Barthélémy Dias : "Khalifa nous a demandé de remobiliser les bases du Ps"

  • Source: : Seneweb.com | Le 14 décembre, 2017 à 17:12:27 | Lu 9074 fois | 21 Commentaires

Après le renvoi du procès de Khalifa Sall, ses proches ont émis des réserves sur la neutralité du juge Maguatte Diop. En conférence de presse cet après-midi au siège de la coalition Mànkoo Taxawu Senegal, Barthélémy Dias met en garde : "si l'information distillée dans la presse selon laquelle le juge Maguatte Diop a participé à la réunion qui a vu la participation d'éminents juges, nous inviterons les conseils de Khalifa Sall à le récuser"

Par ailleurs, au sujet de la conclave qui sera organisée ce samedi, Barthélémy Dias, maire de Dakar-Sacré-Coeur Mermoz, annonce la couleur.

"Nous sommes les socialistes qui défendent les couleurs du Ps : montrer voire informer autour du combat les valeurs portées par Khalifa Sall. Il est conscient des dangers de l'heure. Il nous a demandé de remobiliser les bases du parti pour préparer 2019. Nous nous sommes remobilisés pour la renaissance du Parti socialiste pour de nouvelles conquêtes" confie Barthélemy Dias. Avant de déplorer : "la direction refuse de discuter, elle refuse de faire de la politique. Depuis l'élection de Macky en 2012, il n'ont pas sorti de communiqué pour vulgariser les actions du parti".


Auteur: Ndèye Fatou Ndiaye et Chamsidine Sané - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (14)


Anonyme En Décembre, 2017 (19:30 PM) 0 FansN°: 1
Le temps de la parole est épuisé !!!!



Le Sénégal est malade, et il faut un remède de cheval, suivez mon regard..................



Mort ou vivant !!!!
Reply_author En Décembre, 2017 (19:48 PM) 0 FansN°: 1
prends des médocs vite , abruti va
Reply_author En Décembre, 2017 (22:32 PM) 0 FansN°: 1
« le témoin »/editorial : la raison du plus fort…

quand on veut noyer son chien, on l’accuse de rage. et quand on veut écarter de sérieux rivaux à une élection présidentielle, eh bien on les accuse d’enrichissement illicite ou de détournement de deniers publics et on les livre à « sa » justice ! khalifa ababacar sall, maire de dakar adulé par ses administrés, va donc devoir passer à la potence comme le sale gibier qu’il n’est pas parce que tel est le bon plaisir du président macky sall. un président prêt à tout pour obtenir un deuxième (attention, nous ne disons pas second !) mandat. sous une grotesque accusation de détournement de deniers publics, khalifa sall est donc renvoyé devant un tribunal correctionnel comme un vulgaire voleur. ce en même temps que des lampistes, de pauvres pères et mère de familles accusés de l’avoir aidé à perpétrer son forfait. on remarquera au passage que le percepteur municipal de dakar, celui-là même qui a été aux affaires durant toutes les années où khalifa sall a été maire de la capitale, celui sans qui aucun détournement n’aurait été possible, a été promu à la tête d’un trésor-bis — au mépris du principe de l’unicité de caisse ! — par lequel transitent tous les financements des grands projets du pse. il est vrai que l’homme avait eu l’intelligence de prendre une carte de l’apr, assurance tous risques absolue par les temps qui courent… l’accusation de détournement de deniers publics portée contre le maire de dakar, nous l’avons démontée ici, dans ces mêmes colonnes, au lendemain de son arrestation. d’abord, parce que l’usage qui a été fait par les maires de dakar successifs de la caisse d’avance, a toujours été politique au sens de fonds politiques. nous avons raconté comment elle avait été instaurée du temps du président senghor, à la demande de la coordination de dakar de l’ups-ps pour permettre d’assister les militants. nous avons aussi montré les différents usages qui en étaient faits, y compris la rémunération d’indicateurs du régime ! ensuite, parce que, dans cette affaire, il n’y a pas d’enrichissement personnel de khalifa sall. mieux, avec cette caisse d’avance, il a eu à aider des gens du pouvoir actuel. bref, il s’agit d’un complot politique comme d’ailleurs la suite l’a prouvé avec les multiples libertés prises avec le code de procédure pénale pour maintenir en détention celui qui est désormais le plus célèbre prisonnier de ce pays. officiellement, il s’agit, pour le chantre de la gouvernance « sobre et vertueuse » de prouver à travers ce dossier qu’il entend se poser comme le gardien intransigeant des ressources publiques. au nom de quoi, les corrompus qui bouffent les deniers de la nation doivent être sévèrement punis. outre que cette intransigeance et cette rigueur sont bien sélectives — exemple, sur la liste des 25 voleurs de l’ancien régime publiée au début du mandat de l’actuel président et devant comparaître devant la crei, un seul a finalement été traduit devant cette juridiction d’exception —, il se trouve que le peuple au nom duquel cette croisade moralisatrice est menée, ne partage guère l’avis de notre « m. propre ». a preuve, il a plébiscité aux dernières élections législatives, dans le département de dakar, qui correspond aussi aux limites de la mairie de ville, ce maire que l’on veut présenter comme un grand voleur ! bien que privé de liberté, sans aucune possibilité de s’adresser aux électeurs, empêché de faire ne serait-ce qu’une déclaration radiotélévisée comme ont pu le faire tous les autres candidats, cet homme a quand même pu récolter plus de 400.000 voix ! et n’a « perdu » le département de dakar que dans les conditions que l’on sait. mieux : il est à parier que s’il affrontait à la régulière aujourd’hui, dans le même département de dakar, le « vertueux » qui l’a fait mettre en prison, gageons qu’il le battrait à plate couture. et sans même avoir à battre campagne, bien sûr.
macky comme issoufou et… kabila
pour dire que ce peuple souverain au nom duquel la justice est rendue, a absous le maire de dakar. et que cette affaire de détournement de deniers publics dont on accuse khalifa babacar sall, c’est un vaste complot politique. un peu comme cette ridicule accusation de « trafic de bébés volés » portée par le président nigérien, mahamadou issoufou, contre son plus sérieux rival à la dernière présidentielle, l’ancien président de l’assemblée nationale hama amadou. là aussi, bien qu’étant en prison, hama avait réussi à amener issoufou — qui prétendait réaliser un « coup ko — au second tour !
en république démocratique du congo (rdc), le potentat joseph kabila, qui joue les prolongations (ou, plutôt, le « glissement ») depuis l’expiration de son mandat en décembre 2016 — la présidentielle dans ce vaste pays n’aura finalement lieu qu’en décembre 2018 a décidé la commission électorale nationale —, kabila, donc, a monté de toutes pièces une affaire d’escroquerie immobilière pour écarter de la course à la présidence l’ancien gouverneur du katanga, moïse katumbi. lequel a été condamné à trois ans de prison pour ce délit. la juge qui avait en charge ce dossier, avait reçu avant le procès le tout-puissant patron de l’agence nationale de renseignements, les redoutables services secrets du pays, qui lui demandait de condamner katumbi. et en lui laissant entrevoir ce qui l’attendait en cas de refus de condamnation. après avoir prononcé la condamnation demandée, la brave dame, prise de remords, a pris les chemins de l’exil il y a quelques mois non sans s’être fendue auparavant d’une lettre pour expliquer à quoi elle avait été contrainte !
bref, quand nos chefs d’etat veulent se débarrasser d’un adversaire, ils ne lésinent pas sur les moyens. hélas, ils trouvent toujours des juges pour servir leurs funestes desseins. ainsi, karim wade a été condamné à six ans de prison ferme et hama amadou, on l’a vu, a lui aussi été embastillé. quant à katumbi, il ne doit d’être en liberté que parce qu’il a quitté le pays !
elu député par la volonté du peuple sénégalais souverain, khalifa sall s’est vu dénier l’immunité parlementaire attachée à sa nouvelle fonction. dans toutes les juridictions, le parquet a expliqué que les faits pour lesquels il est poursuivi étant antérieurs à son interpellation, il ne saurait prétendre à cette immunité. puis, brusquement, mû par on ne sait quoi, le procureur de la république s’est réveillé un beau jour pour saisir l’assemblée nationale aux fins de demander la levée de l’immunité parlementaire — qui selon lui n’existait pas ! — du député-détenu khalifa sall. une demande à laquelle la majorité mécanique benno bokk yaakar (bby) a bien entendu accédé de bonne grâce.
la dernière forfaiture en date — à tout le moins, le dernier piétinement des droits du détenu khalifa sall —, c’est lorsque le doyen des juges d’instruction a rejeté à la hussarde la demande de cautionnement déposée par les avocats du maire de dakar. on nous a alors expliqué doctement que des biens immobiliers ne sauraient servir de caution et qu’il aurait fallu verser en espèces ou par chèque certifié la somme de 1,8 milliard de francs pour laquelle le responsable socialiste et ses co-accusés sont poursuivis. bien évidemment, là aussi, c’est toujours la même chose : devant la détermination, programmée en haut lieu, de renvoyer tout ce beau monde devant le tribunal correctionnel, aucun argument de droit et aucune jurisprudence ne sauraient prévaloir. car enfin, de ndèye khady diop à khabane fall (ancien percepteur de dakar source) en passant par amadou kane diallo (qui s’apprête à faire son entrée officielle à l’apr !), ils sont nombreux les détenus à avoir cautionné des biens immobiliers pour humer l’air de la liberté. mieux, on a même vu un individu cautionner un chèque en bois de deux milliards de francs pour ne pas aller en prison ! c’était sous l’actuel régime, lorsque l’opération « mains propres — enterrée depuis — battait son plein. moustapha yacine guèye, poursuivi dans l’affaire de l’artp, avait perçu indument deux milliards de francs (c’est quand même plus que ce que khalifa est accusé d’avoir pris) du régulateur des télécoms, avait remis un chèque sgbs de deux milliards de francs pour éviter de se retrouver à rebeuss. a l’époque, nous avions appelé une autorité judiciaire pour lui dire que nous avions appris que le chèque de moustapha yacine était sans provision. réponse de notre interlocuteur : « moi-même, on m’a dit quelque chose du genre. on a déposé le chèque à l’encaissement (ndlr, il était tiré sur un compte à paris). en principe, ça dure 40 jours. si ces allégations sont fondées, on avisera. » eh bien, comme tous les sénégalais ont pu s’en rendre compte, le chèque était effectivement en bois et moustapha yacine guèye n’est jamais allé en prison. l’affaire avait été réglée dans le salon de son marabout… qui est aussi celui du juge en charge de son dossier ! pour dire que là où il est permis de cautionner avec un chèque en bois, il doit bien être possible de donner en caution des biens immobiliers qui, eux, sont bien réels ! mais bon alea jacta est (le sort en est jeté). le sort de khalifa sall et consorts est entre les mains du juge maguette diop dont on espère qu’il saura dire le droit. droit qui n’a pas été dit depuis le début de cette scandaleuse affaire khalifa sall !

mamadou oumar ndiaye
« le témoin » quotidien

ps : je ne sais pas pourquoi mais, le sentiment que j’ai ressenti en apprenant le renvoi en correctionnelle du maire de dakar, c’est le même — fait de peine et de rage impuissante évidemment — que j’ai éprouvé le jour où macky sall a été destitué de son poste de président de l’assemblée nationale. mais comme hier avec wade, et aujourd’hui avec macky sall, je conseillerais à un adversaire réel ou supposé, à chaque fois qu’un président utilise sa force pour le brimer, de s’en remettre à dieu qui est le meilleur des juges…
pour terminer, j’adresse ce message à mes amis personnels mbaye touré et amadou moctar diop, détenus en même temps que khalifa sall : courage car, si longue que soit la nuit, le soleil se lèvera inéluctablement !
Anonyme En Décembre, 2017 (19:47 PM) 0 FansN°: 2
C'est devant le tribunal qu'il faut être présent  :contaan: 
Anonyme En Décembre, 2017 (20:12 PM) 0 FansN°: 3
Vous passez tout votre temps a insulter les magistrats . C quoi meme un sursaut de luciditè ?

De bones personnes qui peuvent avoir un sursaut de lucidit3 ?

Nous avons des juges lucides qui lirins le droit point !
Reply_author En Décembre, 2017 (20:23 PM) 0 FansN°: 1
bayi rek alors quil ya un meurtrier parmi eux bou tokk
Khalifa Libre  En Décembre, 2017 (23:14 PM) 0 FansN°: 2
rappel
- elections municipales 2014; macky sall, chef de file bby refuse à khalifa sall, le maire de dakar sortant d'être le candidat de bby pour dakar. il lui oppose mimi touré qui perd. khalifa sall gagne cette première charge de macky contre lui, dans un combat qui sera très très long.
- khalifa élu maire de dakar, macky sall se rappela que c'est lui le président de la république, au dessus de khalifa. alors si khalifa s'est entêté à ne pas lui céder cette mairie, il va l'empêcher de travailler. il s'oppose à son projet de pavage des artères de dakar.
- macky sall arrête la prise en charge des factures d'électricité que l'état sous wade payait pour soutenir les municipalités. macky espérait mettre la coupure, par la senelec, de l'éclairage de l'autoroute, sur le compte de la mauvaise gestion de khalifa.
- pour mieux engager le combat contre khalifa, des responsabilités à cheval sur les compétences de la municipalité furent attribuées au ministère de diène farba. et dans tous les coins de la ville où la mairie avait des projets, diène farba fit étudier d'autres projets pour les mêmes lieux, et ce sont les siennes qui avaient le soutien de macky au nom de la lutte contre les inondations, même là où elle n'a jamais existé.
- pour réduire le budget que l'état était obligé de verser pour la municipalité, macky sall retira à khalifa sall la gestion de la collecte et transport des déchets.
- macky sall fit bloquer la procédure de recherche de financement pour le projet de la place de l'indépendance.
- après avoir soutenu et applaudi khalifa pour le déguerpissement des commerçants de sandaga, suffisamment pour créer un mécontentement contre khalifa, macky sall bloque la réalisation des centres commerciaux prévus sur les espaces libérés.
- le référendum eut été encore une autre occasion pour un combat, ne serait-ce que médiatique, contre khalifa sall. avec 1213 bureaux de vote fictifs, macky put enfin faire écrire à sa presse que mimi touré s'est vengée contre khalifa sall. mais ces titres n'ont pas essuyé les larmes internes du chef, qu'il endure depuis 2014. il lui faut absolument trouver quelque chose pour casser khalifa. il n'en pouvait plus de souffrir de voir ce dernier lui refuser sa capitulation.
- macky lança ses enquêteurs sur la mairie de dakar, avec un cahier de charge bien fixé: trouver n'importe quoi pour mettre khalifa en prison, n'importe quoi aurait suffit, la presse des 100 se chargera de la finition du travail.
- et macky mit khalifa en prison, espérant que cette fois, il se pliera, surtout avec le travail de diabolisation sur commande lancé dans la presse des 100.
quand macky sall veut quelque chose, il voit l'objectif, il ne voit jamais le chemin
Anonyme En Décembre, 2017 (20:37 PM) 0 FansN°: 4
Ana Assane diouf .we miss you man :fbhang:  :taz-smile:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
Anonyme En Décembre, 2017 (23:28 PM) 0 FansN°: 5
MamadouOumar N'diaye est le journaliste le plus corrompu de sa corporation! Les fanfaronnades de Diaz et compagnies se sont des pets de lapin!

Macky Je Suis Jeunes Sénégalai En Décembre, 2017 (01:17 AM) 0 FansN°: 6
Une honte pour la justice de mon pays le Sénégal.

Aujourd'hui même si le gouvernement du Sénégal m'appelle pour y travailler avec un salaire mensuel de 30 Millions Fcfa Net je vais décliner catégoriquement l'offre. la justice de mon pays est manipulée par le président de la république et son ministre de la justice.

je termine mes études cette année à la Sorbonne et je resterai pour servir la France; car mon pays va mal et très mal.

je m'en fou des politiciens du sénégalais;car personne d'entre vous ne cherche l'avancement du pays.Et en 2019 qui va financier l'exploitation du pétrole un danger à noter.Au mois de Mars 2016 j'avais dit à un ami neveu d'un ex président de l'assemblée nationale du Sénégal vu que Khalifa SALL a appelé à voter Non pour le référendum il sera arrêter par Macky et Tanor. Macky est le procureur et Tanor est le juge d'instruction.Mais il va s'en sortir je veux toute la lumière sur la gestion des conseilles départementaux du pays,la poste,le port, l'aéroport,le trésor publique etc...
Anonyme En Décembre, 2017 (07:07 AM) 0 FansN°: 7
Réveillez vous sénégalais !coup d’état politique, coup d’Etat électoral permanent !sabotage organisé des législatives, Karim comme khalifa traqués pour des raisons politiques et ethniques, avez-vous vu maky traquer un poular ? Pour maky, il faut éliminer avant la présidentielle les candidats wolofs sérieux en oubliant la leçon de Moïse dégageant le pharaon. Tout le reste est du mackillage juridique pour moutons
Anonyme En Décembre, 2017 (07:16 AM) 0 FansN°: 8
Je vends deux terrains jumelés à kounoune ngalap , prés base armée française

Appelez au 70 305 62 55

Hypocrisie En Décembre, 2017 (07:59 AM) 0 FansN°: 9
QUAND LES AVOCATS FRANÇAIS DU DÉPUTÉ MAIRE KHALIFA ABABACAR SALL APPRENDRONT QUE LE PRÉSIDENT MACKY SALL A RÉUNI AU PALAIS PRÉSIDENTIEL TOUTE LA MAGISTRATURE, DEBOUT, ASSIS, " COUCHÉE" CONCERNÉE PAR LE PROCÈS POUR ORGANISER SA LIQUIDATION POLITIQUE, ILS VONT BIEN RIGOLER. LE PRÉSIDENT LEUR A FACILITÉ CONSIDÉRABLEMENT LA TACHE. CELA RAPPELLE BIEN LE CAS SONKO.

LE PRÉSIDENT NE RECULE DEVANT RIEN POUR ÉLIMINER UN ADVERSAIRE POLITIQUE.

Tout ce beau monde doit être récusé par les avocats, pour parti pris flagrant.

LE PRÉSIDENT VIENT DE PROUVER AU MONDE ENTIER QUE CE PROCÈS EST UNIQUEMENT POLITIQUE.

CE QUE TOUT LE MONDE SAVAIT DÉJÀ.





Reply_author En Décembre, 2017 (08:28 AM) 0 FansN°: 1
bien sure que le procès est "politique", puisque l'accusé est un politicien. donc un politicien accusé de vol ne doit pas être jugé? on me répondra qu'il n'est pas le seul accusé. eh bien est ce que tous ceux qui ont une fois volé les deniers publiques au sénégal sont tous en prisons. la justice est incapable d’arrêter tous les voleurs en même temps et ça tout le monde le sait. et ça c'est valable dans tous les pays du monde.
Deug En Décembre, 2017 (09:24 AM) 0 FansN°: 10
Tanor avait pesé de tout son influence de tout son poids en 2009 pour vous faire investir sur la liste BSS pour la mairie de Dk et pour la majorité des comm. d'ar. maintenant que vs etes élus vs gérez de l'argent et vs commencez à rever. vs allez voir.
Anonyme En Décembre, 2017 (09:58 AM) 0 FansN°: 11
Merci vous avez notre soutien pour un nouveau Parti Socialiste

Bob Marley En Décembre, 2017 (11:05 AM) 0 FansN°: 12
On ne peut etre dans un parti sans se soumettre à la discipline du Parti.Croire que Ousmane Tanor est à la solde aveugle de Macky est une grosse erreur.Croire aussi que Macky Sall malgré son parcours et le couvert de Wade n'a rien appris est une erreur.Négliger Tanor et Niasse est une autre erreur.L'opposition sénégalaise est dans un sommeil profond et ne va pas au fond des choses essentielles.Le PS a un chef et c'est Tanor,ce n'est pas Barth qui devrait démissionner en meme temps que Khalifa et Bamba Fall.
Anonyme En Décembre, 2017 (13:07 PM) 0 FansN°: 13
si ce proces est politique c'est bien vous qui l'avez politisé dans ce proces il s'agit d'une caisse d'avance illlegalement vidé de son contenu ,pas d'autre chose et au proces les juges ne vous parleront pas de politique ..
Anonyme En Décembre, 2017 (16:44 PM) 0 FansN°: 14
vive khalifa

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]