Lundi 19 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Présidentielle 2019 : Suivez le journal de SeneWeb du vendredi 8 février

Single Post
Présidentielle 2019 : Suivez le journal de SeneWeb du vendredi 8 février


Article_similaires

9 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (05:51 AM)
    :Sabotage organisé des élections ou décryptage du maquis

    Posez la grille ethnique et vous lirez Maky facilement.

    60 milliards à Maky pour une carte par personne qui ne viendra jamais. . 60 milliards investis sur des cartes pour voler les élections.Wade, avec 15 milliards, a produit 2 cartes par personnes dans le temps et dans l’espace. Maky qui avait promis 3191 milliards de FCFA avec les conseils délocalisés et 500 mille emplois aux jeunes, est volontairement incapable de nous livrer sans discrimination régionalo-ethnique des cartes d’électeur.

    Le processus électoral est miné de A à Z comme dans le maquis. Comble de népotisme, de clanisme et de combinazione, c’est Aliou SAll DG de la caisse des dépôts et de consignations, frère de Maky, qui reçoit la caution des adversaires de Maky ! Pour la petite histoire Maky a taillé sur mesure le poste pour son frère de sang à la veille de sa nomination, en arrachant à l’ARMP, un droit de regard sur ce qui se passe à la CDC. Maky manipule la Constitution pour empêcher à Wade de se présenter à une élection présidentielle, avec un âge max pour les candidats. Maky invente le parrainage citoyen universel, avec 53.457 signatures au minimum, pour éliminer des adversaires qu’il n’ose pas affronter démocratiquement. Macky parraine des candidats fantoches aux différentes élections. Maky choisit et élimine les candidats de son choix à toutes les élections en manipulant la mackystrature ; demandez à Karim et Khalifa. Le parrainage permet à Maky de faire le tri de ses adversaires qui réussiront à passer après le tamis de la justice. Maky choisit les électeurs en sabotant l’inscription, la fabrication des cartes, leur distribution, la fabrication des bulletins, leur acheminement, l’organisation du vote, la proclamation des résultats. Seuls Maky et les 40 voleurs du suffrage du peuple détiennent le fichier électoral. Sous Wade, le fichier était dans la rue parce qu’accessible sur internet. Lors des législatives de juillet 2017, Maky a délibérément saboté les élections à Dakar, Touba, en milieu wolof, mouride et dans les zones non favorables. Aucun problème dans les régions toucouleur ou de sa belle-famille du Sine. Des mauritaniens de son ethnie franchissent le fleuve pour s’inscrire en masse sur les listes électorales. Podor 6 ème département électoral du Sénégal ? Demandons-lui comment cet accident démographique a pu se produire alors que Podor n’est que le 9 ème département démographique du pays ? Farba ngom dit que le Fouta est le titre foncier de Macky. Maky avait 5 ans pour préparer les législatives de 2017. Il organise la fraude industrielle en confisquant la voix du peuple comme avec son wakh wakhééte sur un mandat de 5 ans. Les 6.210.000 électeurs votent ou pas comme Maky le veut. Les 90.000 électeurs de 200 bureaux de vote à Touba n’ont pas voté parce que Maky n’en voulait pas. Le vote a démarré à 18 heures à Touba faute de bulletins de Wade, telle fut la volonté de Maky.1.021.502 électeurs n’ont pas vu la couleur de leur carte. 1 million 500 sénégalais, des sans-papiers, n’ont pas voté par sabotage organisé car Macky qui avait voté par force sans pièces à Fatick en 2007 l’a voulu ainsi. Relisez Althusser. Yaya Abdoul Kane ministre des télécoms, chargé en plus du centre national d’Etat civil qui manipule les données démographiques avec fichage de tous les sénégalais dès la naissance, Chérif Diallo Directeur des TIC, Elhadji Ndiaye 2S TV PCA de la société sénégalaise de télédiffusion, Racine Talla à la RTS, ARTP avec le DG Abdou Karim Sall et le PCA Abou Abel Thiam, l’opérateur de téléphone Hayo couvrant le Fouta, Tigo à Yérim sow qui avait mis l’hôtel Radisson à la disposition de Maky pendant la présidentielle de 2012, comme Alassane Ouattara avec l’hôtel Ivoire d’Abidjan, pour lui servir d’Etat-major de guerre au cas où Wade refuserait de céder le pouvoir. La RTS, Youssou Ndour le ministre bodio bodio, en conflit d’intérêt avec son Groupe Falaat Maky, 2 S TV, le Quotidien, Libération, etc., font le reste du travail de propagande digne de la radio des mille collines du Rwanda. L’appareil économique étatique est sous la botte de son clan. Tout le Ministère de l’Economie dirigé par Amadou BA, est au service de son clan. Pour acheter les consciences, Maky invente soudainement en vue de la présidentielle de 2019, la délégation à l’entreprenariat rapide(DER) avec un budget officiel de 30 milliards de FCFA par an. La corruption de masse est en marche, arrachant ainsi toute dignité à l’électeur. L’OFNAC est une grosse arnaque, et ce n’est pas l’IGE Nafi Ngom Keita qui avait osé convoquer Aliou Sall le frère de Maky qui dira le contraire. C’est encore Aliou Sall Directer général de Caisse des dépôts et consignation qui reçoit la caution des candidats qui oseront affronter son grand-frère de Président. Il acceptera ou rejettera à la tête de l’adversaire

    Case Rebeuss, il n’y a que les wolofs qui y séjournent dont les candidats sérieux que sont Karim Wade et Khalifa, victimes de méthodes et procès dignes du nazisme et du stalinisme. Maky la perpétue avec le PM Dione. Cissé Lo avait déjà théorisé la coalition toucouleur et sérére. 517.770 bénéficiaires des bourses familiales politico-ethniques qui ne travaillent pas ont reçu 258.885.000.000 F CFA à raison 100.000 FCFA par ménage et par trimestre de 2013 à 2018. Une milice d’ASP politico-ethnique cooptée sans concours au nez et à la barbe de la police nationale et de la gendarmerie. En plus de la toucoulorisation à outrance de la république par des nominations, Maky veut brûler ce pays où la coexistence des peuples et religions était incontestable. La mackystrature récite une dictée sous contrôle de Maky. Attention Maky est dangereux !

    Chers compatriotes, réveillez-vous !

    Les sénégalais ont tranquillement vaqué à leurs occupations le lendemain des défaites de Diouf et de Wade, pour le pouvoir, rien que pour le pouvoir, pour tout le pouvoir. Le PSE ce sont les Petrotimbo faye gaz Sall émergents. Maky fait tout pour immerger le Sénégal dans un océan de larmes, de feu, de sang, de cimetières.

    Attention danger, l’ethnicisme émerge !



    • Auteur

      Lebaolbaol Tigui

      En Février, 2019 (11:48 AM)
      l'ethnicisme n'existe pas au senegal....il y a que macky sall qui voulait utiliser les foutankobès il en etait empechè....tous ces gens que tu as citè sont nès grandis , chez les wolofs ils connaissent rien de leurs origines......
    • Auteur

      Lebaolbaol Tigui

      En Février, 2019 (11:48 AM)
      l'ethnicisme n'existe pas au senegal....il y a que macky sall qui voulait utiliser les foutankobès il en etait empechè....tous ces gens que tu as citè sont nès grandis , chez les wolofs ils connaissent rien de leurs origines......
  2. Auteur

    Un Citoyen Sénégalais

    En Février, 2019 (08:11 AM)
    Je prie Allah le Tout Puissant, le Très Miséricordieux de nous préserver de ceux qui veulent pratiquer le l’ethnicisme basé sur le favoritisme ethnique au Sénégal. Cela ne fait que détruire notre cohésion sociale et nous installe dans la violence car '' la violence est un point de vue, exprimé par des comportements qui ne tiennent pas compte de l'existence de l'autre’ ‘Mais Lorsque l’épreuve nous touche, elle est souvent incomprise parfois même vécue comme une injustice, mais Dieu n’est pas injuste, Il est au contraire l’Omniscient et il est Celui qui détient la Vérité. Mais nous devons patienter, nous donner de la force, et de nous en remettre à Dieu.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (08:19 AM)
    Nous les jeunes on vous montrera que le pays nous appartient... on votera Sonko secrètement quand les résultats vont tomber vous aller vous évanouir ???????????????? nanditèmant
    Auteur

    ??

    En Février, 2019 (09:16 AM)
    ablaye wade veut brûler le pays et retourner à son chateau de versailles pour raconter ses exploits à sa princesse sindiely et au prince karim de doha..........
    Auteur

    Un Citoyen Sénégalais

    En Février, 2019 (09:50 AM)
    J’ai suivi l’intervention de Monsieur Amadou Kane Président de l’ONCAV, relative aux financements destinés aux ASC. Je fais observer que ce genre de programme a déjà existé du temps des gouvernements du parti socialiste et plus précisément avec les Ministres Abdoulaye Matar Diop et Ousmane Paye. C’est pourquoi, avant de se lancer dans un programme similaire, il fallait évaluer les programmes antérieurs pour définir, obtenir et fournir des informations utiles permettant de juger les décisions possibles. Je sais qu’il y a eu à l’époque beaucoup de problèmes et d’ailleurs non seulement aucun projet n’a fait long feu mais aussi aucun financement n’a été remboursé. Or comme disait Malcolm Forbes « L’échec est un succès si nous apprenons ». Malheureusement l’ONCAV s’est empressé, avec l’appui de ses partenaires de remettre ces financements aux responsables d’ASC concernées tout en sachant que l’échec n’est pas de tomber, mais de refuser de se lever. Et enfin je me suis rendu compte que faire réagir les responsables de l’ONCAV sur ce projet ‘’ASC /EMPLOI, c'est comme demander à un garçon de restaurant si le menu est bon. Il ne va pas vous répondre que le veau est immangeable ou que le poulet est vieux de huit jours. Au contraire, il vous expliquera que tout est succulent, nourrissant, délicieux et même il vous conseillera la surprise du chef. Tout ce qui l'intéresse c'est que vous payiez l'addition. Ce n'est pas lui qui aura mal à l'estomac à votre place !
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (09:50 AM)
    Cette présentatrice,pourquoi drapeau France sur les élections de senegal.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (10:33 AM)
    Pourquoi parle-t-on de région naturelle de casamance. Y'a-t-il une région au monde qui ne soit pas naturelle? expliquez moi.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (16:12 PM)
    nous membres de la societe civile ont par souci de voir une election apaisee et trasparente ont procede a un sondage national en procedant a l echantillonnage comme suit ,( dakar - saint louis -matam-podor-kolda-velingara-ziguichor louga-kaolack-thies -touba et diourbel ) a dakar ont ete cible comme echantillon les quartiers suivants ,;:( medina-grand yoff-pikine-guediawaye-yoff et ouakam inclus-les parcelles -toutes les sicap et rufisque integre a dakar ) il s en est suivi d apres nos enquetes discretes non officielles et non certifiees que chaque lot et groupement de 100 personnes il s est degage apres une semaine de campagne presidentielle les resultats approximatifs suivants,;; par ordre alphabetique,,, le candidat el hadj sall 9;77% le candidat idrissa seck 11.68% l le candidat macky sall 63,95% le candidatmadicke niang 8,58% le candidat sonko 6,02% l la societe civile d analyses et de prospectives
    Auteur

    Hope

    En Février, 2019 (20:28 PM)
    Toi là demal sawwi te teuddi.Fi sa ay morom nekkouniou fi.May wakh mu nan sondage.Allez oust laggal thia khathie.Macki 2 eme tour par force.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR