Mercredi 20 Mars, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

Mame Mbaye Niang : "La vérité sur l'affaire Frank Timis"

Single Post
Mame Mbaye Niang : "La vérité sur l'affaire Frank Timis"

Face à la presse ce vendredi, le ministre du Tourisme, Mame Mbaye Niang a évoqué le débat sur la gestion du pétrole sénégalais. Selon lui, le contrat avec Timis Corporation a été signé par l'ancien président Abdoulaye Wade. "Ils ont eu à gonfler l'histoire du pétrole en disant que le président de la République et sa famille ont dilapidé les ressources naturelles de notre pays à travers Timis corporation ou Frank Timis", dit-il.

Selon lui, le moment est venu "de rétablir la vérité". "Ceux qui ont agité ces conspirations eux-mêmes ont signé les contrats qui ont donné à Timis des droits d'aller faire des recherches. La vérité est que le contrat qui lie l'État du Sénégal à cette organisation a été signé par le président Abdoulaye Wade, contresigné par son ministre d'entant de l'Energie, Karim Meïssa Wade. Le temps a fini par prouver que c'était des contrevérités", souligne le ministre du Tourisme.

"Notre Code pétrolier dit qu'après le contrat, il faut qu'il y ait un décret qui le confirme. C'est ce décret que le président de la République (Macky Sall) a signé. Ne pas le signer était susceptible de jugement au tribunal de Paris. Ce qui risquait de remettre en cause la crédibilité de notre nation", souligne Mame Mbaye Niang.


Article_similaires

40 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (15:04 PM)
    Fout nous la paix le pays ne vous appartient pas petits arrivistes.Mais t'as être le ministre de l'intérieur.Le plus nul ministre du gouvernement
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2018 (16:52 PM)
      la marque de fabrique du macky est le mensonge et il se trouve que c'est un péché capital, voilà pourquoi la baraka a deserté le sénégal.
      en afrique un leader peut abuser mais pas mentir.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2018 (18:25 PM)
      comment un ''brutus' peut-être un candidat de consensus ?'' l’éternel wadiste'' qui a trahi son père de la manière la plus ignoble , une taupe insoupçonnée du macky dans l'entourage de wade que les cocos pape samaba mboup et farba ont fait démasqué?
      ce ""ss'' n'a qu'une mission , essayer de disperser les voix du pds au profit de macky, mais il échouera lamentablement comme ses prédécesseurs depuis plus de 40 ans . wade yallah ko téral, il a toujours triompher de ses 'collabo' encagoulés .
      ton comportement frise la lâcheté et le manque de loyauté, le parti avait fait son choix et tu l'avais pas contesté .
      ce monsieur oublie qu'il y a quelqu'un au ciel et qui n'aime pas l'injustice et la trahison.
      il a fait un aveu sans s'en rendre compte, il a dit qu'il est un busnessman' cela veut tout dire , donc il est capable des pires transactions , allahou akbar
      si c'est ainsi que tu utilises l'argent qu'allah,azza wa djalala, t'a donné en corrompant et achetant des consciences, tu ne seras pas raffermis et tu rendras compte au jour du jugement dernier:
      sourate 2
      281. et craignez le jour où vous serez ramenés vers allah. alors chaque âme sera pleinement rétribuée de ce qu’elle aura acquis(121). et ils ne seront point lésés.
      il est encore temps de faire marche arrière par un repentir sincère , le vieux ne mérite pas cà
  2. Auteur

    Batoute

    En Avril, 2018 (15:04 PM)
    En quelle qualité affirmez - vous qu'il y aurait des risques de poursuites à Paris, quelle est votre base légale ? vos sorties ne sont jamais attendues du bon côté, où sont les juristes de l'APR, c'est cela votre vérité ?
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (15:04 PM)
    Fils de pûtes tu es juste pour ton intérêt mais pas pour le pays domeram
    Auteur

    Familledevoleurs

    En Avril, 2018 (15:05 PM)
    et qu a dit l ige sur l opportunité d une telle signature(de macky)? et combien de milliards sont tombés dans les poches des sall freres du fait de cette signature? entre aliou le prete nom et macky le signeur combien chacun a t il recu?
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (15:05 PM)
    Signer avec quelqu'un comme Frank Timis c'est déjà se décrédibiliser.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (15:11 PM)
    Ce ministre la prend les Sénégalais pour des demeurrés. Tout ce qu'il dit est deja connu. Les sénégalais son en avance sur lui en termes d'informations ! Comment peut il convaincre ?
    Auteur

    Familledevoleurs

    En Avril, 2018 (15:17 PM)
    reponse:

    l ige(inspection génerale d état) aprés avoir relevé toutes sortes d irrégularités, l ige a fortement recommandé á macky l annulation de cette promesse, macky a passé outre, fait accelerer la procedure, antidater des dossiers, et a signé .

    la seule question qui reste á eclaircir, la seule question qui mérite d etre posée est la suivante:

    des 200 milliards recus, combien pour macky? combien pour aliou ? et ngouille dans tout ca?



    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (15:19 PM)
    Il fallait pas signer. comme cela il n’y aurait pas eu de pétrole. Chacun aurait fermé sa gueule.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2018 (17:30 PM)
      si tes parents et proches avaient parle de petrole, donc ils allaient fermer aussi leurs gueules?
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (15:38 PM)
    TU MERITES LA PENDAISON

    LACHE VOLEUR
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (15:44 PM)
    Post 6 ce gros TINTIN qui feint d'ignorer qu'avec son ancien BRGM, la France avait déjà une idée précise sur l'existence de nappes de pétrole en Afrique de l'Ouest. Cette ressource allait tôt ou tard....TINTIN APR
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (15:59 PM)
    FAUX FERME TA GRANDE BOUCHE PUANTE LE DECRET NE POUVAIT NE PA ETRE FAIT PAR LE POLTRON :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (16:02 PM)
    menteur
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (16:17 PM)
    voici thierno amadou le marabout voyant et guerisseur qui fait la voyance a distance et qui soigne et guerit des maladies à distance. contactez au 221 775465019 ou 221704067187 et parlez de vos maux et on vous guerit avec l aide de DIEU si vous parvenez à conclure avec le sacrifice et le tarif de paiement que nous vous exigeons.

    nous reconcilions des couples separès ,des personnes separèes,nous enlevons l envoutement sur une personne,nous soignons l impuissance,l infertilite et toutes choses lièes au mauvais sort qu on te jete.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (16:17 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (16:17 PM)
    voici thierno amadou le marabout voyant et guerisseur qui fait la voyance a distance et qui soigne et guerit des maladies à distance. contactez au 221 775465019 ou 221704067187 et parlez de vos maux et on vous guerit avec l aide de DIEU si vous parvenez à conclure avec le sacrifice et le tarif de paiement que nous vous exigeons.

    nous reconcilions des couples separès ,des personnes separèes,nous enlevons l envoutement sur une personne,nous soignons l impuissance,l infertilite et toutes choses lièes au mauvais sort qu on te jete.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (16:17 PM)
    voici thierno amadou le marabout voyant et guerisseur qui fait la voyance a distance et qui soigne et guerit des maladies à distance. contactez au 221 775465019 ou 221704067187 et parlez de vos maux et on vous guerit avec l aide de DIEU si vous parvenez à conclure avec le sacrifice et le tarif de paiement que nous vous exigeons.

    nous reconcilions des couples separès ,des personnes separèes,nous enlevons l envoutement sur une personne,nous soignons l impuissance,l infertilite et toutes choses lièes au mauvais sort qu on te jete.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (16:17 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (16:17 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (16:17 PM)
    voici thierno amadou le marabout voyant et guerisseur qui fait la voyance a distance et qui soigne et guerit des maladies à distance. contactez au 221 775465019 ou 221704067187 et parlez de vos maux et on vous guerit avec l aide de DIEU si vous parvenez à conclure avec le sacrifice et le tarif de paiement que nous vous exigeons.

    nous reconcilions des couples separès ,des personnes separèes,nous enlevons l envoutement sur une personne,nous soignons l impuissance,l infertilite et toutes choses lièes au mauvais sort qu on te jete.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (16:17 PM)
    voici thierno amadou le marabout voyant et guerisseur qui fait la voyance a distance et qui soigne et guerit des maladies à distance. contactez au 221 775465019 ou 221704067187 et parlez de vos maux et on vous guerit avec l aide de DIEU si vous parvenez à conclure avec le sacrifice et le tarif de paiement que nous vous exigeons.

    nous reconcilions des couples separès ,des personnes separèes,nous enlevons l envoutement sur une personne,nous soignons l impuissance,l infertilite et toutes choses lièes au mauvais sort qu on te jete.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (16:18 PM)
    voici thierno amadou le marabout voyant et guerisseur qui fait la voyance a distance et qui soigne et guerit des maladies à distance. contactez au 221 775465019 ou 221704067187 et parlez de vos maux et on vous guerit avec l aide de DIEU si vous parvenez à conclure avec le sacrifice et le tarif de paiement que nous vous exigeons.

    nous reconcilions des couples separès ,des personnes separèes,nous enlevons l envoutement sur une personne,nous soignons l impuissance,l infertilite et toutes choses lièes au mauvais sort qu on te jete.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (16:18 PM)
    voici thierno amadou le marabout voyant et guerisseur qui fait la voyance a distance et qui soigne et guerit des maladies à distance. contactez au 221 775465019 ou 221704067187 et parlez de vos maux et on vous guerit avec l aide de DIEU si vous parvenez à conclure avec le sacrifice et le tarif de paiement que nous vous exigeons.

    nous reconcilions des couples separès ,des personnes separèes,nous enlevons l envoutement sur une personne,nous soignons l impuissance,l infertilite et toutes choses lièes au mauvais sort qu on te jete.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (16:19 PM)
     :taala_sylla:  Vas y, continue de parler. Tu ne fais qu'enfoncer Macky et sa famille !!!!!
    Auteur

    Momo

    En Avril, 2018 (16:35 PM)
    je le plains vraiment! aucune profondeur dans l'analyse et l'argumentaire. Généralités ak ay wakhou pithie rek. ce que tu dis là, même les bébé le savent déjà. Rien n'obligeait Macky a confirmer la signature. Pourquoi êtes vous revenu sur d'autres décisions de Wade, comme dans l'affaire Arcelor? Vous nous prenez pour des demeurés mais c'est vous les vrais tarés de la République. Dagn lène di sétane rek di khare beuss bou rafète
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (16:44 PM)
    Pate tap tata tata tap pate we are petrole
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (16:47 PM)
    LOL !

    Mais ces politiciens nous prennent vraiment...mais vriament pour des cons !



    Mais laisses mouton pisser, tôt ou tard Tabaski viendra deh ! bilaye walaye !

    Auteur

    Anonymethian

    En Avril, 2018 (16:50 PM)
    Assane Diouf nous a assez parlé de toi et tes origines alors calme toi
    Auteur

    Pape Sarr

    En Avril, 2018 (17:09 PM)
    Il est vraiment incrédule ce soit disant ministre du tourisme!
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (17:09 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (17:35 PM)
    Ah le Batard, cet enfoire, il me degoute. Sale Mythomane
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (18:13 PM)
    Ce connard sans diplôme ferait mieux de ne pas aborder des choses dont il n'a aucune compétence. Ainsi il rejoint son incompétent de président.



    Cet homme dont maky a confié le tourisme-mort..
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (18:19 PM)
    Suite à un accident sur l'avenue Libéralex Socialiste, Mr Sénégal meurt fautes de soins adéquats. Devant 15 millions de membres de la famille de Mr Sénégal, tu affirmes détenir les compétences médicales nécessaires pour le tirer d'affaire. Confiants, ils sortent le malade de l’hôpital PDS. Tu te bats pour le remplacer afin de le sauver avec une proposition de remèdes accepté par la famille Sénégal, arrivé à l’hôpital tu l'achèves. Qui est pire ? l'ancien soigneur ou l'actuel Vive la continuité de l'Etat. :fbhang: 
    Auteur

    Elegence Beaute

    En Avril, 2018 (20:25 PM)
    venez prendre soin de votre corps dans un endroit discret



    contactez nous sur ces numeros:781222272/766968634 :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :thumbsup: 
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (22:13 PM)
    Pourquoi alors crier sur tous les toits que c'est sous Macky Sall que le pétrole et le gaz naturel ont été découverts?

    Nous devons donc remercier vivement M. Abdoulaye Wade d'avoir autorisé des prospections minières dans notre pays.

    Quel est le mérite de Macky dans tous ça? C'est d'avoir accordé aux partenaires français des avantages énormes.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (22:50 PM)
    même si le sénégal présidé par abdoulaye wade est "un bon partenaire, ouvert aux intérêts des etats-unis", les américains n'ont qu'une confiance limitée en ses dirigeants. comment continuer d'aider financièrement un pays ami, pauvre, mais peu fiable ? comment soutenir les sénégalais qui "ont perdu espoir face à un chômage de masse", sans aider "wade et son entourage, immergés dans des scandales financiers" ?







    la question tient lieu de fil rouge des télégrammes diplomatiques américains obtenus par wikileaks et révélés par le monde. se lit la nouvelle difficulté qu'affrontent les puissances occidentales dans leur politique d'aide à l'afrique : elles soumettent leur financement à des exigences de bonne gestion, alors que les africains ont de nouveaux "amis" comme les chinois, nettement moins regardants.



















    lors d'un long tête-à-tête rapporté par un télégramme du 18 février 2010, marcia bernicat, l'ambassadrice américaine au sénégal, tente de persuader le président wade, 84 ans, de la nécessité de prendre des mesures contre la corruption. "l'impression selon laquelle la corruption est répandue est aujourd'hui devenue [au sénégal] une réalité qui ne peut être combattue que par des mesures concrètes", avertit la diplomate. face à elle, le président wade répète qu'"aucun cas de corruption n'a été récemment porté devant la justice".







    "gloussement"







    après des années de refus pour cause d'opacité financière, les etats-unis ont fini par accorder en septembre 2009 au sénégal un crédit de 540 millions de dollars sur cinq ans au titre du "millenium challenge corporation", un programme d'aide au développement soumis à de strictes conditions.







    forte de ce levier financier, l'ambassadrice est venue faire pression. elle a tenté d'amadouer son interlocuteur en lui faisant cadeau d'une photo le représentant avec hillary clinton, dédicacée de la main de la secrétaire d'etat. mais son message est clair : "le sénégal pourrait perdre" ce financement si les indicateurs de corruption s'aggravaient.







    inquiet, le président wade "demande abruptement des assurances", mettant en avant la nécessité d'aider "les plus pauvres". finalement, après "un gloussement", il reconnaît la nécessité d'agir contre la corruption.







    l'ambassadrice ne paraît guère convaincue. le président, prédit-elle, "va louvoyer entre des mesures et la poursuite de l'autorisation donnée à ceux qui sont habitués à se servir dans les caisses du gouvernement, de le faire afin de s'assurer que leur loyauté demeure intacte". et elle ajoute : "les ressemblances frappantes entre le père et le fils dans ce domaine montrent que tous les deux continuent de sous-estimer l'importance de cette question pour les bailleurs de fonds et, de plus en plus, pour les électeurs."







    "dÉmocratie faiblissante"







    le sénégal est décrit comme "une démocratie faiblissante", dominée par abdoulaye et karim wade. le père et le fils, indiquent les mémos, sont plus occupés à "ouvrir la voie à une succession présidentielle dynastique" et à tirer les ficelles du "monde machiavélique de la politique sénégalaise" qu'à "s'attaquer aux problèmes urgents" que sont "le prix élevé des denrées de première nécessité, les coupures électriques fréquentes ou la périlleuse émigration des jeunes vers l'espagne".







    au fil des mémos apparaît l'obsession du vieux président sénégalais : "il veut décrocher le prix nobel et a plusieurs fois appelé le président sarkozy pour demander son soutien" selon deux diplomates français. mais aussi une réalité moins brillante : "wade s'est fait voler 52 millions de francs cfa (79 273 euros) dans son appartement de paris par un membre de son entourage", est-il aussi rapporté en novembre 2009.







    l'un de ses projets phares, les cent écoles maternelles baptisées "cases des tout-petits"est une "coquille vide", indique un mémo : "les sites concernés sont soit fermés, soit utilisés à de multiples autres usages".







    "comme d'habitude, constate un autre mémo en mai 2009, après un remaniement ministériel, il y a trop de ministres (…) qui ne font rien." au total, les américains estiment, fin 2009, que "le président wade se trouve dans une situation politique difficile en raison de son grand âge du rejet de son fils par les sénégalais (…)".







    "monsieur 15 %"







    alors que l'élection présidentielle sénégalaise est prévue en 2012, un diplomate français cité par un télégramme de l'ambassade américaine à paris, daté du 2 février 2010, juge "crédible" le scénario d'une élection anticipée car, selon lui, "wade réalise que ni lui ni karim ne peut gagner en 2012 sans une fraude massive que le pays et la communauté internationale ne pourraient supporter".







    karim wade semble intéresser les américains au moins autant que son père. ils le considèrent comme séduisant mais impopulaire et prennent au sérieux sa réputation sulfureuse. "karim est aujourd'hui surnommé 'monsieur 15 %' alors qu'au début de 2007, on l'appelait 'monsieur 10 %'", note malicieusement l'ambassadrice. les diplomates français consultés par les américains ne sont pas plus tendres.







    dans ce contexte douteux, l'inquiétude américaine domine pour l'avenir. les diplomates constatent "les profondes divisions" dans le camp présidentiel comme dans l'opposition. ils estiment que "si abdoulaye wade décédait sans avoir désigné de successeur", suivrait probablement "une période de violente lutte intestine dans les deux camps, et une instabilité générale du pays".
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (22:50 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (22:50 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (22:51 PM)
    même si le sénégal présidé par abdoulaye wade est "un bon partenaire, ouvert aux intérêts des etats-unis", les américains n'ont qu'une confiance limitée en ses dirigeants. comment continuer d'aider financièrement un pays ami, pauvre, mais peu fiable ? comment soutenir les sénégalais qui "ont perdu espoir face à un chômage de masse", sans aider "wade et son entourage, immergés dans des scandales financiers" ?







    la question tient lieu de fil rouge des télégrammes diplomatiques américains obtenus par wikileaks et révélés par le monde. se lit la nouvelle difficulté qu'affrontent les puissances occidentales dans leur politique d'aide à l'afrique : elles soumettent leur financement à des exigences de bonne gestion, alors que les africains ont de nouveaux "amis" comme les chinois, nettement moins regardants.



















    lors d'un long tête-à-tête rapporté par un télégramme du 18 février 2010, marcia bernicat, l'ambassadrice américaine au sénégal, tente de persuader le président wade, 84 ans, de la nécessité de prendre des mesures contre la corruption. "l'impression selon laquelle la corruption est répandue est aujourd'hui devenue [au sénégal] une réalité qui ne peut être combattue que par des mesures concrètes", avertit la diplomate. face à elle, le président wade répète qu'"aucun cas de corruption n'a été récemment porté devant la justice".







    "gloussement"







    après des années de refus pour cause d'opacité financière, les etats-unis ont fini par accorder en septembre 2009 au sénégal un crédit de 540 millions de dollars sur cinq ans au titre du "millenium challenge corporation", un programme d'aide au développement soumis à de strictes conditions.







    forte de ce levier financier, l'ambassadrice est venue faire pression. elle a tenté d'amadouer son interlocuteur en lui faisant cadeau d'une photo le représentant avec hillary clinton, dédicacée de la main de la secrétaire d'etat. mais son message est clair : "le sénégal pourrait perdre" ce financement si les indicateurs de corruption s'aggravaient.







    inquiet, le président wade "demande abruptement des assurances", mettant en avant la nécessité d'aider "les plus pauvres". finalement, après "un gloussement", il reconnaît la nécessité d'agir contre la corruption.







    l'ambassadrice ne paraît guère convaincue. le président, prédit-elle, "va louvoyer entre des mesures et la poursuite de l'autorisation donnée à ceux qui sont habitués à se servir dans les caisses du gouvernement, de le faire afin de s'assurer que leur loyauté demeure intacte". et elle ajoute : "les ressemblances frappantes entre le père et le fils dans ce domaine montrent que tous les deux continuent de sous-estimer l'importance de cette question pour les bailleurs de fonds et, de plus en plus, pour les électeurs."







    "dÉmocratie faiblissante"







    le sénégal est décrit comme "une démocratie faiblissante", dominée par abdoulaye et karim wade. le père et le fils, indiquent les mémos, sont plus occupés à "ouvrir la voie à une succession présidentielle dynastique" et à tirer les ficelles du "monde machiavélique de la politique sénégalaise" qu'à "s'attaquer aux problèmes urgents" que sont "le prix élevé des denrées de première nécessité, les coupures électriques fréquentes ou la périlleuse émigration des jeunes vers l'espagne".







    au fil des mémos apparaît l'obsession du vieux président sénégalais : "il veut décrocher le prix nobel et a plusieurs fois appelé le président sarkozy pour demander son soutien" selon deux diplomates français. mais aussi une réalité moins brillante : "wade s'est fait voler 52 millions de francs cfa (79 273 euros) dans son appartement de paris par un membre de son entourage", est-il aussi rapporté en novembre 2009.







    l'un de ses projets phares, les cent écoles maternelles baptisées "cases des tout-petits"est une "coquille vide", indique un mémo : "les sites concernés sont soit fermés, soit utilisés à de multiples autres usages".







    "comme d'habitude, constate un autre mémo en mai 2009, après un remaniement ministériel, il y a trop de ministres (…) qui ne font rien." au total, les américains estiment, fin 2009, que "le président wade se trouve dans une situation politique difficile en raison de son grand âge du rejet de son fils par les sénégalais (…)".







    "monsieur 15 %"







    alors que l'élection présidentielle sénégalaise est prévue en 2012, un diplomate français cité par un télégramme de l'ambassade américaine à paris, daté du 2 février 2010, juge "crédible" le scénario d'une élection anticipée car, selon lui, "wade réalise que ni lui ni karim ne peut gagner en 2012 sans une fraude massive que le pays et la communauté internationale ne pourraient supporter".







    karim wade semble intéresser les américains au moins autant que son père. ils le considèrent comme séduisant mais impopulaire et prennent au sérieux sa réputation sulfureuse. "karim est aujourd'hui surnommé 'monsieur 15 %' alors qu'au début de 2007, on l'appelait 'monsieur 10 %'", note malicieusement l'ambassadrice. les diplomates français consultés par les américains ne sont pas plus tendres.







    dans ce contexte douteux, l'inquiétude américaine domine pour l'avenir. les diplomates constatent "les profondes divisions" dans le camp présidentiel comme dans l'opposition. ils estiment que "si abdoulaye wade décédait sans avoir désigné de successeur", suivrait probablement "une période de violente lutte intestine dans les deux camps, et une instabilité générale du pays".
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (22:51 PM)
    même si le sénégal présidé par abdoulaye wade est "un bon partenaire, ouvert aux intérêts des etats-unis", les américains n'ont qu'une confiance limitée en ses dirigeants. comment continuer d'aider financièrement un pays ami, pauvre, mais peu fiable ? comment soutenir les sénégalais qui "ont perdu espoir face à un chômage de masse", sans aider "wade et son entourage, immergés dans des scandales financiers" ?







    la question tient lieu de fil rouge des télégrammes diplomatiques américains obtenus par wikileaks et révélés par le monde. se lit la nouvelle difficulté qu'affrontent les puissances occidentales dans leur politique d'aide à l'afrique : elles soumettent leur financement à des exigences de bonne gestion, alors que les africains ont de nouveaux "amis" comme les chinois, nettement moins regardants.



















    lors d'un long tête-à-tête rapporté par un télégramme du 18 février 2010, marcia bernicat, l'ambassadrice américaine au sénégal, tente de persuader le président wade, 84 ans, de la nécessité de prendre des mesures contre la corruption. "l'impression selon laquelle la corruption est répandue est aujourd'hui devenue [au sénégal] une réalité qui ne peut être combattue que par des mesures concrètes", avertit la diplomate. face à elle, le président wade répète qu'"aucun cas de corruption n'a été récemment porté devant la justice".







    "gloussement"







    après des années de refus pour cause d'opacité financière, les etats-unis ont fini par accorder en septembre 2009 au sénégal un crédit de 540 millions de dollars sur cinq ans au titre du "millenium challenge corporation", un programme d'aide au développement soumis à de strictes conditions.







    forte de ce levier financier, l'ambassadrice est venue faire pression. elle a tenté d'amadouer son interlocuteur en lui faisant cadeau d'une photo le représentant avec hillary clinton, dédicacée de la main de la secrétaire d'etat. mais son message est clair : "le sénégal pourrait perdre" ce financement si les indicateurs de corruption s'aggravaient.







    inquiet, le président wade "demande abruptement des assurances", mettant en avant la nécessité d'aider "les plus pauvres". finalement, après "un gloussement", il reconnaît la nécessité d'agir contre la corruption.







    l'ambassadrice ne paraît guère convaincue. le président, prédit-elle, "va louvoyer entre des mesures et la poursuite de l'autorisation donnée à ceux qui sont habitués à se servir dans les caisses du gouvernement, de le faire afin de s'assurer que leur loyauté demeure intacte". et elle ajoute : "les ressemblances frappantes entre le père et le fils dans ce domaine montrent que tous les deux continuent de sous-estimer l'importance de cette question pour les bailleurs de fonds et, de plus en plus, pour les électeurs."







    "dÉmocratie faiblissante"







    le sénégal est décrit comme "une démocratie faiblissante", dominée par abdoulaye et karim wade. le père et le fils, indiquent les mémos, sont plus occupés à "ouvrir la voie à une succession présidentielle dynastique" et à tirer les ficelles du "monde machiavélique de la politique sénégalaise" qu'à "s'attaquer aux problèmes urgents" que sont "le prix élevé des denrées de première nécessité, les coupures électriques fréquentes ou la périlleuse émigration des jeunes vers l'espagne".







    au fil des mémos apparaît l'obsession du vieux président sénégalais : "il veut décrocher le prix nobel et a plusieurs fois appelé le président sarkozy pour demander son soutien" selon deux diplomates français. mais aussi une réalité moins brillante : "wade s'est fait voler 52 millions de francs cfa (79 273 euros) dans son appartement de paris par un membre de son entourage", est-il aussi rapporté en novembre 2009.







    l'un de ses projets phares, les cent écoles maternelles baptisées "cases des tout-petits"est une "coquille vide", indique un mémo : "les sites concernés sont soit fermés, soit utilisés à de multiples autres usages".







    "comme d'habitude, constate un autre mémo en mai 2009, après un remaniement ministériel, il y a trop de ministres (…) qui ne font rien." au total, les américains estiment, fin 2009, que "le président wade se trouve dans une situation politique difficile en raison de son grand âge du rejet de son fils par les sénégalais (…)".







    "monsieur 15 %"







    alors que l'élection présidentielle sénégalaise est prévue en 2012, un diplomate français cité par un télégramme de l'ambassade américaine à paris, daté du 2 février 2010, juge "crédible" le scénario d'une élection anticipée car, selon lui, "wade réalise que ni lui ni karim ne peut gagner en 2012 sans une fraude massive que le pays et la communauté internationale ne pourraient supporter".







    karim wade semble intéresser les américains au moins autant que son père. ils le considèrent comme séduisant mais impopulaire et prennent au sérieux sa réputation sulfureuse. "karim est aujourd'hui surnommé 'monsieur 15 %' alors qu'au début de 2007, on l'appelait 'monsieur 10 %'", note malicieusement l'ambassadrice. les diplomates français consultés par les américains ne sont pas plus tendres.







    dans ce contexte douteux, l'inquiétude américaine domine pour l'avenir. les diplomates constatent "les profondes divisions" dans le camp présidentiel comme dans l'opposition. ils estiment que "si abdoulaye wade décédait sans avoir désigné de successeur", suivrait probablement "une période de violente lutte intestine dans les deux camps, et une instabilité générale du pays".
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (13:13 PM)
    dans cette histoire de signature du contrat Timis ,on accuse plus Macky que Wade et fils les signataires initiaux ,comment Macky peut -t -il refuser de finaliser un document qui engage l'Etat du Senegal par la signature du President de la Republique qui l'a precédé et son ministre de l'Energie qui se trouve " quel hasard ! " etre son fils le mal a été deja fait et la continiuité de l'Etat engagée malgré l'irregularité des premiers representants de l'Etat constatée , il fallait donc opter soit pour une confirmation des signatures irregulterement données ,ou infirmer ces signatures et risquer d'exposer la reputation de l'Etat dans une procedure arbitrale perdue d'avance . ,et ces fameux signataires n'en sont pas à leur premier litige arbitral dont il semble coutumiers .

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR