Abdoulaye Baldé : " Mon immunité parlementaire a été violée avant d'être levée"

  • Par : APS | Le 13 janvier, 2013 à 17:01:17 | Lu 9608 fois | 15 Commentaires
content_image

Abdoulaye Baldé : " Mon immunité parlementaire a été violée avant d'être levée"

Abdoulaye Baldé, député-maire de Ziguinchor (Sud) et secrétaire général de l'Union centriste du Sénégal (UCS, opposition), a estimé dimanche que son immunité parlementaire a été violée avant d'être levée par l'Assemblée nationale.

 

L'Assemblée nationale levé jeudi dernier l’immunité parlementaire des députés Abdoulaye Baldé, Ousmane Ngom et Oumar Sarr N° 1, tous d'anciens ministres de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade. 

 

La Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) avait demandé au Parlement de lever leur immunité parlementaire, afin qu'ils puissent être légalement entendus par la justice. La CREI présume qu'ils se sont enrichis de manière illicite. 

 

Aucun des trois députés mis en cause n'a répondu à la convocation de la commission ad hoc mise en place par l'Assemblée nationale en vue de la levée de leur immunité parlementaire. 

 

Plusieurs "raisons m’ont poussé à ne pas déférer à la convocation de l’Assemblée nationale. […] Moi, je considère que mon immunité a déjà été violée sans que je ne sois entendu. Et cela depuis deux mois. [...] Puisque depuis deux mois je suis interdit de sortie du territoire", a déclaré M. Baldé à l'émission Grand jury de la Radio futurs médias (privée). 

 

"Par conséquent, de quelle immunité parle-t-on en ce qui me concerne ? Mon immunité parlementaire a déjà été violée [...]. C’est pourquoi je ne me prévalais plus de cette immunité", a expliqué l'ancien directeur exécutif de l'Agence nationale de l'organisation de la conférence islamique (ANOCI). 

 

L'ANOCI, chargée des préparatifs du 11ème sommet de l'ex-Organisation de la conférence islamique (OCI) en mars 2008 à Dakar, avait reçu plusieurs milliards de francs CFA en provenance de pays arabes surtout. Elle était présidée par Karim Wade --fils du président sénégalais de l'époque, Abdoulaye Wade-- et Abdoulaye Baldé. 

 

Ce dernier a dit à RFM que "l'autre fait qui [l]’a convaincu de ne pas déférer à la convocation, c’est la constitution de la commission ad hoc, qui a été violée dans sa composition, avec la participation d’un membre du bureau de l’Assemblée nationale, ce qui est banni par le règlement intérieur de l’Assemblée nationale". 

 

"L’autre fait marquant aussi, c’est qu’il devait y avoir une commission pour lever l’immunité de chacun des parlementaires qui étaient mis en cause", a fait valoir M. Baldé, docteur en droit et ancien secrétaire général de la présidence de la République sous Me Wade. 

 

"Pour lever une immunité parlementaire, il faut avoir des éléments probants. […] Tout cela m’a poussé à […] ne pas aller devant un organe illégal qui a été commandité par une autorité (le procureur spécial de la CREI) qui n’avait pas le pouvoir de le faire", a-t-il soutenu, estimant en tant qu'ancien ministre, il jouit du privilège de juridiction et n'est justiciable, par conséquent, que devant la Haute cour de justice. 

 

Abdoulaye Baldé était en même temps directeur exécutif de l’ANOCI et secrétaire général de la présidence de la République. Il a ensuite été ministre des Forces armées, puis ministre des Mines, de l'Industrie et de l'Agro-industrie. 

 

Il était membre du Parti démocratique sénégalais (PDS), qu'il a quitté pour créer l'UCS, après la défaite d'Abdoulaye Wade à l'élection présidentielle de février-mars 2012. 

 

Avant la levée de son immunité parlementaire, M. Baldé a été entendu par des enquêteurs de la Gendarmerie nationale, dans le cadre de la traque des biens présumés planqués à l'étranger par des proches d'Abdoulaye Wade.


APS


Commentaire (10)


Jajajajajaja En Janvier, 2013 (17:12 PM) 0 FansN°: 1
ki kane leu wayyy?? balde mou rimka
Analyste1 En Janvier, 2013 (17:36 PM) 0 FansN°: 1
baldé a tout à fait raison. le gouvernement de macky fait de l'abus et tatonne.
Contradictions. En Janvier, 2013 (17:14 PM) 0 FansN°: 2
Tu as refusé de répondre aux représentants du peuple. C'est une marque d'arrogance qui te rendra encore moins populaire. On ne fait pas entrave à une institution. Mais vous libéraux vous manquez de culture de gouvernement et de culture tout court. Pourquoi répondre à la convocation d'un journaliste pour t'expliquer et refuser de déférer à celle de la représentation nationale?

Votre ligne de dense consiste à traiter d'illégale toute mesure ou procédure censée vous remettre entre les mains de la justice. Vous-même Abdoulaye Baldé avez affirmé être riche grâce à vos amis arabes, publiquement sans aucune contrainte. Le President Abdoulaye Wade vous a accusé publiquement d'être à l'origine des dysfonctionnements ou d'éventuels détournements de fonds à l'ANOCI, dedouannant son fils de tout manquement. Rien ni personne ne dit que vous êtes un voleur. Mais opposer une telle arrogance aux structures institutionnelles et démocratiques chargées de vérifier la régularité et l'honnêteté de votre gestion, renseigne suffisamment sur l'idée même que vous avez de votre gestion. Tenter de jeter l'opprobre sur le President de la République, sur le President de l'Assemblee Nationale, sur le PM ou encore sur le Procureur de la CREI ou sur leurs familles, est une ligne de defnense qui affaiblit votre cause. Certains d'entre vous ont commencé à négocier. L'affaire Aidara Sylla en est la preuve. D'autres développements viendront dans les tout prochains jours le prouver. Respectons les institutions et la presomtion d'innocence.
Meissatine En Janvier, 2013 (17:17 PM) 0 FansN°: 3
Va répondre au lieu de jouer à l amnésique. Wade a joué la meme scène de théatre avant Macky essaie de te rafraichir la mémoire ne contuez pas à jouer aux petits cons.
Taro En Janvier, 2013 (17:17 PM) 0 FansN°: 4
Vous parlez de levee d'immunite alors que nous tes freres ziguincherois on meut . Nous n'y voyons pas , le secteur de l'Huilerie qui est le premier employeur au Sénégal est démantelé , des fonctionnaires corrompus et des hommes du PDS ont fini de faire croire que les huiliers n'allaient pas acheté les graines , qu'ils n'ont pas de capacite du coup les frontières ont été ouvertes , aujourd'hui les usines qui faisaient travailler des jeunes dans les régions de Kaolack , Diourbel , Louga , Tamba, Touba et Ziguinchor ne vont pas travailler . La situation de l'emploi est catastrophique , les chinois vont utiliser nos graines chez eux , en Hollande et en Angleterre pour faire delà confiserie , des chocolats de luxe et créer des emplois . Si les huiliers achètent au prix des chinois , russes , sierra léonais , mauritaniens , maliens et autres , ils ne pourront pas s'en sortir les prix de l'huile sont bloqués avec mépris par des farceurs .

Repondre | +0 -0 | Permalink Signaler
Gourdin En Janvier, 2013 (17:19 PM) 0 FansN°: 1
ptdrr arrête le "copier-coller" fais un effort putain. connard!
Drame En Janvier, 2013 (17:23 PM) 0 FansN°: 1
nous les ouvriers des régions nous sommes morts les sociétés sur lesquelles on comptait n'ont pas de matières premières , des chinois , russes ,sierra léonais , mauritaniens , gambiens et maliens sont venus acheter l'arachide avec l'appui d'un ancien ministre de l'agriculture et ses syndicats de bana bana diappando pour tout exporter en angleterre , chine et hollande . c'est pas pour faire de l'huile mais des confiseries , chocolats de luxe et arachide de bouche parce que des cons ont mal conseillé nos nouveaux dirigeants pour des prébendes . c'est dommage pour nos milliers de famille dans les régions ou il n'y a que les huilieries comme industries . pourtant nous avons suivi les alertes des syndicats et responsables des entreprises .
Dram En Janvier, 2013 (17:23 PM) 0 FansN°: 5
Nous les ouvriers des régions nous sommes morts les sociétés sur lesquelles on comptait n'ont pas de matières premières , des chinois , russes ,sierra léonais , mauritaniens , gambiens et maliens sont venus acheter l'arachide avec l'appui d'un ancien ministre de l'agriculture et ses syndicats de bana bana Diappando pour tout exporter en Angleterre , Chine et Hollande . C'est pas pour faire de l'huile mais des confiseries , chocolats de luxe et arachide de bouche parce que des cons ont mal conseillé nos nouveaux dirigeants pour des prébendes . C'est dommage pour nos milliers de famille dans les régions ou il n'y a que les huilieries comme Industries . Pourtant nous avons suivi les alertes des syndicats et responsables des entreprises .
Delondres En Janvier, 2013 (17:30 PM) 0 FansN°: 6
maintenant qu'ils sont dans l'opposition,ils peuvent aller dans les medias raconter des bobards...il ment.....
Infirmiers Chomeurs En Janvier, 2013 (17:58 PM) 0 FansN°: 7
Allez repondre rek monsieur le maire;nous collectif des infirmiers chomeurs de ziguinchor sommes derriere vous agrés le fait k les milllard que vs avé................pouvons etre utilisé dans le recrutement des infirmiers
Niaw En Janvier, 2013 (12:28 PM) 0 FansN°: 8
pauvres cons vous êtes la honte des ziguinchorois avec tout ce que Baldé a fait pour cette région il mérite meilleur traitement Idrissa Seck et Macky Sall les deux grands voleurs de l'alternance sont roi chez eux alors tous derrière Baldé pour une casamance émergeante
Tij En Janvier, 2013 (13:24 PM) 0 FansN°: 9
Ne pouvant fortifier la JUSTICE, Les Mackystes et Macky veulent justifier la FORCE. Ça ne passera pas. C'est peine perdue. Les sénégalais ne laisseront pas Macky liquider tous ses potentiels adversaires en 2017.
Voleur Viole... En Janvier, 2013 (10:48 AM) 0 FansN°: 1
faut pas te réfugier derrière des textes de loi que tu as allègrement violé ...petit voleur ! quand on arrête dans la rue un pickpocket ...crois tu qu'il ose brandir des arguments juridiques ..et demander qui a le droit de lui botter le cul...?
tu es riche .'.dis tu ! ok ...la question est ..comment un ex commissaire de police catapulte dans l'administration , puis dans le gouvernement devient il riche ? plus que riche même ,milliardaire ! et assez idiot pour déclarer publiquement à plusieurs reprises qu'il est devenu riche grâce à des amis"'.arabes.'!!! pendant qu. 'il occupait des fonctions gouvernementales .'pendant qu'il était censé défendre les interets de l'etat , du peuple....toi , comme une prostituée , tu te faisais ...remplir les poches ! et si aujourd'hui , on découvre que les interets de l'etat ont été gravement spoliés...par exemple dans le secteur des mines..faut pas chercher loin..! c'est grâce à des gens de ton acabit..!
n'évoques pas trop les textes de loi...son créateur napoléon..disait : " j'ai toujours une loi pour vous pendre "
Paranoya En Janvier, 2013 (11:07 AM) 0 FansN°: 10
La question de la levée de l'immunité pose le problème du moment à partir duquel la demande peut - être faite, faut - il attendre au moment où l'on s'apprête à servir une mise en demeure ? ou faut - il attendre de servir d'abord la mise en demeure aux personnes mises en cause ?

C'est la réponse à cette question qui éclaire sur la violation ou pas d'une quelconque immunité .....

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]