se permettre tout cela c'est parce qu'ils svent qu'ils ont affaire a un gouvernement d faiblards c'es tout !!!
Bob Marley on April 6, 2013 (18:37 PM) 0 FansN°:27
Qu'est ce qui empeche Karim de montrer durant le mois accordé par le Procureur de montrer qu'il est innoncent?
Il peut le prouver à la CDEAO aussi.
Mais,le danger,c qu'il profite de la présomption d'innocence pour aller se réfugier dans un pays qui n'a aucun contrat de rapatriement avec le Sénégal.
Ben Ali se la coule douce en Arabie saoudite....Un de ses proches vient de mourir en prison....
Messieurs du PDS ,prouvez votre innoncence SVP et circulez et voyagez partout dans le monde.Où est le problème?
Da may lathie on April 6, 2013 (19:04 PM) 0 FansN°:28
A quoi sert la CEDEAO? ne me recitez surtout pas la charte mais dites moi l'utilite en termes concrets
J'en sais trop on April 6, 2013 (19:37 PM) 0 FansN°:29
Commonwealth Trust Limited (CTL) est créée en 1994 dans les îles Vierges britanniques, par Thomas Ward, un entrepreneur canadien, et Scott Wilson, un ingénieur texan dans les télécommunications, gourou de l'informatique et partenaire minoritaire.

La Russie et l'Europe de l'Est sont les principaux marchés de l'entreprise qui se développe rapidement, ouvrant des filiales aux Bahamas, à Belize et ailleurs. Entre 2000 et 2007, les affaires sont bonnes ; le nombre de sociétés créées par CTL dans les îles Vierges a plus que triplé, passant de 2 100 à 6 600.

Selon des documents internes de CTL obtenus par le Consortium de journalistes d'investigation international (ICIJ), la société servait d'intermédiaire pour une liste impressionnante d'opérateurs douteux. Elle créait des trusts offshore pour des fraudeurs dans le secteur des valeurs mobilières, des promoteurs du système de Ponzi (un montage financier frauduleux qui consiste à rémunérer les investissements des clients par les fonds procurés par les nouveaux entrants), des trafiquants d'armes et des membres de réseaux criminels. Et s'il n'y a pas de preuves que CTL ait joué un rôle actif dans des escroqueries ou des délits financiers, elle a néanmoins fréquemment omis de vérifier la véritable identité de ses clients ainsi que leurs motivations - une démarche essentielle, d'après les experts anticorruption, pour empêcher la fraude dans le monde "offshore".
Deug on April 6, 2013 (20:08 PM) 0 FansN°:30
il faut aussi se demander ou etait la cedeao quand wade modifiait la loi a la veille des élections ce qui était interdit par la cedeao? je me demande bien si ses voleurs sont des patriotes , pourtant wade a fait pire et l'opposition n'a jamais demandé cela. karim veut juste sortir pour brouiller les pistes. bande de voleurs , rendez nous nos sous....ces quelques voleurs de milliards pensent que leur libertè de voyager est plus importante que les milliards volés aux contribuables senegalais qui pour la plupart les 90% n'ont jamais pu voyager et sont bloqués au pays
Los ladrones detengalos on April 6, 2013 (21:01 PM) 0 FansN°:31
ay yu begue retie rekh la fi gise...cedeao ño satie yi lañuy faraf....no entiendo nada de cedeao es nu ladron perdido
Mane la on April 6, 2013 (21:17 PM)0 FansN°: 2517677
Younou yoKoute a rediger un tres interessant message
Satie bou yi ño mous rekh on April 6, 2013 (21:08 PM) 0 FansN°:32
satiey wa waxex...ak cedeao ay satie lañu
Pds amou ñu diome on April 6, 2013 (21:10 PM) 0 FansN°:33
wa pds amou ñu jome...motakh nu wakh ren
Mr Plagieur on April 6, 2013 (21:15 PM) 0 FansN°:34
.


EXTRAIT ET MODIFIE D UNE CONTRIBUTION PUBLIEE SUR SENEWEB :" JE REFUSE"

Il y a un an tout un peuple s’était dressé pour faire partir un homme ; oui il devait certainement partir et il est parti ; mais la question est de savoir si l’enjeu en valait la chandelle ! C’est cela qui explique cette contribution «je refuse».
Refusons d’accorder du crédit à ceux-là , qui en février/mars 2012 regardaient les sénégalais dans les yeux pour leur proposer un projet chimérique qui n’est fondé sur aucune stratégie ou vision et qui ont profité de la vacuité intellectuelle de la dernière présidentielle pour glaner les suffrages d’un peuple, qui pour des raisons éthiques et démocratiques, voulait se débarrasser de Wade et de ceux qui avaient perverti ou trahi la nouvelle émergence libérale sociale née de l Alternance de 2000.

Refusons de suivre un homme kidnappé et instrumentalisé par des socialistes et de vieux communistes au point d’oser regarder tout un peuple dans le blanc des yeux et lui promettre de diminuer le prix des denrées de 1ere nécessité, en faisant fi des coûts de production qu’il ne maitrise pas ; et qui aujourd’hui, fait face en toute impuissance, à la flambée de l’ensemble des prix, plongeant notre pays dans une crise économique et financière sans précèdent.

Refusons de suivre un homme qui crie, urbi et orbi, probité et sobriété à tous les carrefours du pays, alors qu’on informe peu après, qu’il...
Yonouyokoute a bien raison on April 6, 2013 (21:18 PM) 0 FansN°:35
yonouyokoute a bien raison
Ralfa on April 6, 2013 (21:23 PM) 0 FansN°:36
salut Je suggere que l'on decrete une journee SANS COMMENTAIRE sur les posts de seneweb pour les obliger a moderer et contoler leur site. Je choisi la journee du 15 avril. SVP repasser
Man dall dama diakh le on April 6, 2013 (21:28 PM) 0 FansN°:37
pds daño yap nite yi...
Mboul on April 6, 2013 (22:24 PM) 0 FansN°:38
kan pensez vs d ngone ndoye ki veux occuuper tt les plateau our rvivre
MSALICK DEME on April 6, 2013 (23:38 PM) 0 FansN°:39
TON ARTICLE EST UNE HONTE SA:LE DOUNGOUROU DEFENSEUR DE VOLEURS..QUE CHEECHES TU A PROUVER SALE VOLEUR..DES GENS COMME ET CEUX QUE TU DEFENDS SONT DES DECHETS HUMAINS DONT LA VOIX NE COMPTE PAS
Amin  on April 7, 2013 (02:16 AM) 0 FansN°:40
quetion stupide ? supposons dane une éléction présidensielle karim et idy devrait s'affronter 2°tours A QUI allez vous voter parmi cse deux voleurs
Karim=Macky=Idy on April 7, 2013 (03:45 AM) 0 FansN°:41
Si Karim va a Reubeuss, Macky aussi s'y retrouvera. Mais comme Macky n'ira pas a Reubeuss faites vos deductions comme un grand. Karim est le frere de Macky a tous points de vue. Vols, larcins, enrichissement illicite, malhonnetete, paternite. N'oubliez pas non plus leur autre frere Idy. Voici le trio de pere Wade. Ces 3 gros poissons ne se retrouveront pas dans l'eau car ils continueront de nager a la surface avec un peuple d'amnesiques et de malades mentaux qui leur donnent des circonstances attenuantes quoiqu'ils fassent/disent.
Aunomdu père on April 7, 2013 (05:35 AM)0 FansN°: 2518200
bien dit, ce sont les fils du père...
Du père on April 7, 2013 (05:36 AM) 0 FansN°:42
ce sont les fils du père, et alors?
MOR on April 7, 2013 (07:36 AM) 0 FansN°:43
PEU IMPORTE LE LIEN DE PARENTE QUE CES GENS NOMMES ONT AVEC LE PRESIDENT. CE QUI IMPORTE C'EST QU'ILS SOIENT EFFICACES DANS L'EXECUTION DE LEUR TACHE. IL N'Y A AUCUN MAL A AIDER LES MEMBRES DE SA FAMILLE. FOUTEZ LA PAIX A MACKY SALL! MACKY TRAVAILLE!
Mbus  on April 7, 2013 (09:42 AM) 0 FansN°:44
le groupe de loosers mecontents :jumpy:  :jumpy:  :jumpy:  :jumpy:  :jumpy:  :jumpy:  :jumpy:  :jumpy:  :jumpy:  :jumpy:  :jumpy: 
ZAMIO on April 7, 2013 (11:29 AM) 0 FansN°:45
MERCI A YOONOU YACOUTE. VOILA UN ARTICLE TRES INSTRUCTIF SUR ALIOU SALL, LE FRERE DE MACKY LA FOUINE,GRAND VOLEUR DEVANT L'ETERNEL. MAIS SOYONS PATIENTS, ILS IRONT EN PRISON DES LE LENDEMAIN DES ELECTIONS DE 2017.

  Réagissez à cet article (en respectant les règles ci-dessous)

  • Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
    Ne devoilez pas
    les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
    de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
  • Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
  • Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Nom:
  
Commentaire:
:)   :-D   :cool:   :hun:   :cry:   :love:   :khelou:   :?:   :jumpy: :sad:   :bravo:    :haha:   :dedet:   :sn:   :down:    :up:  :tala-sylla:
   
Pour faire apparaitre vos commentaires immediatement, creez un compte seneweb (c'est rapide).

Nouveau!:   Retrouver toutes les archives concernant CEDEAO de 2006 à ce jour.

 

 


Pub


 




HitParade




HitParade