CCPE : trois points d’accords et cinq points de désaccords

  • Source: : APS | Le 26 février, 2018 à 21:02:03 | Lu 4664 fois | 19 Commentaires
content_image

CCPE : trois points d’accords et cinq points de désaccords

Les concertations sur le processus électoral (CCPE) ont débouché sur trois points d’accords sur les huit thèmes de discussions, a indiqué, lundi, le président du Cadre de concertation sur le processus électoral (CCPE), l’ambassadeur Saidou Nourou Ba.

"Sur les huit thèmes que nous avons eu à discuter, nous avons déjà identifiés trois points d’accords, cinq points de convergences, cinq points de désaccords et sept recommandations", a-t-il dit à l’occasion de la remise de ce rapport au ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye.

A l’en croire, des accords ont été trouvés concernant entre autres, l’audit du fichier électoral. D’autres questions telles que celle relative à l’application du bulletin unique à la prochaine élection présidentielle restent encore à discuter.

Concernant les recommandations, elles sont relatives entre autres, "à la mise en place d’une commission technique sur l’utilisation du
bulletin unique mais également les modalités de mécanismes de financement des partis politiques tout en tenant compte de la nécessité de rationnaliser les partis politiques et les candidatures", a-t-il ajouté.

Selon Saidou Nourou Ba, "s’il y a la majorité au pouvoir et l’opposition, il ne peut pas y avoir un accord complet sur tous les points". "Le contraire aurait étonné et susceptible d’être interprété comme étant quelque chose de suspect", a-t-il estimé.

Tout en saluant "toute la courtoisie et la franchise et la preuve de maturité" dont ont fait montre les différentes parties prenantes lors de ces concertations, le président du CCPE a plaidé pour une "progression de la démocratie", soutenant que c’est dans "la contradiction qu’il y a eu et qu’il y’aura toujours du progrès".

Pour sa part, le ministre de l’Intérieur, après avoir félicité les membres du CCPE pour la diligence notée dans la présentation du rapport en l’espace de deux mois, a souligné que le document sera remis au président de la République qui "l’appréciera et donnera des directives" pour la suite à donner.

Mis en place en décembre 2017, le CCPE qui regroupe des acteurs politiques et de la société civile avait pour mission de trouver dans un délai relativement court, un consensus sur huit points de discussion qui devaient aboutir à des conclusions à remettre au chef de l’Etat en perspective des élections de 2019.

Il s’agit de questions relatives à l’évaluation du processus de refonte partielle des listes électorales, l’audit du fichier électoral, les conditions de participation à l’élection présidentielle, les propositions de précisions sur certaines dispositions légales et constitutionnelles notamment le mandat présidentiel et certains articles du code électoral.

Il y avait également les questions relatives à la personnalité, l’autorité ou l’organe consensuel devant conduire le processus électoral, la place de la CENA et du CNRA, le processus électoral, l’organisation des élections locales, la rationalisation des partis ainsi que le financement des partis et le statuts de l’opposition ainsi que celui du chef de l’opposition.


Auteur: Aps - APS






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (14)


Sunugal En Février, 2018 (22:22 PM) 0 FansN°: 1
AVEC ALIOU NGOUILLE NDIANE C’EST LA MAGOUILLE QUI SENT DÉJÀ IL EST TROP MAL PLACÉ POUR ORGANISER DES ÉLECTIONS TRANSPARENTES CE GUIGNOL. EN PLUS IL YA UNE RÉTENTION SÉLECTIVE MANIFESTE DE NOS CARTES D’ÉLECTEURS .

MONSIEUR BA REVOIS TA COPIE .

UN PRÉSIDENT QUI ÉLIMINE TOUS SES ADVERSAIRES POTENTIELS A CAUSE DUNE PEUR BLEUE DE PERDRE LES ÉLECTIONS FERA TOUT POUR CRÉER LES CONDITIONS DUNE ÉLECTION NON TRANSPARENTE.

AVEC CE CLAN MAFIEUX FAYE SALL IL FAUT LA RÉVOLUTION FRONTALE POUR LES DÉGAGER ET REPRENDRE LA GESTION DE NOTRE PÉTROLE ET GAZ EN MAIN



 :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
Anonyme En Février, 2018 (23:03 PM) 0 FansN°: 2
Il ne faut pas lui faire confiance. Tous les alpoular sont pro Macky.
Anonyme En Février, 2018 (23:13 PM) 0 FansN°: 3
IL NE FAUT PAS DIALOGUER AVEC MAKY. IL FAUT L ABATTRE
Anonyme En Février, 2018 (23:26 PM) 0 FansN°: 4
SEYDOU NOUROU DES LE DEBUT JE SAVAIS QUE TON CADRE ETAIT BIDON !!! LES FAITS M'ONT DONNE RAISON ! CONSEILLES A TON MAITRE MACKY QUE S'IL NE VEUT PAS QUE SON NOM SOIT RATTACHE A LA PREMIERE GUERRE CIVILE AU SENEGAL IL N'A QU'A ORGANISER DES ELECTIONS TRANSPARENTES COMME CELLES QUE WADE A ORGANISEES ET QUI LUI ONT PERMIS D'ACCEDER AU POUVOIR
Anonyme En Février, 2018 (02:14 AM) 0 FansN°: 5
Je n'ai plus aucune raison de faire confiance en Macky , où est le document des assises , où est le document de l'ofnac , où est le document de l'ige , où sont les accords signés de part et d'autre , où est la transparence tant décriée , où sont les paroles de Macky ?
Anonyme En Février, 2018 (04:13 AM) 0 FansN°: 6
Macky ennemi numéro un du Sénégal
Abdoulaye Sow En Février, 2018 (10:50 AM) 0 FansN°: 1
Abdoulaye Sow En Février, 2018 (10:50 AM) 0 FansN°: 2
Abdoulaye Sow En Février, 2018 (10:50 AM) 0 FansN°: 3
Anonyme En Février, 2018 (06:13 AM) 0 FansN°: 7
sabotage organisé des legislatives, sabotage de la presidentielle, maky selectionne les electeurs, et les candidats, exclusion des wolofs
Anonyme En Février, 2018 (08:03 AM) 0 FansN°: 8
L'erreur de l'opposition c'est d'avoir fait confiance de Saidou Nourou qui a était visiblement du côté du pouvoir. Même sur les point d'accord, Macky Sall et Aly NGouye les ont dépouillé sur 1. le refus de la baisse de la caution, 2. le Maintenant d'un Ministre Apr à l'Intérieur, 3. jamais de bulletin unique, 4. audit du fichier électoral et non du processus électoral, 5 maintient de Doudou Ndir alors que son mandat est terminé .....
Anonyme En Février, 2018 (10:20 AM) 0 FansN°: 9
SEUL OUSMANE SONKO PEUT RELEVER CE PAYS QUE CES ULTRA CORROMPUS ONT COMPLETEMENT RUINE. NOS CARTES D'ELECTEURS C'EST LE VRAI COMBAT QUI VAILLE
Anonyme En Février, 2018 (11:15 AM) 0 FansN°: 10
Deux terrains jumelés situés à Kounoune prés base armée française et cité kalya

*7*7*5*5*6* 2*6 *5*4





Anonyme En Février, 2018 (14:38 PM) 0 FansN°: 11
ce vieux Seydou est un pure nafekh il etait venu a la presidence de la JA sois disans pour arranger, a la fin il voulait plus quitter, pire il a felicer momar ndiaye celui qui a emmener la ja en 4e division

en tout cas Dieu ne dors pas

Anonyme En Février, 2018 (17:14 PM) 0 FansN°: 12
sabotage organisé des lections, maky choisit ses electeurs et ses candidfats poiur gagner
Anonyme En Février, 2018 (18:04 PM) 0 FansN°: 13
CEUX QUI SONT ALLES A LA TABLE DE SEYDOU NE SONT PAS L'OPPOSITION CREDIBLE CE SONT DES PROSTITUES POLITIQUES QUI VEULENT SE VENDRE A MACKY
Anonyme En Février, 2018 (23:50 PM) 0 FansN°: 14
Seydou nourou tu nous prends pour des cons ou quoi ?

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]