Mardi 21 Mai, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

Aly Ngouille Ndiaye : "Il n'y a pas eu de mineurs dans cette présidentielle"

Single Post
Aly Ngouille Ndiaye : "Il n'y a pas eu de mineurs dans cette présidentielle"

Le ministre de l'Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, ne boude pas son plaisir. Malgré les réserves de l'opposition, il considère avoir bien organisé la présidentielle du 24 février dernier. En plus, son candidat a été réélu au premier tour et, pour ce dernier, il a réalisé un score à la soviétique dans son fief, Linguère. Entretien-bilan.

Quel bilan tirez-vous de la présidentielle du 24 février dernier, élection à l'issue de laquelle votre candidat, Macky Sall, a été réélu dès le premier tour ?
Je peux dire que je suis satisfait du déroulement des élections, depuis le déclenchement du processus jusqu'au scrutin du 24 février 2019 qui mettait en compétition cinq candidats dont le Président sortant.

C'était un gros challenge pour nous parce que vous rappelez-vous toutes les difficultés qu'on a eues pour faire face à cette pression, notamment de l'opposition qui ne souhaitait pas qu'on organise nous-mêmes les élections. À l'arrivée le Bon Dieu nous a bien gratifié de cette opportunité.

Tout le monde est d'accord que les élections se sont bien passées au Sénégal comme à l'extérieur. C'était un grand défi, nous l'avons relevé. Le défi nous a permis d'organiser ces élections dans 49 pays, dont le Sénégal, dans 14 651 bureaux et, grâce à Dieu, plus de 99% des bureaux étaient ouverts dès 8heures et fermés à 18 heures.

Après ce qui s'est passé le 24 février, on peut dire que l'élection est pratiquement terminée. Et le Président Macky Sall a été réélu au premier tour. Je suis très satisfait, mais je ne suis pas surpris. Je m'y attendais. J'avais dit que ça se passera bien. Je ne pouvais peut être pas penser que j'aurais pu avoir 14651 bureaux de vote et zéro incident. Sur l'ensemble du pays, vous n'avez pas entendu un seul bureau de vote où on vous a dit qu'il manque des bulletins, de l'encre…, parce que nous nous sommes personnellement impliqués pour que ça puisse se passer très bien. Et je précise que 14 jours avant le scrutin tout le matériel était déjà à destination.

"Il n'y a pas eu de mineurs dans ce scrutin. L'opposition était présente dans tous les bureaux de vote. On avait vu ces images avant même les élections. Des écoles organisaient des techniques de votes dans leurs établissements."

 

L'opposition a pointé certaines irrégularités comme un prétendu vote de mineurs à Matam ?
Les gens font beaucoup de montage. Il n'y a pas eu de mineurs dans ce scrutin. L'opposition était présente dans tous les bureaux de vote. Je pense qu'elle n'accepterait pas qu'un mineur vienne voter. Le reste, je considère que c'est des images que les gens avaient dans des cours d'instruction civique. On avait vu ces images avant même les élections où des écoles organisaient des techniques de votes dans leurs établissements. Retenez qu'aucun mineur n'a voté au Sénégal.

Vous exultait à propos du déroulement du vote, mais l'opposition conteste les résultats publiés par la Commission nationale de recensement des votes…
Non, je regrette, l'opposition ne conteste pas les résultats parque si on conteste les résultats on le mentionne dans le procès verbal. J'ai eu moi-même copie des procès-verbaux issus des tribunaux départementaux. Pour l'essentiel, il n'y a pas de contestation ni d'observation.

Le président de la Commission nationale de recensement des votes a signalé, lors de la publication des résultats provisoires, que les quatre candidats de l'opposition ont fait des observations qu'il a jointes dans le rapport qu'il doit déposer au Conseil constitutionnel…
Au niveau de la Cour d'appel je n'ai pas vu moi-même le procès-verbal, mais j'ai vu la fiche dans laquelle l'opposition a fait des réclamations et je ne pense que  ce ne soit pas de nature à remettre en cause le scrutin.

L'opposition affirme que le fichier électoral a été piégé en faveur de Macky Sall ? Que répondez-vous ?
C'est ce "fichier piégé" qui leur a donné 20% et 16%. Le fichier n'a pas  changé. C'est le même fichier qui a permis aux uns et aux autres de passer le parrainage et à d'autres d'être recalés. C'est le même fichier qui a été tiré et chacun d'entre eux a une copie. Piégé ou pas, c'est les gens qui ont une carte d'électeur qui sont venus dans les bureaux de vote et ont vérifié leurs  noms, avant de voter.

 

"Peut-être qu'à l'avenir mon départ du ministère de l'Intérieur ne sera plus un point important. Ce qui est déterminant, c'est l'engagement et la personnalité du ministre, plutôt que son appartenance."

 

Pour des élections crédibles, l'opposition a toujours réclamé votre départ du ministère de l'Intérieur. Comprenez-vous cette demande ?
Ce que nous avons fait à la tête de ce ministère prouve que ce n'est pas forcément un argument qui tient toujours. Nous avons pu organiser les élections. Nous nous sommes personnellement impliqués dans l'organisation des élections avec la Direction générale des élections, la DAF, la direction générale de l'administration territoriale, la police, la gendarmerie, l'armée. C'est avec tout cet ensemble qu'il fallait coordonner pour aboutir à ce résultat. Pour l'essentiel- même l'opposition l'a reconnu le jour du scrutin- je pense que leurs appréhensions ne sont plus fondées. Peut-être qu'à l'avenir ce ne sera plus un point important. Ce qui est déterminant, c'est l'engagement et la personnalité du ministre de l'Intérieur, plutôt que son appartenance.

Votre candidat a été réélu au premier tour avec 58,27%. Mais il a subi une lourde défaite à Touba. Comment expliquez-vous cet énième revers dans la ville sainte ?
Des habitants de Touba n'ont pas voté pour le Président Macky Sall, il n'y a pas une autre explication. Le Président Sall a fait beaucoup de réalisations à Touba comme à l'intérieur du pays. Lorsque la campagne électorale est ouverte, il est venu vendre son programme et faire de la prospection, d'autres candidats l'ont fait. À l'arrivée les populations de Touba, en majorité, ont voté pour le candidat  Idrissa Seck. Même si le candidat Macky Sall n'a pas gagné à Touba il faut reconnaitre que son score s'est beaucoup amélioré dans la ville sainte par rapport aux élections  législatives. Nous sommes en démocratie, aucun candidat n'est censé gagner forcément toutes les villes, tous les bureaux de vote ; ceci montre que notre démocratie est en marche. Certes le Président Macky Sall a perdu le département de Mbacké, mais il a gagné les départements de Bambey et de Diourbel. Au niveau de Ziguinchor il est arrivé deuxième derrière le candidat Sonko. Mais dans 12 des 14 régions du pays le candidat Macky Sall est arrivé en tête, largement devant ses concurrents. Les gens sont partis librement voter à Touba.

Êtes-vous satisfait des résultats enregistrés par Macky Sall à Linguère, votre fief.
Je suis très satisfait des résultats de Linguère (80,01%). Nous avons l'explication : aujourd'hui nous occupons la cinquième place. C'est Ranérou qui est passé devant nous. Là-bas, il n'y a que deux partis, l'APR et le Parti de la Reforme, qui est dans la coalition. C'est ce qui  justifie que Ranérou passe devant nous, sinon nous sommes dans la même tendance. Nous avons amélioré le score en terme de voix parce que c'était important dans un contexte où beaucoup de nos concitoyens sont partis pour la transhumance mais beaucoup d'entre eux sont revenus pour voter. Le plus important c'est que le Président Macky Sall a gagné le département de Linguère avec un taux de 80,01%. Nous félicitons l'ensemble des électeurs qui ont participé à ce vote.

Vous été accueilli en héros dans votre fief, Linguère, une semaine après la présidentielle. Qu'est-ce qui explique un tel engouement ?
J'ai été touché par l'accueil que les populations du Djoloff m'ont réservé. J'avoue que c'est spontané parce que jusqu'à vendredi soir je n'avais pas retenu de venir à Linguère. Puisque nous allons, la semaine prochaine, vers la publication des résultats définitifs, j'ai décidé  de venir à Djoloff pour prendre quelques jours de break en attendant que le Conseil constitutionnel se prononce. Je n'ai   jamais vu une telle mobilisation. Toutes les populations sont sorties pour  m'accompagner jusque dans la chambre de ma mère.



33 Commentaires

  1. Auteur

    En Mars, 2019 (19:35 PM)
    Ah oui, c'est pas lui qui nous avait dit ici qu'il n'y avait pas de gendarme au domicile de Sonko?

    quel bandit ce mec
    • Auteur

      Cissé Lô

      En Mars, 2019 (21:35 PM)
      la bataille de dakar macky sall sait comment il l'a gagné. l'apport d' abdoulaye diouf sarr est incontestable, lui le grand contributeur. il a redressé la santé avec les scandales auxquels l'ancienne ministre nous avait inscrits (radiothérapie et détournement des salaires des contractuels, etc.) ensuite en mettant en branle sa stratégie porte à porte et visite à domicile. j'en oublie la réorganisation de la coordination des cadres républicains qui a commencé à apporter des réponses de haut niveau aux détracteurs du pr en lui épargnant de boxer dans une catégorie qui est loin d'être la sienne. toi, au contraire, depuis ndoulo, les dégâts que tu as causés à touba continuent de pénaliser macky sall malgré tout ce qu'il a fait pour la ville sainte. mais dafa ligueyeul sérigne touba, faye bi dou diekh, n'en déplaise à certains talibés.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2019 (21:49 PM)
      je fais un peu hors sujet...
      le site de kocc serait-il bloqué? si c'est vraiment le cas, ce serait une bonne chose!
    • Auteur

      Revuetcorrige

      En Mars, 2019 (15:41 PM)
      il a raison, il ya eu aucune personne travaillant dans une mine avec un travail qui peut varier passant du forage des trous pour le dynamitage, à l'extraction du minerai et à la manutention de chargeuse navette ou tout genre de véhicule pouvant servir au transport du minerai...
      par contre y a bien eu des personnes n'ayant pas atteint la majorité civile (18 ans).
  2. Auteur

    En Mars, 2019 (19:38 PM)
    Voleur c’est voleur,!
    Auteur

    En Mars, 2019 (19:44 PM)
    AH OUI MONSIEUR, c’est grave ça , ca persiste encore.
    Auteur

    En Mars, 2019 (19:49 PM)
    tant que vous gardez le fichier jusqu a 15 jours avant les elections, macky gagnera toujours. il ny a pas eu delection au enegal en 2019. meme les duplikatats ont fait voter benno 2 fois plus 500 000 electeurs
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2019 (21:11 PM)
      s'il avait remis tot le fichier, meme abdoul mbaye aurait le nombre de parrains requis. il suffisait juste de recopier.
    Auteur

    Senegal En Danger

    En Mars, 2019 (19:56 PM)
    Je demande pourquoi les communes c mairies) ne s'occupent pas de leurs electeurs .je demande si les maires connaissent le nombre de habitants de leurs communes? les communes orientent ses habitants de leurs bureaux de votes.pourquoi la prefecture doit s'occuper de ça?

    il faut mieux organiser les mairies ,ce qui y habite ,les nouveaux venant et les demenager de la commune.comme dans les pays developper.

    donnez chacún sa responsabilité.ne faite pas attention sur les fautes ,mains dans le sens .
    Auteur

    En Mars, 2019 (19:58 PM)
    #ÉLECTION_DANIOUKOY_LIDIEUNTI :



    Juste une petite lecture du fichier électoral actuel qui a été gardé bien au secret jusqu’à 15 jours avant le scrutin en violation totale de l’article L48 du code électoral :



    (A*40%) + (B*65%) = 2.554.605 voix.



    A = Votants de l’axe Régions Dakar-Thiès-Diourbel.



    B = Votants du reste des Régions du Sénégal.



    Sur un total des inscrits de 6.683.043 et en limitant techniquement le nombre total de votants possible à plus ou moins 4.000.000, il suffit juste, à partir du fichier électoral, de dégarnir l’axe Dakar-Thies-Diourbel pour le rendre minoritaire par rapport l’autre axe représentant les autres régions où le score de plus de 65 % des votants était largement faisable voire même acquis pour tout candidat sortant du fait de sa position à la tête du pouvoir exécutif. Quand à l’axe de A où habite la majorité des sénégalais et même ceux les plus hostiles au régime, le candidat sortant n’avait besoin que d’un peu moins de 40 % environ comme score pour passer directement au premier tour. À titre d’exemple le département de Mbacké n’a pas un électorat plus lourd que le département de Podor qui est pourtant 10 fois moins peuplé.



    C’est la raison pour laquelle tous les experts en chiffres, ayant un aperçu sur le fichier électoral actuel, savaient depuis dimanche 24 février à 22H que le candidat Macky Sall avait dépassé le cap des 50 %, après avoir écouté les résultats de la région de Dakar (Pape Ale Niang, un journaliste que j’admire personnellement, me faisait trop rire quand je l’entendais dire l’opposition réunie est majoritaire à Mbackè, à Thiès, à Dakar patati patata donc le second tour est inévitable et inéluctable).



    En réalité, le fichier électoral actuel est totalement en déphasage avec la réalité sociologique du Sénégal. Il est normal pour un sénégalais quelconque de croire une fois que le candidat sortant est minoritaire, par rapport à l’ensemble des candidats de l’opposition réunis, sur l’axe de A alors y’a forcément second tour. Hélas le fichier électoral de Macky ne reflète pas cette réalité et c’est ce qui a trompé énormément de sénégalais dans l’appréciation des résultats 24h après le scrutin. D’ailleurs les candidats de l’opposition en ont beaucoup profité dans leur stratégie de guerre des chiffres.



    #Conclusion : Si toute chose égale par ailleurs, le candidat sortant a beau être impopulaire, minoritaire sociologiquement, mais il a plus de 90 % de chance de passer au premier tour une fois les chiffres agrégés sur l’ensemble des deux axes définis ci-haut du fait de son simple statut de chef d’État et avec tout ce que cela implique comme moyens et envergure.



    Nonobstant les duplicata et les bureaux fictifs, Voilà en principe la structure du fichier électoral actuel, une stratégie bien mise en place par le régime de candidat président Macky Sall. Inélégant, malhonnête voire indigne mais pas bête du tout pour quelqu’un de très machiavélique.



    Je termine juste par dire qu’une élection n’est pas déterminée par le scrutin qui n’est qu’une résultante mais plutôt par le processus électoral. Du moment que l’opposition avait perdu la bataille politique pour un processus électoral transparent et démocratique, les 04 autres candidats n’avaient aucune chance face au sortant Macky Sall actuellement élu avec 58 % dès le premier tour.



    ——————–



    #PS : La vidéo qui était promise pour samedi n’est plus opportune après avoir écouté les états majors des 4 candidats de l’opposition. Je pense qu’ils ont compris que le processus électoral (fichier électoral, carte électorale, code électoral juste et consensuel) est plus important et plus déterminant que le jour du scrutin
    Auteur

    En Mars, 2019 (20:13 PM)
    Tournons la page Macky a gagne c'est fini nous avons un job a faire c'est d'evite Karim wade pour 2024 un conseil d'un connaisseure.
    • Auteur

      Ich Bin Deutsch

      En Mars, 2019 (20:36 PM)
      sa sarah ndaye y’a raciste domeram bagne karime beugue emmanuel macron domeram
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2019 (12:16 PM)
      et mettre sonko ? les pro sonko kagne nguéni nekk nitt té arreter de vous prendre pour le nombril de ce pays ??????
    Auteur

    En Mars, 2019 (20:51 PM)
    Toi qui insulte tu a pas de Dieu ton coeur est noir et tu es um mauvais croyant.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2019 (20:56 PM)
    Ne perdons pas de temps en justificatif car un mineur ne peut voter. N'est ce pas ces même qui se plaignent de ne pas avoir leur C N I pour aller voter et se sont des majeurs. Comment ces mineurs se sont -ils débrouillés pour les obtenir? En plus de cela de Podor à Matam,région qu'on accuse l'électorat ne représente que 7/100 au niveau national.Là si BBY obtenait 0/100, son score national serait de 55/100.Méditez en.
    Auteur

    En Mars, 2019 (21:04 PM)
    Baye m'baye il a 18 ans pourtant on dirait un gamin aussi
    Auteur

    Kassa

    En Mars, 2019 (21:11 PM)
    le ministre disait, je ferais tout pour que macky gagne... Et il a gagné...
    Auteur

    Apr

    En Mars, 2019 (21:13 PM)
    monsieur, le fichier électieal est truqué, nombre d'electeurs dans certaines zones impossible, des enfants de -14 ans ont voté, des PV falsifiés.

    Et pour terminer le journaliste sénégalais Assane Diop de RFI un APR, un vrai vendu se met à diaboliser Sonko devant les medias étrangers
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2019 (22:24 PM)
      la femme de assane diop le chien c zahra yhane thiam ministre conseiller de maki
    Auteur

    Dixit

    En Mars, 2019 (21:14 PM)
    Aly N'gouille, Aly magouille, Aly Baba...
    Auteur

    En Mars, 2019 (21:18 PM)
    Macky si tu finis ton mandat sans construire une université à Matam pour le nord-est on ne te pardonnera jamais
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2019 (22:07 PM)
      vous naurez rien du tout maki a menti partout ou il est passe il a eu ce qu il voulait c fini et le peuple va le regretter
    Auteur

    Sega

    En Mars, 2019 (21:28 PM)
    je ferai tout mon possible pour que macky gagne ces élections
    Auteur

    En Mars, 2019 (21:40 PM)
    Un tocard qui brasse du vent.
    Auteur

    Nonon

    En Mars, 2019 (22:01 PM)
    des enfants ont voté. c'est incontestables, les simulations c'(est dans ton imaginations
    Auteur

    En Mars, 2019 (22:14 PM)
    lui et son Macky la prison apres 2024
    Auteur

    En Mars, 2019 (22:16 PM)
    je pense que tous les senegalais qui ont ete prive de leur droit de vote et ceux qui n ont pas recu leurs cartes didentites devraient porter plainte ce gars un malhonnete
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2019 (22:26 PM)
      ou est ce qu on va le porter plainte y a plus de justice dans cette republique bananiere
    Auteur

    En Mars, 2019 (02:02 AM)
    Ils ont reproduit ce qu'ils on fait en côte d'Ivoire où dans beaucoup de localités le nombre votants est supérieur à la population même. Exemple dans le département Kanél?
    Auteur

    En Mars, 2019 (02:20 AM)
    ce monsieur a organise une fake election mais bissa gui ci biss yi
    Auteur

    En Mars, 2019 (02:24 AM)
    une fake elction avec un complot internationnal juste pour vendre le Senegal a la France Macky un vrai esclave

    Auteur

    En Mars, 2019 (06:20 AM)
    Et si, pour une fois, on arrêtait de radoter pour se mettre au travail ?

    Ce pays, nulle autre que nous, ne pourra le développer !
    Auteur

    En Mars, 2019 (07:46 AM)
    Aly ngouye je me demande si tu es un vrai ndiayène, alboury "bourba djoloff" refusait d'être muselé c'est pourquoi il s'est exilé et vous êtes le valet de maky sall, quelle honte pour un ndiayène, les ndiobène vont rigoler.
    Auteur

    En Mars, 2019 (10:28 AM)
    en tout cas je suis témoin que dans des écoles ici à thiès, il ya eu des simulations de vote oû il y a meme eu des campagnes électoraux. ma nièce était candidate.
    Auteur

    Senegalus

    En Mars, 2019 (10:29 AM)
    CE MINISTRE EST UN MYTHOMANE TOUT SIMPLEMENT

    ET BEN LE PEUPLE DANS SA MAJORITE AIMENT ETRE DIRRIGER PAR UN SOUS PREFET DE LA FRANCE

    PAYS DE MERDE
    Auteur

    En Mars, 2019 (10:41 AM)
    VOUS LE DITES SI BIEN VOTRE PRÉSIDENT LES APRISTS. VOUS ETES FORMIDABLES ON VOUS PAIE POUR PÊCHER;MENTIR INSULTER. Vous gagnez bien votre salaire. vos parents ne sont pas fiers de vous .mais comme vous tes des antinationaux et ne pensez qu'a vos poches,vous pouvez noyer le pays dans vos manigances. il n'y a rien qui soit éternel. bande de tricheurs.
    Auteur

    Serignetoubab

    En Mars, 2019 (11:43 AM)
    mr le ministron, tu devrais avoir honte de toi.

    Ensuite ce n' est pas a toi de te juger toi-même, laisse le soin aux observateurs de juger de l' organisation très chaotique de cette mascarade que vous aviez pourtant préparée pendant 2 longues années.

    Tu es nul, impitoyable, minable, voleur du suffrage des sénégalais et violeur de la constitution du pays.

    Dans un autre pays ou les citoyens étaient plus patriotiques et surtout avaient plus d' audace et d' auto-estime, vous n' auriez pas osee sortir dans la rue car les gens iraient vous demander des comptes et vous corriger comme il se doit.

    Moi je suis un NDIAYE, du Djolof comme toi, petit fils de Yeli Bira Yamb Ndiaye et de la reine Yacine Boubou, mais je sais que tu ne merites pas le nom NDIAYE que tu portes. Depuis quand un fils d' Alboury Ndiaye pouvait-il s' abaisser au point de servir un fils d' esclave (Mathioubé) du nom de macky sall?

    Donc de grâce arrête de te réclamer de cette noble famille du Djolof car tu n' en fais pas partie. Un fils du Djolof ne prendrait meme pas le thé avec un Mathioubé comme macky sall ou un bammbaa?o comme farba ngom.

    A travers des énergumènes comme toi, macky sall, le revanchard veut effacer son histoire et se créer un présent de NOBLE GOR, qu' il n' a jamais été et qu' il ne sera jamais. Heureusement que Me Wade nous a fort bien renseigné sur ses origines que la plupart des sénégalais ignoraient.
    Auteur

    Gr Mor

    En Mars, 2019 (13:25 PM)
    BRAVO ngouille l'artiste du fichier, lhomme qui a reusssi a tripatouille le fichier électorale comme un épicier sur ses comptes ses calculs machiavéliques sont tombés juste seulement Wade savait et l'avait dit: désormais aly peu ouvrir une agence pour aider les président africains autocrate a rester au pouvoir et a s'autoproclamer vainqueur il devrait en principe gagnr beaucoup de milliards avec sa nouvelle société . il a montré qu'il était prés a tout pour faire gagner macky et rester comme ministre . maintenant i ls faudrait aider les senegalais a retrouver leurs pièces d'identité pour moins de tracasserie svp aly magouille Ndiaye bravo
    Auteur

    Jami Djolof

    En Mars, 2019 (14:35 PM)
    mais pour la commune de mbeuleukhe il ,nya que trois bureaux de votes pour moins de 1500 inscrits pour toutes une commune .j'exige une réponse des autorités c est comme si c est le village seulement qui constitue la commune.je suis un djoloff djolff vivant au Saloum wassalam merci
    Auteur

    En Mars, 2019 (17:05 PM)
    menteur
    Auteur

    Deug Pata

    En Mars, 2019 (17:17 PM)
    les menteurs de la République!
    Auteur

    Mountaga Diop

    En Mars, 2019 (01:53 AM)
    Pour ceux qui connaissent aly ngouille ndiaye c est un esprit exceptionnel

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR