Politique

Politique

AMINATA TALL S’ATTAQUE A AMINATA TALL : "le rôle d’un Premier ministre n’est pas de prendre les projets de ses ministres"

  • Par : Nettali | Le 13 mars, 2006 à 00:03:00 | Lu 14210 fois | 0 Commentaires
content_image

AMINATA TALL S’ATTAQUE A AMINATA TALL : "le rôle d’un Premier ministre n’est pas de prendre les projets de ses ministres"

Le ministre de la Décentalisaion et des collectivités locales n’est d’accord ni avec la façon dont sa formation politique, le Parti démocratique sénégalais (Pds) fonctionne, ni avec le style Macky Sall. Elle accuse ce dernier de la combattre politiquement dans son fief à Diourbel mais aussi au sein du gouvernement. Aminata Tall lâche ses vérités. De façon crue...

« Je le reconnais, il y a des bisbilles entre lui et moi. Car Macky Sall a dit publiquement que j’étais son ami. Mais il ne le prouve pas. Car le dit mais chaque jour il pose des actes qui ne me sont pas favorables. C’est comme durant les renouvellements du Parti démocratique sénégalais à Diourbel. Macky Sall est venu et a fait ce qu’il voulait avant de partir. C’est à la limite un manque de respect ». Le ministre Aminata Tall n’a pas mâché ses mots, ce matin, sur les ondes de Sud-Fm, dans l’émission "Dianobi" animée par Pape Allé Niang. Parlant du Programme national de développement local (Pndl), qui a été affecté à la Primature, le ministre d’Etat charge encore Macky Sall : « le rôle d’un Premier ministre n’est pas de prendre les projets de ses ministres. Un Premier ministre doit coordonner les projets et non les arracher à ses ministres. Je ne suis pas d’accord avec le fait que le Programme national de développement local soit rattaché à la Primature et je l’ai dit au Président. J’attends sa réponse », a laissé entendre Aminata Tall. De l’ancien Premier ministre Idrissa Seck, Aminata Tall avoue : « « il y avait des problèmes entre lui et moi. Mais il m’a demandé pardon et je le lui ai accordé. Comme je l’avais dit lors de la fronde des députés, le Pds est un enclos et je pense que notre rôle est de rassembler toutes les brebis égarées ». Est-ce cette position qui vaut au maire de Diourbel des attaques venant des « faucons » ? « Ils m’attaquent sans cesse. Mais cela ne me dérange pas. Je suis une femme d’Etat. Si on m’attaque, c’est parce que j’assume tout ce, je dis et je dis tout ce que je pense ».

Nettali

Articles similaires


Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]