APR-PDS : bonnet blanc, blanc bonnet

  • Source: : Seneweb.com | Le 14 juillet, 2017 à 16:07:19 | Lu 6683 fois | 467 Commentaires
content_image

APR-PDS : bonnet blanc, blanc bonnet

C'est le scénario parfait de l'arroseur arrosé. Les "apéristes" n'avaient pas fini de railler la coalition Wattù Senegaal pour son recours à un vieillard de 92 ans pour conduire sa liste qu'ils sont rattrapés par le même mal dont souffre le Pds. Wade, puisque c'est de lui qu'il s'agit, a toujours été un astre qui n'a jamais voulu qu'une étoile scintille à ses côtés. Macky Sall qu'il disait avoir "créé de toutes pièces" est, hélas, sur la même voie. Les libéraux n'ont pu se passer de Wade au risque d'essuyer une véritable déculottée électorale le 30 juillet. De la même manière qu'il a fallu moins d'une semaine de campagne aux "apéristes" pour réaliser que le bateau Benno vogue en eaux troubles, tangue dangereusement et risque de sombrer sans son indispensable (!) capitaine, en l'occurrence Macky Sall.

Tenant exceptionnellement le gouvernail, son Premier ministre, Mouhammad Boun Abdallah Dionne, a beau se montrer courageux et volontaire, il risque de ne pas mener les siens à bon port. C'est du moins ce que sous-entend la sortie alarmiste d'Aliou Sall. Lui qui déclare, sans sourciller, que son frère de Président "doit s'impliquer dans la campagne des législatives". Parce que, soutient-il, "c'est autour de la défense de son bilan que se structure le discours de campagne de Benno Bokk Yaakaar". Et après ? Que fait-il du sacro-saint principe de la séparation des pouvoirs ? Aurait-il oublié la jurisprudence Wade aux législatives de 2001 ?

À l'époque, la présence de la photo de l'ancien président de la République à côté de celle d'Idrissa Seck, alors tête de liste de la coalition Sopi, avait été attaquée par l'opposition devant le Conseil constitutionnel. Laquelle juridiction avait donné gain de cause aux adversaires des libéraux, sommant le "pape du Sopi", tout président de la République qu'il fut, d'enlever purement et simplement son image des affiches et bulletins de sa coalition. Malgré sa bravade à travers une correspondance adressée aux cinq Sages pour contester leur arrêt, Wade avait dû se conformer à leur injonction. Quoique, dans un sursaut d'orgueil, il dût se résoudre à mettre en lieu et place de son effigie une ombre qui laissait tout de même deviner son faciès. Qu'à cela ne tienne, il s'était plié, ne serait-ce que partiellement, à la décision du Conseil constitutionnel.

Aliou Sall ne doit quand même pas avoir la mémoire assez courte pour oublier ce fameux épisode. Or, le seul fait que la photo du Président Macky Sall figure sur les affiches de Benno Bokk Yaakaar est en soi une violation de l'esprit de la Constitution. Alors, faudrait surtout pas en rajouter en l'invitant à être présent physiquement dans la présente campagne.

Et moi qui pensais que le credo des responsables et militants "apéristes" était la défense de la République, de ses principes et de ses bonnes pratiques comme le postule le nom de leur parti : Alliance pour la République ! Non, le Président Macky Sall ne doit pas s'inviter dans la campagne des législatives. Le cas échéant, j'aurais personnellement toutes les raisons d'être déçu et d'avouer ma naïveté. Moi qui avais des préjugés favorables quant aux tournées "économiques" qu'il a menées dernièrement.

Contrairement à l'opposition qui lui reprochait de faire dans la pré campagne, je pensais sincèrement qu'on ne devait pas lui en faire grief. Je me disais plutôt qu'il voulait, dans un esprit républicain, anticiper sur la campagne électorale pour ne pas avoir à s'y mêler à compter du 9 juillet jusqu'à sa clôture le 28 courant.

Entrer aujourd'hui dans cette campagne des législatives à l'invitation d'Aliou Sall ou d'autres qui pensent comme lui n'est pas pour honorer le chef de l'Etat et Gardien de la Constitution qu'il est. Et qui, à ce titre, est le garant du respect des dispositions et de l'esprit de notre Charte Fondamentale.

Mais, ce qu'il faut réellement comprendre de l'appel désespéré d'Aliou Sall, c'est que l'Apr paie aujourd'hui le contrecoup de l'absence de structuration qui la caractérise. Cette tare congénitale qui la poursuit et qui se révèle très handicapante au moment où tout Benno est à sa remorque. Faute de structuration, il n'y a de leadership que celui de Macky. Il est l'alpha et l'oméga de l'Apr. Il est la seule "constante" tandis que les autres ne sont que de simples "variables". N'est-ce pas le refrain que les libéraux entonnaient en chœur à l'époque de la toute-puissance de Wade 1er ? Eh bien, on en voit aujourd'hui le résultat. Encore que le "pape du Sopi" a toujours désigné un numéro deux. Il avait seulement la fâcheuse propension de leur couper la tête pour peu qu'il avait le sentiment qu'elle s'élevait plus haut qu'il ne le voulait. Macky, lui, n'en a point.

Aurait-il un bon numéro deux qu'il n'aurait peut-être pas envoyé Boun Dionne au charbon pour une bataille aussi cruciale et sans qu'il ait eu à fourbir ses armes. De même, une structuration à l'horizontal lui aurait permis de disposer de suffisamment de leaders locaux pour prêter main forte à Dionne qui n'aurait alors qu'à jouer au chef d'orchestre pour mener ses troupes à la victoire.

Mais le pire est que l'Apr semble n'avoir rien appris des erreurs du Pds. En témoigne cette sortie de Mame Mbaye Niang indiquant très clairement que le choix de Dionne comme tête de liste nationale ne veut pas dire qu'il est le numéro deux de l'Apr. Pas plus que celui d'Amadou Ba comme chef de file à Dakar ne signifie point qu'il est le patron des "apéristes" de la capitale.

Pourquoi a-t-il eu besoin de le dire et avec des trémolos à la voix si ce n'est pour faire comprendre à qui voulait l'entendre que son parti n'est pas prêt, mais alors pas du tout, à se structurer ? Sauf qu'il est grand temps pour Macky de comprendre que l'Apr n'a rien à gagner à être une pâle copie du Pds.


Auteur: Par Momar DIONGUE, Analyste politique - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (13)


Du Legislateur En Juillet, 2017 (17:02 PM) 0 FansN°: 1
Il faudrait des dieux pour donner des lois aux hommes. Le même raisonnement que faisait Caligula quant au fait, Platon le faisait quant au droit pour définir l'homme civil ou royal qu'il cherche dans son livre du Règne. Mais s’il est vrai qu’un grand prince est un homme rare, que sera-ce d'un grand législateur? Le premier n'a qu'à suivre le modèle que l'autre doit proposer. Celui-ci est le mécanicien qui invente la machine, celui-là n'est que l'ouvrier qui la monte et la fait marcher. «Dans la naissance des sociétés, dit Montesquieu, ce sont les chefs des républiques qui font l'institution et c'est ensuite l'institution qui forme les chefs des républiques.»

Celui qui ose entreprendre d'instituer un peuple doit se sentir en état de changer pour ainsi dire la nature humaine, de transformer chaque individu, qui par lui-même est un tout parfait et solitaire, en partie d'un plus grand tout dont cet individu reçoive en quelque sorte sa vie et son être; d'altérer la constitution de l'homme pour la renforcer; de substituer une existence partielle et morale à l'existence physique et indépendante que nous avons reçue de la nature. Il faut, en un mot, qu'il ôte à l'homme ses forces propres pour lui en donner qui lui soient étrangères, et dont il ne puisse faire usage sans le secours d'autrui. Plus ces forces naturelles sont mortes et anéanties, plus les acquises sont grandes et durables, plus aussi l'institution est solide et parfaite: en sorte que si chaque citoyen n'est rien, ne peut rien que par tous les autres, et que la force acquise par le tout soit égale ou supérieure à la somme des forces naturelles de tous les individus, on peut dire que la législation est au plus haut point de perfection qu'elle puisse atteindre.

Le législateur est à tous égards un homme extraordinaire dans l'État. S'il doit l'être par son génie, il ne l'est pas moins par son emploi. Ce n'est point magistrature, ce n'est point souveraineté. Cet emploi, qui constitue la république, n'entre point dans sa constitution; c'est une fonction particulière et supérieure qui n'a rien de commun avec l'empire humain; car si celui qui commande aux hommes ne doit pas commander aux lois, celui qui commande aux lois ne doit pas non plus commander aux hommes: autrement ces lois, ministres de ses passions, ne feraient souvent que perpétuer ses injustices; jamais il ne pourrait éviter que des vues particulières n'altérassent la sainteté de son ouvrage.

J J ROUSSEAU
Lebaolbaol Tigui En Juillet, 2017 (17:04 PM) 0 FansN°: 2
"Macky ne m'as pas ècoutait" voilà ce que wade reproche à son fils...il disait cela avec desolation hier à Touba...........Wade a demontrè sans le vouloir son affection à l'egard de Macky sall ku wax feegn ! :frustre: 
Anonyme En Juillet, 2017 (17:07 PM) 0 FansN°: 3
DEVISE DU SENEGAL: FOUKI NIIT DI GASS FOUKI NIIT DI SOUL.

Gnilay faal Tay gnolay folli soubeu.

En fin de compte, le SENGALAIS NE SAIS PAS CE QU'IL VEUT.
Anonyme En Juillet, 2017 (17:07 PM) 0 FansN°: 1
ce qui le prouve , il fait pareil avec tout les presidents.
ce qui montre qu'il ne save pas ce qu'il veut
Anonyme En Juillet, 2017 (17:07 PM) 0 FansN°: 2
le sénégalais te fait accéder au trône, une fois au pouvoir il se dit non on veux plus de toi.
du jamais vu.
Anonyme En Juillet, 2017 (17:12 PM) 0 FansN°: 4
vive wade wade rek
Bruxelles En Juillet, 2017 (17:19 PM) 0 FansN°: 5
Eh bien voilà un article bien écrit.. j'ai savouré.. bonne continuation Momar Diongue
Anonyme En Juillet, 2017 (17:58 PM) 0 FansN°: 6
Je pense que l'apr est que le pds car on est en 2017 et macky est né aprés les independances.
Reply_author En Juillet, 2017 (18:10 PM) 0 FansN°: 1
mr diongue , l'apr c'était la gangrene du pds , la somme des excroissance qui tétaient au flanc du parti. un regard lucide autour du macky le démontre à suffisance (cissé lo, mbaye ndiaye, mambaye niang, abc, youssou touré;;etc...
Anonyme En Juillet, 2017 (18:02 PM) 0 FansN°: 7
vive le president macky le meilleur des meilleur  :emoshoot: abas wade et son clan de voleur que des soif de l'argent pour voléé les senegal tout c ajustement c des affame de pouvoir et voleur comme idy le petit serpent tu sera jamain prèsident dans se pays
Anonyme En Juillet, 2017 (18:50 PM) 0 FansN°: 8
Notre malheur c'est d'avoir pensé qu' un élève de Wade pouvait redresser ce pays pille par les libéraux.

Ils sont tous pareils ceux du Pds comme ceux de l'Apr.

Se remplir les poches au plus vite est leur devise.

Ils mettent en avant leurs intérêts personnels et partisans au détriment de ceux de la nation.

Il temps que les sénégalais mettent fin à leur imposture
Benno Bokou Bakar Yi En Juillet, 2017 (19:20 PM) 0 FansN°: 9
BENNO bande de vernacle. Senegal sounou rew la t mou dieum kanam la nouy niane. Kone bayilen sen tiaxane yi, t degou si lingen di def. Benno se bat contre le peuple senegalais et ils nous trouverons ici INSHAALLAH. WA SALAM







Aimons nous, aimons qui nous sommes, aimons notre pays  :sunugaal:   :sunugaal:   :sunugaal: 



Le Senegal au Senegalais
Anonyme En Juillet, 2017 (19:29 PM) 0 FansN°: 10
analyse bidon, comment comparer Wade le farceur a Maky le sérieux.
Lynx En Juillet, 2017 (19:38 PM) 0 FansN°: 11
A mon avis il faut laisser la photo de MACKY sur le bulletin ou les affiches : á partir de ce moment il faudra faire campagne normalement .
Anonyme En Juillet, 2017 (21:05 PM) 0 FansN°: 12
Non ils sont pas pareils...il y a une copie originale (PDS) et la photocopie illisible (APR), le bonnet blanc on peut faire avec c'est clair, visible. PDS)..un blanc bonnet est illisible C,est pouqruoi toute cette cacaphonie

APR=PDS en plus mauvais, mêmes militants, nous préférons l'original que la photocopie

APR enfanté par le PDS par césarienne..bébé encadré par une meute de doulnalistes alimentaires, de communistes repentis embourgeoisés, de socialistes nostalgiques qui attendent le moment propice pour l'enterrer rapidement....un bébé dorloter par des militants séniles qui n'ont rien compris et qui cherche à effacer leur filiation en "tuant symboliquement le père" increvable machallah

PATHÉTIQUE, ils font pitié avec les mafieux qui les encadrent
Anonyme En Juillet, 2017 (22:07 PM) 0 FansN°: 13
Non je prèfère la photo de Marième Faye elle est plus wang que Macky

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]