Accueil | Identifiez vous pour acceder à nos services |  Connexion | M'inscrire | Aide
actualites
HAROUNA DIA : Le financier de Macky est un milliardaire du Kéthiakh*
   Par Pape Sambare NDOUR | Lobservateur |  Dimanche 01 avril, 2012 02:50  | Consulté 46466  fois  | 87 commentaires   Favoris
| -Imprimer| Envoyer
Politique | Mots Clés: Macky sall, Financier, Campagne, Harouna dia

C’est un milliardaire ordinaire. Un homme de l’ombre qui refuse d’attraper la lumière. Harouna Dia, 58 ans, principal bailleur de la campagne de Macky Sall, le nouvel homme fort du Sénégal qu’il a couvert de milliards de FCfa pour le porter à la magistrature suprême, est un garçon fait du bois du peuple…Halpulaar. Un Fils de Wendou Bosséabé, (60 km d’Ourrossogui, dans le département de Kanel) dans le Fouta profond, qui cultive son champ de discrétion. 

Rencontré, dans la soirée du mardi 28 mars dernier, à sa suite à l’hôtel dakarois, Radisson Blu, Harouna est resté fidèle à sa réputation. Pas de cravate Hermès, ni de costume hors de prix, l’ami du Président Macky, qui abhorre la frime, était tout relax dans sa mise quelconque. «Je m’habille toujours comme ça», sert-il, comme pour s’excuser d’un peu trop de modestie. Et pour la première fois, cet ingénieur hydraulicien, sorti Major de sa promo à l’Université polytechnique de Toulouse, ancien fonctionnaire de l’Etat du Sénégal et de l’Ong américain Africare, qui s’est fait dans le poisson fumé à Ouagadougou, se livre à la presse. Une grande interview pleine de belles surprises et de grandes révélations
Harouna Dia, on vous a découvert tout récemment avec l’élection de Macky Sall. L’Observateur vous a présenté comme l’un des principaux bailleurs de sa campagne, voire de son parti depuis qu’il est né. Qui êtes-vous ?Harona Dia, c’est un simple citoyen sénégalais qui a eu, peut-être, la chance d’avoir eu à faire certaines études, la chance d’avoir fait une certaine carrière, la chance d’avoir atteint un revenu que d’autres n’ont pas, c’est la seule différence. Je suis un ingénieur hydraulicien de formation.  Je  suis  né  à presque 700  kilomètres de Dakar à Wendou Bosséabé. J’ai fait mes études primaires là-bas, mes études secondaires au lycée Faidherbe de Saint-Louis, mes études supérieures à l’Université de Dakar. Ensuite, je se suis parti en France pour faire les Grandes Ecoles et je suis sorti diplômer de l’Institut national polytechnique de Toulouse en tant que ingénieur d’hydraulicien. Je suis revenu et j’ai eu un poste en Casamance. Nous avons eu des résultats très importants au niveau de la solution de la salinisation des sols de la Casamance vers les années 1982-1984. Nous avions trouvé des solutions assez révolutionnaires qui remettaient en cause ce qui a été toujours fait là-bas et c’est à partir de là que l’ambassadeur des Etats-Unis, de l’époque, au Sénégal m’a proposé un stage d’un an dans son pays pour connaître les technologies sur la salinisation, l’irrigation et la production du riz. On m’a mis dans une équipe d’experts américains, j’ai fait vraiment l’Amérique en profondeur. Je suis revenu avec un programme de 18 milliards pour régler définitivement le problème de sel en Casamance. Après, les événements (le conflit armé avec le Mouvement des forces démocratiques de la Casamance) ont commencé et j’étais obligé de partir au Tchad, dans le désert, où j’ai fait un an dans ce que nous appelons l’hydraulique en zone aride, sur financement de l’Usaid. Là-bas, j’y ai  vécu un drame, car j’ai vu des gens mourir de faim. J’ai demandé à être libéré et ils m’ont transféré aux Etats-Unis. Je ne suis pas resté là-bas très longtemps. On a estimé que je suis un révolutionnaire et on m’a proposé un poste au Burkina Faso qui était en plein révolution et qui avait un programme très ambitieux de maîtrise de l’eau. Mais il faut avouer une chose, mon séjour aux États-Unis a complètement changé ma vision du monde et des affaires, et j’ai revu à la baisse mon ambition de devenir Président ou Directeur d’une entreprise publique. Je suis revenu avec l’ambition d’être chef d’entreprise, mon propre entreprise. Et quand je quittais le Tchad, je leur ai tout simplement dit que je voulais rentrer en Casamance, à Adéane plus précisément, pour faire la culture de la mangue et ensuite les vendre pour gagner de l’argent. Parce que, ce que j’ai compris c’est que, c’est l’argent qui comptait et ça je l’ai compris aux États-Unis.
Comment ?C’est une longue histoire. Celui qui m’encadrait m’a invité, un jour, à discuter entre frères américain et africain. Nous sommes partis à sa ferme et avons passé toute l’après-midi à labourer. A ce moment, en tant que bon Sénégalais, j’avais avec moi 2 000$ que j’avais gardé et je voulais m’en servir pour acheter des magnétoscopes, bref des trucs modernes pour venir frimer à Dakar. Alors, nous sommes montés sur ses tracteurs, nous avons labouré presque toute la journée ensemble et après avoir discuté, il m’a fait comprendre que nous (Africains) n’avions pas raison. Le plus important dans la vie, ce n’est pas aller se payer des gadgets ou de beaux costumes pour venir frimer.  Depuis lors, j’ai carrément changé de vision et j’ai cherché une opportunité pour créer une entreprise.
Comment avez-vous connu Macky Sall ?Je l’ai connu au moment où j’appuyais la campagne du Président Wade à Ouagadougou pour le compte du Pds. En 2007, le Pds a eu des problèmes à Ouagadougou où une partie de l’électorat a voulu faire un vote sanction. Ils sont venus me voir en me disant : «Grand, il faut que tu nous aides parce que si tu n’interviens pas, le Président va perdre au Burkina Faso.» J’ai dit : «Non, ça quand même je ne le voudrais pas.» Je suis intervenu, j’ai mis les moyens, bref ça s’est très bien passé et ils ont estimé que je devais connaître le Directeur de campagne du Pds (Coalition Sopi 2007, plutôt). Et ils m’ont mis en rapport avec Macky Sall qui occupait ce poste à ce moment-là. Et lorsque je suis arrivé à Dakar, je l’ai rencontré et je lui ai fait un appui et ensuite j’ai été voir Wade à qui j’ai également fait un appui.
C’est quoi un appui ?Bon ! (Il sourit) C’est-à-dire que j’ai donné ma contribution financière.
A hauteur de combien ?Non, je ne peux pas le dire. Je l’ai fait pour la campagne du Président Wade et il le sait. J’ai contribué à sa campagne en 2007. Dans les départements de Matam et de Kanel aussi, j’ai donné ma contribution. Donc, aussi bien à Ouagadougou qu’au Sénégal, on a mis les moyens. Voilà, c’est comme ça que j’ai connu le Président Macky Sall.
Pourquoi avez-vous quitté Wade que vous appuyiez en premier pour rejoindre le camp de Macky Sall ?Discrètement, je faisais partie de ceux qui ne voulaient pas la rupture jusqu’au dernier moment. Comme je suis venu et j’ai trouvé que l’équipe était soudée et autant j’étais avec les amis de Karim, autant aussi j’étais avec les amis de Macky qui formaient un groupe soudé autour du président de la République. Je suis arrivé en pleine campagne, j’ai appuyé les amis de Karim, tous bien sûr, et les amis de Macky aussi. Et pour dire vrai, on a vu les fissures se dessiner, on a senti qu’il y avait des problèmes dans le camp de Wade depuis 2007. Et j’ai découvert ça, en pleine campagne, mais je ne vais pas entrer dans les détails. J’ai vu que ça commençait à partir en catastrophe. Alors, on a essayé de souder nos forces et rester ensemble, mais jusqu’au dernier jour, c’est-à-dire la rupture, nous n’avons pas désespéré. On pensait qu’on allait trouver des solutions mais, malheureusement, je voyais que les deux positions devenaient de plus en plus tranchées et nous avons donc estimé que Macky a été injustement sanctionné. Il a été injustement sanctionné et, pire, on a essayé de l’humilier. C’était vraiment l’humiliation. Alors, j’ai trouvé cela un peu choquant, c’était même mauvais pour l’image de notre pays. Nous, nous estimons que quand quelqu’un sert l’Etat, il y a de ces choses… (Il ne termine pas sa phrase). Quand quelqu’un sert l’Etat à un certain niveau, il doit y avoir certaines choses à préserver. Cela est bénéfique pour l’image de notre Etat et de notre Administration. Alors, nous avons pensé que ce n’était pas la bonne solution et nous avons lutté.
Mais jusqu’à présent, les gens ne savent pas ce qui s’est passé réellement entre Macky Sall et Abdoulaye Wade. Que s’est-il passé ?Je ne suis pas dans leur secret. Nous avons juste vu ce qui s’est passé entre eux. On sait tous que Macky a convoqué son fils et on a tous vu ce qui s’en est suivi. La bagarre a commencé. Ensuite, c’était la levée de bouclier partout, les gens faisaient des déclarations tous azimuts et il a été débarqué de l’Assemblée nationale.
Vous avez dit tantôt que vous avez essayé de les rabibocher. Quelle était la position de Wade ?(Il interrompt). Moi, honnêtement, je ne parlais pas à Wade, je parlais à des amis de Karim parce qu’en toile de fond, c’est Karim qui était le problème. (Il se répète) Moi, je parlais avec des amis de Karim. Il y en a avec qui j’ai gardé de bonnes relations jusqu’à aujourd’hui et nous, nous essayions de travailler ensemble pour que les gens se retrouvent. Cela n’a pas marché.
Est-ce que Karim en son for intérieur voulait ce divorce entre son père et Macky ?Dans la politique, chacun vient avec ses ambitions. Macky dérangeait, peut-être, et il fallait l’éliminer pour que cela soit plus simple. Sinon moi, je ne m’explique pas l’acharnement contre Macky (Sall). Le fait de convoquer Karim, c’était bien pour lui, mais les gens ont mal pris cela. Je pense que, c’était un problème d’ambitions qui se posait. Des ambitions qui se développaient de part et d’autre et puis, c’était normal. Nous avons regretté que la famille explose. Nous avons lutté pour que la famille se retrouve, malheureusement cela n’a pas marché.
Est-ce que c’est la procédure dont a été victime Macky qui vous a poussé à prendre son parti dans ce combat-là ?Nous, Sénégalais de la Diaspora, nous sommes des bâtisseurs sur l’ensemble du territoire national. Nous construisons des dispensaires, des écoles, des forages. A un moment donné, lors des premières années de l’«Alternance», il y a eu des flottements. Les gens faisaient de la politique et il n’y avait pas d’actions. Le passage de Macky Sall à la Primature a coïncidé avec la réalisation de grands travaux, des infrastructures du Président Wade. Et nous, nous nous sommes retrouvés dedans. Ce qui explique la grande adhésion de la Diaspora en 2007 et nous avons voté massivement pour Wade. Non seulement, on a voté pour lui, mais aussi on a même battu campagne pour lui. On a trouvé en lui un allié, mais, on a aussi trouvé en Macky Sall, un acteur important qui parle peu et agit beaucoup. Le fait qu’on l’ait écarté comme cela a fait que l’on soit entré dans la politique politicienne. Macky a suscité un espoir chez nous en lançant les grands travaux du Président Wade. Personnellement, j’ai été touché par l’attitude de Macky et de sa femme à un moment donné. Je pense qu’à un moment, ils (les autorités étatiques) avaient tout envisagé. Ils envisageaient de mettre Macky en prison. Et un soir, j’appelle Macky qui était avec sa femme, il me dit : «Harona, tu sais que la situation actuelle n’a  pas de solution et, en tout cas, moi, je ne renoncerais pas  à mes principes et il y a des choses que je n’accepterais pas maintenant, je suis prêt à aller en prison, c’est ce qu’ils veulent. Ne n’inquiète pas pour ça.» Il me passe sa femme (Marième Faye) qui me dit : «Franchement, si c’est à cause des principes qu’incarne mon mari qu’ils veulent le mettre en prison, je suis prête pour qu’il y aille et je suis prête à assumer.» J’ai compris qu’il y avait en cette famille une forte détermination et une forte conviction aux valeurs. C’est cela qui m’a marqué et je me suis dit : je vais m’engager avec Macky Sall dans la politique.
C’est pourquoi vous avez financé des milliards dans la campagne de Macky Sall ?Les gens le disent, mais ils n’ont aucune preuve. Je ne suis pas le seul, tout le monde a contribué. Vous allez au Fouta, vous allez trouver des gens qui sont venus du Congo, du Gabon de partout.
Pourquoi cherchez-vous à cacher votre implication dans la montée en puissance de Macky Sall ?Je ne cache rien. J’ai contribué, mais je ne suis pas le seul. Nous avons tous contribué. Nous nous sommes partagé les rôles. Je me suis engagé le premier et j’ai entraîné les autres avec moi. Chacun a mis les moyens à la hauteur de ses possibilités. Peut-être que j’ai fait plus que les autres et que j’ai plus de mérite que les autres. Mais tout le monde s’y est donné.
Mais est-ce que vous ne soutenez pas Macky Sall, comme les autres riches Foutanké d’ailleurs, parce que vous trouvez en lui un parent ?Honnêtement, cela ne peut pas être exclu. Mais nous avons des parents qui sont avec Wade et nous ne les soutenons pas. Nous avons combattu ensemble sur le terrain.
Combien de milliards avez-vous investi dans la campagne de Macky ?Je ne peux pas le dire. Je me demande même si j’ai des milliards à investir dans une campagne.
Mais on parle de 35 véhicules 4X4 que vous avez achetés pour les 14 régions du Sénégal. Vous avez donné environs 5 à 6 milliards à 26 collectivités pour implanter davantage l’Apr. Cela, vous ne pouvez pas le nier…(Il interrompt) Je ne nie pas que j’ai contribué au déroulement de la campagne l’Apr. Mais là où on ne s’entend pas, c’est quand vous voulez quantifier mon apport. Ce n’est pas avec 35 4X4 que nous avons gagné les élections. Il y a eu plus que ça.
Mais les 35 4X4, c’est une réalité ?C’est bien plus que cela. Nous avons mis les moyens. Beaucoup d’argent et nous avons eu de bons résultats. Nous avons eu un répondant. Les gens exagèrent et disent que j’ai corrompu des dirigeants, j’ai donné à chacun des grands électeurs du Fouta des millions pour acheter des 4X4, j’ai suivi tout cela et ça me fait rigoler. Ce sont eux qui ont acheté les gens. Ils étaient dans les bureaux de vote avec leurs liasses d’argent. Et je me demande même pourquoi ils ne sont pas venus m’acheter ? (Il éclate de rire) Il pouvait venir négocier avec moi. Je suis un homme d’affaires, mais ils ne m’ont rien proposé.
Peut-être que vous êtes un intouchable, pour reprendre un terme en vogue ?(Il rigole). Non, moi je suis touchable puisque je suis un homme d’affaires. Vous savez, le Sénégal est une grande nation démocratique. Aujourd’hui, au niveau international, notre cote est montée en flèche et si nous pouvons continuer à contribuer à la démocratie sénégalaise, il faut que nous investissions mieux chez nous. On doit investir aussi sur les hommes, avec Macky Sall, peut-être, qu’il y aura retour sur investissement, mais pas pour Harouna Dia, mais pour tout le Sénégal. Nous estimons que si tu es riche alors que 9 de tes parents sont pauvres, ça ne sert à rien.
Pour revenir à Macky Sall, pensiez-vous qu’il serait élu en un laps de temps ?Vous savez, je suis un homme d’affaires et nous, les hommes d’affaires, prenons des risques tous les jours, mais ce sont des risques mesurés et calculés. C’est la même analyse qu’on a faite avant de s’engager avec Macky Sall. Il faudra, en Afrique, que les hommes d’affaires apprennent à investir sur des hommes politiques. Parce que quand le politique est bloqué, les affaires ne marchent pas. J’ai pris un risque et j’ai subi les contrecoups, des menaces de toutes sortes.
De la part de qui ?De la part des gens qui étaient là, au pouvoir.
Quand avez-vous senti que Macky pouvait être Président, que c’était le bon moment ?En 2009, quand il partait aux élections locales, Macky n’avait pas de parti, ils ont refusé de nous donner le récépissé. Mais, nous les avons battus sans parti. Et le fait que l’on soit avec Macky, qu’on ait pu mobiliser la diaspora du monde entier, nous a fait comprendre que la population adhérait et le soutenait. On a senti qu’il y avait vraiment une dynamique Macky dans le pays depuis 2009. Toutes les tendances qui sortaient, il était dans le duo de tête.
Votre homme arrive au pouvoir dans un contexte difficile marqué par la crise économique et financière, alors qu’il a fait beaucoup de promesses à l’électorat sénégalais, à commencer par la baisse des prix des denrées de première nécessité. Comment comptez-vous faire pour ne pas décevoir les Sénégalais à ce sujet ?Vous voyez qu’il a plu aujourd’hui, en pleine saison sèche (l’entretien a été réalisé le mardi 28 mars dernier), ce n’est pas un hasard. Ensuite, je suis allé saluer Macky tout à l’heure (il faisait minuit), il m’a fait entrer et j’ai trouvé là-bas de grands financiers et nous avons discuté. Ils ont dit à Macky Sall qu’avec son élection, les conditions de mobilisation d’argent sont plus faciles pour le Sénégal actuellement, nous sommes prêts à mobiliser ce que vous voulez. Aujourd’hui, vous pouvez demander à n’importe quel financier, il vous dira que l’élection de Macky Sall a créé une situation nouvelle pour le pays. J’estime que nous sommes suffisamment intelligents, nous avons des cadres valables et nous allons les exploiter. On ne peut pas faire de la politique sans penser à l’homme, on ne peut pas faire des infrastructures si ce n’est pour servir l’homme. Les Sénégalais ne mangent plus à leur faim, ils sont fatigués et on va s’attaquer à cela (…) Mais, gérer ce secteur, c’est augmenter de façon durable la production agricole. Il faut qu’à la prochaine campagne, il y ait une surproduction au Sénégal. Et pour cela, le Président Macky Sall a déjà commencé à réunir les partenaires impliqués dans l’agriculture, pour que les semences soient mises en place. Nous allons moderniser et vous allez voir ce que ça va donner. Ensuite, pour ce qui est des importations, il y a des choses que nous ne maîtrisons pas. Au Burkina, par exemple, l’Etat a décidé de renoncer à ce qu’il prenait sur les denrées de première nécessité, ni taxes ni Tva, et les prix ont baissé. Même les gens qui ne voulaient pas comprendre du côté des «Fal2012» ont admis que si la Tva est annulée, les prix vont baisser.
Mais, est-ce que cela ne va pas causer des problèmes ailleurs ?Un budget, c’est l’équilibre. Si on compile les charges de l’Etat, de la Présidence du Sénégal, il a été démontré qu’elle fait quatre fois le fonctionnement de la Présidence française. Nous allons comprimer cela et ça pourra compenser tout le reste. Nos experts sont en train de calculer. Il y a du gaspillage dans ce pays, ce qu’on reproche à ce gouvernement, c’est la gouvernance économique, il y a eu un vrai gâchis, des monuments de 90 milliards FCfa, les fêtes de 75 milliards… Ils ont jeté l’argent par les fenêtres. Cet argent, nous voulons le donner aux populations. Si nous ne faisons pas cela, il faut considérer que c’est un problème de sécurité qui se pose pour le pays. Les gens ne peuvent pas continuer à vivre dans cette situation de pauvreté, d’indigence alors que nous dormons tranquillement dans les hôtels de luxe, ils vont venir nous envahir. Il faut considérer la baisse des denrées de première nécessité comme une question de sécurité nationale. Parce qu’à un moment donné, les gens vont exploser, donc nous sommes obligés. C’est comme une route, comme l’Armée, ce sont des dépenses incompressibles que nous sommes obligés de gérer. Et on le fera avec nos partenaires techniques et financiers, et vous allez voir que nous allons y arriver.
Pour vous, la sécurité passe par l’autosuffisance alimentaire. Est-ce que la meilleure manière d’y arrive, ce n’est pas de passer par le secteur de l’agriculture et développer la vallée du fleuve Sénégal ?Bien sûr, moi j’en suis convaincu. D’ailleurs, je l’ai fait chez moi, pour les gens qui avaient abandonné l’agriculture dans mon village. J’ai irrigué et j’ai amené des tracteurs aussi. Nous allons moderniser le secteur, donner des tracteurs aux gens dans le monde rural.
Qu’avez-vous fait précisément chez vous ?J’ai fait deux périmètres irrigués dans mon village, un pour les femmes et un pour les hommes, à partir des forages. Parce que, j’ai trouvé que le gouvernement a fait des forages, mais quand on fait un forage, c’est dans le but de lutter contre la pauvreté. Mais on peut aussi l’équiper dans l’optique de l’autosuffisance alimentaire. Les forages que nous faisions, il y en a qui produisent 100 à 150 m3 par heure, mais ils les équipent avec des machines qui sortent 25 m3 par heure, parce qu’ils veulent simplement que les populations boivent. Moi j’ai enlevé les pompes «lutte contre la pauvreté» et j’ai mis les pompes «pour le développement». Et j’ai irrigué plus de surfaces de terre, ce n’est pas compliqué. Je l’ai expliqué au Président Wade. Et les gens gagnent de l’argent, ils paient leurs factures d’électricité, vendent leurs légumes. C’est l’aptitude douze mois sur douze, parce que quand tu as de l’eau, la saison sèche n’existe pas. Avec les forages, on crée la pluie à tout moment. Il suffit d’ouvrir, les asperseurs qui jettent de l’eau de pluie et les gens cultivent à tout moment.
Donc, c’est ce projet, que vous qualifiez de pilote, que vous proposez au Sénégalais ?Entre autres ! Celui-là existe, mais il existe aussi dans la vallée des aménagements. Maintenant, nous allons dire aux gens, cultivez une fois, deux fois, c’est mieux que de cultiver une fois le riz, de semer, de récolter et de s’arrêter. Quand on cultive le riz, on peut après cultiver le maïs, ou même des légumes. C’est là où il y a le fleuve et même là où il n’y a pas le fleuve aussi, nous voulons que les gens cultivent, même à Ndoffane, là-bas dans le Saloum, nous voulons que les gens travaillent douze mois sur douze.
Vous n’aviez pas mis les pieds au Sénégal depuis 5 ans, vous revenez juste après l’accession au pouvoir de Macky Sall. Est-ce pour récolter un peu les dividendes de vos investissements ?
Honnêtement, je ne suis pas dans ça. Je vais bientôt retourner à Ouagadougou. J’étais là pour l’investiture de Macky Sall, revoir les militants, les parents. Mais je fais partie de ceux qui réfléchissent, ceux qui expliquent, ceux qui conseillent. Nous avons une expérience importante dans notre parcours international, nous allons mettre ça à la disposition de Macky et de l’équipe qui sera mise sur pied.
Vous n’avez pas l’ambition de figurer dans l’équipe de Macky Sall ?Non, je suis un homme du privé. Je suis passionné par le privé. Je ne suis pas politique. Je suis venu donner un coup de pouce, je retourne dans mon milieu naturel, dans mes affaires. Peut-être que je ferais des investissements au Sénégal. Que je revienne et que j’investisse au Sénégal dans l’industrie d’huile d’arachide. Je suis en train de réfléchir pour investir dans d’autres secteurs, car si je n’ai pas investi au Sénégal, c’est que les conditions ne s’y prêtaient pas. Nous avons les pieds sur terre et une fois, le Président Ousmane Seck (ancien président de la Bid) m’a dit : «Tu sais Harouna, le problème de nos chefs d’Etat, c’est que tant qu’ils n’auront pas des conseillers qui ne dépendent d’eux, ils ne vont pas s’en sortir.» Et c’est cette expérience qu’on veut tenter avec Macky. Je n’attends rien de lui. Je ne ferai pas partie des salariés. Je n’en ai pas besoin, je suis avec le peuple. Nous allons les aider avec des idées claires. Il faut que les gens investissent dans le secteur privé, car c’est le privé qui développe un pays. L’état peut tout simplement jouer un rôle régalien. Maintenant, il faut qu’on passe au statut de chef d’entreprise et non pas seulement au statut d’employé de la Fonction publique. Il faut que l’entreprise soit développée. Avec ma contribution, les gens vont encourager l’investissement dans le secteur privé, monter des entreprises, créer des emplois, des richesses et développer le pays.
Est-ce que ce ne sont pas de belles idées qui vont buter sur l’exercice du pouvoir parce que déjà, la chronique soutient que le Sénégal est à quelques encablures de la banqueroute et que les caisses sont vides. Et Macky a 5 ans pour mettre en œuvre tout ce que vous nous vendez?Moi, je suis de nature optimiste. Vous savez, même le Président Wade a dit toute sa surprise de voir Macky venir. Il est surpris et les gens seront encore surpris. Il y a eu la pluie. Il y a des pays qui ont connu des situations plus difficiles que çà et ils se sont relevés. Le monde est maintenant un village planétaire. Le Président Macky a dit : «Nous allons faire le point.» Tout ce qui reste, c’est des spéculations. Nous allons voir ce que nous avons et ce que nous n’avons pas. Qu’est-ce qui existe concrètement, ce qui est faisable et ce qui n’est pas faisable, nous allons faire appel à nos partenaires. Les gens vont nous accompagner. Le Sénégal a montré des choses extraordinaires à la face du monde. Le peuple est prêt à nous accompagner si nous avons des programmes sérieux qui touchent le problème de la pauvreté. L’Europe subit les contrecoups, certains meurent là-bas, d’autres veulent revenir. Donc les gens vont nous accompagner. On peut emprunter sur le marché international. Nous sommes encore solvables.
Mais le mode n’est plus solvable. Est-ce que cet appel de fonds qui vous semble très évident  pourra se réaliser concrètement ?Nous sommes en train de spéculer. Concrètement, nous allons attendre, nous sommes en train de réfléchir et je n’ai pas entendu que le Sénégal est au bord de la banqueroute. Si c’est vrai, les gens vont nous expliquer pourquoi nous sommes en banqueroute ? Et nous allons faire appel à nos partenaires internationaux. Mais à partir du moment où il y a une volonté politique réelle affirmée de rompre avec les anciennes pratiques de gabegie, de mal gouvernance, vous allez voir qu’il y aura nécessairement une amélioration. Rien ne sera plus comme avant dans ce pays. Je suis convaincu de cela. C’est la volonté politique au sommet qui nous manquait.  La diaspora fait entrer plus de 900 milliards par an, ça c’est déjà important.
On a vu que vous n’avez pas parlé de vous, mais dans quel domaine avez-vous investi pour faire fortune, au point d’être considéré comme un milliardaire ?Très jeune, j’ai eu de bons salaires. A ce moment, je ne travaillais pas pour l’argent. J’étais passionné, je voulais développer des activités. J’étais passionné de création et de développement. J’ai vu qu’en six ans, je n’ai rien développé. J’ai échoué partout. J’ai appris à travers mon travail au Burkina-Faso où j’ai été envoyé comme consultant pendant trois mois. En trois ans, j’ai mobilisé trois millions de dollars (1,5 milliard de francs Cfa) et on me payait 3 000 dollars (1,5 million de francs Cfa) par an. Et les Américains m’ont dit que ce qu’on faisait là c’était du business. Ils m’ont dit : «Harouna, il faut te concentrer sur le business. Il faut qu’on gagne de l’argent. Alors, je j’ai réfléchi et je me suis dit : mais pourquoi pas moi ? Si je fais 10% des efforts que je fournis, je vais y arriver. Je me suis dit : tout seul j’ai réussi à mobiliser 3 millions de dollars par an. J’écrivais les projets, je faisais les analyses financières, je faisais presque tout et on ne me donnait que 3 000 dollars. C’était un gros salaire en ce temps-là, on avait une belle maison. Je vendais la misère des populations du Burkina pour gagner cet argent-là. Et je me suis dit : je vais chercher à vendre quelque chose pour gagner de l’argent en toute liberté. J’ai alors demandé à un de mes agents au Burkina, ce que je pouvais vendre pour avoir de l’argent. Il m’a dit : «Mais patron, chez vous, on jette le poisson et nous, nous n’avons pas de poisson. A ce moment-là, c’était le poisson fumé. Je suis allé voir les vendeurs de poissons d’Abidjan (Côte-d’Ivoire) pour leur demander conseil, puisque les Burkinabè consommaient des produits ivoiriens. J’ai attendu d’avoir réuni 15 millions Cfa dans mon compte pour rendre le tablier et revenir au Sénégal. Je suis parti à Mbour, Joal, j’ai étudié la situation et j’ai vu qu’ici, les gens vendaient le poisson à 80 FCFa, et au Burkina, ils disaient qu’ils pouvaient me l’acheter à 1 200 FCfa. Je me suis dit : «moi j’ai perdu du temps jusque-là». Alors, je suis rentré dedans. Mais j’ai perdu tout mon argent. Tout était foutu. Les Sénégalais étaient faux. Les Burkinabè aussi. Tout ce qu’ils me disaient était du faux. D’abord, le «kéthiakh» (poisson fumé) tel qu’ils le faisaient ici ce n’est pas ce que les burkinabè voulaient. Les Sénégalais ne pouvaient pas faire ce que les Burkinabè voulaient. Avant de le comprendre, tout mon argent était fini. Je suis allé prendre des gens au Ghana, en Côte-d’Ivoire etc. et je les ai amenés à Joal. Aujourd’hui, il y a un quartier à Joal habité par eux. Bref, à la fin, j’ai compris avec quelle technologie il fallait préparer le poisson sénégalais pour qu’il soit consommé au Burkina. Quand j’ai réalisé cela, j’ai gagné beaucoup d’argent. Les gens faisaient la queue chez moi pour verser l’argent à 05 heures du matin. Je choisissais même des billets neufs (il éclate de rire). Je me suis dit : «Moi qui suis cadre, formé dans les grandes écoles aux Usa, je ne peux pas produire mes propres salaires.» Il fallait que je règle cela. Je vais vous raconter une anecdote. Il y a un ami qui est venu me voir à l’hôtel Téranga, il cherchait du travail. Il m’a dit que cela faisait trois ans qu’il cherchait du travail. Il me demandait d’intervenir auprès d’un de nos amis qui travaillait aux Nations Unies pour qu’on l’embauche là-bas. Je lui ai dit : «Je ne peux pas intervenir. Tu as cherché du travail pendant trois ans. Je veux que l’on conclue qu’il n’y a pas de travail. A ce moment, nous pourrons avancer. Si tu acceptes qu’il n’y a pas de travail, je vais te donner des conseils.» Il me dit : «Mais, comment ça ?» Je lui ai rétorqué : «Nous avons cherché pendant trois ans et nous n’avons pas trouvé. Arrêtons de chercher, au moins tu vas te reposer.» Il me dit : «Je fais quoi alors ?» Je lui réponds : «Tu vas chercher de l’argent». Il me dit : «Comment peut-on chercher de l’argent s’il n’y a pas de travail ?» J’ai lui dit : «C’est différent. Chercher du travail et chercher de l’argent, c’est différent. Je vous conseille de chercher de l’argent mais de ne pas chercher du travail.» Il m’a dit : «Explique-toi.» Je lui ai dit : «Tu cherches du travail parce que tu es un ingénieur du textile. Tu vends ta matière grise d’ingénieur du textile. C’est pourquoi tu n’as pas trouvé du travail. Je lui ai dit : «Combien on te payait ?» Il m’a dit : «200 000 FCfa. A ce moment, moi j’achetais les cartons Mtoa (qui servent à emballer les cigarettes) chez  les Baol-Baol. Ils partaient chercher les cartons d’emballage à 300 francs Cfa et ils me le vendaient à 2 000 FCfa. Il gagnait 1700 FCfa par carton. Je lui ai dit : «Le Baol-Baol, s’il vend 100 cartons, cela lui fait 170 000 FCFa. 100 cartons du Baol-Baol, cela fait ton salaire d’ingénieur. Donc, arrête de chercher du travail et va chercher de l’argent. Il faut aller voir chez toi ce que tu peux faire pour gagner tes 200 000 F Cfa. Libère-toi.» Moi, je voulais produire mon salaire de 30.000 dollars, je suis rentré dans le «Kéthiakh (poisson fumé)» et en 1992, nous avons fait le plein emploi à Joal. Tous les jeunes et les femmes de Joal, nous les avons employés. J’ai investi sur au moins 10 ha à Joal. J’ai financé les femmes etc. Ce sont des camions, des wagons qui s’alignaient sur le Burkina. Le Sénégal a repris tout le marché de Burkina en poisson fumé. Je ne pouvais même plus ravitailler le marché, parce qu’ils ont découvert que c’était mieux que le poisson de Côte-d’Ivoire. Avant, ils disaient : «Vous savez le Guorgui (le Sénégalais), c’est un truand.» Quand j’amenais le «kéthiakh», ils disaient : «Comment le Guorgui peut-il amener du poisson qui n’a pas de tête, qui n’a pas d’écailles ? Ça ce n’est pas bon.» Je vendais le poisson sénégalais moins cher que celui ivoirien. Ils m’ont dit que le poisson du Gorgui, ce n’est pas bon. Ce n’est pas du poisson. Mais quand ils ont découvert que c’était du poisson, tout le monde a plongé et je ne pouvais plus ravitailler le marché. Et les burkinabè sont venus investir à Joal. Bon, quand ils sont rentrés dans le marché du «kéthiakh», je me suis retiré. Là, maintenant, ce n’était plus pour mon salaire. Je me suis tourné vers le poisson frais pour gagner d’argent.
Combien ?(Il éclate de rire). Ça, je ne peux pas le dire. Non, je ne vais pas le dire. J’ai été gagné par la passion de l’entreprise. Je me suis retiré du poisson fumé, je suis rentré dans le poisson frais congelé. Je possède 45 camions frigorifiques. J’ai 160 employés. J’ai un réseau. C’est bon. Cela veut dire que j’ai réglé un compte avec moi-même. J’ai pu créer mon salaire, créer les salaires de 160 employés, avoir même des excédents qui me permettent de soutenir, financer Macky Sall. C’est ce que vous vouliez entendre (il éclate de rires).
Au lendemain du festival de Thilogne où Demba Dia qui avait amené sa sono avait interdit le micro à Baba Maal, la chronique soutient que dès le lendemain, vous lui avez acheté une sono à 300 millions. Est-ce vrai ?Oui, oui ! Parce que cela m’avait fait mal. Maintenant, je ne donne pas des chiffres. Je ne dirai pas la valeur exacte, mais j’ai acheté la sono parce que d’abord, Baba Maal c’est mon camarade de promotion. Nous avons fait le lycée ensemble. Donc, quand j’ai appris qu’il n’avait pas son propre matériel de musique, cela m’a fait mal et comme j’étais son ami, je lui ai  acheté la sono. J’ai les moyens de le faire et je l’ai fait discrètement. Effectivement, j’ai acheté sa sono et il est content. C’est pour faire marcher son entreprise. C’est toujours l’esprit d’entreprise que j’ai dans la tête. J’encourage toute initiative privée. Baba, chef d’entreprise, avec ses employés, est venu au Burkina, nous avons discuté. Si je l’aide, l’argent qu’il utilise pour louer du matériel, va servir à son entreprise. C’est toujours l’idée de pousser pour que les gens se développent.
Quelles sont vos relations avec le Président Burkinabè, Blaise Compaoré ?Nous n’avons pas de relations particulières. Je ne l’ai jamais vu, je ne l’ai jamais rencontré. Mais je connais très bien sa famille. A un moment, j’ai eu des difficultés dans mes affaires et il a eu à aider quelqu’un qui m’a aidé. J’ai de très bons rapports au Burkina. De très bons rapports avec tout le monde. La classe politique, le privé, tout le monde.
Avez-vous introduit Macky auprès de lui ?Non. Macky a aussi ses propres réseaux. Moi, je ne suis pas politicien. Je suis un privé. Macky a ses réseaux, mais quand il vient au Burkina, je vais l’accueillir à l’Aéroport. Mais quand il va en audience, je n’y vais pas.

Nouveau!:   Retrouvez toutes les archives concernant Macky sall de 2006 à ce jour.
Commentaires:   87   Total dont   18   En attente - ( Voir les commentaires sensibles) .
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Young girl on April 1, 2012 (02:53 AM) 0 FansN°:1
 :cry: 
Etudant on April 1, 2012 (02:54 AM)0 FansN°: 1683565
Etudiant en deuxième année informatique cherche un boulot pour payer ses études supérieurs en travaillant la journée disponible de 8H00 à 16H30. Vous pouvez me contacter : emailetudiant@gmail.com pour plus de renseignement.
Avis on April 1, 2012 (06:29 AM)0 FansN°: 1683620
Ce que nous voulons, ce sont des audits de vrai audits et que les coupables de détournement de deniers publiques soient sévèrement punis et que cela sert d'Exemple aux nouveaux qui vont occuper les différents postes de responsabilité. De plus on ne veut pas des audits à la Wade quand il venait de prendre le pouvoir en 2000, audits mis dans les tiroirs et utilisées pour faire du chantage à ses opposants. Si c'est ces genres d'audirs, alors pas la peine d'en faire et nos cartes d'électeur t'attendent aux prochaines échéances électorales.
Xeme on April 1, 2012 (10:20 AM)0 FansN°: 1683830
Aucun article ne sera assez long pour les peindre à la belle couleur. Mais, écoutez, il ne faut pas longtemps nous prendre pour des benêts. Nous sommes idiots, certes, mais pas crasses. Qui peut gober qu'un milliardaire, baol baol, ayant fait fortune sur la vente de poisson fumée, puisse débourser des dizaines de milliards pour élire Macky et retourner tranquillement reprendre son "lakkë kéccax" ? Messieurs les journaleux, vous aussi, un peu de respect pour nos cerveaux fatigués. A la limite Harouna est juste une couverture. Avec son nom, on couvrira bien des financements de campagne d'origine inavouable. Les observateurs de l'UE et l'UA ont conclu à la nécessité, pour le Sénégal, de se doter de textes réglementant le financement des partis. Vous pensez qu'ils ont fait la recommandation sans rien avoir découvert ? Allez continuez d'avaler les potions des journalistes. Vous vous réveillerez bien gogos.
Sun Boy on April 1, 2012 (15:12 PM)0 FansN°: 1684536
Li bien ce ki est écri avant de critiké en disant du n'importe koi, lui au moins ce k'il di c de l'expérience avéré, c a cauz de ton genre ke l'on di ke la jeunesse sénégalaise né pa mature.
Matik on April 1, 2012 (20:52 PM)0 FansN°: 1685404
D'accord avec toi. cet article est très intéressnat car il nous révèle quelque chose que beaucoup n'ont pas l'occasion de découvrir: les coulisses d'une course à la présidentielle chez nous. Et ce que j'apprends ne me plaît pas. Ces textes réglementant le financement des partis sont urgents car je ne crois pas au bénévolat quand il s'agit de milliards, surtout quand ils ont été gagnés dans l'effort et la sueur. Et je pense aussi que ce ne serait pas mal de faire en sorte que ce fameux POUVOIR puisse être tempéré par une opposition bien representée à l'assemblée nationale (je ne parle pas du PDS bien évidemment). Il y va de la santé de notre démocratie
Logique on April 2, 2012 (13:49 PM)0 FansN°: 1687037
@Etudiant
Tu n'as rien compris alors sur ce que Mr HAROUNA DIA a dit ? Ne cherche plus de boulot ,va chercher de l'argent !!!Boulot dafa touki té néna dootoul niow.
Etudiant on April 1, 2012 (02:53 AM) 0 FansN°:2
Etudiant en deuxième année informatique cherche un boulot pour payer ses études supérieurs en travaillant la journée disponible de 8H00 à 16H30. Vous pouvez me contacter : emailetudiant@gmail.com pour plus de renseignement.
Diogomayye on April 1, 2012 (07:06 AM)0 FansN°: 1683640
Le Roi wade est mort !
Vive le Roi Macky !
Comme disent les chinois :
‘’au Démon du Malheur se substitue l’Ange du Bonheur !’’
Rassurez vous, c’est une coutume !
Cela dit, si ça peut aider dans les choix initiaux, je suggère CES DIX POINTS :
1 – la résolution de l’ECOULEMENT D’EAU NAUSEABOND du rond de la Case, sauver Cambérène (Onas)
2 – décourager le DEPOTOIR en constitution qui se trouve derrière le CTO et déplacer, par la même occasion,les PORCHERIES !
3 – accorder attention à l’INCIVISME de la société EMG près du rond point du pont de Hann :
- ce type s’est ouvert un passage pour déboucher sur le rond point (acte 1) après maints atermoiements-
- puis il expose des charrues, des tracteurs et des cars après avoir enlever les plantes sur le talus du pont (acte 2) au risque de compromettre la stabilité du pont
- enfin pose carrèment ses engins sur le terre-plein même du rond point (acte 3) !
4 - au rond point du pont de Cambérène, côté Maristes, les gens (certains disent de GC) ont commencé à remblayer la petite ZONE D’INFILTRATION le long de l’autoroute et à construire au risque d’inonder le quartier de Hann Maristes et de noyer ou détériorer l’autoroute (c’est arrivé l’hivernage passé),
5 – Ceux qui mettent des poteaux, des grilles ou CONSTRUISENT CARREMENT SUR LES TROTTOIRS obligeant les piétons et les tabliers à occuper la chaussée (bouchons et accidents)
6 – avec les bouchons de circulation et l’explosion des MALADIES RESPIRATOIRES, ce serait irresponsable d’autoriser encore les véhicules de PLUS DE 5 ANS, ces déchets de l’Occident !
7 – DEUX ROUTES CAPITALES : Linguère-Matam et Tamba-Ziguinchor à réaliser en PRIORITE, la 3ème étant Saint Louis-Matam
8 – reprendre les négociations pour le PONT SUR LA GAMBIE
9 – libérez les soldats et gendarmes retenus par le MFDC et prendre toutes dispositions utiles vers la PAIX DEFINITIVE
10 – dire au Peuple, ce qu’il en est de L’OR DE SABODALA puisqu’on parle de centaines de tonnes au moment où le gramme approche les 30000F

JE NE SUIS PAS PROCHE DE MACKY OU d4UN DES SIENS, MAIS JE PENSE QUE CES PRIORITES NE DEVRAIENT PAS DEPARER DES TOP-50 !
Xeme on April 1, 2012 (10:32 AM)0 FansN°: 1683863
@ Diogomayye

Pour le cas du rond point Camberène, il est nécessaire de rappeler que ce sont bien les jeunes de cette localité qui ont cassé des conduites et bouché d'autres. Résultats les eaux s’écoulent depuis des mois. Lorsque l'ONAS a voulu réparé, les mêmes jeunes se sont levés pour dire qu'il n'y qu'une réparation possible: c'est de tout enlever. Je tiens à rappeler que les mêmes eaux qui devaient être traitées et rejeter en mer à hauteur de Camberène est la même qui arrose les gazons du Technopole. Vous voyez donc qu'on se trouve avec une eau indemne pour jouer du golf et dangereuse pour la santé de Camberène. Il y a mensonge quelque part. Les médias ont le devoir de se renseigner et d'informer exact au lieu d'exciter des gens aux révoltes non fondées. Je tenais à le dire parce que dans ma compréhension, la désinformation commence par le tri. On ne peut aider le peuple par le mensonge.
None on April 1, 2012 (02:53 AM) 0 FansN°:3
too long
Aminta 111 on April 1, 2012 (09:34 AM)0 FansN°: 1683724
C'est vrai que c'est trop long, on a pas le temps de lire tout ça à part le dimanche
et là aussi c si on se reveille bien

Mais c'était à lire et je retiens 2 ou 3 choses:

1. Revanche sur nos journaleux ( surtout Seneweb qui m'a déçu), car sans cet évènement les gens
n"allaient pas parler de lui ET les journalistes attendent qu'on leur serve leus sujets sur des plateaux d'argent
Allez fouiner partout dans le monde des sénégalais comme celui là; on a envie de connaitre leurs expériences,
ça BOUSTE;
2. ...
3. ....
Feegne on April 1, 2012 (02:54 AM) 0 FansN°:4
le gas ki vend des parfum venant d itali mefie vous tous des faux c a d fals
Melastikou on April 1, 2012 (02:59 AM) 0 FansN°:5
Heureusement que wade dans l'euphorie des sénégalais en 2000 avec toutes les possibités et les faveurs en passant par son reférendum,offerts par le peuple n'avait pas vu loportunité de nous forcer son fils mé souko guéntone thi moment yoyou lay profité mais nak alhamdoulilah
Moosii on April 1, 2012 (03:14 AM) 0 FansN°:6
Arretes de nous prendre pour des cons. C'est juste pour chercher à jusitifier l'argent que Macky avait pendant la Campagne. Y personne qui donne des milliards à une autre personne pour ces beaux yeux. Macky ton argent de la Campagne est une partie du Butin de l'argent volé les 12 milliards dont on parle souvent. Ne nous oblige pas à dire ou dévoiler des choses. Tu as été élu c bien. travaille et que tes amis arrete de te tailler de beaux drpas
Depuislamalaisie on April 1, 2012 (08:54 AM)0 FansN°: 1683698
Et qui etes vous qui peuvent devoiler des choses? Parler-vous a titre personnel, d'une institution, ou bien le DPS qui etait au pouvoir? Et si vous savez des choses contre lui pourquoi vous ne le dites pas avec des preuves/documents a l'appui? Si vous voulez que le pays avance et que vous vous dites les defenseurs, ou ex-gouvernant qui veulent que du bien pour le Senegal, pourquoi vous ne l'avait pas traduis en justice avant meme qu'il soit elu president? A moins que vous aussi vous avez fait des chose qui peuvent vous mettre en prison et qu'il le sait aussi...!!!

Vous avez lu cet article mais au lien de retenir ce qui est tres important pour faire prosperer notre Senegal vous vous acharnez sur Macky dont l'interview n'est meme pas accorde a lui. Il ne faut pas etre un mauvais perdant si le peuple ne veut plus de Abdoulaye Wade.

M. Harouna Dia, meme s'il n'est pas milliardaire et n'a pas finance Macky comme vous l'insunier, il nous exorte et nous montre la mentalite qu'on doit avoir si on veut etre dans le monde des affaires et de contribuer au developement de notre patrie qui est le Senegal. C'est ce genre d'attitude que nous avons qui nous retarde et que nous serons toujours les derniers si on ne change pas de facon d'agir. Au lien de critiquer Macky sur cet article pourquoi pas essayer, j'ai dit meme essayer , d'appliquer ce que M. Harouna Dia raconte pour ce faire de l'argent?

Pouquoi doit-on toujours dire du mal aux autres ou bien les menacer comme vous MOOSIE vous venez de le faire? Pourquoi nous Senegalais on a parfois cette mechancete envers les autres et qu'on est content ou bien satisfait quand l'autre a des problemes?

Cet article l'illustre parfaitement avec votre reaction, MOOSII. Au lieu de voir le cote positif, d'apprendre quelque chose sur l'anecdote de M. Harouna Dia et la facon dont il a gagner sa vie, MEME SI CE N'EST PAS VRAI ET QU'IL N'A PAS FINANCE MACKY, vous vous atardez sur des menaces que peut etre Macky Sall ne lira meme pas, Dieu seul sait.

Alors arretons ca et travaillons, nous qui sommes a l'exterieur on apporte notre contribution en envoyant de l'argent au pays, esperant d'y rentrer avec fierte.

Jam ak Jam
MOOSIE on April 1, 2012 (14:45 PM)0 FansN°: 1684450
OK frère, j'ai lu ta réaction. Moi je suis rarement sur le net en train de dénigrer les gens. Je n'ai pas ce temps. Et par mon éducation aussi je ne me prononce pas sur un sujet que je ne maitrise pas. Ce que je dis j'en ai des preuves tangibles. Et pour ton information sache que j'ai voté pour Macky depuis l'étranger ou j'ai trouvé refuge....fuyant la folie des Wade et leurs volontés de corrompre ceux qui savent ou ceux qui ont compris ou ceux qui ont été témoin. Je ne t'en dirais pas plus. Mais je suis loin d'etre dans le dénigrament. Et je ne menace personne....l'aurais-je fait cela n'aurait rien changé dans le cours de l'histoire. Que Macky gouverne et qu'il se rappelle que désormais certaines choses ne seront plus possible.
@Moosii on April 1, 2012 (12:37 PM)0 FansN°: 1684155
Dans la plupart des pays occidentaux, ce sont les privés qui financent les campagnes des partis (que ce soit reconnu ou pas) aprés pour les beaux yeaux seulement j'imagine que non.
E...... on April 1, 2012 (17:57 PM)0 FansN°: 1684905
je répondrai à ton commentaire ne te disant que Harouna est un simple citoyen sénégalais engagé pour son pays, personne ne le connait mais il aide beaucoup de personne surtout dans la région dont il est originaire. C'est un homme trés trés riche je sais de quoi je parle, toute sa famille est assurée de vivre pour des siécles tranquillement sa fortune est importe. Mais cet homme a voulu s'engager pour son pays, aider à promouvoir le changement au Sénégal, non pas pour s'enrichir parce que tout ceux qui le connaissent savent qu'il n'a pas besoin d'un franc du gouvernement, il s'investit parce que la misére qu'il voit le choque et il pense qu'il est du devoir de ceux qui le peuvent d'aider notre pays à sortir de cette situation économique.
J'ai une admiration sans faille pour cet homme, qui s'est battu pour avoir tout ce qu'il a! il vend des kétiakh mais a moins il a eu l'idée de se lancer trés tot dans un marché qu'il a jugé porteur! il faut encourager et féliciter toutes ces personnes qui ne vont de rien et qui réussissent honnêtement! non sur le dos du peuple!
cet homme est une mine de conseils, un sage à mon sens, que Dieu le garde, si tous les proches de Macky sont comme lui ça ne sera que bénéfique, c'est un homme sain, que l'argent n'a pas changé et qui est trés simple!

E..
Pop on April 1, 2012 (03:26 AM) 0 FansN°:7
MAKY YA EUP WAJI XALIS FOUF MAYLENE GNOU DIAM WAY sa digaté yi nak 48h la barak lo wakhone 350f pour le riz parfumé
Xam xam on April 1, 2012 (03:34 AM) 0 FansN°:8
Vraiment ce gars nous prend pour des cons. aucune credibilite dans son laus
Khetiakh on April 1, 2012 (03:35 AM) 0 FansN°:9
moi senegalais je ne savais pas qu'on pouvait etre milliardaire avec le ketiakh,cela veut dire y'a pas de sous metier si tu travailles bien tu recolteras bien dans tous les domaines.Mr harouna vous etes un exemple a suivre :bravo:  :bravo: 
Pat 1 on April 1, 2012 (10:55 AM)0 FansN°: 1683912
merci mon frere c'est la lecon a apprendre : mieux vaut travailler que de detourner
Elene on April 3, 2012 (03:10 AM)0 FansN°: 1688315
Si tu l'essaie jusqu'à l'an 3000, tu seras jamais millardaire, ils ne te disent jamais ce qu'ils font. Ce sont des mafioso, j'ai peur pour le senegal, assalamaleikoum, on prete l'avion presidentiel à l'ex qui a pié le pays. C'est n'importe quoi, qui vivra verra
ujbinnja on April 1, 2012 (03:35 AM) 0 FansN°:10
INTERVIEW EXCLUSIVE : Les clarifications du porte-parole de Cheikh Béthio Thioune.


par SANTATI, lundi 5 mars 2012, 07:24 ·
.





« Cheikh Béthio est Serigne Touba par la grâce de Serigne Saliou » dixit Ibrahima Diagne porte parole et chargé de la communication de Cheikh Béthio Thioune. Suite à la consigne de vote du Cheikh Béthio Thioune appelant ses talibés à voter pour le candidat Abdoulaye Wade, le chargé de communication du Guide des « Thiantacounes » s’est ouvert à la Rédaction de votre site préféré, Ledakarois.net. Une interview avec comme question centrale le « Ndigueul » dans un contexte de recomposition socio-politique où la place du marabout a beaucoup fait débat.



Monsieur Ibrahima Diagne, le Cheikh vient de demander à tous ses talibés de voter pour le candidat Abdoulaye Wade au second tour. Etes-vous confiant quant au suivi de ce « Ndigueul » ?



Je vous remercie de me donner l’opportunité de revenir sur cette question fondamentale souvent agitée par des commentateurs sans connaissances réelles de cette notion. En effet le "ndigueul" constitue l’essence du mouridisme. On ne peut pas se dire mouride sans se conformer au ndigueul de son guide spirituel, s’il est un guide réalisé et authentique eu égard à la chaîne de transmission spirituelle. Et Cheikh Béthio remplit à n’en pas douter ce critère du guide authentique puisqu’il est un Cheikh investi par Serigne Saliou qui s’est révélé par ce fait,...
Un Mauritanien aux USA on April 1, 2012 (04:20 AM) 0 FansN°:11
le bon boulot ou le mauveais nexiste qu en afrique. Un boulot est tout travail ou activite qui rapporte de largent, sil est legal et ethique,il est bon. Dans les grands pays,ces mesures nexistent pas et ces bizarre de voir dans des pays sans emploi des gens ne voulant pas vendre du kethial parceque ce "n'est pas un bon boulot",,,ridicule!!!!!!!!
PCDS on April 1, 2012 (04:34 AM) 0 FansN°:12
Macky a été financé par un particulier alors que Wade s'est fiancé avec notre argent ( avant , pendant et après la campagne électorale en tout pendant 12 ans ) .Toute la différence est là !!!!!
Ada d on April 1, 2012 (04:35 AM) 0 FansN°:13
bravo mr.vs avez parler vtr parcourt avec honnettete .nous voulons des personnes comme vs dans notre pays .j ai tt lu et j ai compris la lesson. merci mr.
Asuivre on April 1, 2012 (05:07 AM) 0 FansN°:14
Xel dou doye :)  :)  :) 
Marie Fall on April 1, 2012 (05:27 AM) 0 FansN°:15
Une interview d'une telle longueur mais sans photo, c'est professionnellement n'importe quoi.

Pour le reste, pas besoin de commentaire. Macky a été élu dans les conditions que l'on connaît.

Maintenant on le jugera sur son travail.

La premier acte doit être de ne pas lâcher Wade. Il faut qu'il nous rende nos biens, sinon le peuple se retournera contre vous.
Sam on April 1, 2012 (06:39 AM) 0 FansN°:16
On cherche a justifier d'ou vient l'argent de Macky. Ce n'est pas Haroune Dia qui l'a finance. L'argent dont Macky dispose a ete vole c'est la raison pour laquelle il ne parle meme pas d'audit. Macky sait bien que s'il ya audit, il sera dedans. Si on doit faire audit sur la gestion de Macky dans les gouvernement de Wade auxquels il a participe, les gens vont vite le rejeter.
Mooo 100% Mooo on April 1, 2012 (06:40 AM) 0 FansN°:17
Moi perso c'est la situation au Mali qui me fait un peu marrer quand même hihihihihihihihihi.Comment peut on être un pays sans véritable armée ? Hahahahahhahaah.Les rebelles indépendantistes ont gagné la moitié du pays hahahahahahaha.C'est une leçon pour le Sénégal.Il faut entretenir son armée ! Qui veut la paix se prépare à la guerre.Après Mali ces islamistes pourraient être tenté de venir semer le trouble au Sénégal.Mais nous on a des Diambars et fort heureusement !
Rollla on April 1, 2012 (06:50 AM) 0 FansN°:18
nagoulen auto yi way auto ancien collaborateurs de wade
yaya sakho way'¡
farba way senghor
ousmane ngom way
cheikh tidiane sy way
ousmane ma seck ndiaye way
madike niang way
ousmane sy thierno way
cheikh diallo de karim l impolitesse way way def ko way way diel len sen appartement de fonction way gaw len way na saf way
Nanditè on April 1, 2012 (07:00 AM) 0 FansN°:19
ce milliardaire poular a financè MACKY dans sa campagne en lui injectant une somme inestimable et pourtant le mandat de MACKY ne durera que 10 ans au maximum c'est à dire 2 mandats de 5ans ,et pourtant ce monsieur HAROUNA pouvait investir ses milliards pour une entreprise crèant des milliers d'emplois pour les jeunes de son pays et pour une durèe illimitèe si ces entreprises marcheraient très bien.EN tout cas je vois en ce MONSIEUR HAROUNA ,une personne opportuniste qui n'attend que sa part du gateau dès l'instauration du nouveau règime de MACKY car sans passion ,rien de grand ne peut se faire.ET pire encore pourquoi attend il la victoire de MACKY pour manifester son soutien à travers les mèdias? ROKI MI ROKI est la devise de ce business qui ne fait pas de FISSA BILILAH car ALLAH le tout puissant deteste les gens qui aident les autres manifestamment ,et ALLAH a mème dit que :celui qunad tu donne l'aumone de par la droite ,il ne faut pas que ta main gauche soit au courant,ainsi pourquoi ce HAROUNA nous met au couarnt de ses oeuvres de bien faisance en vers MACKY?
Lecon d economie on April 1, 2012 (07:58 AM)0 FansN°: 1683663
Salut nandite,

on ne peut pas creer des emplois durables dans un pays si le cadre institutionel ne s y prete pas. Sinon il y a des risques: risque de confiscations des biens, pas de retours sur les investissements etc... ce gars ne me donne pas l impression d avoir besoin de liquide. Tout ce qui lui faut c est un cadre propice aux investissement. Car de l argent il sait comment en gagner... bien plus que ce que macky ou d autres pourraient lui donner.
Coplan on April 1, 2012 (07:18 AM) 0 FansN°:20
Ce Monsieur veut justifier demain l'argent qu'il va faire sous le nouveau regime. C'est du blanchiment d'argent a vue d'oeil. Nul n'est dupe!
Il n'a rien finance.
L'argent depense pendant la campagne c'est l'argent des Senegalais, ce sont les sous detournes de Taiwan et des entreprises et ministeres gerees par macky, point barre!
LEUZSN on April 1, 2012 (07:21 AM) 0 FansN°:21
JE FAIS EN LOCATION UN GROUPE ELECTROGENE DE MARQUE CATERPILLARD

JE FAIS EN LOCATION UN GROUPE ELECTROGENE DE MARQUE CATERPILLARD

JE FAIS EN LOCATION UN GROUPE ELECTROGENE DE MARQUE CATERPILLARD

CONTACT SADAMSN@YAHOO.FR

CONTACT SADAMSN@YAHOO.FR

CONTACT SADAMSN@YAHOO.FR

 :up:  :up:  :up:  :up:  :up: 
LEUZSN on April 1, 2012 (07:23 AM) 0 FansN°:22
JE FAIS EN LOCATION UN GROUPE ELECTROGENE DE 500KVA MARQUE CATERPILLARD

JE FAIS EN LOCATION UN GROUPE ELECTROGENE DE 500KVA MARQUE CATERPILLARD

JE FAIS EN LOCATION UN GROUPE ELECTROGENE DE 500KVA MARQUE CATERPILLARD


CONTACT SADAMSN@YAHOO.FR

CONTACT SADAMSN@YAHOO.FR

CONTACT SADAMSN@YAHOO.FR

 :up:  :up:  :up:  :up:  :up: 
Ancien chercheur a Joal on April 1, 2012 (07:23 AM) 0 FansN°:23
une tres belle histoire.
Podou on April 1, 2012 (07:38 AM) 0 FansN°:24
La premiére chose à faire pour le president Macky c'est de diminuer les produits de premiére néccéssité, les voitures des modous modous ,les appels telerphoniques ,les taxes aeropportuaires,et regler les problemes de l'ecole
Doul on April 1, 2012 (08:10 AM)0 FansN°: 1683665
ça se vois que tu n'es pas au Sénégal sale égoïste sur 5 points les 3 sont pour les modou_modou yabaté ba deh
Ba on April 1, 2012 (08:16 AM) 0 FansN°:25
• Au cours des 12 années d’alternance, le Sénégal a connu les pires injustices et scandales financiers de son histoire. Conscients que le développement d’un pays passe obligatoirement aussi par une justice impartiale et équitable pour tous et par une transparence dans la gestion des deniers publics...
Cvg on April 1, 2012 (08:21 AM) 0 FansN°:26
A Seneweb ils sont d'une médiocrité inqualifiable. Au lieu de mener une analyse politique de la stratégie de Macky Sall qui l'a mené à ce niveau, autrement plus importante et qui fera cas d'école pour les prochaines générations d'hommes politiques, vous préférez vous intéresser à des discussions de comptoir sur son éventuel financier. Toujours à surenchérir sur le côté futile des évènements.
Ndiouly on April 1, 2012 (12:37 PM)0 FansN°: 1684156
tres pertinente comme commentaire.

thank you
Patrimoine on April 1, 2012 (08:35 AM) 0 FansN°:27
Macky doit absolument faire sa déclaration de patrimoine. Ils se sont tous enrichis sous Wade. Tous des milliardaires. C'est à voir même si ce Dia n'a pas été financé par Macky. Il lui rends certainement l'ascenseur...
Kejan on April 1, 2012 (09:21 AM)0 FansN°: 1683712
réfères toi aux dates !! il était riche avant l'alternance !!.
Bukinae on April 1, 2012 (11:49 AM)0 FansN°: 1684053
Ca c facile a dire.Il est facile de falsifier l'histoire.Je ne crois pas à un mot de ce que dit Harouna Dia.Il a été financé par l'argent volé de Macky et nous raconte des histoires pour justifier les milliards volés de Macky Sall.Nous ne sommes pas dupes.Tous des voleurs.Attendons de voir ce fera Macky pour nous.Personnellement je ne fais pas d'illusion.Nous verrons dans 2 ou 3 ans.M Sall risque de continuer le pillage et gaspillage de son père Wade.Le vrai changement est encore à venir.Wassalam.
HPLO on April 1, 2012 (15:42 PM)0 FansN°: 1684607
Un grand merci, voilà un exemple à suivre. Seul le travail paye!
PEULS,  on April 1, 2012 (08:50 AM) 0 FansN°:28
Les fermeté-clarté-pertinence dans l'humilité-dignité qui garnissent les propos de Mr. DIA Harouna, à propos de ses libres-propres contributions aux activités du Président Macky SALL, devraient inciter certains-es à initier de revoir de fond en comble-de long en large, leurs ignobles culture-nature-éducation! Celles-là mêmes appliquées intégralement par les indignes-ingrats-minables-racistes-menteurs-ignorants-corrompus-corrupteurs-voleurs-violeurs-violents-méchants wade & bandes & certains! Que certains profitent des propos d'Harouna pour se faire des examens de conscience-franche introspection! Que certains connaissent-reconnaissent-comprennent-admettent, enfin, que le Sénégal que leurs mesquins semblables ont inséré dans leurs crânes désertiques ne correspond pas aux réalités réelles du SENEGAL éternellement archi-pluriel en TOUT! Sortez de vos cavernes-grottes obscurcies d'illusions-mensonges-foutaises-fadaises-trahisons-racismes déguisés! PEULS
PEULS,  on April 1, 2012 (09:17 AM)0 FansN°: 1683710
Les propos d'Harouna mettent en évidence évidente les abyssales-éternelles diversités culturelles qui caractérisent les Sénégalais-es. Il faut en prendre note, une fois pour toute, et se comporter résolument en conséquence, franchement-sincérement-honnêtement-partout-n'importe quand-avec n'importe qui! Au lieu de véhiculer sottement un faux Sénégal totalement aux antipodes des réalités réelles des dignes-nobles peuples sénégalais. Les propos d'Harouna mettent en exergue le rôle d'un Etat de droit, et celui des Citoyens-nes patriotes soucieux de l'intérêt général. L'Etat de droit n'a pas à financer-cautionner-défrendre-protéger-imposer l'existence d'une ethnie-clan-confrérie-région! Ahimé, nous constatons que certains-es n'existent que grâce aux sous volés-terres bradées-ressources pillées-privilèges indus-licences de foutre impunément les bordels, alors que la majorité écrasante des peuples croulent sous tous les poids de toutes sortes de misères! Des mesquins qui s'accrochent aux basques de l'Etat pour tout rafler, y comprises les rares entreprises ou ressources qui devraient faire du Sénégal, aujourd'hui, un pays émergent, vue son avance manifeste en matière de démocratie, surtout avec les sciences-consciences de ses dignes-nobles filles-fils. Pour certains-es, l'Etat c'est s'enrichir illégalement-illicitement-frauduleusement-inhumainement, qu'importe la misère qui ronge les populations! Il s'agit là d'une cruelle mentalité, qu'il faut déraciner-incinérer pour que le Sénégal rejoigne dans un temps raisonnable les pays BRICS; à savoir ces pays qui donnent à l'Occident du fil à retordre en matière de développement économique-social-culturel! NOUS détruirons toute opposition des saboteurs embusqués-déguisés-camouflés-des parasites racistes qui ne manqueront pas de tenter de perpétuer les gabegies-corruptions-vols-vios-violences-désordres-chienlits permanents pour être à même de perpétuer leurs indignités légendaires! Assez de bavardages! Assez de mensonges! Assez de falsifications! Assez de complots-combines-pactes diaboliques! Assez de trahisons-traitrises-haines-racismes déguisés! Au travail tous! Toutes! Travail bien fait! Chacun-e dans son domaine précis! En fonction de ses moyens propres-compétences-capacités avérées! Pour tout le Sénégal! Pour tous les Sénégalais! Vive le Président Macky SALL! Vive la République laique du Sénégal! PEULS.
Hohihi  on April 1, 2012 (09:58 AM)0 FansN°: 1683780
Mr. Pedant de seneweb est de retour wooow plus complique que ce Mr. Tu meurs..manoule wahe lou simple thiey seneweb al ses pseudo intellectuels haha Riress
@Hohihi  on April 4, 2012 (00:59 AM)0 FansN°: 1690878
noooon mé tu ma tué loool, tu as raison, ce peuls c un fou , franchement il est troo compliké , j me demande sil arive a ce comprendre lui meme hahahahahaha
Snnd on April 1, 2012 (10:10 AM)0 FansN°: 1683809
Je crois que L'Etudiant en informatique n'a pas lit cet interview.Quand on cherche du boulot et qu'on n'en trouve pas il faut arreter,et aller chercher de l'argent.
Deug on April 1, 2012 (09:01 AM) 0 FansN°:29
Un trés bon exemple á suivre. Ce monsieur est pertinent dans son interview et puis il n´est pas arrogant.
Deug si Italie on April 1, 2012 (09:42 AM)0 FansN°: 1683748
Oui je dirais meme un tres bel exemple. Cela me fait rever...
Ngaary on April 1, 2012 (09:28 AM) 0 FansN°:30
Harouna Dia devrait dire d'abord qu'il a marié la fille d'un ancien ministre des travaux publics du Burkina sous Sankara, avant de nous parler des histoires à dormir debout.Il s'est appuyé sur cette femme pour se lancer surtout après le décès de celle-ci.
Il dit qu'il a fait Faidherbe, Baaba Mal a fait Charles Degaule, il peut dire qu'ils se sont rencontrés à St-Louis comme des milliers de jeunes élèves.
Comme il le dit, il a contribué comme Abdoulaye Sally Sall et autres Almamy Bocoum , les associations des différents villages et de la Diaspora, mais l'essentiel des financements de Macky, c'est le groupe Bolloré et le Francafrique et pour preuves tous ceux qui sont reçus ces jours-ci se sont des obligés de ces groupes.
J'ai voté Macky mais il faut dire la vérité aux sénégalais.
Kaddu Magg on April 1, 2012 (09:41 AM) 0 FansN°:31
LE SÉNÉGAL AUX SÉNÉGALAIS. A FORCE DE VOULOIR DES TECHNOCRATES ON SE RETROUVE AVEC DES BINATIONAUX, DES TRI NATIONAUX, DES PLURINATIONAUX...PIRE ENCORE AVEC DES ONUsiens. CE N'EST PAS PARCE QUE NOS INTELLECTUELLES N'ONT PAS ÉTÉ FORMES A L'ÉTRANGER QU'ILS N'ONT PAS LE PROFIL. REGARDEZ MACKY LUI MÊME C'EST UN PURE PRODUIT DU SYSTÈME ÉDUCATIF SÉNÉGALAIS. IL S'EST BATTU DURE POUR EN ARRIVER LA. LES ONUsiens TELS QUE LES NIASS, IBRAHIMA FALL, EVA COLLE SECK, JACQUES DIOUF ET J'EN PASSE, TOUS CES ONUsiens QUI GRAVITENT AUJOURD'HUI AUTOUR DE MACKY CE SONT EUX LES OPPORTUNISTES. ILS AVEC A LEUR TÊTE NIASSE ONT ÉTÉ REJETTES PAR SENGHOR, DIOUF ET WADE, QUE MACKY NE FASSE PAS LA SOTTISE DE LEUR DONNER LE PAYS, LES POSTES CLÉS QUI LEUR PERMETTRONT DE CONTRÔLER LE PAYS. RÉVEILLEZ VOUS LES GARS!!!! PARTOUT OU L'ONU A UNE BONNE BASE IL Y SÈME LA GUERRE. N'OUBLIEZ PAS QU'ILS ÉTAIT EN COTE D'IVOIRE AVEC ALASSANE WATTARA; AUJOURD'HUI CE DERNIER FAIT PARTI DES PREMIER PRÉSENTS A LA PRESTATION DE SERMENT QUI SE DÉROULERA AU MÉRIDIEN FIEF DE CES ONUsiens.  :sn:   :jumpy:   :sn:   :jumpy:   :sn:   :jumpy:   :sn:   :jumpy:   :sn:   :jumpy:   :sn:   :jumpy:   :sn:   :jumpy:   :sn:   :jumpy:   :sn:   :jumpy:   :sn:   :jumpy: 
Herpes on April 1, 2012 (09:41 AM) 0 FansN°:32
Etudiant Harouna DIA t'a dit d'arreter de chercher du boulot et cherche de l'argent. ça se voit que tu lis meme pas les articles et tu viens nous tympaniser "je suis informaticien" et après
Kaddu Magg on April 1, 2012 (09:58 AM) 0 FansN°:33
LE SÉNÉGAL AUX SÉNÉGALAIS. A FORCE DE VOULOIR DES TECHNOCRATES ON SE RETROUVE AVEC DES BINATIONAUX, DES TRI NATIONAUX, DES PLURINATIONAUX...PIRE ENCORE AVEC DES ONUsiens. CE N'EST PAS PARCE QUE NOS INTELLECTUELLES N'ONT PAS ÉTÉ FORMES A L'ÉTRANGER QU'ILS N'ONT PAS LE PROFIL. REGARDEZ MACKY LUI MÊME C'EST UN PURE PRODUIT DU SYSTÈME ÉDUCATIF SÉNÉGALAIS. IL S'EST BATTU DURE POUR EN ARRIVER LA. LES ONUsiens TELS QUE LES NIASS, IBRAHIMA FALL, EVA COLLE SECK, JACQUES DIOUF ET J'EN PASSE, TOUS CES ONUsiens QUI GRAVITENT AUJOURD'HUI AUTOUR DE MACKY CE SONT EUX LES OPPORTUNISTES. ILS AVEC A LEUR TÊTE NIASSE ONT ÉTÉ REJETTES PAR SENGHOR, DIOUF ET WADE, QUE MACKY NE FASSE PAS LA SOTTISE DE LEUR DONNER LE PAYS, LES POSTES CLÉS QUI LEUR PERMETTRONT DE CONTRÔLER LE PAYS. RÉVEILLEZ VOUS LES GARS!!!! PARTOUT OU L'ONU A UNE BONNE BASE IL Y SÈME LA GUERRE. N'OUBLIEZ PAS QU'ILS ÉTAIT EN COTE D'IVOIRE AVEC ALASSANE WATTARA; AUJOURD'HUI CE DERNIER FAIT PARTI DES PREMIER PRÉSENTS A LA PRESTATION DE SERMENT QUI SE DÉROULERA AU MÉRIDIEN FIEF DE CES ONUsiens.  :sn:   :jumpy:   :sn:   :jumpy:   :sn:   :jumpy:   :sn:   :jumpy:   :sn:   :jumpy:   :sn:   :jumpy:   :sn:   :jumpy:   :sn:   :jumpy:   :sn:   :jumpy:   :sn:   :jumpy: 
Buur Basen on April 1, 2012 (10:27 AM) 0 FansN°:34
wade est en train de nous endormir et prendre la tangente.Cette soit disante Oumra n est qu un pretexte pour s evader du pays et ne plus repondre de ses nbreux crimes.La mise en scene est claire -ils font semblant de faire pression sur Macky pour le respect du calendrier republicain mais "darah" ils veulent ouvrir une breche a leur gourou pour se refugier en France.S il tient a rester au senegal pouquoi affrete-t-il un cargot Air France avec a bord ses bagages?Wade n ira ni au Maroc encore moins a la Mecque ,Macky n a qu a le retenir jusqu a la fin des audits.Non seulement ils ont detruit tous les documents compromettant mais maintenant ils veulent prendre leurs jambes au cou.Macky n a qu a fermer les frontieres pour tous les membres du gang "Madoff-Alcapone".
PITER on April 1, 2012 (11:15 AM) 0 FansN°:35
Harouna, que dieu te donne les moyens de pouvoir aidé les sénégalais , mais nous aurons besoin de ton expertise dans le gouvernement sur en casamance qui est meurtrie par la guerre et le fleuve salé
SABAOL on April 1, 2012 (11:23 AM) 0 FansN°:36
on refuse que n importe qui vient deshabiller notre president elu.....il fallait pas faire parler ce fantome....on n a besoin de savoir qui a financè macky sall....il n a qu à retourner chez lui au fasso vendre son poisson frais.
Weuz  on April 1, 2012 (11:25 AM) 0 FansN°:37
@ depuimalaisie, bonne contribution mon frere , tu as resume le problem a nous senegalais . Si on a quelqu'un d 'exceptionel devant nous aulieu d'essayer de tirer des lecons on jette le discredit sur ces gens , c'est triste ce genre de comportement .
ELZO on April 1, 2012 (11:29 AM) 0 FansN°:38
Harouna Dia Abdoulaye Sally Sall et autres Almamy Bocoum , les associations des différents villages et de la Diaspora, mais l'essentiel des financements de Macky, c'est le groupe Bolloré et le Francafrique . NEDO BANDUM.
Faut même pas essayer de ramener ces sales français que wade a chasse du port / kham nagn leep
Narines on April 1, 2012 (11:59 AM) 0 FansN°:39
l'odeur n'a pas d'argent
REAL on April 1, 2012 (12:06 PM) 0 FansN°:40
MEFIONS NOUS DES RESEAUX POLITICO-MAFIO-MACONNIQUE-AFFAIRISTE. SOYON VIGILANT!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
LOBBY TOUCS on April 1, 2012 (12:08 PM) 0 FansN°:41
ENFIN les masques commencent a tomber!LE NETTO KO BANDOUM SYSTEM est donc une REALITE!PAUVRE senegal on est tomde de CHARYBDE EN SCYLLA!Du CONFRERISME de wade on va tomber dans l'ETHNOCENTRISME DE MACKY!MACKY va t'il PRIVILEGIER ses BANDIRABES au detriment des AUTRES MAJORITAIRES dans ce pays? :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry: 


BOURBADJOLLOF
HPLO on April 1, 2012 (15:47 PM)0 FansN°: 1684621
Va faire comme harouna c'est mieux pour toi au lieu de se mettre à critiquer.
HPLO on April 1, 2012 (15:47 PM)0 FansN°: 1684622
Va faire comme harouna c'est mieux pour toi au lieu de se mettre à critiquer.
HPLO on April 1, 2012 (15:48 PM)0 FansN°: 1684623
Va faire comme harouna c'est mieux pour toi au lieu de se mettre à critiquer.
HPLO on April 1, 2012 (15:48 PM)0 FansN°: 1684624
Va faire comme harouna c'est mieux pour toi au lieu de se mettre à critiquer.
HPLO on April 1, 2012 (15:48 PM)0 FansN°: 1684625
Va faire comme harouna c'est mieux pour toi au lieu de se mettre à critiquer.
HPLO on April 1, 2012 (15:51 PM)0 FansN°: 1684635
Va faire comme harouna c'est mieux pour toi au lieu de se mettre à critiquer.
HPLO on April 1, 2012 (15:51 PM)0 FansN°: 1684636
Va faire comme harouna c'est mieux pour toi au lieu de se mettre à critiquer.
Ah nous les senegalais on April 1, 2012 (13:25 PM) 0 FansN°:42
Comment certains peuvent nier la fortune de ce monsieur? je ne connais pas la personne mais j'ai vu de mes propres yeux les differentes localites ( point de ventes du poisson frais congeles ) a Ouaga. Les gens font la queue pendant des heures pour acheter du poisson. Les burquinabes adorent le poisson et n'en ont pas. Le monsieur fait une fortune folle dans ce pays. Arretons d'etre jaloux.
Ham on April 1, 2012 (14:10 PM) 0 FansN°:43
Les jaloux vont maigrir!
Les chiens aboient la caravane passe!
Vive le Pr Sall.
Vive le Sénégal.
Mr Harouna Dia un exemple à suivre pour les africains.
Cool on April 1, 2012 (14:15 PM) 0 FansN°:44
Ok gayi les tracteurs seront acheteS par l'etat et harouna va prendre 35% c des tracteurs ford hahahahahahah .Impormatique dafa grawe
HPLO on April 1, 2012 (15:45 PM) 0 FansN°:45
BRAVO !!!!! Harouna a diarama!!!!!
Sa Matt Goloniaye on April 1, 2012 (17:14 PM) 0 FansN°:46
Je ne connais rien d ce Mr. Harouna Dia, ni l'origine des fonds qui ont finance la campagne de Macky.

croyez-moi, en matiere des affaires, j'en sais quelques choses...et tout ce q je peux dire est que ce Harouna a de tres bonnes idees en matieres de business, sur comment creer de la valeur.

En fait, si quelqu'1 veut se faire de l'argent uniquement, ce que Harounal dit c bien vrai, c etre 1 mediocre de vouloir travailler dans le gouvernement de Macky car le travail public c pas pour se faire de l'argent mais pour rendre un service.

L'argent se retrouve dans le prive! mais dans le prive c bien dur et l'on doit avoir les capacites, le caractere, et la connaissance de creer cette valeur!

Bravo Harouna, le pays est fier de ton exemple!

Le pays a besoin des exemples de ce type.

Dommage!
Une galsen de Ouaga on April 1, 2012 (21:42 PM) 0 FansN°:47
En tout cas, nous les sénégalais qui vivons à Ouagadougou savons que M. Dia mérite sa richesse. C'est facile de s'enrichir ici avec ce genre de business pratiquement c'est le seul à Ouagadougou à tenir ce genre de commerce. Et je ne vous dis pas la queue que font les étrangers et les locaux pour acheter ses poissons, car c'est le seul endroit où tu es sûr de manger du poisson hygiènique ici.
A cause de lui le rêve de manger du thiébou diéne nous est permis ici où il n'y a pas de mer. Je ne vois pas d'ailleurs pourquoi le journaliste parle de kéthiak.
Sa poissonnerie vend du poisson frais de toute catégorie, et même si on y vend du guédj et yet qui encore nous permet de préparer des plats de chez nous, il me semble que c'est pour des femmes à qui il a donner l'autorisation de s'y installer.
Donc bravo M. Dia.
Une Galsen à Ouaga
PAPE FOURTADO on April 2, 2012 (06:15 AM) 0 FansN°:48
Après tout nous nous sommes débarrassés des WADE, plus précisément de Wade junior, dieu merci. Cependant Quelque chose ne va pas. Business du KETHIAX et dizaines de MILLIARDS investis dans la campagne de MACKY c'est quand même surprenant pour ne pas dire louche. Ce "milliardaire" sénégalais sait plus ce qu'il nous étale ici. Mbirmi leerul dara.
Je le connais on April 2, 2012 (12:52 PM) 0 FansN°:49
Je connais cet homme depuis très longtemps.
Son histoire paraît invraisemblable mais c'est pourtant la stricte vérité. Il est d'une simplicité telle qu'en le voyant vous ne pouvez pas imaginer un seul instant qu'il est très riche.
Celui qui dit qu'il s'est servi de sa 1ère femme décédée ( mon amie L..., que Dieu l'accueille au paradis) ne sait pas de quoi il parle. C'était un couple très uni, vivant simplement car il n'avaient pas beaucoup d'argent à l'époque.
Harouna a galéré, s'est battu et ne s'est pas contenté d'un tarvail d'intellectuel ( alors qu'il a fait maths Sup + école d'ingénieur!). N'oublions pas qu'il a soutenu Wade et que c'est la façon dont Macky a été "chassé" qui l'a révolté.
Croyez le si vous voulez mais il a bel et bien grandement contribué à l'élection de notre nouveau président
Moi on April 2, 2012 (17:52 PM) 0 FansN°:50
mais esk Peuls est saint? aidez moi à comprendre.
Just on April 3, 2012 (00:16 AM) 0 FansN°:51
En tt cas bravo a Mr Dia mais maintenant k vous avez réussi a faire gagner votre candidat pensez ainsi k aux autres milliardaires a créer des emplois nous avons des diplômes et voulons travaillez. Je lance un appel solennel a nos nouveaux dirigeants tous ceux ki ont commis des crimes économiques ou d sang doivent payer nos martyrs ne doivent pas mourir Pour rien et les voleurs de deniers publics ne doivent Pas s en tirer ce serait une grande injustice. Salam :sn:  :sn: 

  Réagissez à cet article (en respectant les règles ci-dessous)

  • Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
    Ne devoilez pas
    les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
    de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
  • Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
  • Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Nom:
  
Commentaire:
:)   :-D   :cool:   :hun:   :cry:   :love:   :khelou:   :?:   :jumpy: :sad:   :bravo:    :haha:   :dedet:   :sn:   :down:    :up:  :tala-sylla:
   
Pour faire apparaitre vos commentaires immediatement, creez un compte seneweb (c'est rapide).

Nouveau!:   Retrouver toutes les archives concernant Macky sall de 2006 à ce jour.

 

 


Pub


 




HitParade




HitParade