Djibo Kâ sur les évènements du 16 février 1994 : “C'était un complot contre moi”

  • Source: : Seneweb.com | Le 16 février, 2015 à 08:02:55 | Lu 17193 fois | 57 Commentaires
content_image

Djibo Kâ sur les évènements du 16 février 1994 : “C'était un complot contre moi”

Le 16 février 1994, Djibo Leyti Kâ était le ministre de l'Intérieur du Sénégal. Ce jour, les membres de la Coordination des forces démocratiques (Cfd), dirigée par Abdoulaye Wade et Landing Savané, avec la participation des Moustarchidines, improvisent une marche. Les forces de sécurité s'interposent. Et sept personnes, dont six policiers, sont tués. Djibo Kâ se remémore de ce jour. Dans les colonnes du journal “Le Quotidien”, il raconte : “C'est comme hier pour moi. C'était un vaste complot contre Djibo Leyti Kâ. Ce qui s'est passé ce jour n'était pas spontané.

 C'était connu d'avance sauf que les services compétents de l'Etat qui devaient intervenir et qui étaient au courant auraient gardé l'information pour m'avoir, pensant que je réagirai violemment. Or, ils se sont trompés. Dès que j'ai appris un mort vers Sips (près de Thiaroye), piétinés par la foule dans laquelle il y avait des personnes avec des foulards rouge, cela m'a rappelé les évènements d'Iran et de Bamako. Plus vous réprimez, plus les gens sortiront. La violence et la répression forment un cercle infini. J'ai demandé de ne tirer sur personne, mais de résister. J'ai été obligé de faire venir des éléments du Groupement mobile d'intervention (Gmi) basés à Thiès”, raconte le leader de l'Union pour le renouveau démocratique (Urd). “Dès qu'ils sont arrivés à la Cathédrale de Dakar, devant mon bureau presque, ils descendaient en vague. 

La foule s'est dispersée en fuyant. C'était près des grilles du Palais qui était gardé par la Légion de gendarmerie d'intervention (Lgi). Il était impossible de faire bouger la Lgi, encore moins l'armée. En cas de crise grave comme celle-ci, le ministre de l'Intérieur a à sa disposition la police, ensuite la gendarmerie et enfin l'armée. J'avais tout fait pour faire intervenir l'armée, mais on m'avait demandé de patienter. Grâce à Dieu, aucune balle n'avait été tirée par mes hommes que je remercie par leur courage, leur foi et leur engagement au service de l'Etat. Le Quai d'Orsay avait fait un communiqué tard dans la soirée de ce mercredi pour saluer le sang-froid des forces de l'ordre sénégalaises. Il y avait six morts parmi les policiers. A 19 h, j'étais allé à l'hôpital Principal de Dakar. Un policier était mort dans mes bras”, se remémore Djibo Kâ

Auteur: Seneweb News - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (30)


N'importe Quoi En Février, 2015 (08:59 AM) 0 FansN°: 1
Qui a complote contre qui ? Peut etre le president de la repiblique qui detient le decret contre un ministre qu'il peut degommer a tout moment et ceci au prix d'une situation qui pouvait basculer a tout moment et de la vie de presonnes innocentes????
Bencheikh En Février, 2015 (09:23 AM) 0 FansN°: 1
dans tout cela "personne" ne dira que les policiers morts, n'ont pas été tués par les manifestants, mais par l'explosion de leurs propres grenades dans leur propre véhicule...

et puis, qu'est-ce que "le quai d'orsay" avait à voir dans cette affaire sénégalo-sénégalaise pour produire aussi rapidement son communiqué ???

en terme de complot, on peut être d'accord avec djibo, mais qui y avait intérêt ?
Mansa Wali Diom Ak Diomb En Février, 2015 (09:39 AM) 0 FansN°: 2
"c'était connu d'avance sauf que les services compétents de l'etat qui devaient intervenir et qui étaient au courant auraient gardé l'information pour m'avoir, pensant que je réagirai violemment" djibo dixit

oui, enfin, c'est un précieux coin du voile qui ainsi se lève sous notre soleil de midi aujourd'hui

oui, enfin, les rames politiques vont parler ici en termes de témoignages et de testaments politiques pour les générations futures..

oui, l'ancien ministre de l'intérieur djibo leyti ka dixit et c'est tout vrai

oui parce que nous tous qui avons vécu ces événements dramatiques nous pourrions ici confirmer devant la vérité absolue de dieu que nous prendrions ici à témoins si le besoin se manifestait en termes de comment et de pourquoi...

dieu merci... notre peuple du sénégal est aujourd'hui un peuple majeur et mature à toutes épreuves.....

dieu merci....notre peuple du sénégal est aujourd'hui plus que jamais ce même peuple noble et intelligent

oui, c'est ce même complot ourdi contre djibo ka à la date du 16 février 1994 qui sera récidivé "par la défaite chronométrée au millimètre dans la déroute programmée par le chronogramme du 19 mars 2000...
Mansa Wali Diom Ak Diomb En Février, 2015 (09:42 AM) 0 FansN°: 1
oui nous disons prince et non pince

oui car ce sera toujours vrai qu’il faut une forte dose de malédiction de caste et de casté à un homme, qui se dit homme d’État de surcroît, pour devoir ou pouvoir se résoudre à faire son choix forgeron et forgeur tout aussi gratuit que fortuit qui lui fera pusillanimement forger des faussetés sur les gens en tout nobles et honnêtes devant la vérité absolue de dieu !

oui car, bien sûrement, il s’ajoutera à cette rengaine universelle de l’autre manifestement proclamée dans le style lapidaire du « vox populi vox dei », tenant tout simplement à ce fil de vérité universelle et universaliste toute cousue en or, qui par les faits et les idées renseignera toujours pour faire savoir à tout le peuple placé devant son propre choix des urnes que tout homme d’État politique ou sociologique « quêtant à conquérir le pouvoir par le fer du fou et prospectant à le conquérir le feu du faux gardera toujours en réserve dans le dissimulé du réduit de son fort intérieur le pire de sa pyromanie d’enfer pour conserver demain ce même pouvoir si jamais il y parvenait de par cette méthode qui ne saura jamais être de l’apanage politique ou démocratique d’aucune culture politique dans le monde !

oui, c’est bien sûrement dans le chenal en sillage de ce foncier princier de notre pays ou sur le tracé de ce princier foncier de notre peuple que des hommes du refus de notre nation noble et intelligente du sénégal sont allés chercher la teneur foncière en tenure princière de leur opposition politique face à un certain congrès sans débat de mars 96 pour dire leur non conservateur au président diouf.
Mansa Wali Diom Ak Diomb En Février, 2015 (09:45 AM) 0 FansN°: 1
....oui nous disons prince et non pince
oui, l’on sait que, à ses propres dépens, ce fut un diouf têtu et repu au soir de ce congrès sans débat de mars 96 qui n’en aura cure aux risques et périls de la descente aux enfers de son régime à cette autre date fatidique du 19 mars 2000…

oui, mais en toute vérité d’éthique politique le vrai problème politique foncier qui nous opposera le plus au maréchal-ferrantisme de ce newlook forgeron et forgeur de mballème-thiellème résidera moins dans les outrances systématiques et thématiques envers les aristocraties de sang et les oligarchies de rang de notre peuple, contre les noblesses de soutane ou les ploutocraties de caftan de notre peuple, dans la trame en rames toutes ferrées en amalgames de crise politique de cette journée du 19 au 20 mars 2000 qui, n’eût été assurément la vigilance de garde dans le courage de sauvegarde d’un super grand général d’armées bien nommé ministre de l’intérieur qui par son courage princier et séculier fera finalement avorter ce complot dont l’objectif politicien visait bien évidement à muer ou à commuer la défaite du régime en révolte dans la rue pour la se terminer par cette de « seconde tentative de coup d’État contre le vainqueur wade mais aussi et surtout contre le vaincu diouf

oui de la part de la même pègre en vipère-vermine rampante qui, dans la somnolence politique d’une latence démissionnaire ambiante, bien avant le double scrutin de cette présidentielle chaotique de février et mars 2000, avait réussi à faire placer au pied de ce régime défunt neutralisé les topos de son propre méphistophélisme politicien de torpeur forgés en taupes de son satanisme politique d’hébétude du fer et d’avarie de sang dans la rue…

oui, citoyens sénégalais, nous disons ici que c’est pour avoir eu le courage de constater politiquement et de dénoncer démocratiquement ce fait de pinces et non de fait de prince, que des camarades socialistes en citoyens sénégalais patriotes et patriciens auront ici ou là fait l’objet d’outrances obscènes et malsaines convoyée par les brigades de rumeur de maréchal-ferrantisme du newlook depuis 2000 pour ne pas encore parler de tous ceux qui ont perdu leurs vies sur les chemins de travers de cette militance d’enfer…
Garmi Gaolo Guelwar Gueer Gorr En Février, 2015 (09:50 AM) 0 FansN°: 1
oui, jeunesse de notre peuple out vieillard est une bibliothèque qui brûle...

oui jeunesse de notre pays, veuillez bien écouter ici pour demain car, parole de prince de notre notre noble peuple garmi-gaolo-guelwar-gueer-gorr...
Jb En Février, 2015 (09:03 AM) 0 FansN°: 2
Abdou Diouf et Djibo se dispute la gestion de cette crise, non ???? ah c'est ce que j avais compris... Pour l'armée on vous dit de patienter... ok ! tu voulais bien foutre le bordel toi, heureusement la Girafe était là et il a dit non pas d'armée pas de coup de feu... pullo woppu kotte !!!
.... En Février, 2015 (19:13 PM) 0 FansN°: 1
c'est ridicule si diouf voulait l'ecarter il aurait pu le faire sans complot
Max En Février, 2015 (09:05 AM) 0 FansN°: 3
Mr Djibo leyti Ka

depuis que je suis venu au monde je vous vois a la télé vous avez occupez tous les postes ministériels et maintenant j'ai plus de 40 retirez vous et allez vous reposer
Ndeysan En Février, 2015 (22:01 PM) 0 FansN°: 1
ay way peul bou raféton niawna way
Der En Février, 2015 (09:07 AM) 0 FansN°: 4
djibo veut se donner une importance qu'il n'a jamais eu
Tousdescriminels En Février, 2015 (09:13 AM) 0 FansN°: 5
ET APRES QU'EST CE QUE VOUS AVEZ FAIT POUR LA POLICE, DIEU LE MAITRE DES MONDES EST CLAIRVOYANT IL CONNAIT CE QUI EST CACHE ET CE QUI EST VISIBLE. LE JOUR DU JUGEMENT DERNIER VOUS N'AUREZ PLUS LEDE VOUS REPENTIR. ENLEVEZ VOS MASQUES
Serigntoubatoubeul En Février, 2015 (09:18 AM) 0 FansN°: 6
En tout cas je ne sais pas ce qu il cherche qu'il n a déjà eu sauf peut être "koyeera".

Noppil té dem noppeleku. tu n'auras jamais plus un poste ministériel jamais une direction jamais un strapotin public donc va te reposer seydi KA.

Koni ko dum yurminii...politik ko drogue politik ko posoné politik ko mussiiba!



N étant plus au pouvoir tu ne pourras jamais dire ce que les gens accepteront.



salaam
Zembla1 En Février, 2015 (09:24 AM) 0 FansN°: 7
La première trahison de Djibo Ka c'est en 1969 contre ses camarades du lycée Van Vo dont il était le coordonnateur. Il a expliqué sa démission du mouvement par la pression de son oncle Daouda Sow. C'est depuis ce jour que je n'ai plus de respect pour ce monsieur. Sa tortuosité de 2000 entre les deux tours de l'élection presidentielle n'a pas surpris ses camarades de Van Vo

Wasalam
Det Waye En Février, 2015 (09:38 AM) 0 FansN°: 8
monsieur KA une personne de votre rang ne doit pas sortir certaines choses de sa bouche. s'il vous reste un peu de dignité souvenez vous que vous avez été ministre de la république sous 3 présidents si vous continuez à donner publiquement une explication métaphysique à la bourse social par le terme wolof de "Saarah"(aumône) en face d'une journaliste qui dans la presse est de votre rang vous ne méritez même pas d'être écouter.



Aussi traiter les personnes démunies de mendiants est très dégradant pour eux pourtant vous n'avez jamais pensé à les aider même en rêve, les 25 000f que vous dévalorisez tant font le bonheur de certains
Zembla 0 En Février, 2015 (09:40 AM) 0 FansN°: 9
AU SENEGAL, TOUT LE MONDE EST TORTUEUX. Revoyez et étudiez le parcours de tous nos hommes politiques.

Laissez Djibo Tranquille. Il a servi tous les régimes qui avaient pour ambition de développer le Sénégal. Si on doit remercier et rendre hommage quelque part à Senghor, Diouf, Wade et Macky, on doit rendre hommage alors à Djibo Ka. A bas la MECHANCETE !!!!
Pikine1968 En Février, 2015 (10:24 AM) 0 FansN°: 1
peul bou rafet, tey niaw nga...yala mayé woul dafa ablé....tu n´as rien foutu pour les peuls ni le senegal
Mlk En Février, 2015 (09:58 AM) 0 FansN°: 10
DOUL REK !
Deugrek En Février, 2015 (10:10 AM) 0 FansN°: 11
DJIBO réécrit toujours l'histoire pour se donner de beaux rôles.

Il en a été ainsi dans son livre-mémoire, lors de sa surprenante réaction au sujet des mémoires du Président DIOUF, et aujourd'hui de son commentaire des événements du 16 Février.

Sachez que selon de proches collaborateurs à lui, Monsieur Djibo KA, alors Ministre de l'Intérieur, s'était retiré dans la chambre attenante à son bureau pour piquer sa sieste.

Jusque là, rien de bien grave, me diriez vous !

Par contre la sieste fut si longue et le Ministre injoignable pour se faire avertir, que tout se passa sans qu'on eût les moyens de l'informer.

Pour qui connait la configuration du bureau du ministére de l'Intérieur, il y un studio dans le bureau construit par Jean Colin et réaménagé par Famara Sagna qui est hors de portée des personnes extérieures si le Ministre s'y enferme.

Vous comprendrez bien que, s'il donne la consigne de ne le réveiller pour aucun motif, ou s'il a des attitudes qui poussent ses subordonnés à ne jamais oser en faire autant, un événement pareil pourrait bien lui échapper.

Or, qui connait ce Monsieur, sait qu'il est niak kersa et en bon "miraculé", il regarde tout le monde de haut!

Si c'est çà une conspiration, elle n'aura été que méritée !
Dioum Khady En Février, 2015 (10:28 AM) 0 FansN°: 12
Djibo Ka sounou natou nga. Laisse nous en paix et va te reposer. Bon débarras.
Key En Février, 2015 (10:40 AM) 0 FansN°: 13
Vraiment ce gars nous pompe l'air.. On a rien à foutre de 1994 c'était il y a 21 ans. Prends ta retraite politique et ferme ta gueule.
Ceu En Février, 2015 (11:16 AM) 0 FansN°: 14
Les indifférents des événements de 1994 n'ont pas eu un proche ou unanime tue.le monde c'est les autres.
Macky Galgal En Février, 2015 (11:39 AM) 0 FansN°: 15
Encore l ombre du pere du Gosse.
Wawawe  En Février, 2015 (11:55 AM) 0 FansN°: 16
DJIBO KA .CE MENTEUR LA,CE TRAITRE LA ,CE LACHE ,CET IMBECILE .DE 1994 JUSQU'À 2015 TU PARLES DE COMPLTS .TU AS TRAHIS TOUT LE MONDE ,MEME TON PROPRE PARTI,DOMOU KHARAM.WARE KATTE NGA.DO GORR.TASSE YAKAR.COMBIENT DE POLICIERS SONT MORTS A CAUSE DE TOI,FERMES TA GRANDE GEULLE YALLA MI NGUI LAYE KHARE.IMBECILE NGA REK.
Roral Air Maroc En Février, 2015 (12:04 PM) 0 FansN°: 17
Chers Compatriotes,



Royal Air Maroc est entrain de nous porter un tres grand prejudice. Ils ont perdu mes bagages depuis debut janvier.

J ai fait pendant 3 semaines des va et viens entre l aeroport et leurs bureaux a la place de l Independance.

A leur bureau a Dakar j ai trouve des gens qui avaient perdu leurs bagages depuis des mois, certaines de ces personnes avaient recu apres maintes visites et depenses recu 245000 avec diffucultes.

Pour ceux qui retournent en Europe on leur demande de s adresser a un bureau qui est a Pragues. Un bureau qu il est difficile de joindre au telephonne.

J ai ete avec un groupe d autres senegalais leses a Sen Tv fin janvier, ils nous ont pris nos declarations pour le journal, c etait une alerte mais je ne sais pas si c est passe pour alerter nos compatriotes.

De la maniere que les choses sont traites nous ne sommes meme pas respectes.

Il y a beaucoup de gens qui devaient continuer a leur arrivee a Dakar vers d autres regions ou d autres villes africaines et qui etaient obliges de payer des hotels et attendre leur bagages.

Il s agit ici de centaines de personnes et rien et pourtant a leur bureau les gens s assoient correctement et attendent.



De grace rendez nous nos bagages et respectez nous.

Je devais rester 20 jrs a Dakar mais c etait des vacances d enfer.
Pipo En Février, 2015 (12:56 PM) 0 FansN°: 18
C'est Tanor qui complotait contre l'ETAT .LES informations etaient envoyé au palais mais il l'a caché au président
4&7 En Février, 2015 (12:57 PM) 0 FansN°: 19
Tout est dit de cette petite girouette qui parle d'elle à la troisième personne du singulier...« Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent. »

Edgar Faure
Nous, Jamais Retraité En Février, 2015 (13:26 PM) 0 FansN°: 20
un future mange-mil rekkk !
Katakyni En Février, 2015 (13:47 PM) 0 FansN°: 21
moi je ne vois pas en quoi ce que dit ce rat est il important . voila un mec qui a était un suxx toute sa vie et maintenant que ces patrons sont presque tous morts il nous ressort une histoire vielle comme le monde en la falsifiant et en prétendant que c'était lui le roi en personne. mais djibo repose toi un rat restera toujours un rat
La Verite Rien Que La Verite En Février, 2015 (13:48 PM) 0 FansN°: 22
Le 16 fevrier 1994 la police nationale a eu son MAMADOU DIOP.Un jeune sous lieutenant a la la fleur de l age soutien de famille sauvagement et lachement assassine par une horde de barbares encagoules et ans pitie.BOKO HARAM nest rien a cote de cette bande d illumines manipules .Le jeune MAMADOU DIOP digne fils de Guédiawaye a perdu la vie en compagnie d autres collègues sagement assis dans leurs vehicules un jour du MOIS BENI DE RAMADAN.Les assassins qui courent toujours mais que l on connait parfaitement auront sur la conscience ce lache crime perpetre contre des peres de famille dont le seul tort est d avoir été la au mauvais moment. Ces martyrs que meme la POLICE NATIONALE a oublies seront accueillis au paradis d ALLAH parceque morts sur le chemin de l honneur.Qui se souvient encore du LIEUTENANT BABACAR NDIAYE dont les deux bras ont été sectionnes ou du brigadier des gardiens de la paix dont le poignet a été sectionne alors qu il egrenait son chapelet .QUELLE HORREUR QUELLE BOUCHERIE.Personne n a jamais pense que le SENEGALAIS était capable d une telle monstruosite. Le 16 fevrier 1994 une date que les policiers devraient se souvenir tous les ans pour prier pour le repos de l ame de ces vaillants serviteurs de l ETAT morts sur le chemin de l HONNEUR.
Boy Djolof Españ En Février, 2015 (13:54 PM) 0 FansN°: 23
ce n est pas vre ken comploter wouko soufekon lolou amna dina am courage wakh ko li yep day justifiewou rek en plus lors de ces evenements daniwon dina tass mouvement mourtarchidina mai mom foum moudjee nek weñ foutoy mou dal mai nonou la meune mel workatla
Deug - La Verite En Février, 2015 (14:17 PM) 0 FansN°: 24
MONSIEUR DJIBO L. KA....VOUS ETES GRAND...VOUS ETES UN HOMME D'ETAT....JE VOUS ADMIRE....VOUS AVEZ BIEN GERE TOUS LES POSTES MINISTERIELS OCCUPES....AVEC DES PERSONNES INTELLIGENTES ET SAGES COMME VOUS...LE SENEGAL NE SERA JAMAIS COMME LA LYBIE, L'IRAK OU D'AUTRES REPUBLIQUES BANANIERES.
Fekke En Février, 2015 (14:53 PM) 0 FansN°: 25
DJIBO A PARFAITEMENT RAISON. L'UNIQUE RESPONSABLE ETAIT OUSMANE TANOR DIENG SUIVI DE MOHAMED EL MOUSTAPHA DIAGNE SECRETAIRE ENERAL DE LA PRESIDENCE A L'EPOQUE.

EN CE TEMPS IL Y AVAIT UNE GUERRE OUVERTE ENTRE TANOR ET DJIBO POUR LE CONTROLE DU PS SOUS L'OEIL COMPLICE DE ABDOU DIOUF. TANOR ET SA BANDE VOULAIENT SIMPLEMENT POUSSER DJIBO A LA DEMISSION .

Lexis En Février, 2015 (16:24 PM) 0 FansN°: 26
djibo tu penses au 8eme siècle tu nous parle trop de lat dior etc .... bon merci et bonne retraite
Moi En Février, 2015 (16:46 PM) 0 FansN°: 27
tou ca cetai wade ki voulai coute au coute etre president par force et c ce kil veu faire encore .il moura problematik wade
Mrrrr En Février, 2015 (21:43 PM) 0 FansN°: 28
11 lixlass a leur ames je suis policier
Less En Février, 2015 (07:48 AM) 0 FansN°: 29
DJIBO A PARFAITEMENT RAISON. L'UNIQUE RESPONSABLE ETAIT OUSMANE TANOR DIENG SUIVI DE MOHAMED EL MOUSTAPHA DIAGNE SECRETAIRE ENERAL DE LA PRESIDENCE A L'EPOQUE.

EN CE TEMPS IL Y AVAIT UNE GUERRE OUVERTE ENTRE TANOR ET DJIBO POUR LE CONTROLE DU PS SOUS L'OEIL COMPLICE DE ABDOU DIOUF. TANOR ET SA BANDE VOULAIENT SIMPLEMENT POUSSER DJIBO A LA DEMISSION
Moudouman En Février, 2015 (21:36 PM) 0 FansN°: 30
Djibo ka est un menteur. le ministre de l’intérieur ne pas faire l'armée ni la gendarmerie.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]