Tambacounda - Une dame écope de 5 ans ferme pour avoir précipité dans un puits sa fille malade mentale

  • Source: : Seneweb.com | Le 27 janvier, 2018 à 14:01:30 | Lu 3570 fois | 12 Commentaires
content_image

Tambacounda - Une dame écope de 5 ans ferme pour avoir précipité dans un puits sa fille malade mentale

La trentaine, Maty Bindia trouvait sa fille, Delphine, encombrante, insupportable, en proie à des crises du fait d'un handicap. Pour s'en débarrasser, elle a mûri un plan consistant à la conduire à un puits un beau matin d'octobre 2013 pour l'y précipiter.

Portée disparue des jours durant, les recherches pour retrouver Delphine n'avaient rien donné à l'époque. Auparavant, son père, Kali Bindia, époux de Maty, avait informé la brigade de recherche de la gendarmerie de Tambacounda. Son épouse, leur confia-t-il, lui avait avoué avoir mortellement précipité la petite Delphine dans un puits, neuf jours plus tôt.

Interrogée sur son acte, elle avoue et explique que sa fille Delphine, malade mentale, muette et souvent à proie à des crises, l'empêchait de travailler.

Le corps de la défunte, remonté du puits, fut acheminé au centre hospitalier de Tambacounda pour les besoins de l'autopsie. Et le certificat de genre de mort établi par le médecin, a fait état d'un décès par inanition, remontant à environ 7 à 10 jours, rappelle Vox Populi.

Maty Bindia, inculpée d'homicide volontaire, a réitéré ses aveux devant la chambre criminelle de Tambacounda. Elle a été condamnée ce vendredi 26 janvier 2018 à 5 ans de travaux forcés, avec mandat de dépôt, informe le journal.


Auteur: Seneweb news - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (11)


Anonyme En Janvier, 2018 (14:12 PM) 0 FansN°: 1
5 ans seulement ?
@1 En Janvier, 2018 (14:14 PM) 0 FansN°: 2
tu sais sa souffrance? TUER SA FILLE: je ne pense pas qu'elle respire la joie depuis son acte..



mansuetude
Anonyme En Janvier, 2018 (14:26 PM) 0 FansN°: 3
Vaut mieux se mefier alors de boire les eaux de puits
Yeureum En Janvier, 2018 (16:53 PM) 0 FansN°: 4
Il faut toujours se mettre dans les chaussures de la personne qu'on juge, cette femme avait mal de ne rien pouvoir faire pour sa fille qui souffrait, ce genre d'acte n'est jamais fait de gaîté de coeur, elle a simplement abrégé et sa souffrance et la sienne. Est-ce qu'une structure de l'état lui a proposé une prise en charge de sa gamine?
Anonyme En Janvier, 2018 (19:08 PM) 0 FansN°: 5
eutanasie africaine
Anonyme En Janvier, 2018 (19:21 PM) 0 FansN°: 6
Dans ce ce type de dossiers, nos juges démontrent clairement qu'ils sont pas bien formés. Aucune expertise sur cette dame. Madame est malade et sa place n'est plus dans une prison mais dans un centre psychiatrique. Elle a besoin de soigner. Au Sénégal, lorsqu'on souffre, on continue de se moquer de toi, de t'isoler. Personne ne t'indique le Dala khel le plus proche, un centre de soin pour personne malade mentale. La société ne gagne rien en emprisonnant une malade. Madame fut 'contaminée' depuis!
Anonyme En Janvier, 2018 (06:00 AM) 0 FansN°: 7
doyna waar
Anonyme En Janvier, 2018 (12:56 PM) 0 FansN°: 8
yeureum,on n'abrege pas les souffrances d'un etre humain en le tuant.tu ne crois pas en dieu?
Manè En Janvier, 2018 (16:20 PM) 0 FansN°: 1
dieu n'a rien à voir avec cette situation où la dame a elle même été dépassée par sa situation, elle a simplement perdu elle même la raison face à ce qu'elle ne ma^trisait plus. c'est facile de juger quand on est pas concerné.
Anonyme En Janvier, 2018 (12:56 PM) 0 FansN°: 9
Anonyme En Janvier, 2018 (08:44 AM) 0 FansN°: 10
K'ALLAH accorde le paradis à l'enfant
Anonyme En Janvier, 2018 (11:05 AM) 0 FansN°: 11
elle était seule en souffrance et n'avait aucune aide.....c'est pour cela qu'elle a choisi cette solution.....l'état ne l'a pas aidé en récupérant sa fille dans une structure spécialisée

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]