La lettre-programme de Khalifa Sall

  • Source: : Seneweb.com | Le 14 juillet, 2017 à 13:07:28 | Lu 5685 fois | 22 Commentaires
content_image

La lettre-programme de Khalifa Sall

Khalifa Sall est entré en campagne. Sans avoir recouvré la liberté. De la prison de Rebeuss, où il est détenu depuis le 7 mars, il a pris sa plume pour s'adresser à la fois à ses partisans et à ses électeurs potentiels. Exposant le projet de sa coalition, Mànkoo Taxawu Senegaal dont il est la tête de liste nationale, sans oublier de dénoncer la "violation de (ses) droits politiques" caractérisée par son incarcération. Seneweb vous propose l'intégralité de sa lettre.

Mes chers (ères) compatriotes,

Je tiens à exprimer ma gratitude à tous ceux, femmes et hommes, au Sénégal ou à l'étranger, qui m'ont manifesté leur solidarité ou ont formulé des prières à mon endroit depuis le premier jour de ma détention. Votre soutien m'a été si précieux dans cette épreuve que je traverse avec une foi inébranlable.

En violation de mes droits politiques, j'ai été privé de liberté de mouvement pour m'empêcher de prendre part à la campagne électorale. N'en déplaise à mes adversaires politiques, même en détention, notre projet est en mouvement. Et je garde la liberté de le porter en ma qualité de tête de liste nationale de Mànkoo Taxawu Senegaal aux élections législatives du 30 juillet 2017. Je participe à cette campagne électorale pour faire valoir mes droits politiques. Je participe à cette campagne électorale malgré l'acharnement et l'emballement judiciaire sans précédent dans l'histoire de notre pays. Je participe à cette campagne électorale parce que je n'accepte ni la résignation ni le silence auquel le pouvoir veut me réduire.

Seul dans ma cellule ou en liberté avec vous, le Sénégal reste ma seule préoccupation. Depuis cinq ans, le peuple sénégalais subit les violences, les injustices et les échecs de la politique du pouvoir : violations des libertés publiques, recul démocratique et instrumentalisation de la justice à des fins de règlement de comptes politiques, inféodation de l'Assemblée nationale au pouvoir exécutif, endettement excessif (ratio supérieur à 62% en 2017) et déficit budgétaire hors norme (4,8% en 2016), conduisant à un niveau d'extrême fragilité budgétaire, inflation et renchérissement du coût de la vie, secteurs productifs en crise, pauvreté et précarité dans les villes comme dans le monde rural, sabotage de l'école et des structures de santé, sacrifices pour le plus grand nombre et privilèges pour quelques uns, montée de la violence et de l'insécurité, abandon des services publics.

En cinq ans, notre pays a été abimé et abaissé. Il faut le relever. Notre coalition, Mànkoo Taxawu Senegaal, vous propose de construire ensemble la force de l'élan nécessaire pour redresser le Sénégal et pour l'installer dans une trajectoire qui rassemble et élève ses filles et ses fils dans un destin commun. Forgée dans le respect des valeurs qui font le génie de notre peuple, notre coalition se renforcera tout au long de la campagne avec chacune et chacun d'entre vous pour rejeter l'idée que des combinaisons d'appareils puissent confisquer la souveraineté populaire et pour transformer l'Assemblée nationale en une institution où la volonté du peuple s'exprimera sans entrave ni injonction.

En démocratie, le peuple est souverain. Notre projet propose de rendre la souveraineté au peuple en faisant de l'Assemblée nationale le lieu du débat républicain et démocratique mais également le principal centre d'impulsion des politiques publiques et des transformations institutionnelles, démocratiques, économiques et sociales que les femmes et les hommes, jeunes et moins jeunes de notre pays attendent de longue date.

Ensemble pour une Assemblée du peuple !


Auteur: Seneweb News - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (15)


Anonyme En Juillet, 2017 (13:40 PM) 0 FansN°: 1
voleur et sathie aucune dignité ,fait toi petit ! :nono:  :nono:  :nono:  :nono:  :nohope:  :nohope:  :nohope:  :thumbsdown: 
Reply_author En Juillet, 2017 (14:17 PM) 0 FansN°: 1
bou politiciens senegalais yeup meloni khalifa sall, senegal raw thi afrique. arretons le kidnapping des vrais patriotes. macky veut dakar et a n'importe quel prix y compris le kidnapping du valeureux khalifa sall
Anonyme En Juillet, 2017 (13:44 PM) 0 FansN°: 2
mo gueune sa baye khamgako sakh sédé yalla
Anonyme En Juillet, 2017 (13:57 PM) 0 FansN°: 3
franchement khalifa a déçu! rend nous nos tunes mo gueune!!
Anonyme En Juillet, 2017 (14:05 PM) 0 FansN°: 4
Mouhamed fall .post: n%2



Rien que de savoir que des gens comme toi et ton insolence me retiendront de soutenir mankoo
Reply_author En Juillet, 2017 (14:24 PM) 0 FansN°: 1
c'est son but. il n'est pas de mankoo.
Wa Youssou Ndour Il Est Qui? En Juillet, 2017 (14:34 PM) 0 FansN°: 5
youssou demal Ga wayi.Les senegalais t ont compri

 :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla: :taala_sylla













youssou yaw Omar pene mome rek meunala danel:
Anonyme En Juillet, 2017 (14:44 PM) 0 FansN°: 6
Pour le redressement du pays oui!

mais commençons par une bonne gestion

des déniés publiques.
Deug En Juillet, 2017 (14:45 PM) 0 FansN°: 7
Mr SALL, cette lettre discour prouve que tu n'es pas serieux. toi , tu es un politicien de la pire espece, nous avons entendu plusieurs fois ce genre de parodie par bien d'autres politiciens avant toi, exactement le meme discour, et tu rappelles malheureusement , a mes souvenirs, ces mauvaises figures de la scene politique du senegal.en tout cas ceux de ma generation comprendront parfaitement qui tu es en verite.
Anonyme En Juillet, 2017 (14:46 PM) 0 FansN°: 8
Au moins on parle de programme 99% n'ont pas de programme c 'est du folkolores et autes no sens qu'ils proposent au peuple trop naif. :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
Rousseau En Juillet, 2017 (15:11 PM) 0 FansN°: 9
Je dis donc que la souveraineté, n'étant que l'exercice de la volonté générale, ne peut jamais s'aliéner, et que le souverain, qui n'est qu'un être collectif, ne peut être représenté que par lui-même; le pouvoir peut bien se transmettre, mais non pas la volonté.Par la même raison que la souveraineté est inaliénable, elle est indivisible; car la volonté est générale (a), ou elle ne l'est pas; elle est celle du corps du peuple, ou seulement d'une partie. Dans le premier cas, cette volonté déclarée est un acte de souveraineté et fait loi; dans le second, ce n'est qu'une volonté particulière, ou un acte de magistrature; c'est un décret tout au plus.



Mais nos politiques Il ne pouvant diviser la souveraineté dans son principe, la divisent dans son objet: ils la divisent en for-ce et en volonté, en puissance législative et en puissance, exécutive; en droits d'impôt, de justice et de guerre; en administration intérieure et en pouvoir de traiter avec l'étranger: tantôt ils confondent toutes ces parties, et tantôt ils les séparent. Ils font du souverain un être fantastique et formé de pièces rapportées; c'est comme s'ils composaient l'homme de plusieurs corps, dont l'un aurait des yeux, l'autre des bras, l'autre des pieds, et rien de plus. Les charlatans du Japon dépècent, dit-on,un enfant aux yeux des spectateurs; puis, jetant en l'air tous ses membres l'un après l'autre, ils font retomber l'enfant vivant et tout rassemblé. Tels sont à peu près les tours de gobelets de nos politiques; après avoir démembré le corps social par un prestige digne de la foire, ils rassemblent les pièces on ne sait comment.
Reply_author En Juillet, 2017 (15:46 PM) 0 FansN°: 1
ndeyssane, khaf dougoub prend les sénégalais comme des demeurés c'est comme si khaf a oublié qu'il était au pouvoir de 1960 à 2012 avec le ps
je vous jure que ce mec fait parti des pires politiciens du sénégal, c'est lui du temps du ps qui a proposé à abdou diouf juste avant les élections de 2000 de supprimer le 2 ème tour avec bec et ongle mais heureusement pour le sénégal qu'abdou diouf ne l'a pas suivi
Anonyme En Juillet, 2017 (15:42 PM) 0 FansN°: 10
Khalifa a été perdu par 2 gosses:Bamba et Diase
Le Dakarois En Juillet, 2017 (15:51 PM) 0 FansN°: 11
Ha ha ha  :xaxataay: Khlifa voleur de dougoub et de thiep
Veridique En Juillet, 2017 (16:59 PM) 0 FansN°: 12
SENEGAL MO NEKH ON ENCAISSE LES TUNES DES CITOYENS ON DISTRIBUE ON SE FAIT PRENDRE APRES ON SE VICTIMISE

RIEN DE NEUF DANS CE DISCOURS QUE DE BELLES PAROLES

ON EN A VU DES PLUS BELLES COMME CA !!

SENEGAL REKK MO NEKH
Anonyme Bb  En Juillet, 2017 (17:29 PM) 0 FansN°: 13
si tu été honnête t'allez même pas être tète de liste en plus te compagnons de Dakar sur la liste c'est des maire malhonnête telle que moussa sy bamba fall et diaz alors un peu de respect pour nous les sénégalais avec vont bilan zero pressente nous votre bilan et programme au lieu d’être sur de faut débat et manipulations politique politicienne *

Anonyme En Juillet, 2017 (19:47 PM) 0 FansN°: 14
Senegal mo nekh les voleurs ont des prograSenegal mo nekh les voleurs ont des programmes
Anonyme En Juillet, 2017 (00:52 AM) 0 FansN°: 15
Purge ta peine on ne récolte que ce qu'on seme. On ne peut pas tromper tout le monde

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]