Touba : Deux quinquagénaires condamnés pour détention de drogue

  • Source: : Seneweb.com | Le 18 décembre, 2017 à 11:12:29 | Lu 4923 fois | 1 Commentaires
content_image

Des vieux arrêtés pour détention de drogue

Chasser le naturel, il revient toujours au galop, simplement parce que l'habitude est une seconde nature. Adages que Fallou Diagne et Malick Mbengue respectivement âgés de 58 et 57 ans, ne démentiront pas de sitôt. Domiciliés à Touba et férus de "l'herbe qui tue", ils ont comparu devant le tribunal correctionnel de Diourbel pour détention et usage de chanvre indien.

Avec plusieurs séjours carcéraux à leurs actifs, Fallou Diagne et Malick Mbengue ont été arrêtés dans la cité religieuse de Touba avec des "ficeles" (joints) de chanvre indien. Et si le premier a nié les faits devant devant la barre, le second, bien qu'étant pris en flagrant délit, a tout nié. Ce qui n'a pas empêché le Président du tribunal, Mbaye Pouye, de les condamner respectivement à un mois et 15 jours de prison.


Auteur: Gora Kane - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (1)


Seugne Bass En Décembre, 2017 (11:43 AM) 0 FansN°: 1
Le problème, ce n'est pas une question de "naturel". Nos journaleux n'osent pas poser les vrais problèmes. Moi, je crois qu'il faut qu'on arrête de faire de Touba la ville où l'on peut faire tout, dans l'impunité la plus totale.

Les mouvements de jeunesse devraient être autorisés et impliqués dans le combat pour "nettoyer" de cette ville qu'on adore les escrocs, truands et trafiquants de toutes sortes !

Bien sûr dans une démarche citoyenne et républicaine.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]