Mercredi 19 Juin, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Politique

Gambie : Le président de la Commission électorale en fuite

Single Post
Gambie : Le président de la Commission électorale en fuite

Alieu Momar Njai, le président de la Commission électorale indépendante de la Gambie, aurait pris la fuite. D’après des membres de sa famille contactés par SeneWeb, Njai a quitté son pays pour une destination tenue secrète. Nos informateurs rapportent qu’il craint pour sa vie depuis qu’il a reçu des menaces de mort.

Alieu Momar Njai avait annoncé la victoire d’Adama Barrow à l’élection présidentielle. À sa suite Yaya Jammeh avait reconnu sa défaite avant de se rétracter une semaine plus tard, plongeant le pays dans une crise post-électorale sans précédent.-

Quelques jours après le revirement du président sortant, le siège de la présidence de la commission électorale a été envahi par des militaires fidèles à Jammeh. Lesquels ont empêché Alieu Momar Njai d’entrer dans son bureau. Des pressions qui n'avaient, visiblement, pas poussé le patron des élections en Gambie à changer de position à propos de l'identité du vainqueur du scrutin.


Article_similaires

13 Commentaires

  1. Auteur

    Sane De Paris

    En Janvier, 2017 (10:41 AM)
    Comme vous faites de la propagande anti >Jammeh toute personne douterait de cette info, bien qu elle puisse etre vraie. on va verifier nous meme. si vous n etes pas capables de donner des infos verifiables, arretez d informer ou dites que vous faites de la propagande pro Barrow. demain un site comme le Teranga donnera certainement la bonne info, comme il l a fait la derniere fois en vous dementant a propos des propos des armes de >Jammeh. Alors que la verite consiste au fait que ce fut des armes des putshiste d il y a un an ou plus.
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2017 (19:55 PM)
      est ce un important que les media soit pro barow ou jameh. ce qui est constant est que jammeh a perdu les elections et qu'il a decide de les annuler en ne respectant pas la constitution. ensuite il demande de respecter la constitution mais il ignore que la constitution gambienne stipule que l'appel n'est pas suspensif donc le le 19 janvier, barrow devra être investi et si jammeh s'y oppose il sera considéré comme un rebelle

      si la propagande c'est dire la vérité alors vive la propagande !!! pour faire simple ce que jammeh a fait est simplement impossible a défendre sauf si on est ethnicisé et/ou quand on craint les poursuites après la chute.
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2017 (20:25 PM)
      bravo a la progande pro-jammeh, le 19 janvier n'est pas tres loin.
      fermer les radios, intimider les gambiens, emprisonner les personnes qui supportent le mouvement #gambiahasdecided c'est ca le travail du regime de jammeh actuellement, cela marque une certaine nervosite car la fin est tres proche.

      pour rappel la constitution gambienne dit que seul la cei peut donner les resultats et que l'appel devant la cours supreme n'est pas suspensive,
    • Auteur

      Wakh Deug

      En Janvier, 2017 (21:28 PM)
      quel lache !!! a cause de lui un pays entier risque de basculer dans la guerre ,il prend la fuite ,il n'a meme attendu que la cour surpreme se prononce .a vous qui dites que l'opposition a gagne ,etes vous sures qu'elle a gagne de maniere reguliere ? avez vous deja vu dans a travers le monde des resultats etre proclames et 3 jours plus tard ceux la meme qui les ont proclame avouent avoir commis des erreurs ? en realite c'est pas une erreur ,c'est une fraude organisee qui n'a pas fonctionne ,plus de 51000 voix d'erreurs .......... vous pensez que c'est serieux ? soit 16% deduits sur le premier chiffre qui avait ete attribue a l'opposition ........
  2. Auteur

    Maïmoune

    En Janvier, 2017 (10:59 AM)
    Les médias Sénégalais se sont levés comme un seul pour vilipender le Président Yaya Jammeh ! Quand j'ai entendu dire que Yaya était propriétaire de tous les taxis, les boutiques de la Gambie, je me suis dit que là ils exagèrent ! On ne dit pas assez que c'est le président de la commission lui-même qui a révélé qu'il y avait des erreurs lors du décompte de certains bureaux de vote au détriment de Yaya. Par conséquent, Yaya est en droit de revenir sur sa parole en félicitant Barro, il pensait que tout était clair et net. Le Président Macky Sall n'est-il pas revenu sur sa parole après avoir dit qu'il ferait 5 ans lors de son premier mandat ? Le Candidat Al gore après avoir félicité son adversaire Républicain Bush fils n'était-il pas revenu sur sa parole pour exiger un un comptage des voix ? Pendant un mois les états-Unis d'Amérique restèrent sans Président à cause de cette contestation du camp démocrate ! Soyons raisonnable, ne versons pas de sang en Gambie pour installer Barro !
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2017 (11:30 AM)
      avec la seule différence que yaya se sachant battu ne demande pas le recomptage du vote mais de nouvelles elections.

      arretez de defendre l'indefendable. vous etes là à gueuler parce que vous ne vivez pas sous la dictature gambienne.
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2017 (16:01 PM)
      ici il n'y a que les pourfendeurs de yaya qui gueulent. c'est honnête de ta part de nous confirmer que tu gueule avec les slogans que vous brassez à tort et à travers dépourvus de toutes raisons. vous criez à une évidence qui n'en est pas encore. je me demande toujours si les pourfendeur de yaya se soucient de ce qui est prévu par la constitution gambienne pour régler pareille situation. manifestement non. agissez d'une manière ou d'une autre pour brûler le pays rien que pour le pouvoir, vous ne valez pas mieux que yaya en étalant les carences de leur esprit maléfiques, cupides, avides de pouvoir au point de vouloir tout détruire.
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2017 (16:01 PM)
      ici il n'y a que les pourfendeurs de yaya qui gueulent. c'est honnête de ta part de nous confirmer que tu gueule avec les slogans que vous brassez à tort et à travers dépourvus de toutes raisons. vous criez à une évidence qui n'en est pas encore. je me demande toujours si les pourfendeur de yaya se soucient de ce qui est prévu par la constitution gambienne pour régler pareille situation. manifestement non. agissez d'une manière ou d'une autre pour brûler le pays rien que pour le pouvoir, vous ne valez pas mieux que yaya en étalant les carences de leur esprit maléfiques, cupides, avides de pouvoir au point de vouloir tout détruire.
    Auteur

    Lick1239

    En Janvier, 2017 (11:10 AM)
    SENEWEB vous etes pathétique. Vos informations sont à prendre avec des pincettes.
    Auteur

    En Janvier, 2017 (11:10 AM)
    NOTRE PAYS LE SÉNÉGAL A CONNU DANS UN PASSE RÉCENT UN RÉPÉTITION DE CE MOT MAGIQUE "MILLIARD"

    EN EFFET CELA AVAIT CONDUIT A DES SCANDALES A RÉPÉTITION ,NOUS SOUHAITONS QUE LE MINISTRE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN MR BA CESSE D ATTENDRE ET CESSE DE LAISSER ERRER CES MILLIARDS .LES HÔPITAUX EN ONT BESOIN

    MR BA VOUS ETES INTERPELLE
    Auteur

    Uoumy Ndiaye

    En Janvier, 2017 (12:35 PM)
    Ne vous fiez pas à ces médias. Vous vous imaginez avec ce contentieux électoral flagrant en Gambie, qu'onveuille dire à Yaya Jammeh de kiter le pouvoir, parce qu'ila déjà reconnu les résultats partiels livrés par la CEI. Ce n'est pas sérieux que la TFM, avec Mamadou Ibra Kane, organise un plateau, sans inviter un spécialiste du Droit Constitutionnel. Ce n'est as sérieux. Ou simplement, le Groupe GFM a reçu BCP d'argent pour couvrir ces élections en faveur de Adama Barrow. Le problème c'est la Commission électorale indépendante. Yaya a raison d'introduire un recours, d'autant que la Constitution lui donne ce droit. Merci à me El Hadji Diouf qui pris son courage en main, pour épulcher ce contentieux, qui ne mérite pas un maitrise en Droit pour le comprendre. Donc, c'est juste un coup qu'on prépare contre Yaya Jammeh.
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2017 (20:19 PM)
      trop de foutaises !!!! la constitution de gambie dit que l'appel des résultats de la cei n'est aucunement suspensif de l'investiture du président, donc en l'etat actuel il n'est plus président a partir du 19 janvier. le coup c'est jammeh qui le prépare.

      il parle de souveraineté mais il nomme des juges étrangers pour trancher un contentieux électoral qu'il a place.

      je me demande comment quelqu'un peut trouver des justifications a l'entetement de jammeh.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (12:57 PM)
    la verité est que beaucoup de diolas sont vraiment nuisibles pour tout le monde

    sans ces derniers (des brigands qu'on qualifie d’indépendantistes) yaya n'aurait jamais pris cette position suicidaire.

    Tant mieux ces "rebelles' seront ainsi aneantis à jamais , privés de base arriére

    Quant à Elhadj diouf c'est juste un vautour qui se prépare pour son festin .

    VIVE LA GAMBIE VIVE LE PEUPLE SENEGAMBIEN
    • Auteur

      Anonyme

      En Janvier, 2017 (13:01 PM)
      les diolas le cancer de la casamance ,du sénégal et de la gambie des crétins des haineux des aigris des bandits ils sont pires que ces imbéciles wolofs.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (13:54 PM)
    In the 21 century the most important commodity/product is information.Any good governance initiative by any country should incorporate easy access and exchange of information to empower its citizens.In The Gambia where a brutal and barbaric dictator is at the head of the affairs of things,depriving people information is more the norm than letting them have access to it.This has been the case throughout Yaya Jammeh's 22 years of reign.This is why Gambians feel frustrated when they hear people appealing for peace when it comes to removing Y Jammeh from power and from The Gambia.On the 19/01/2017,Y Jammeh's mandate will expire and if then he refuses to quit,The Gambia in collaboration with the international military contingent will kick him out by either killing him or arresting him and put him in jail.He is a stubborn fool who can only understand the language of stubbornness.
    Auteur

    Bras Droit

    En Janvier, 2017 (13:56 PM)
    Senegal israel= on parle de Jesus de juifs d'ISLAM ATTENTION

    SENEGAL GAMBIE on parle de joola ou la question ethnique ATTENTION





    PENSEZ AUX AUTRES PAYS QUI ONT VÉCU SES TENSIONS ATTENTION
    Auteur

    Lache

    En Janvier, 2017 (13:56 PM)
    1-Pdt de la commission=un lâche etron de plus sous nos latitudes ...

    2-Yaya le phare omniscient qui nomme des étrangers dans "ses" plus hautes institutions. ..

    3-Quelques larbins exemplaires continue de le sucer toutes abyssales exposées. ...
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (13:59 PM)
    Amygdales exposées
    Auteur

    Auteur

    En Janvier, 2017 (16:50 PM)
    Auteur : Seneweb.com



    Mdrrrrrrrrrrrrrrr
    Auteur

    Dof

    En Janvier, 2017 (17:04 PM)
    Yaya sort! Ou on vien te faire sortirrrr! :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :fbhang: 
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (21:37 PM)
    il est étonnant que personne ne dit que son recours a été déposé un jour en retard.....
    • Auteur

      Anonyme

      En Janvier, 2017 (08:40 AM)
      pour tu quittes ton pays si vraiment tu crois à dieu dans ton travail qui est à l'origine de tout ça en gambie

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR