Procès Khalifa Sall : Le maire de Dakar arrive dans la salle d'audience sous les vivats de ses soutiens

  • Source: : Seneweb.com | Le 03 janvier, 2018 à 09:01:00 | Lu 4625 fois | 10 Commentaires
content_image

Procès Khalifa Sall : Le maire de Dakar arrive dans la salle d'audience sous les vivats de ses soutiens

C'est à 8 heures 51 minutes que Khalifa Sall a fait son apparition dans la salle d'audience aménagée pour son procès, qui s'ouvre ce mercredi. La pièce est remplie à moitié. Le maire de Dakar a été accueilli par les applaudissements de ses camarades et soutiens. Il a levé les mains pour les saluer.

Sourire aux lèvres, il s'est dirigé vers les sièges réservés aux mis en cause, face aux juges. Il est suivi par quatre autres prévenus. C'est le moment choisi par ses partisans pour scander des "Khalifa président".

Visiblement débordées, les forces de l'ordre observaient la foule déchaînée se livrer à des cris d'hystérie en prenant des photos avec leurs smartphones, ce qui est interdit dans une salle d'audience. Certains militants, remplis d'émotion, ont fondu en larmes. C'est au milieu de ce tohu-bohu qu'arrivent les juges pour l'ouverture du procès. Il faisait 9 heures 4 minutes. La salle retombe dans le silence.

Mais ce ne fut que pour une courte durée puisque dès que l'ordre de déplacés les prévenus de leurs sièges a été donné, les cris ont repris. Des chansons accompagnées d'applaudissements fusent pour ne retomber qu'à l'ouverture de l'audience à 9 heures 10 minutes.


Auteur: Youssoupha Mine - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (5)


Anonyme En Janvier, 2018 (09:58 AM) 0 FansN°: 1
Faux et usage de faux, détournements de fonds, vol de l'état en bande organisée et il arrive au tribunal comme un héro , triomphal, applaudit, adulé par ces fans. Donc au Sénégal c'est le monde à l'envers, les voleurs tricheurs voyous sont adulés et bien vus. Un voleur de trois moutons vient d'être condamné à 3 mois de prison alors que le maire de dk n'aura rien , c'est certain ! il lui manque quand même l'appui des marabouts qui ont le pouvoir de contourner la justice et de faire sortir n'importe qui de prison....quel pays !!!! il est même possible que ce genre de voyou soit président, il n'y a qu'en Afrique que cela est possible !!!!
Cukli En Janvier, 2018 (10:28 AM) 0 FansN°: 1
c'est seulement en afrique que l'on condamne une personne avant de l'avoir jugée, comme tu viens à l'instant de le faire.
Reply_author En Janvier, 2018 (10:35 AM) 0 FansN°: 1
c'est aussi seulement en afrique qu'on blanchit quelqu'un avant même d’être jugé
Reply_author En Janvier, 2018 (11:09 AM) 0 FansN°: 1
on est présumé innocent jusqu'à preuve du contraire
Anonyme En Janvier, 2018 (11:08 AM) 0 FansN°: 2
qui rira le premier rira le dernier attendons la suite
Anonyme En Janvier, 2018 (11:44 AM) 0 FansN°: 3
Hamadou lamine massaly. On presise son nom com framacon. Et il vous manque le courage de dire celui qui ne sait jamais mariè. Diagna ndiaye?
Anonyme En Janvier, 2018 (11:44 AM) 0 FansN°: 4
Gggg
Anonyme En Janvier, 2018 (11:44 AM) 0 FansN°: 5
Gggg

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]