La manifestation de Fatick est un '' rappel en matière d’emploi'', selon Macky Sall

  • Par : Aps | Le 12 février, 2013 à 15:02:00 | Lu 5421 fois | 7 Commentaires
content_image

La manifestation de Fatick est un '' rappel en matière d’emploi'', selon Macky Sall

La manifestation de protestation de jeunes de Fatick (Centre-ouest), samedi dernier lors du panel de lancement des activités de la Convergence des cadres républicains (CCR), est un ‘’cri de détresse’’, mais aussi ‘’une sorte de rappel en matière d’emploi’’, a indiqué mardi le chef de l’Etat, Macky Sall, soulignant qu’il a compris ces manifestants.

 

‘’Je comprends la détresse de cette jeunesse, je comprends son message. Et j’ai été très surpris lorsque j’ai appris ce qui s’est passé, samedi dernier. Mais très vite j’ai compris que votre cri de détresse était une sorte de rappel en matière d’emploi, mais surtout que vous souhaitiez une plus grande présence des responsables politiques’’, a déclaré Macky Sall qui, en partance pour Kaolack (Centre) mardi, a eu droit à une grande mobilisation des militants de l’Alliance pour la République (APR) à Fatick.

 

Cette requête ‘’a été bien comprise, et dans l’avenir, les responsables seront plus présents et plus attentifs à vos préoccupations’’, a poursuivi Macky Sall.

 

‘’Je voudrais saisir cette occasion de mon passage à Fatick pour remercier la population de Fatick pour sa mobilisation comme d’habitude. A travers, cette mobilisation, j’ai bien remarqué la présence de la jeunesse de Fatick’’, a-t-il déclaré.

 

Des jeunes, dont certains étaient à la tête du groupe de manifestants samedi, ont exprimé leur soutien au secrétaire général de leur parti qu’ils ont accompagné jusqu’à la sortie de la commune de Fatick.

 

Le panel organisé samedi à Fatick, pour le lancement des activités de la CCR de ce département, avait été interrompu par des jeunes mécontents de la non-matérialisation des promesses d’emplois, qui leur auraient faites par des responsables de l'APR. 

 

Les organisateurs s’apprêtaient à démarrer les travaux quand, brusquement, des jeunes arborant des brassards rouges ont fait irruption dans la salle du Centre départemental d'assistance et de formation pour la femme (CEDAF) qui devait accueillir la rencontre.

 

Une bagarre avait alors éclaté avec d’autres jeunes qui étaient sur les lieux. Profitant du tumulte, des jeunes qui étaient dehors ont, à ce moment-là, commencé à jeter des pierres dans la salle. Ils ont du coup obligé Abdou Latif Coulibaly, Thierno Alassane Sall et Mbagnick Ndiaye, tous des ministres et responsables de l’APR, à quitter les lieux.

 

Tout comme eux, l’ancien ministre de la Jeunesse, Aly Coto Ndiaye, ainsi que d’autres responsables politiques du parti dans le département de Fatick ont aussi été contraints de vider les lieux.

 

Les protestataires ont expliqué leur geste par le fait que des emplois leur ont été promis, sans que cela soit jusque-là concrétisé.


Aps


Commentaire (3)


Zamio En Février, 2013 (15:39 PM) 0 FansN°: 1
IL MENT COMME IL RESPIRE. IL N'A QUA ALLER DIRE CA DANS LA BANLIEUE DE GUEDIAWAYE OU A KHOUROUNAR POUR VOIR S'ILS NE VONT PAS LE JETER DANS UN DES BASSINS DE RETENTION. MENTEUR EN PLUS D'ETRE VOLEUR DE 8 MILLIARDS. TCHIM !!!
Gyptian En Février, 2013 (16:08 PM) 0 FansN°: 1
surement des nostalgiks des périodes égarées wadiennes.................shuuuuuuuuuuuuuuuuuuuut
Fimela En Février, 2013 (16:20 PM) 0 FansN°: 2
jeuness de ma région faison preuve de maturité et de dépassement ce ki sé passé a fatik é regrétable nou lavon élu mé en 9 lois seulement fatik ne peut pa étre paris.Il ne faut pa vouloir la gouvernance du pastille ki te donne du sucre au début et a la fin détesté.Macky veut travailler mais les gars kil élit a fatick sont incapable.Monsieur le président FIMELA pleure parce que depui ton élection il a zéro nomination quels seront les arguments de campagnes de Karim Séne pendant les locales please do something for us we are waiting for you
Zébano Le Pessi En Février, 2013 (21:54 PM) 0 FansN°: 1
j' ai la crainte que la traversée du désert qui tourbillonne le sénégal, désert dont l' orée partait de mars 2012 :sad:  n' ait pour confins qu' en 2017...  :hun:  :hun:  :hun: 
Fatou Diop En Février, 2013 (17:39 PM) 0 FansN°: 3
PERSONNE N A VIDE LES LIEUX. LES TRAVAUX ONT ETE INTERROMPUS 30 MINUTES AVNT DE REDEMARRER. TOUS LES PANELISTES ESSENTIELLEMENT DES MINISTRES ONT PU FAIRE LEURS COMMUNICATIONS SUR LES POLITIQUES D INFRASTRUCTURES DE BONNE GOUVERNANCE ET DES SPORTS DU SENEGAL ET LES CONSULTATIONS MEDICALES GRATUITES SE SONTBIEN DEROULEES AVEC D EMINENTS PROFESSEURS MEDECINS INFIRMIERS SAGES FEMMES AU CENTRE DE SANTE DE FATIXK. MAIS CE N EST PAS SURPRENANTS DE LA PART DES JOURNALIEUX SUNUGALERIENS QUI TRONQUENT SOUVENT LA REALITE DES FAITS POUR L INVENTION D INFO SENSOTIONNELLE VIOLENCE SEXE DROGUE POLITIQUE
Wedi Fatou En Février, 2013 (21:16 PM) 0 FansN°: 1
fatou diop ya mouna fen. images gi ministres yi daw wer adina bi
wakhal lenene

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]