Politique

Le M23 enregistre une dissidence

  • Par : APS | Le 12 janvier, 2013 à 20:01:56 | Lu 3625 fois | 3 Commentaires
content_image

Le M23 enregistre une dissidence

Des jeunes ont promis samedi à Dakar de mettre sur pied le Mouvement des forces vives de la Nation (''M23''), une dissidence du Mouvement du 23-Juin (M23) dont ils ont boudé les travaux, lors d'une assemblée générale tenue le même jour.

''Nous sommes des membres fondateurs du M23. Et nous nous sommes sacrifiés pour que le Sénégal en arrive à ce stade. C’est pourquoi dès que le comité de coordination a décidé de formaliser ce mouvement que nous partageons, nous avons décidé de créer une structure parallèle du vrai M23'', a affirmé Abdourahmane Sow, l'un des dissidents. 

Le Mouvement des forces vives de la Nation ''sera créée pour prendre en charge les vrais intérêts des populations parce que celui qu’ils ont mis en place est trop proche du pouvoir et nous estimons que c’est de la mascarade'', a-t-il ajouté. 

L’assemblée générale du M23, ouverte samedi matin à Dakar, a été suspendue pendant plus d'une demi-heure, à cause d'affrontements entre militants de la structure. 

''Le M23 doit être totalement indépendant et libre, vu l’importance capitale de sa plateforme sociopolitique'', écrivent des jeunes de la Commission orientation et stratégies du mouvement dans un document de presse distribué à l’ouverture de l’assemblée générale. 

Ils tiennent à ce que le mouvement sauvegarde son ''indépendance'' et sa ''liberté'', en continuant à jouer son ''rôle de veille, d’alerte et de lutte, pour la défense des intérêts de la nation''.

D’autres militants se sont démarqués de cette orientation. Les divergences se sont approfondies lorsqu'il a été question de définir le statut juridique du M23 et les deux camps en sont venus aux mains.

Les incidents ont été clos, ce qui a permis au mouvement de reprendre ses travaux, mais sans la participation d'une bonne partie des jeunes de la Commission orientation et stratégies du mouvement. Ils ont refusé d’intégrer les commissions mises en place, puis ont quitté la salle de réunion. 

Les dissidents veulent que le M23 ''demeure [une] force populaire, apolitique et non partisane''. 

Le camp d'en face a donné un nouveau nom au Mouvement du 23-Juin, qui s'appelle désormais ''association du Mouvement du 23-Juin'' ou ''association du M23''.

LTF/ESF




APS

Articles similaires


Commentaire (2)


Edc En Janvier, 2013 (20:53 PM) 0 FansN°: 1
quittez ce pays et laissons le a ceux que ca appartient

tellemnt de sacrifice pour des gens qui ne valent pas peine
Xeme En Janvier, 2013 (13:39 PM) 0 FansN°: 1
quand j'écrivais qu'ils sont entrain de servir comme chair à canon, j'en ai récolté des insultes. je crois que maintenant, malick noël, comme eux peuvent être plus regardant dans le sens de ce que je disais. en comparaison, les yambamarristes, qui ont offert leur docilité au service du monstre ont "gagné" une visite de ministre français. et ils continueront de gagner ce que le monstre offre le plus, la couverture médiatique. alors que les jeunes du m23 qui ont commencé à se poser des questions, tout comme malick noël vont disparaître du paysage médiatique. parce que dans ces systèmes on ne pose pas de questions, on exécute les ordres parfois contre son pays, parfois contre sa religion, mais on s’exécute et on la boucle. c'est l'outil du monstre qu'est la presse qui sera chargé de ce qu'il faut offrir à la consommation du peuple, ce qu'il faut médiatiser. nous vivons un monde où l'ignorant est son propre ennemi. je crois, que les jeunes du m23 ont commencé à comprendre pourquoi je dis qu'on ne trouvera jamais les assassins des 14 morts de la campagne de feu et sang. c'est même un indice qu'on ne parle que d'un seul. ils se sont retrouvés dans une organisation dont ils ne maîtrisaient pas les buts, ils ont donc été utilisés à cause de cette ignorance, qu'ils en tirent les conclusions. le programme du monstre se poursuit. objectif: la légalisation de l'homosexualité.
Bour Sine  En Janvier, 2013 (08:38 AM) 0 FansN°: 2
La révolution c'est pour un temps bien déterminé, et les résultats sont à conservés.

Le Macky président commence à dérouler son programme et pose des actes. C'est à nous sénégalais et sénégalaises de juger dans les 2 sens.

Et chaque jugement est sujet à une réaction citoyenne.

Mais pour le moment travaillons pour le bien du pays.

''Après la pluie c'est le beau temps."

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]