Gamou à Massalikoul Djinaane : Wade plébiscité, Pape Diop et Mor Ngom hués

  • Par : Le Senegalais | Le 25 janvier, 2013 à 20:01:49 | Lu 22307 fois | 43 Commentaires
content_image

Gamou à Massalikoul Djinaane : Wade plébiscité, Pape Diop et Mor Ngom hués

Après le standing ovation de Wade au grand théâtre, suite à la séance de dédicaces de Pierre Atepa Goudiaby par les étudiants, c'est au tour des mourides de plébisciter Me Abdoulaye Wade et lui manifester leur nostalgie. Que s'est-il passé pour que Pape Diop, patron de Bokk Guis Guis, et Mor Ngom, le Dircab de Sms, soient copieusement hués. C'était avant-hier, dans la soirée à Colobane, sur le site du chantier de la mosquée mouride de Massalikal Djinane. Le maître d'œuvre du Gamou était l'homme d'affaire Mbakiou Faye, en sa qualité de représentant du khalife des mourides à Dakar. Tout s'est passé aux environs de 4 heures du matin, quand le micro central a donné la parole au ministre Mor Ngom et ensuite à Pape Diop. C'est à cet instant que des talibés mourides, comme un seul homme, se sont mis à siffler longuement pour manifester leur mécontentement.

 

Quand le dernier des chanteurs de Khassaides, le nommé Akassa Samb, a pris le micro pour clôturer le Gamou, il a mis de l'huile sur le feu, en annonçant devant toutes ces personnalités que, lui, il était un vrai Wadiste et ne s'en cachait pas. Ces propos ont provoqué des applaudissements et des cris de joie des milliers de fidèles. 



Le Senegalais

Articles similaires

Commentaire (26)


Marrre En Janvier, 2013 (20:19 PM) 0 FansN°: 1
allez ouest du balai waay
Temoin1 En Janvier, 2013 (21:55 PM) 0 FansN°: 1
wade a construit le senegal. il a fait mieux que le ps en 40 ans et macky n'a pas l'air d'être un pr.sident d'actions et risque de ne pas faire le 1o ieme du bilan de wade le batisseur qui a construit des ecoles, des hôpitaux, des cases des tout-petits, des autoroutes, le grand theatre, des tribunaux, des statuts, goana, reva, ...avec wade le senegal etait en actions etl'argent circulait, manetenant tout est mort economiquement. on ne fait que parler depuis 1 an.
Sounna En Janvier, 2013 (22:08 PM) 0 FansN°: 2
qui sont les salafi ?

la description de « salafi » s’applique à toute personne qui se cramponne vraiment aux salafs. ce n’est pas l’attachement à une personne singulière ou à un groupe de personnes, c’est l’attachement à une voie qui ne se détournera jamais du chemin du prophète (paix et bénédiction d'allah sur lui) , de ses compagnons et de ceux qui les suivent vraiment. de plus la salafia ne repose pas sur le fait de suivre un cheikh en particulier ou un imam, c’est une adhésion au coran et à la sounnah authentique comme l’ont compris et pratiqués l’ensemble des pieux prédécesseurs (as-salaf us-salih). le véritable salafi met en valeur le tawhid qui est le fait de vouer tous nos actes d’adoration à allah exclusivement : dans l’invocation, dans la demande du secours, dans l’appel au refuge dans la facilité et la difficulté, dans l’immolation, dans le serment, dans la crainte, dans l’espoir, dans la confiance totale en lui ...

le véritable salafi cherche activement à réprouver le chirk (polythéisme) par tous les moyens. il sait que la victoire est impossible sans le tawhid et que le chirk ne peut se combattre par lui même (c’est-à-dire : ce n’est pas avec une forme de chirk que l’on peut combattre le chirk). le véritable salafi adhère à la sounnah du prophète (paix et bénédiction d'allah sur lui) et de ses compagnons après lui.

le prophète (paix et bénédiction d'allah sur lui) a dit : « cramponnez vous à ma sounnah et à la sounnah des califes biens guidés après moi. mordez-y à pleine dent et méfiez vous des choses forgées car toute chose forgée est une innovation, et toute innovation est un égarement, et toute égarement est dans le feu » [2]

a chaque fois qu’il y a une divergence d’opinion, le véritable salafi s’en remet à allah et à son prophète (paix et bénédiction d'allah sur lui), en conformité avec le verset :



traduction relative et approchée : "Ô les croyants ! obéissez à allah et obéissez au messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement. puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez le à allah et au messager, si vous croyez en allah et au jour dernier. ce sera bien mieux et d’interprétation meilleure" s4v59

il donne la prédominance à la parole d’allah et de son messager sur toute opinion autre que celle-ci, en conformité avec le verset :



traduction relative et approchée : "Ô vous qui avez cru ! ne devancez pas allah et son messager (dans vos initiatives et vos décisions ) et craignez allah. allah est audient et omniscient " s49 v1

le véritable salafi fait revivre la sounnah du prophète (paix et bénédiction d'allah sur lui) dans son adoration et dans son comportement, ce qui fait de lui un étranger parmi les gens comme le prophète (paix et bénédiction d'allah sur lui) a dit :
« l’islam a commencé étranger, et il redeviendra étranger comme il a été auparavant, et « touba » pour ces étrangers »[3]

et dans une autre version : « touba pour ceux qui purifient et corrigent ce que les gens ont corrompu de ma sounnah. »[4]

le véritable salafi ordonne le convenable et interdit le blâmable. il met en garde contre le chirk, l’innovation, les chemins imprudents (qui manquent de preuves) et contre la déviation en désapprouvant les groupes. allah a dit :



traduction relative et approchée : "que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable. car ce sont eux qui réussiront." s3v104

mais avant tout, le véritable salafi les étudie d’abord, comme a dit l’imam el boukhari :
« la science précède la parole et l’action. »

comme allah a dit :



traduction relative et approchée : "sache donc qu’en vérité, il n’y a point de divinité [qui mérite l’adoration] à part allah, et implore le pardon pour tes péchés" s47 v19

le véritable salafi recherche constamment la satisfaction d’allah, avec un repentir sincère en se remémorant allah abondamment et il court vers les bonnes actions, dans le but de purifier son âme, il s’efforce donc de suivre le verset suivant :



traduction relative et approchée : "a réussi, certes, celui qui la purifie (c’est-à-dire son âme)" s91v9

le véritable salafi adore allah sans lui associer dans la crainte, dans l’espoir ou dans l’amour. allah a dit :


traduction relative et approchée : "et invoquez le avec crainte et espoir" s7v56

et il a dit aussi :



traduction relative et approchée : "parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d’allah, des égaux à lui, en les aimant comme on aime allah. or les croyants sont plus ardents dans l’amour d’allah. " s2v165

le véritable salafi ne fait pas partie de ces gens, comme les khawarij, qui considèrent la plupart des musulmans comme des koufars (mécréants).
il n’est pas comme les chiites qui insultent les sahabas, qui prétendent que le coran a été altéré, qui rejettent la sounnah authentique et qui vouent une adoration à la famille du prophète(paix et bénédiction d'allah sur lui).
il ne fait pas partie des qadariya qui renient le décret d’allah (qadar).
il ne fait pas partie des mourjiah qui prétendent que la foi consiste en des paroles uniquement et non en des actes.
il ne fait pas partie des mou’tazila qui renient les attributs d’allah.
il ne fait pas partie des soufis qui adorent les tombes et revendiquent l’incarnation divine et qui disent : « dieu nous ne t’adorons pas pour ton paradis ni par crainte de l’enfer, car c’est l’adoration des commerçants ».
il ne fait pas partie des mouqallidoun ( ceux qui suivent quelqu’un aveuglement )qui insistent sur le fait que chaque musulman doit obligatoirement adhérer au madh’hab (école juridique) d’un cheikh ou d’un imam en particulier, même quand ce madh’hab est en contradiction avec les textes clairs du coran et de la sounnah authentique.
les véritables salafis sont ahl us sounnah wal jama’a, et ils sont le groupe victorieux (ta-ifat ul mansura) et la faction sauvée (firqat un-najiya) qui a été décrite dans le hadith suivant :
« un groupe (ta-ifat) de ma communauté (oumma) sera toujours assisté par la victoire, sans se soucier de ceux qui lui nuisent jusqu’à la dernière heure »[5]
et « ma communauté se séparera en 73 factions (firqat) : toutes sont au feu, sauf une d’entre elles : ce que moi-même et mes compagnons suivons » [6]

avec ce que l’on vient de citer comme arguments authentiques et comme bonne compréhension, le musulman n’a pas d’autre choix que celui d’être salafi (c’est à dire suivre convenablement et respectueusement les pieux prédécesseurs). en faisant cela il s’engage dans un chemin qui est garanti par le succès, la victoire, la sécurité et le salut contre le feu de l’enfer...
Dn En Janvier, 2013 (20:23 PM) 0 FansN°: 2
ndockou waw gor mourides noonoula wade moodiokh serigne touba thiareum
Bubakhhaaaa En Janvier, 2013 (20:30 PM) 0 FansN°: 3
wade mo ame ndimbalou serigne touiba les mourides lont trahi mais non serigne touba
Fanfan En Janvier, 2013 (20:32 PM) 0 FansN°: 4
Cela montre nettement que Wade etait le candidat des mourites et Macky le candidat du peuple....
................... En Janvier, 2013 (20:43 PM) 0 FansN°: 5
c'est grave si ça c'est vraiment passé ,car la nuit de mohamet psl ,dans une assemblée religieuse huer des musulmans juste par politique ,je dirai que c'est pas bien si vraiment ça a eu lieu , et dire qu'il y a juste quelques jours abdoul aziz al amine disait que les talibés mourides sont disciplinés ,quelle honte vraiment , wa salam
Moi En Janvier, 2013 (20:56 PM) 0 FansN°: 6
article bidon.nous les mourides ont ne hue pas nos hotes.CE SONT DE VRAIS MENSONGES









ARTICLE FAUX





SIGNER VOS ARTICLE
Ok En Janvier, 2013 (21:11 PM) 0 FansN°: 1
mais vous les mourides vous vous battez avec les talibés exemple de cissé lo mbaye ndiaye avec leur marabout sokhor à part
Sangor Sène En Janvier, 2013 (22:26 PM) 0 FansN°: 1
macky, bou beugué tékhé, dina diap tji touba
ligèyal serigne touba !
kouko wéddiyit guiss ko rèk !
Moom Ndiaye En Janvier, 2013 (21:10 PM) 0 FansN°: 7
En passant le 23 janvier 2013 vers 19 heures à la route du marché Dior à unité 19 qui mène au camp des sapeurs pompier des parcelles assainies : j’ai constaté que cette route principale est barrée par une tente blanche, pour les besoins du Gamou. Cette tente est érigée par les gens de la maison de sokhna Maimouna Mbacké. Maintenant la question qui se pose est : est-ce-que un musulman peut se donner la liberté de causer du tord délibérément à des milliers de concitoyens pour ces propres besoins, cérémonie religieuse soit ‘elle ? comment des membres de grande famille religieuse peuvent se donner autant de liberté dans le but de chercher l’agrément D’Allah ( S W T L ) . pourquoi ils ne sont pas aller occuper le terrain de football qui se trouve derrière le marché Dior. Barré l’artère principale d’une route à grande circulation n’est pas une bonne chose. Le khalif des Mourides est interpellé pour raisonner ces protégés.
Présidions En Janvier, 2013 (13:42 PM) 0 FansN°: 1
ils ont une autorisation en bonne et due forme du mercredi 23 a 8h du matin au jeudi 24 à 6h du matin. allez vous renseigner à la police ou à la sous préfecture. merci
 
Ngor En Janvier, 2013 (21:19 PM) 0 FansN°: 8
de tte facon macky a perdu demblé son combat avc les mouride car il a trahi les mara qui le soutené au tpsde wade.

  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
@ Ngor En Janvier, 2013 (11:09 AM) 0 FansN°: 1
donc wade aussi a trahi c'est pour cela qu'il a perdu le
pouvoir? yameneu kathieu.ana mouride bi wakhone ni mom
amna 12 millions de talibes,dina fal wade au 1er tour?
anamou? touss.ay douli nenn.
Kl En Janvier, 2013 (21:22 PM) 0 FansN°: 9
moom ndiaye vs avez parfaitement raison
Sélémbindi En Janvier, 2013 (21:24 PM) 0 FansN°: 10
le salut du Sénégal par nécessairement l'éradication de toutes ces confréries qui polluent de plus en plus ce pays. C'est une question de survie, il est urgent d'agir contre ce fléau.
Le Révolutionnaire En Janvier, 2013 (21:24 PM) 0 FansN°: 11
Akassa Samb est un petit farfelu qui ne comprend rien aux nouvelles réalités du monde.Cet écervelé a toujours vécu de petites combines mafieuses qui lui ont permis de se glisser à l'intérieur de cercles plus ou moins douteux Il ne sait rien de Serigne Touba.Macky Sall n'est certes pas le vrai Président des Sénégalais car lui aussi éclaboussé par les largesses de Ali Baba Abdoulaye Wade,mais il a le courage d'essayer de recouvrer les fonds volés par le défunt Régime wadiste.Macky Sall est trop bien éduqué et trop poli pour diriger le Sénégal qui présentement a besoin d'un Révolutionnaire sanguinaire comme Staline pour se redresser.

Cependant je souhaite bonne chance à Macky car il s'est attaqué à des Gens qui feront tout pour le détruire...

Peuples d'Afrique et du Monde,UNISSEZ-VOUS et débarrassez-vous de ceux qui vous oppriment...

Venceremos. _The Struggle continues
Mina En Janvier, 2013 (01:11 AM) 0 FansN°: 1
alors tw ta rien compis idiot ke tu es
Gorgi En Janvier, 2013 (21:28 PM) 0 FansN°: 12
L’AS-SIENNE CHIEN DU SÉNÉGAL WADE COMA TU VA VOLEURS DES BIENS DE  :sn:  :sn:  :sn: 
Le Lobbie Mouride En Janvier, 2013 (21:31 PM) 0 FansN°: 13
busness only in touba.
Waz En Janvier, 2013 (22:03 PM) 0 FansN°: 14
Pa Wade mo ko yoor.
Tassawwouf En Janvier, 2013 (22:28 PM) 0 FansN°: 15
C’est a croire que les sénégalais sont devenus maudits pour célébrer des scélérats, voleurs et corrompus qui sont la cause de tous nos maux (chômage, pauvreté, manque d’électricité,…) de surcroit le jour de la naissance de celui qui a fabriqué de toutes pièces, encadré, instruit et protégé El haj Oumar tall, Serigne touba. Maodo Malick….

Le peuple Sénégalais est ingrat et mal éduqué.

Il n'ont pas encore compris lle secret qui se cache derriere les presidentielles 2012.L'ignorance est un peche capital
Deug En Janvier, 2013 (23:20 PM) 0 FansN°: 16
OUI MAIS C'ETAIT UN GAMOU OU UN MEETING POLITIQUE? ENSUITE ORGANISE PAR MBACKYOU FAYE ? AVEC COMME INVITES: WADE , PAPE DIOP ET CONSORT? ET VOUS DITES QUE CEUX DU NORD MALI SONT DES HYPOCRITES CRIMINELS? ET QUE VOUS DU SENEGAL ETES TRES PROCHES DE DIEU?
Diop En Janvier, 2013 (23:23 PM) 0 FansN°: 17
wade rek
Dinge En Janvier, 2013 (23:24 PM) 0 FansN°: 18
Si c est vrai c est bien compréhensible...ils sont sevrés par la nouvelle alternance qui a compris que l'argent public doit aller aux populations et non aux sangsues. S’ils veulent continuer a mener grand train qu'ils tombent le turban et aillent travaille
Ami Sarr En Janvier, 2013 (23:39 PM) 0 FansN°: 19
Lu pour vous dans Dakarctu:Cocktail explosif, le Sénégal en danger  !



Les hommes et femmes qui composent l’équipe du Président Macky Sall mènent à coup sûr le Sénégal à la faillite. Voilà pourquoi.

Le Premier ministre Abdoul Mbaye, banquier-liquidateur, impliqué dans l’un des scandales financiers les plus ténus que connait le continent africain, a reconnu publiquement avoir blanchi l’argent du peuple tchadien, sous un régime et pendant une époque où ce délit gravissime n’existait pas. Malgré cette ligne de défense obsolète, il continue à penser qu’il est à sa place. La grande majorité des Sénégalais a eu honte de découvrir que le fils du défunt juge est loin d’incarner les vertus cardinales que la publication, dans la presse locale, d’une lettre sensée être privée, voulait coller à son image. Ce même Abdoul Mbaye est, à ce jour, en contentieux avec des Sénégalais et d’autres frères africains qui l’accusent de les avoir spoliés. Le conflit avec Pape Ndiamé Sène dans lequel un nommé Youssou Ndour est mouillé jusqu’aux os, est encore frais dans les mémoires. La justice n’a pas encore vidé définitivement le dossier. Sur un autre plan, social celui là, les Sénégalais ne sentent pas ce Premier ministre qui parle «  comme un toubab  » et à qui on ne connait aucun haut fait de guerre qui pourrait le classer «  proche du peuple  ». C’est un fils à papa forgé dans l’esprit du «  géwél bou gën géer  » (un griot plus digne que le noble) et sans cesse trempé dans le bain d’une compétition sociale que les dits-nobles ont fatalement négligée.

Abdoul Mbaye Premier ministre, c’est une injure à la dignité des cadres méritants du parti présidentiel qui, à l’image de Maître Alioune Badara Cissé, ont créé l’APR et accompagné Macky Sall jusqu’à l’assaut final triomphal. Où était-il, ce Premier ministre technocrate, éloigné, depuis le berceau, des convulsions populaires, lorsque les militants de l’APR, dissidents pour la plupart du PDS, couraient le risque de l’engloutissement en cas de défaite de leur leader Macky Sall  ? Beaucoup de politiciens, dans l’entourage de Wade comme dans l’opposition, ne s’apprêtaient guère à servir à l’actuel Président les meilleures perspectives possibles  !

Mais il n’y a pas que le chef du gouvernement dont le profil et le parcours risquent d’être un obstacle à la réalisation du programme de Macky Sall.

Le Sénégal a rarement connu un attelage gouvernemental aussi hétéroclite et si peu convaincant  ! La maladie qui tue les gouvernements de coalition ne fera pas exception pour Macky Sall malgré sa bonne volonté affichée. «  On peut gagner des élections avec une coalition mais il est périlleux de gouverner avec  ». Nous vivons cette situation mille fois déplorable au Sénégal. Mais ce qui aggrave les faits, c’est, comme chez Abdoul Mbaye, ou même pire que chez ce dernier, la personnalité déroutante et incompatible avec le profil de l’emploi, de la plupart des ministres de Macky Sall.

Les cas les plus flagrants sont, sans doute, ceux des ministres Youssou Ndour, Abdou Latif Coulibaly et Abdoul Aziz Mbaye. Du tiroir des incongruités qui menacent la stabilité et la performance chez Macky Sall, il faut aussi sortir les dossiers de Penda Mbow et d’ Abdoul Aziz Diop. La première citée a été renvoyée d’un des gouvernements de Wade pour une raison qu’elle ne serait pas fière de raconter. Militante sinistre et exagérément vindicative, elle s’est transformée en dame de compagnie pour obtenir sa part du gâteau. Sans base politique, elle ne peut être d’aucune valeur ajoutée pour Macky Sall. Son compère Diop est de la même trempe. L’insulte à la bouche et la méchanceté dans tous les propos ont fini d’en faire un type antipathique qui fera fuir les bonnes volontés chez Macky si par mégarde ce dernier le faisait monter en grade…Ces électrons, dangereux à tout point de vue, représentent le spécimen d’opportunistes qui peuplent l’espace du palais présidentiel et qui ont eu comme seul mérite d’avoir passé les dernières années à insulter Wade et sa famille sans être inquiétés. Ils sont prêts à rembobiner si le Président Sall les met à la porte. Le cas du sieur Abou Abel Thiam est tout aussi alarmant. Le porte- paroles attitré du Chef de l’Etat est un Serigne Mbacké Ndiaye bis avec, en plus, l’insolence et le manque de tact. Ce garçon qui n’est pas journaliste de formation, n’a fait aucune grande école et doit sa fonction aux faiblesses sentimentales du Chef de l’Etat. Mais, à ce propos, les révélations faites par son ancien patron, Sidy Lamine Niass, devraient pousser Macky Sall à revoir la copie. Son conseiller en communication à la base de toutes les fuites organisées dans la presse pour ternir l’image du Président Wade est plus un Goebbels tropical qu’un compagnon du Chef de l’Etat dont il ne dit pas toujours du bien en privé. Hamidou Kassé pour ne pas le nommer, alors qu’il était Directeur du Soleil choisi par Landing Savané, a combattu Macky Sall qui dirigeait la Cellule Initiatives et Stratégies (CIS) du PDS. Il n’est pas libéral-social comme le Chef de l’Etat et le clame partout pour se glorifier de son indépendance. Chasseur de primes, il a fait partie des faux «  communicants  » qui ont transformé ATT en «  guide éclairé  ». Ce sont les mêmes qui avaient décerné à Dakar, au théâtre Sorano, le «  Prix Kéba Mbaye  » au Président malien déchu, pour faire mal à Wade. La suite on la connait.

Les trois ministres cités au début de ce texte sont le concentré du mal qui mènera le régime de Macky Sall et avec lui, le Sénégal, à la faillite, si le Président, dans un dernier sursaut de réalisme, ne parvient pas à réajuster les choses.

Abdou Latif Coulibaly a, pendant de longues années, mené une bataille politique par procuration et pour le compte d’Idrissa Seck puis de Moustapha Niasse avant de se dire qu’il n’était pas moins méritant que ces «  caïmans  ». La presse «  qui ne nourrit pas son homme  » à cause de la conjoncture économique difficile et d’autres facteurs liés à l’environnement culturel, lui a servi de tremplin pour gagner en «  notoriété  ». Ses livres- pamphlets contre les Wade (du temps où Macky était un élément clé du dispositif) sont un ramassis de contre vérités que personne n’a pris le temps d’analyser sérieusement. Il soutenait récemment que Macky Sall travaille pour la France. Parti pour s’aligner derrière son ancien (  ?) mentor Moustapha Niasse, Coulibaly s’est finalement résolu à militer chez le Président de la République. A la place du chef de l’APR, je me méfierais comme de la peste de cet «  ancien journaliste  » prêt à s’allier au diable pour satisfaire son égo. Le défunt Chérif El Valid Sèye a eu à souffrir silencieusement de la jalousie d’Abdou Latif Coulibaly qui estimait, à tort, que le poste de conseiller en communication de Wade que Chérif a occupé pendant les premières années de l’Alternance, lui revenait de droit. N’est-il pas réellement en train de travailler pour Moustapha Niasse  ?

Youssou Ndour lui, en plus d’avoir été un grand laudateur de Wade, est l’illustration d’un mal rampant qui gangrène la société sénégalaise. Artiste talentueux et businessman dur, il s’est cru investi d’une mission que le peuple ne lui a pas encore confiée. La «  vox populi  » s’exprime à travers les urnes  ! Ni son talent artistique ni sa «  réussite  » comme acteur économique ne le prédestinaient à la fonction ministérielle. Sa nomination est le résultat de la satisfaction par le Président élu de la demande des partenaires qui l’ont soutenu, ce qui n’a rien à voir avec la satisfaction de la demande sociale. Le danger chez le roi du «  mbalakh  » c’est que Bolloré lui a fait croire qu’il pourrait être le prochain Président du Sénégal  ! Son ami Abdoul Aziz Mbaye qu’une incroyable histoire de mœurs devait éloigner de toute responsabilité étatique, était rentré à Dakar et avait commencé à soutenir Wade lorsque les choses commencèrent subitement à sentir mauvais de ce côté-là. Le handicap de ce monsieur n’est pas que physique. S’il ne quitte pas la barque, Macky sera le premier à le regretter.

Le plus inquiétant pour le régime de Macky Sall, c’est la très forte présence des «  ennemies  » du père Wade. Les communistes, improductifs, négativistes à souhait, éternels remorqués, athées dans l’âme, ne sont là que pour être servis. Les vieux barrons Moustapha Niasse et Ousmane Tanor Dieng, quant à eux, ne pardonneront jamais à Wade d’avoir ruiné leur rêve de devenir «  Président de tous les Sénégalais  ». Si l’un est devenu «  Président de tous les députés  » par la grâce du «  fils  » de Wade et s’en contente pour le moment, l’autre tarde encore à asseoir son autorité au sein de son parti. Son manque tragique de charisme est un facteur bloquant qu’il rêve de compenser avec l’appui de la France socialiste qui lui apportera son soutien en 2017. Macky doit le savoir  !

En un mot comme en mille, cette équipe n’apportera rien de bon aux Sénégalais. L’absence ahurissante d’expérience des uns et des autres ajoutée à l’inexistence de convergences politiques ou idéologiques réelles,constituent un terreau fertile, propice à l’installation d’une atmosphère délétère source d’instabilité et d’immobilisme.

Le «  cocktail explosif  » (pour utiliser un terme du «  fou  » Farba Senghor) que tout ce beau monde s’apprête à servir au Président Macky Sall, est une bombe à retardement qu’il urge de désamorcer pour permettre au Président de la République d’avoir les coudées franches et de s’inscrire définitivement dans une gouvernance où les décisions sont prises par le Chef de l’Etat qu’il est, en fonction des priorités du pays et non pour satisfaire les exigences de «  quotataires  » qui n’ont rien à perdre. Macky Sall est capable de beaucoup mieux faire. Mais il lui faut aussi se libérer rapidement du théâtre bruyant des audits et des auditions mis en scène par des pseudo-spécialistes de la communication qui risquent de précipiter sa chute comme ils l’ont déjà fait sous d’autres cieux. L’image du pays pâtit horriblement de cette pagaille volontairement provoquée. Le temps n’attend pas et 2017 pointe déjà le bout du nez.



Doudou Faye Massar

Poitiers-France

[email protected]



Feug21 En Janvier, 2013 (05:37 AM) 0 FansN°: 1
c 'est quoi parler comme un toubab .c 'est être brillant dans ses études , c 'est parler correctement sans aucune faute de syntaxe , avec un texte structuré & clair , alors nous sommes preneurs car nous en avons marre de gens qui parlent mal le français ou plutot le "baragouinent "& aussi le wolof ( truffé de mots français ).

en tout cas lui au moins , il parle wolof & français clairement , ce qui n 'est pas la cas de tout le monde " suivez mon regard ".
quand à la référence dakar actu , on sait ce que ça vaut !!!( sexe , mensonges ...)
Fatoumms En Janvier, 2013 (00:11 AM) 0 FansN°: 20
deug moy moudji. La verite finit toujours par triompher. BOU BOBA KOUNEK KHAM KOU MEUNE SA BAYE
Alphaone En Janvier, 2013 (06:45 AM) 0 FansN°: 21
Il n'est donc plus en fuite, a Versailles.
Diallobi En Janvier, 2013 (07:39 AM) 0 FansN°: 22
Hey Wa Sénégal, Les sénégalais ont choisi le changement. Nous devons maintenant nous concentrer sur l'avenir et arrêter nos vaines querelles (MOURIDS, TIJANES, WADISTES etc...). Le Mali est actuellement à genou à cause des politiques et des divisions. ARRETEZ avant qu'il ne soit trop tard.
Sall En Janvier, 2013 (08:54 AM) 0 FansN°: 23
Cela montre nettement que Wade etait le candidat des mourites et Macky le candidat du peuple....



Tous ces bavardages se résument à cette vérité la....c' est la realite.Et ces gens ont tous vote wade malgres on les a gagné.....Ca ne change rien chez le president macky sall

Tall En Janvier, 2013 (10:09 AM) 0 FansN°: 24
SENEWEB S IL VOUS PLAIT NOUS VOUS PRIONS DE METTRE UN BOUTON "SIGNALER" EN BAS DE VOUS ARTICLES . POUR POUVOIR DENONCER CE GENRE D ARTICLES , CE GENRE D ARTICLES MENSONGERES N HONORENT VOTRE SITE , TOUT LE MONDE SAIT QUE LES MOURIDES NE HUENT PERSONNE. LEURS MECONTENTEMENT ILS LE MANIFESTENTE D AUTRE MANIERE.

MERCI D AVANCE
Brack Du Walo En Janvier, 2013 (10:23 AM) 0 FansN°: 25
Wade moy diambar
Saltigué En Janvier, 2013 (12:22 PM) 0 FansN°: 26
diarama wade ndiack le batisseur. ces macky, tanor, idy, niasse, griots, teugues, diawandos et social-revanchards ont la guigne: ils foutront la poisse à notre pays. la première occasion pour les déloger est fournie par les élections locales prochaines. mourides, profitez en pour réparer votre péché de fétchikolaré.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Services

NECROLOGIE

Awa Diallo Mboup

30 Septembre 2006 - 30
Septembre 2012

QUE LE BON DIEU L'ACCEUILLE DANS SON PARADIS

ANNONCES AUTOMOBILES

Nissan - NS

19 000 000 FCFA

Mercedes-Benz S Class

1 500 000 FCFA

Mercedes-Benz S Class

3 000 000 FCFA