Samedi 17 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Khafor Touré: "Le PDS prépare un boycotte de la présidentielle de 2019"

Single Post
Khafor Touré: "Le PDS prépare un boycotte de la présidentielle de 2019"


Article_similaires

32 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (20:41 PM)
    Je ne suis pas pds mais la démocratie est de laisser le citoyen choisir et personnes d'autres
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (23:28 PM)
      ils savent que les senegalais ne veulent plus d'eux et ils cherchent a se justifier et des fois à vouloir mettre le feu au pays . dps au senegal c'est fini , plus de voyoux pour diriger le senegal
  2. Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (20:47 PM)
    Khafor mais yene les transhumants la...il nous vous arrivent pas de vous regarder dans la glace et vous dire...merde je suis qui? Je crois en quoi? Dégueulasse à souhait
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (21:49 PM)
      s'ils boycottent les présidentielles je dirais bravo. je pense même que toute l'opposition significative devrait en faire de même si macky continue à dicter sa loi. macky a décidé de voler les élections, et il est fort probable qu'il y arrive. seulement il a besoin de faire-valoir pour après, bomber le torse. dans les média, une certaine presse commence à vous endormir en parlant de ''pays de paix '' ou ''de pays de consensus''. c'est pour vous forcer à accepter la forfaiture que macky et sa bande vous préparent. il faut une extrême agressivité pour forcer un type sans scrupule comme macky, à s'arrêter. je pense même que le parrainage est dans cette logique: dicter sa loi à l'opposition afin que celle-ci boude et lui laisse la voie libre pour un second mandat.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (20:48 PM)
    Sonko is the solution pour la rupture.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (02:23 AM)
      si macky le nullard & le voleur de milliards dirige le sénégal, sonko peut diriger toute l’afrique de l’ouest.
    Auteur

    Kine Dioufanonyme

    En Août, 2018 (21:04 PM)
    Ho les transhument

    Je ne les supporte pas :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (21:05 PM)
    Le pds ne vous a jamais manifesté son intention de boycotter .vous cherchez à manipuler l opinion. Mais c est tres nul
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (09:07 AM)
      ah si, le pds (wade)a deja dit qu'il ne participerait plus à des élections organisé par macky.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (21:33 PM)
     :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :rigolo:  :rigolo: 
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (21:54 PM)
    SONKO IS A PARROT ...ONLY CRYING AND SHOUTING
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (21:55 PM)
    "Tout sauf un Wolof" voilà l'ethno-stratègie que Macky Sall et ses sbires veulent ériger en règle lors des prochaines élections présidentielles 2019. En emprisonnant un Wolof (Khalifa Sall), en bannissant un autre Wolof (Karim Wade), et en instaurant le parrainage pour éliminer les candidats Wolof (Idrissa Seck et Sonko), Macky Sall et ses sbires comptent "gagner" les élections en bousillant le vote Wolof comme on l'a vu pendant les législatives mais aussi offrir la nationalité sénégalaise à des peuls des pays frontaliers. Last but not least, le poularocentriste wolofphobe soit disant "député" Daouda Dia ne cache pas leur volonté de former un bloc anti-wolof qui s'intitule "les trois cousins" (à savoir le peul, le sérère, et le diola). Ce même Daouda Dia a fait voter des gamins de 13 ans dans son fier de KANEL.







    Soit une Republique digne de ce nom ou soit une république bananière foutankobe, il faut faire le choix.







    J'appelle à toutes les composantes plus particulièrement les Wolof-Lébous et les Casamançais à défendre la République!
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (22:25 PM)
    de toute facon ils savent qu"ils seront battus a plate couture
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (22:34 PM)
    Seul les wolofs ont le droit de gouverne et faire ce qu'ils veulent .

    Wade president, idrissa seck 1ministre, ministre des finance wolof, ministre de l'interieur wolof, president du senat wolof, president assemble wolof, les different chef d'etat majore wolof etc...... merde
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (22:47 PM)
      tu paye rien pour attendre, les wolofs prendront le pouvoir et on va tous vous foutre dehors de nos terroirs wolofs. retournez dans la brousse ou dans vos déserts!
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (11:08 AM)
      arrêtez de mentir. je ne suis pas pro-wade, mais macky sall et cheikh tidiane sy (tous des toucouleurs) ont été ses ministres de l'intérieur. macky sall (toucouleur) a été son premier ministre également de même que agibou soumaré qui n'est pas wolof. dans tous les gouvernements de wade (vérifiables sur wikipédia), les toucouleurs étaient majoritaires. dans la génération du concret (qui a causé sa chute), les toucouleurs y sont majoritaire avec les cheikh diallo, assane ba, kalidou diallo etc. macky sall a tout eu avec wade et a été président de l'assemblée nationale, ne l'oublie pas.
      les wolofs ne sont pas ethnicistes . le seul wolof a avoir été président du sénégal c'est abdoulaye wade en 2000, après avoir été 26 ans dans l'opposition sans qu'il n'y ait aucun soutien ethnique des wolofs qui ne connaissent pas le communautarisme.
      il te faudra beaucoup de contorsions pour tenter de prouver un communautarisme wolof. c'est d'ailleurs ce manque total de communautarisme chez les wolofs qui font dire à certains que "wolof amoul"
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (23:09 PM)
    Khafor touré un jeune pétri d talent té pathétique mon frere ta sacrifié ton avenir politik pour des miette té foutu mon frére. Interroge ta conscience ke te dit elle c dommage
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (23:12 PM)
    Fengue ya niaw
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (23:12 PM)
    Un vrai parasite ce Khafor doublé d'un lèche-cul de première classe. Il aurait pu fermer sa gueule puante surtout pour ce qui concerne le pds.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (23:19 PM)
    thieuy les bêtes sauvages sans éthique ni morale s ils vs reste un peu de dignité fermez vos gueules
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (23:35 PM)
    Je n'arrive pas à comprendre l'arrogance et surtout la malhonnêteté de certains politiciens:les Sénégalais qui voteront,les vrais citoyens n'ont pas le temps de parler comme eux,car cherchant à gagner dignement leur vie contrairement à plusieurs d'entre eux obligés de mentir à longueur de journée pour survivre.

    Ceux là attendent sagement le jour J pour faire la décision.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (23:47 PM)
    Ousmane Sonko est la solution
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (00:51 AM)
    Enfin Khafor prend service!
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (05:42 AM)
    ^^^^^

    TRANSHUMANCE DES TRANSITANTS DU BETAIL POLITIQUE:VEUILLEZ METTRE A JOUR LA LISTE DES GROS RUMINANTS DE LA REPUBLIQUE APRES 2012, n’oubliez pas les petits ruminants anonymes

    Prostitution politique dans le maquis sans la carte sanitaire de l’APR. Maky traitait en 2012 les transhumants de rats.

    Les transhu-traitres ont réduit à néant les prairies bleues de Wade, ils vont désertifier les pâturages marron beige du Maquis.

    R.A.P.E.L : Ramassis Animalier des Prostitués politiques et Lesbiens

    1 Djibo ka ministre

    2 Khadim diop ministre, nouveau Pdt CETUD

    3 Souleymane ndene ndiaye PM, nommé PCA, avait proposé la peine de mort pour les transhumants

    4 Abdoulaye baldé ministre maire ziguinchor

    5 Safiatou ndiaye ministre

    6 Bamba Mousseylimatou ndiaye al kazab , ministre monument de la renaissance

    7 Sada ndiaye (LOI sada ) ministre

    8 Adama Sall Ministre

    9 Serigne Diop Sadakhta, PS-PDS-APR

    10 Seydou diouf député PS-PDS-APR

    11 Bassirou kébé, PDS, conseiller maky PS-PDS-APR

    12 Me Babou ministre PS-PDS-APR

    13 ELhadji daouda faye vava PS-PDS-APR

    14 Aminata LO ministre

    15 Cheikh oumar anne COUD ministre conseiller sous wade PS-PDS-APR

    16 Seydina issa kane ministre ex Dg senelec

    17 Samuel sarr ministre

    18 Iba Der thiam (ex abdoo niou doy) deputé PS-PDS-APR

    19 Moussa amendement sy deputé

    20 Elhadji malick gueye latmingué député PS-PDS-APR

    21 Mamadou lamine keita ministre

    22 Serigne mbacké ndiaye ministre porte parole wade PS-PDS-APR

    23 Ousmane ngom ministre intérieur PS-PDS-APR

    24 Aliou sow english ministre

    26 Modou diagne fada ministre

    27 Modou bousso leye ministre

    28 Safiétou thiam ministre

    29 Moussa sakho ministre

    30 Sitor ndour

    31 Becaye diop ministre

    32 Abdou aziz mbaye ministre

    33 Ngone ndoye deputé

    34 Ablaye makhtar diop ministre grand serigne PS-PDS-APR

    35 Mbaye Jacques diop avocat PS-PDS-APR

    36 Aida mbodj ministre ma carte ma caution PS-PDS-APR

    37 Abdou fall ministre ande nawlé

    38 Farba senghor ministre ex baye fall de wade

    39 Papa samba mboup ex baye fall de wade

    40 Serigne mboup DG SAR PS-PDS-APR

    41Macoumba diouf ex DG ISRA

    42 Alé lo député vice president assemblée nationale sous diouf, wade et maky PS-PDS-APR

    43 Modibo diop DG ASER

    44 Baila wane BMW mobilisait pour wade PS-PDS-APR

    45 Thierno ZIDANE lo ministre PS-PDS-APR

    47 Momar aly ndiaye ministre

    48 Awa couddou louche ndiaye ministre

    49 Innocence ntap ndiaye ministre

    50 Ameth Fall Braya ?

    51 Me Ousmane seye avocet PS-PDS-APR

    52 Pape diouf ex rewmi

    53 Oumar sarr député ex rewmi

    54 Oumar gueye ministre sangalkam

    55 Talla sylla Maire

    56 Gana mbaye maire Bambey

    57 Kalidou Diallo ministre PS PDS APR

    58 Me Amadou ka PCA Port PS PDS APR

    59 Amadou kane Diallo ex maire de Ndioum PS PDS APR

    60 Khoureychi thiam ministre

    61 Serigne modou kara marabout et sa femme sokhna dieng PS PDS APR

    62 Ablaye sow Fédé Football

    63 Fabouly Gaye de Kolda

    64 Aliou dia député PS PDS APR

    65 Fatou thiam Mame gor Djazaka député

    66 Thierno bocoum député rewmi

    67 Abdou khafor touré DG

    68 Amadou tidiane wone ministre PS PDS APR

    69 Momar gueye ouakam directeur ONFP

    70 Nafissatou Diop cissé ex rewmi

    71 Diop SY député PS- PDS-APR





    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (05:43 AM)
    Sabotage organisé des élections ou décryptage du maquis

    Posez la grille ethnique et vous lirez Maky facilement.

    60 milliards à Maky pour une carte par personne qui ne viendra jamais. . 60 milliards investis sur des cartes pour voler les élections.Wade, avec 15 milliards, a produit 2 cartes par personnes dans le temps et dans l’espace. Maky qui avait promis 3191 milliards de FCFA avec les conseils délocalisés et 500 mille emplois aux jeunes, est volontairement incapable de nous livrer sans discrimination régionalo-ethnique des cartes d’électeur.

    Le processus électoral est miné de A à Z comme dans le maquis.

    Maky manipule la Constitution pour empêcher à Wade de se présenter à une élection présidentielle, avec un âge max pour les candidats. Maky invente le parrainage citoyen universel pour éliminer des adversaires qu’il n’ose pas affronter démocratiquement. Macky parraine des candidats fantoches aux différentes élections. Maky choisit les candidats à toutes les élections en manipulant la mackystrature qui les élimine ; demandez à Karim et Khalifa. Le parrainage permet à Maky de faire le tri de ses adversaires qui réussiront à passer après le tamis de la justice. Maky choisit les électeurs en sabotant l’inscription, la fabrication des cartes, leur distribution, la fabrication des bulletins, leur acheminement, l’organisation du vote, la proclamation des résultats. Lors des législatives de juillet 2017, Maky a délibérément saboté les élections à Dakar, Touba, en milieu wolof, mouride et dans les zones non favorables. Aucun problème dans les régions toucouleur ou de sa belle-famille du Sine. Des mauritaniens de son ethnie franchissent le fleuve pour s’inscrire en masse sur les listes électorales. Farba ngom dit que le Fouta est le titre foncier de Macky. Maky avait 5 ans pour préparer les législatives de 2017. Il organise la fraude industrielle en confisquant la voix du peuple comme avec son wakh wakhééte sur un mandat de 5 ans. Les 6.210.000 électeurs votent ou pas comme Maky le veut. Les 90.000 électeurs de 200 bureaux de vote à Touba n’ont pas voté parce que Maky n’en voulait pas. Le vote a démarré à 18 heures à Touba, telle fut la volonté de Maky.1.021.502 électeurs n’ont pas vu la couleur de leur carte. 1 million 500 sénégalais, des sans-papiers, n’ont pas voté par sabotage organisé car Macky qui avait voté par force sans pièces à Fatick en 2007 l’a voulu ainsi. Relisez Althusser. Maky a confié l’appareil répressif de l’Etat à Abdoulaye Daouda Diallo, l’appareil idéologique confié à Yaya Abdoul Kane ministre des télécoms, chargé en plus du centre national d’Etat civil qui manipule les données démographiques avec fichage de tous les sénégalais dès la naissance, Chérif Diallo Directeur des TIC, Elhadji Ndiaye 2S TV PCA de la société sénégalaise de télédiffusion, Racine Talla à la RTS, ARTP avec le DG Abdou Karim Sall et le PCA Abou Abel Thiam, l’opérateur de téléphone Hayo couvrant le Fouta, Tigo à Yérim sow qui avait mis l’hôtel Radisson à la disposition de Maky pendant la présidentielle de 2012, comme Alassane Ouattara avec l’hôtel Ivoire d’Abidjan, pour lui servir d’Etat-major de guerre au cas où Wade refuserait de céder le pouvoir. La RTS, Youssou Ndour le ministre bodio bodio, en conflit d’intérêt avec son Groupe Falaat Maky, 2 S TV, le Quotidien, Libération, etc., font le reste du travail de propagande digne de la radio des mille collines du Rwanda. L’appareil économique étatique est sous la botte de son ethnie. Tout le Ministère de l’Economie dirigé par Amadou BA,est au service de son ethnie. Pour acheter les consciences, Maky invente soudainement en vue de la présidentielle de 2019, la délégation à l’entreprenariat rapide(DER) avec un budget officiel de 30 milliards de FCFA par an. La corruption de masse est en marche, arrachant ainsi toute dignité à l’électeur.L’ONFNAC est une grosse arnaque et ce n’est pas l’IGE Nafi Ngom Keita qui avait osé convoqué Aliou Sall le frère de Maky qui dira le contraire

    Case Rebeuss, il n’y a que les wolofs qui y séjournent dont les candidats sérieux que sont Karim Wade et Khalifa, victimes de méthodes et procès dignes du nazisme et du stalinisme. Mamadou Dia avait même, selon RFI, tenté un coup d’Etat depuis Dakar contre Sekou Touré dans les années soixante pour soutenir ses parents peul fouta de la Guinée. Senghor couplé à Mamadou Dia et Diouf avec son dauphin Tanor, ont initié cette coalition ethnique depuis 1960. Maky la perpétue avec le PM Dione. Cissé Lo avait déjà théorisé la coalition toucouleur et sérére. 517.770 bénéficiaires des bourses familiales politico-ethniques qui ne travaillent pas ont reçu 258.885.000.000 F CFA à raison 100.000 FCFA par ménage et par trimestre de 2013 à 2018. Une milice d’ASP politico-ethnique cooptée sans concours au nez et à la barbe de la police nationale et de la gendarmerie. En plus de la toucoulorisation à outrance de la république par des nominations, Maky veut changer la donne démographique du Sénégal en inscrivant en masse les peuls Fouta de la Guinée sur les listes électorales. Maky veut brûler ce pays où la coexistence des peuples et religions était incontestable. La mackystrature récite une dictée sous contrôle de Maky. Attention Maky est dangereux !

    Chers compatriotes, réveillez-vous !

    Les sénégalais ont tranquillement vaqué à leurs occupations le lendemain des défaites de Diouf et de Wade, pour le pouvoir, rien que pour le pouvoir, pour tout le pouvoir. Le PSE ce sont les Petrotimbo faye gaz Sall émergents. Maky fait tout pour immerger le Sénégal dans un océan de larmes, de feu, de sang, de cimetières.

    Attention danger, l’ethnicisme émerge !





    • Auteur

      @poste 19

      En Août, 2018 (19:02 PM)
      @poste 19 vous êtes vraiment très dangereux et je suis sûre que vous n'êtes pas sénégalais
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (05:44 AM)
    khafor meune doul, un transumant qui ouvre la gueule pour que maky lui balance un os à ronger, maa rouss
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (07:05 AM)
    M touré on ne parle pas quand on a la bouche pleine. Accepte ta mort politique. Un jeune comme toi pour des éphéméres postes tu te renies. Là tu parles pour montrer à ton guignol de patron que tu es là mais lui même sait que tu es grillé politiquement parlant. Il n'a aucune confiance en toi et à tes semblables.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (07:12 AM)
    Wakhal dé Khofor, bo wakhoul Macky dalay dakh!!!!! Commence par insulter le Pds, ce que tu fais bien. Attaque Karim, si tu n'as rien à dire, dis que sa tête n'a pas un seul poil. Ensuite monte sur Ablaye Wade. Dis qu'il a volé des tableaux et des voitures au Palais!
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (09:51 AM)






    de la pure merde  :looney:  :looney:  :looney:  :looney: 
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (10:11 AM)
    souleymane ndéné souhaite executer les transhumants
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (10:54 AM)
    la transhumance est dans les gènes des Senegalais qui n'hesitent pas à mentir sur le Coran et bien sur de mentir à voler il n'y a qu'un pas  :frustre: 

    Le boycotte des élections Présidentielle est l'arme de ceux qui n'acceptent pas la honte d' une défaite évidente .....le PDS ne represente plus rien ! comment croire en ce parti quand son vieux chef sénile (95 ans !) vit en France et que les derniers cadres se tirent dans les pattes......Macky Sall n' aucune opposition crédible et sera réelu ...CQTD  :jumpy2: 
    Auteur

    Kaw Cisko

    En Août, 2018 (11:08 AM)
    Khafor Toure est un rat. Il vient rallonger la liste des rats qui ont décidé, en échange de sucettes, de soutenir la politique de Macky Sall. Il commence à délier la langue ces temps ci ce goujat :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :fbhang:  :fbhang: 
    • Auteur

      Demb

      En Août, 2018 (11:42 AM)
      si l'indignité,la traîtrise,la nullité,le ridicule et le vulgaire tuaient,ce déchet de khafor serait mort depuis longtemps.
    Auteur

    Kou Lène Massou Ta Gueume

    En Août, 2018 (15:13 PM)
    def lène ko, Senegal DIEUL, solène maaanè bou lène gneuweuty thi langou politique SVP yalna bou pds amati thi adouna fou ngene transimè gnou dakh lène  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo: 
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (16:11 PM)
    Entreprenariat politique ou comment gagner sa vie sans travailler : les médiocres prennent le pouvoir.

    La politique est une entreprise financièrement rentable au Sénégal. Le pays est un immense gâteau de chef étoilé à partager entre plus de 300 partis dont 290 vautours n’osant pas voler de leurs propres ailes à une présidentielle car n’ayant ni le quotient électoral, ni la surface financière pour payer la caution, si ce n’est pas le pouvoir qui s’en acquitte à leur place pour berner les masses, astakhfiroullah !, baiser devrais-je dire. Les polluants politiques persistants et vrais faux opposants se réfugient derrière le nid douillet des coalitions, désertent le terrain politique pour envahir le terrain médiatique et exister par l’unité de bruit ; ni permanence, ni structures, zéro activité. Le récépissé ne sert point à conquérir le suffrage des électeurs, mais c’est un permis de combinazione, de spoliation, de prédation, d’accaparement de ressources sur le dos du Sénégal. La stratégie est simple. Le parti-media dit soutenir l’action du Président de la république en fonction qui lui jette un grand os à ronger rembourré avec fromage : salaire, avantages en nature et espèces, impunités garantis durant le mandat.

    Si c’est à la veille du premier tour de la présidentielle, il faut faire semblant de se présenter sans en avoir le courage. Aucune consigne et on attend le deuxième tour pour le grand chantage du maître en la matière. Au président sortant qui détient la caisse noire de milliards, il est exigé des frais de campagne. Les soi-disant souteneurs du challenger prétendent que leur soutien est sans condition. De ce fait, ils reçoivent des frais de campagne. Si le challenger passe, c’est le jackpot : rentes assurées durant le mandat du nouvel élu. Le supporter du candidat battu va transhumer par contournement, pour, dit-il, soutenir l’action du Président de la République. Dans tous les cas, les entrepreneurs politiques ne perdent rien de leur investissement et suceront le sang du contribuable sénégalais : salaires, passeport, logement, couverture maladie, parc automobiles, carburant, voyages à l’autre bout du monde. C’est pourquoi les partis yobbaléma, altoppé prospèrent. Violence au summum sur le peuple dépouillé ne saurait être plus pernicieuse. Ainsi déguisé, le vol est institutionnalisé et le crime organisé sans porter le nom de camorra ou oser appeler au « legalize it » à propos du yamba de Peter Tosh et du mouvement rastafari. Personne ou peu pour défendre les intérêts supérieurs de la nation orpheline et impunément violée à répétitions sur recommandation juridiquement encadrée. Le seul métier qui vaille est la politique. Inutile de travailler ; point de curriculum-vitae à faire valoir. Le parcours politique prime sur parcours professionnel.

    Faites de la politique et toujours de la politique, rien que de la politique, ainsi ventre et bas-ventre sont éternellement satisfaits. Les compétences en politique politicienne payent plus que les compétences pures.

    Ah tchim !, tchim mbaye !vagabondage politique ! transhumance !, appellation d’origine contrôlée de la prostitution politique dans le maquis avec ou sans la carte sanitaire du parti au pouvoir! Et si la proposition de l’ex- Premier Ministre Souleymane Ndéné Ndiaye avait abouti, combien d’hommes politiques, pardon, de bêtes en transhumance à la recherche de pâturages d’abord verts-PS, ensuite bleus-PDS, après marron-beige-APR, voulant goinfrer à tous les râteliers, de Senghor à Diouf, en passant par Wade et Macky, seraient fusillés ?

    Rage du Sunugal, les politichiens émergent, l’homo-senegalensis s’immerge et se noie mais quand le peuple se réveillera, le monde des politichiens s’effondrera. Donald Trump ne parlera plus de pays de merde. Le rire du nègre bon banania, comme pendant l’époque coloniale, ne se rappellera plus au bon souvenir de l’homo-africanus, risée du monde.

    Tuubé Waalo alias Doloff fign

    Auteur

    Siley

    En Août, 2018 (18:14 PM)
    Les transhumants dégloulène la mouche de baaye pène. Les mouches à caca c'est vous
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (19:08 PM)
    Du respect svp. Quand on a rien à dire on se tait.Demain fera jour.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (19:24 PM)
    Ils sont pathétiques ces Transhumants

    Khaf for tu m’a déçu  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (11:09 AM)
    p00p000p00000000m

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR