Ld : Mamadou Ndoye et 18 autres frondeurs suspendus

  • Source: : SenewebNews-RP | Le 12 février, 2018 à 07:02:58 | Lu 2531 fois | 9 Commentaires
content_image

Ld : Mamadou Ndoye et 18 autres frondeurs suspendus

Mamadou Ndoye, ex Secrétaire général de la Ligue démocratique (Ld) et 18 autres de ses camarades ont été suspendus par le bureau politique. Il s’agit, entre autres, de Cheikh Guèye, maire de Dieuppeul-Derklé, Souleymane Cissé, coordonnateur du mouvement Ld-debout, énumère Le Quotidien.

Leur suspension a été annoncée, samedi, par Nicolas Ndiaye, Secrétaire général par intérim de la Ld. Il a constaté « les manquements graves à la discipline de parti, l’insubordination à ses décisions et délibération, les démarches fractionnistes et les nombreux actes de défiances et de dissidence ».

A Mamadou Ndoye, le Bureau politique lui reproche d’avoir démissionné en plein processus électoral et d’avoir déballé à l’émission Objection de la Sud fm les secrets qu’il avait avec le président Macky Sall.

Quant à Cheikh Guèye, proche de Khalifa Sall, il lui est  reproché d’avoir ramé à contre courant des directives du parti lors du référendum de 2016 et des élections législatives passées.

Cette décision intervient à une semaine de la tenue du Congrès de la Ld, prévu samedi 17 février prochain.


Auteur: Seneweb News - SenewebNews-RP

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (13)


Efo En Février, 2018 (08:13 AM) 0 FansN°: 1
La LD se débarasse de ses soulards( Ndoye, Cheikh Gueye......)
Reply_author En Février, 2018 (08:42 AM) 0 FansN°: 1
ah bon penses tu que les 19 sont des soulards?. certainement que tu étais à leur coté quand ils se saoulaient. le problème de la ld est qu'une minorité a entrepris de faire de ce parti un fonds de commerce politique à céder à l'apr. combien sont ils dans cette ld des larbins a avoir le fromage à la bouche? les 19 sont sanctionnés parce qu'ils veut perpétuer les idéaux de la ld et continuer la lutte menée depuis la création. ld debout
Reply_author En Février, 2018 (13:56 PM) 0 FansN°: 1
votre erreur c'est de croire que tout le monde a un fromage a la bouche. beaucoup de militants ne sont ni de votre camp ni de l'autre. le problème est que vos arguments sont faibles et vous n'avez que l'insulte a la bouche,
des deux cotes il y a des opportunistes.
Anonyme En Février, 2018 (08:23 AM) 0 FansN°: 2
parti altoppé, yobbaalema
Tuubé Waalo En Février, 2018 (08:24 AM) 0 FansN°: 3
Entreprenariat politique ou comment gagner sa vie sans travailler : les médiocres prennent le pouvoir.

La politique est une entreprise financièrement rentable au Sénégal. Le pays est un immense gâteau de chef étoilé à partager entre plus de 300 partis dont 290 vautours n’osant pas voler de leurs propres ailes à une présidentielle car n’ayant ni le quotient électoral, ni la surface financière pour payer la caution, si ce n’est pas le pouvoir qui s’en acquitte à leur place pour berner les masses, astakhfiroullah !, baiser devrais-je dire. Ils se réfugient derrière le nid douillet des coalitions, désertent le terrain politique pour envahir le terrain médiatique et exister par l’unité de bruit ; ni permanence, ni structures, zéro activité. Le récépissé ne sert point à conquérir le suffrage des électeurs, mais c’est un permis de combinazione, de spoliation, de prédation, d’accaparement de ressources sur le dos du Sénégal. La stratégie est simple. Le parti-media dit soutenir l’action du Président de la république en fonction qui lui jette un grand os à ronger rembourré avec fromage : salaire, avantages en nature et espèces garantis durant le mandat.

Si c’est à la veille du premier tour de la présidentielle, il faut faire semblant de se présenter sans en avoir le courage. Aucune consigne et on attend le deuxième tour pour le grand chantage du maître en la matière. Au président sortant qui détient la caisse noire de milliards, il est exigé des frais de campagne. Les soi-disant souteneurs du challenger prétendent que leur soutien est sans condition. De ce fait, ils reçoivent des frais de campagne. Si le challenger passe, c’est le jackpot : rentes assurées durant le mandat du nouvel élu. Le supporter du candidat battu va transhumer par contournement, pour, dit-il, soutenir l’action du Président de la République. Dans tous les cas, les entrepreneurs politiques ne perdent rien de leur investissement et suceront le sang du contribuable sénégalais : salaires, passeport, logement, couverture maladie, parc automobiles, carburant, voyages à l’autre bout du monde. C’est pourquoi les partis yobaléma, altoppé prospèrent. Violence au summum sur le peuple dépouillé ne saurait être plus pernicieuse. Ainsi déguisé, le vol est institutionnalisé et le crime organisé sans porter le nom de camorra ou oser appeler au « legalize it » à propos du yamba de Peter Tosh et du mouvement rastafari. Personne ou peu pour défendre les intérêts supérieurs de la nation orpheline et impunément violée à répétitions sur recommandation juridiquement encadrée. Le seul métier qui vaille est la politique. Inutile de travailler ; point de curriculum-vitae à faire valoir. Le parcours politique prime sur parcours professionnel.

Faites de la politique et toujours de la politique, rien que de la politique, ainsi ventre et bas-ventre sont éternellement satisfaits. Les compétences en politique politicienne payent plus que les compétences pures.

Ah tchim !, tchim mbaye ! transhumance !, appellation d’origine contrôlée de la prostitution politique dans le maquis avec ou sans la carte sanitaire du parti au pouvoir! Et si la proposition de l’ex- Premier Ministre Souleymane Ndéné Ndiaye avait abouti, combien d’hommes politiques, pardon, de bêtes en transhumance à la recherche de pâturages d’abord verts-PS, ensuite bleus-PDS, après marron-beige-APR, voulant goinfrer à tous les râteliers, de Senghor à Diouf, en passant par Wade et Macky, seraient fusillés ?

Rage du Sunugal, les politichiens émergent, l’homo-senegalensis s’immerge et se noie mais quand le peuple se réveillera, le monde des politichiens s’effondrera. Donald Trump ne parlera plus de pays de merde. Le rire du nègre bon banania, comme pendant l’époque coloniale, ne se rappellera plus au bon souvenir de l’homo-africanus, risée du monde.

Tuubé Waalo

Anonyme En Février, 2018 (09:42 AM) 0 FansN°: 4
La LD existe encore? !
Anonyme En Février, 2018 (10:58 AM) 0 FansN°: 5
parti yobalema
Anonyme En Février, 2018 (13:02 PM) 0 FansN°: 6
Macky pire que Wade croit pouvoir acheter tout le monde
Anonyme En Février, 2018 (13:02 PM) 0 FansN°: 7
Macky pire que Wade croit pouvoir acheter tout le monde
Anonyme En Février, 2018 (13:02 PM) 0 FansN°: 8
Macky pire que Wade croit pouvoir acheter tout le monde
Anonyme En Février, 2018 (13:02 PM) 0 FansN°: 9
Macky pire que Wade croit pouvoir acheter tout le monde
Anonyme En Février, 2018 (13:02 PM) 0 FansN°: 10
Macky pire que Wade croit pouvoir acheter tout le monde
Anonyme En Février, 2018 (13:02 PM) 0 FansN°: 11
Macky pire que Wade croit pouvoir acheter tout le monde
Anonyme En Février, 2018 (13:02 PM) 0 FansN°: 12
Macky pire que Wade croit pouvoir acheter tout le monde
Anonyme En Février, 2018 (16:50 PM) 0 FansN°: 13
par ici la porte de la retraite bien méritée  :contaan: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]