[ Audio] Couacs lors du pélérinage à la Mecque 2012: Les explications du commissaire Mansour Diop

  • Par : SenewebRadio | Le 06 février, 2013 à 16:02:12 | Lu 7014 fois | 1 Commentaires
content_image

[ Audio] Couacs lors du pélérinage à la Mecque 2012: Les explications du commissaire Mansour Diop

Couacs lors du pélérinage à la Mecque  2012: Les explications du commissaire Mansour Diop


SenewebRadio


Commentaire (1)


Unophom En Février, 2013 (15:08 PM) 0 FansN°: 1
L’Assemblée Générale de l’UNOPHOM (Union Nationale des Organisateurs Privés du Pèlerinage et de la Homra) s’est tenue le samedi 09 Février 2013 à son siège, Boulevard Général De Gaulle à Dakar, aux fins d’évaluer le Pèlerinage à la Mecque 2012



Considérant la volonté affichée par le chef de l’état, son Excellence Monsieur le Président de la république, de faciliter le pèlerinage à la Mecque à tous les sénégalais, décision hautement appréciée par la communauté musulmane,

Considérant la matérialisation de cette volonté par Monsieur le Premier Ministre et son gouvernement, par un suivi régulier et un pilotage quotidien,



Dénonce la volonté du Commissaire Général de remettre en cause l’option gouvernementale d’une privatisation, malgré les avancées

notées dans le pèlerinage privé :



Dénonce les lenteurs et les tergiversations diverses adoptées par le commissaire général au pèlerinage :

? dans le dépôt des listes des voyagistes autorisés à organiser le pèlerinage,

? de la caution solidaire de 50 rials/pèlerin dont l’état du Sénégal est astreint pour la totalité de son quota, (10 500).



Dénonce, la concurrence déloyale développée par le commissariat dans la délivrance tout azimut de visas « non encadré », (plus de 1000 en 2012), pratique qui ternit l’image de marque du Sénégal, en terre saoudienne,



Dénonce l’opacité ayant entouré le choix de la CNART comme assureur du Pèlerinage, sans condition générale, ni convention, ni bulletin d’adhésion pour les pèlerins du privé, et exige de cette dernière le reversement sans délai de la participation bénéficiaire aux ayant droits (agences privées),



Dénonce la non assistance du commissariat devant les multiples tracasseries rencontrées au niveau du consulat d’Arabie saoudite à Dakar, par les voyagistes privés,

et son attitude partisane au niveau de la compagnie aérienne commune,

Rejette son option des regroupements imposés sans cadre juridique, financier et administratif, au mépris des lois et règlements saoudiens qui fixent le minima du quota à 50 et le maxima à 600 pèlerins,



Appelle l’état du Sénégal à revoir et à recadrer le Commissaire général, dont le seul souci est de se maintenir à son poste, quitte à sacrifier anciens amis, collaborateurs et partenaires, avec une absence totale de culture administrative, et une ignorance des mécanismes du pèlerinage, et dont toutes les sorties médiatiques sont orientées vers la défense de son image personnelle.



Exhorte le Ministère des affaires étrangères à consulter et écouter les voyagistes privés, pour une vraie évaluation du pèlerinage.



Fait à Dakar le 09 Février 2013



L’Assemblée Générale

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]